France : blindé par le PSG, Colin Dagba le doux rêve des Ecureuils

Publié le: 1/10/2018 18:26:21 UTC

Le PSG vient d’officialiser la prolongation du contrat de Colin Dagba jusqu’en 2023. L’arrière droit français dont le père est d’origine béninoise prolonge l’aventure de trois années supplémentaires avec le club de la capitale française mais reste bien loin des Ecureuils pour l’instant.

L’effet Tuchel

Quand Colin Dagba (20 ans, 3 matches en L1 )  a débarqué de Boulogne il y a deux ans, il ne s’imaginait pas une telle suite. Après une saison avec la réserve (6 apparitions) il s’est rapidement vu proposé un premier contrat pro de trois de ans jusqu’en 2020 l’été dernier. Il  confirme lors de son second exercice avec la réserve francilienne (19 matches).

Arrivé sur le banc francilien cet été, Thomas Tuchel décide d’élargir son groupe avec les jeunots afin de combler un groupe privé de ses mondialistes mis au repos après le tournoi. Dagba fera toute la préparation estivale et la tournée américaine dans la peau d’un titulaire. Le belge Thomas Meunier est au repos et le brésilien Dani Alves se remet toujours de sa grave blessure au genou. Dagba va effectuer ses débuts pro en étant titulaire lors du trophée des Champions puis  deux fois sur les trois premières journées de championnat avec un maillot N°34 sans nom floqué. Le technicien allemand  aime bien son profil et l’a même replacé à gauche contre Guingamp en Ligue 1 lors de la deuxième journée. Mais il garde la tête sur les épaules dans ses déclarations « Je ne m’attendais pas du tout à être là, mais j’ai su saisir l’opportunité. Pourquoi pas maintenant avoir du temps de jeu cet été ? Mais il faut d’abord continuer à progresser, travailler à côté des grandes stars. Après on verra. »

Meunier est revenu dans le groupe et le joueur formé à Lens s’éclipse. Mis à disposition de l’équipe première à plein temps , il n’a disputé la moindre minute avec la réserve. Il est même passé devant Alec Gorgen , grand espoir formé au club au même poste.

Dagba va réapparaître en milieu de semaine dernière contre Reims  avec son dossard pro, le 31 avec son nom floqué cette fois-ci. Mais il est contraint de sortir sur blessure à la 23e minute. Il souffre de souffre d’une lésion musculaire et nécessite quelques jours de repos.

En pourparlers en vue d’une prolongation, l’opération a été officialisée ce jour même. Habitué à voir filer ses jeunes perles faute de promesse de temps de jeu, le PSG  a blindé le joueur de 20 ans jusqu’en 2023. Les parisiens peuvent voir venir Leipzig et les autres prétendants qui lorgnaient sur lui.

L’effet Kimpembe

A son arrivée au PSG en 2016 , Dagba dans un entretien accordé aux sites Titi du PSG  en septembre 2016 il disait  concernant sa future carrière internationale « Mon choix est fait, ça sera les Bleus ! Je n’ai jamais trop suivi la sélection du Bénin» des propos qui affichent sa préférence pour le maillot des Bleus pour l’instant. La France a fortement arrangé sa côte sur le marché avec son titre de champion du monde mais le jeune parisien à des modèles à portée de main. Ils côtoient à l’entrainement le défenseur Presnel Kimpembe, champion du monde français,  pur produit de la formation francilienne qui a été lancé au club avant de se faire une place en équipe de France. Une trajectoire qui peut inspirer Dagba. Ce dernier fin mai a eu la chance d’affronter avec les U19 du PSG une équipe de remplaçants des Bleus de Didier Deschamps à Clairefontaine avant le départ de l’équipe pour la Russie avec des étoiles pleins les yeux après l’opposition perdue 5-0. « Il faut bien l’avouer ce fut assez difficile sur le plan physique car ils ont une grande facilité à garder le ballon ! C’est du très très bon niveau technique…Ils nous ont mis en difficulté sur quasiment toutes leurs offensives et avec une efficacité redoutable ! C’était une bonne opposition sur une superbe pelouse, j’ai pris beaucoup de plaisir. Trois joueurs m’ont vraiment impressionné : Ousmane Dembélé, Antoine Griezmann et N’Golo Kanté. Nous n’avions pas de pression particulière étant donné que nous n’avions pas de consignes précises, sauf prendre du plaisir ! » conclu le  gaminLe chemin pour arriver chez les Bleus est loin d’être gagné.

L’effet Dussuyer ?

Après avoir démarré sa nouvelle aventure à la tête des Ecureuils le mois dernier, Michel Dussuyer a déjà pris contacts avec plusieurs binationaux afin de les convaincre de rejoindre son groupe. Dagba fait partie des pistes explorés sans succès pour l’instant. Le sélectionneur des Ecureuils attend de rencontrer le joueur pour un entretien. Sur le terrain, en quête d’un arrière droit de métier depuis près d’une décennie accueillir Dagba dans son effectif serait presque du pain béni pour le technicien français.

Personne ne doute de la qualité du discours de Dussuyer qui lors de son premier passage avait réussi à convaincre Emmanuel Imorou de rejoindre les Ecureuils quand ce dernier était sans doute au pic de sa carrière convoités par des clubs huppés. On ne demande qu’à voir ce doux rêve des béninois devenir réalité.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.