Jour des premières fois : Frédéric Gounongbé raconte…

En ce 1er novembre Bjfoot.com vous présente en exclusivité le deuxième entretien de la série réalisée le premier jour de chaque mois où notre invité nous raconte ses premières.  L’attaquant de Cardiff qui a fait son retour dans le groupe  en Championship (D2 Anglaise)  en étant sur le banc hier soir en championnat contre Ipswich, Frédéric Gounongbé est  à l’honneur pour ce mois-ci.

 

Premier numéro de maillot ?

Le 18, c’était en quatrième division belge à l’Uccle Leopold.

Premier club ?

Ru Auderghem, en 2006, en sixième division belge.

Premier but pro ?

C’était en deuxième division belge, avec le FC Brussels contre Eupen, je marque sur un face à face (Ndlr : il s’est trompé son premier but c’était contre Sint-Niklas , le 07 septembre 2012)

Premier rouge ?

A Woluwe en troisième division belge, j’ai répondu à une provocation.

Premier salaire ?

300 euros à l’Uccle Leopold.

Premier trophée ?

(Rires),  je n’ai jamais eu de trophées collectifs. Personnellement j’ai été récompensé pour la première en 2012, j’ai été meilleur buteur de la troisième division belge.

Première voiture ?

Opel Astra

Premier autographe signé ?

En 2012, c’était un petit enfant lors de mon arrivée à Zulte Waregem.

Premier fan ?

Mon père.

Première  sélection ?

En mai 2014, contre le Sao Tomé, je crée un pénalty dans le match quand je rentre en jeu. Mais je me rappelle surtout qu’on a eu un vol assez mouvementé.

Première copine ?

(Rires) vous voulez me créer des problèmes. Audrey, j’avais 10 ans et j’étais encore à Dakar.

Première visite sur Bjfoot.com

En 2014, je crois dans la période ma première sélection.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

5 réflexions sur « Jour des premières fois : Frédéric Gounongbé raconte… »

  1. Voila un mec qui mouille le maillot en selection champion on t’attends!!! Plus que jamais le Bénin unis derrière son onze ALLEZ LES ÉCUREUILS!!!

    1. Oui Frédéric, reviens vite en sélection ta nation à toujours besoin de toi. reste cool comme tu l’es. Tu retrouveras ton niveau d’avant blessure. Bon vent à toi et soyons fier quoiqu’il arrive d’etre béninois. Allez les Ecureuils.

  2. Frédéric le grand; magnifique but contre le mali lors de la débâcle de Bamako. ton style m’inspire et il faut que tu quittes l’Angleterre pour un autre pays pour te relancer. exemple; Chypre comme poté;ou en Belgique pourquoi pas. bonne chance et du courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *