Can 2017 – RD Congo : Ibengué «  récupérer pour attaquer les quarts » 

Qualifié après une victoire aisée face au Togo  ce soir à Port-Gentil, le sélectionneur de la RD Congo analyse la  performance de son équipe et se projette sur la suite de la compétition.

Sur la qualification

« On aurait voulu être qualifié plus confortablement après le second match.  On s’était mis une  pression par rapport à ce troisième match qui aurait pu être dangereux. Maintenant on est passé. Il faut bien se reposer  pour jouer ce quart de finale. Ça fait deux éditions qu’on arrive en quarts. Je ne sais pas si ça s’est déjà passé aussi souvent dans le temps.  Mais on a envie de passer ce match là.

 

Sur l’état du terrain

« Aujourd’hui j’ai Ley Matampi (le gardien congolais)  qui prend un jaune mais il ne fait pas exprès. Il a vraiment mal au genou.  Avant lui il y le gardien togolais qui a aussi eu mal au genou du même côté. On a vraiment un problème de terrain. Ce n’était pas une simulation. On ne va pas se plaindre on va continuer.  Aujourd’hui je n’ai pas pu utiliser trois joueurs qui sont encore en tribunes  qui se sont blessés. Il faut beaucoup récupérer. Et l’autre récupération c’est le turn over qui permet de d’asseoir certains joueurs et d’autres qui montent et qui sont un peu plus frais.  On  va récupérer pour attaquer ce quart de finale qui ne sera pas facile. »

Sur ses attaquants

Les matches étaient difficiles et différents. Le premier match, il fallait beaucoup courir et être altruiste et ne pas compter ses appels même si on n’a pas le ballon. Bakambu l’a très bien fait. En le faisant très bien, il n’est pas sorti indemne de ce match. Il n’était plus à cent pour cent.  Voilà pourquoi vous ne l’avez plus vu sur le terrain après. Il y a Mbokani qui a couru et qui a sauté à n’en plus finir contre la Côte d’ivoire. Aujourd’hui il fallait plus de fraîcheur avec quelqu’un qui est bon de la tête qui dévie les ballons face à cette équipe togolaise pour pourvoir les prendre en contre et ça Bolingi l’a très bien fait.

A Port-Gentil, Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *