Can 2017- Groupe : Le Ghana file au second tour

Dans un match où chaque équipe aura sa période, le Ghana a dominé le Mali 1-0 grâce à un but de Gyan Asamaoh pour son deuxième match dans le groupe D ce soir à Port-Gentil. Les Blacks Stars sont qualifiés pour le second avec six points.

Homme du match : Mubarak Wakaso , milieu du Ghana

Il a couru dans tous les sens et gagné un nombre incalculable de duels.  L’homme de l’ombre qui équilibre le jeu du Ghana c’est bien lui. Le gaucher, futur bastiais a sorti un match de fou à la récupération.

Le but

Servi sur un centre de Jordan Ayew, Gyan Asamoah place une tête décroisée qui ne laisse aucune chance à Sissoko (22e)

Le Ghana maîtrise

Annoncé comme le choc du  groupe  D, le Ghana n’a pas mis du temps à donner le ton en se créant sa première occasion du match. Jordan Ayew dépose un coner sur la tête de son frère esseulé au point de pénalty il manque sa tête, Boye a failli en profiter au second poteau (08e).

Le match est très tactique, les deux blocs sont en place mais les Ghanéens sont plus incisifs et se signalent dans le camp malien peu après le quart d’heure de jeu.

Atsu élimine Traoré à  droite, pénètre la surface  puis sert André Ayew qui prend son temps pour pivoter mais frappe à côté. Enorme occase dans les six mètres. (17e)

Les aigles du Mali en difficulté réagiront sur coup de pied arrêté. Coner tiré par  Sambou Yatabaré sur la tête de Molla Wagué qui ne cadre pas (19e)

Dans la foulée les ghanéens finissent par trouver la faille de l’autre coté.

Jordan Ayew décalé à droite à l’entrée de la surface de réparation, dépose un centre sur la tête de Gyan qui bat Sissoko d’une tête décroisée imparable 1-0. (22e) Premier but du tournoi pour le capitaine des Blacks Stars.

Les hommes d’Avram Grant accentuent leur mainmise sur la rencontre après l’ouverture du score. Les maliens courent après le ballon sans être dangereux.

Passeur  sur l’ouverture du score Jordan Ayew n’était loin de doubler la mise. La frappe enroulée de l’attaquant d’Aston Villa est détournée parfaitement par Sissoko en coner (30e)

Sans être vraiment inquiété, le Ghana maîtrise son sujet. Le choix tactique d’Alain Giresse qui a abandonné son 4-3-3 habituel au profit d’un 4-4-2 avec la titularisation de Mustapha Yatabaré aux cotés de Marega n’a pas été concluant.

Bissouma réveille le Mali

Méconnaissables en première période, les Aigles ont montré un autre visage du retour des vestiaires. Comme face à l’Ouganda, les ghanéens ont abandonné le jeu à leur adversaire.

Guidé par un Yves Bissouma virevoltant entré la pause , le Mali se crée deux occasions  coup sur coup. D’abord, Bakary Sako seul à gauche  centre sur la tête de Marega au second poteau. Mais la reprise de l’attaquant de Guimarães est facile pour Razak. Premier tir cadré malien du match (50e)

Dans la foulée toujours  Marega. Seul dans les six mètres à la retombée d’une remise de Sako , sa reprise de volée est manquée au dessus (52e)

Le Ghana recule et subit, les maliens restent dans le camp adverse.

Centre de N’diaye , Salif Coulibaly enchaîne un amorti poitrine dans la surface mais ne cadre pas sa frappe (53e). Le Mali est enfin réveillée

A l’heure de jeu, Giresse lance Moussa Doumbia et repasse en 4-3-3. La domination malienne devient totale mais les occasions ne suivent pas.  Il aura fallu attendre la fin de la rencontre pour les deux derniers frissons.

Doumbia, justement dépose un centre sur  Khalifa Traoré qui bute sur Razak qui sort un gros arrêt dans les six mètres. Incroyable (89e)

Dans les arrêts de jeu, Sako n’était pas loin  d’égaliser mais son missile des vingt mètres a été boxé par Razak.

Le Ghana réussi un carton plein et file en quart de finale avec six  points. Le Mali peut regretter sa première période manquée et se retrouve condamné à gagner son dernier match contre l’Ouganda.

Géraud Viwami à Port-Gentil

Les compos

Mali

Sissoko- H. Traoré,  Salif Coulibaly, Wague , Ousmane Coulibaly– Sylla © , Sambou Yatabaré (Bissouma 46e) , M.N’diaye – Sako,  Marega (Khalifa Coulibaly 78e), Mustapha Yatabaré (Doumbia 62e)

Coach : Alain Giresse.

Ghana

Razak- Afful, Acheampong, Boye , Amartey- Partey , Wakaso, Andre Ayew, Atsu – Jordan Ayew –(Acquah 88e), Gyan  (Badu 81e)

Coach : Avram Grant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *