Ecureuils Uemoa : Les 24 retenus pour la dernière phase de préparation

Après sa tournée septentrionale, l’équipe nationale locale entame ce soir la dernière étape de sa préparation du tournoi de l’Uemoa avec 24 joueurs retenus par le sélectionneur Mathias Déguénon avec les arrivées des joueurs évoluant à l’étranger.  Ils seront cinq au totale à savoir : les habitués de la sélection A que sont, le gardien Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’ivoire, photo), habituel numéro 3 chez les A, le défenseur Apollinaire Danvidé (As Douanes/Niger) et le milieu Arsène Loko (Africa Sports/ Côte d’ivoire). Les attaquants  Nicolas Dognon (As Douanes/Niger) et Joel Sogbo (Gbikinti/Togo) moins connus du grand public seront aussi présents. ils rejoindront la base des joueurs locaux qui ont entamé la préparation depuis le début du mois. A noter que pour la liste finale le sélectionneur devra retenir 20 joueurs. Ce dernier stage sera bloqué jusqu’au départ du groupe final retenu pour le tournoi de l’Uemoa qui se joue à Lomé au Togo du 26 novembre au 03 décembre. Le Bénin entrera en lice le 27 novembre contre la Guinée Bissau.

 

Les 23 retenus

 

Gardiens

Steve Glodjinon (JA Cotonou) , Judicael Agbokou (Energie), Christophe Aifimi (  As Tanda/Côte d’ivoire)

Défenseurs

Nabil Yarou (Aspac),, Rodrigue Gbètokpanou (Energie) , Charabil Abou (Mogas) , Dine Koukpéré (JA Cotonou), Mama Bah-Yéré (Buffles), Samadou Bourou (Buffles) , Gaston Houngbédji (Aspac), Appolinaire Danvidé (As Douane/Niger)

Milieux

Mama Seidou (Aspac) , Ferdinand Azinsou , Jerôme Bonou (Aspac), Waris Aboky (JA Cotonou), Abdel Bouraima (Aspac) , Charbel Gomez (Espoir Cotonou) , Idrissou Saliou (Panthères) , Arsène Loko (Africa Sports/ Côte d’ivoire)

Attaquants

Marcellin Koukpo (Energie)  Ghislain Debouto (UAC) , Marcellin Koukpo (Energie) , Joel Sogbo (Gbikinti/Togo)

 

Sélectionneur : Mathias Déguénon

Une réflexion au sujet de « Ecureuils Uemoa : Les 24 retenus pour la dernière phase de préparation »

  1. Au vu des résultats de la préparation, il faudra batailler très dur pour ramener le trophée à Cotonou. Je pense qu’on ne va pas nous parler après de défaites ou de matches nuls honorables parce qu’il n’y a pas eu d’accompagnements de l’Etat ou autres. Les coaches Déguénon et Adoula sont assez expérimentés et se doivent d’inculquer le moral de gagneurs à leurs poulains. Si leurs aînés ont au moins atteint l’étape de la finale, ils se doivent eux de ramener le trophée de l’UEMOA à Cotonou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *