Ecureuils : Aoudou débarque en renfort, entraînement annulé et l’incertitude renaît

Les Ecureuils ont connu une journée d’hier très particulière avec l’arrivée de l’attaquant Mohammed Aoudou en renfort, l’annulation de la séance d’entraînement du jour et le doute plane à nouveau sur la tenue de la rencontre de dimanche prochain à Cotonou contre la Guinée Equatoriale à cause d’une nouvelle ordonnance du juge de Porto-Novo.

Après les départs des trois attaquants Steve Mounié, Frédéric Gounongbé et Rudy Gestede hier, Omar Tchomogo a décidé de rappeler Mohamed Aoudou pour étoffer son groupe. L’attaquant du CR Belouizdad a rejoint le camp de base de la sélection dans la matinée.
Mais la forte pluie qui s’est abattu sur la capitale économique en début d’après-midi a contraint le staff technique à avorter l’unique séance d’entraînement du jour qui était prévue en début d’après-midi. Les pelouses étaient impraticables après la précipitation.
Les experts sont arrivés, une nouvelle ordonnance du juge
L’optimisme que laissait entrevoir la tenue du congrès électif prévu pour ce jour a été renforcé par l’arrivée des experts de la Fifa qui doivent superviser les joutes électorales. Constant Omar i et Sidi Diallo ont peut-être fait le déplacement pour rien parce qu’une une nouvelle plainte a été déposé au tribunal de Porto-Novo et une nouvelle ordonnance aurait été prise par le juge Ahiffon interdisant la tenue du congrès électifs en fin de journée. Aucun communiqué officiel ni voix officielle n’a commenté ou confirmé ce nouveau rebondissement qui pourrait compromettre le congrès électif prévu pour ce jour et aussi le match de dimanche. Le ministre des sports Oswald Homeky a tenté une nouvelle approche de discussions entre les principaux camps dans la nuit de mercredi mais la rencontre s’est terminée à queue de poisson. Les tensions sont ravivées, une intervention du président Patrice  Talon qui devrait rencontrer les camps concernés a été annoncée. Mais rien n’a filtré par la suite. Pour l’heure une grosse interrogation plane sur la tenue du match de dimanche qui ne pourrait avoir lieu sans le congrès électif. Nous serons fixés dans les heures à venir, la journée risque d’être longue.
Géraud Viwami

Une réflexion au sujet de « Ecureuils : Aoudou débarque en renfort, entraînement annulé et l’incertitude renaît »

  1. il n’ont même pas l’amour du football ceux là qui se prétendent dirigeants, je me demande s’ils ont une fois poussé le ballon dans leur vie, pour des intérêts personnels de ceux là le Bénin risque d’être sanctionner , c’est vraiment pitoyable, nous en tout cas on veux voir nos écureuils joués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *