Tour du mercato: prêtés pour être prêts!

Le marché des transferts est officiellement fermé partout, Bjfoot.com vous propose un point exceptionnel de tous les mouvements des joueurs béninois durant cet été. Des gros coups au plus petit nous avons tout recensé à travers sept sujets d’exception pour vous jusqu’au dimanche prochain. Notre quatrième sujet sera consacré aux béninois qui ont fait l’objet d’un prêt d’une saison avec pour objectif principal : avoir plus de temps de jeu. Mounié,Hountondji et Bello sont concernés.

Steve Mounié, 20 ans, Prêté par Montpellier (Ligue 1) à Nîmes (Ligue 2)

Né à Parakou, dans le nord du Bénin, il y a 20 ans, l’attaquant du haut son mètre 89 à un profil idéal en tant que pivot. Sous contrat avec Montpellier jusqu’en 2018, il avait signé six réalisations la saison dernière avec la réserve. Il a fait toute la préparation estivale avec l’équipe première. Entré en jeu lors des deux premières journées de Ligue 1 contre Angers puis Rennes. Les 37 minutes cumulées lors de ces deux rencontres l’ont vite convaincu de trouver un challenge pour avoir plus de temps de jeu. Dans les ultimes instants du marché français, Mounié sera prêté à Nîmes en Ligue 2 juste avant de rejoindre les Ecureuils pour la première fois en début de mois. Après Mouri Ogounbiyi, il sera le deuxième béninois a porté les couleurs des crocodiles. Il a fait ses débuts contre Ajaccio le 11 septembre et fêté sa première titularisation cette semaine contre Paris FC. Il a 105 minutes de jeu à son actif en trois apparitions déjà. Il ne reste plus qu’à se montrer efficace puisque son compteur est toujours vierge.

Cédric Hountondji (photo) , 21 ans, prêté par Rennes (Ligue 1) à Auxerre (Ligue 2)

Barré par Armand, Mexer et Fallou Diagne dans une équipe de Rennes qui marche bien en ce début de saison, 3e de Ligue 1, le défenseur franco-béninois n’a pas vraiment autre choix que de partir pour jouer. Malgré ses 18 apparitions pour un but lors de la saison 2013-2014 avec Rennes en Ligue 1,Hountondji n’a toujours pas la confiance de son club formateur . Déjà prêté la saison dernière en Ligue 2 à Châteauroux où il a fait 28 apparitions, malheureusement les castelroussins ont été relégués en National.
Cette saison, plusieurs clubs de Ligue 2 s’alignent pour accueillir, l’international espoir français en prêt. Finalement il va débarquer à Auxerre dans les ultimes instants du mercato. Remplaçant lors de sa première apparition contre Evian juste après la trêve internationale, il sera exclu une semaine plus tard contre Clermont lors de sa première titularisation. En deux apparitions en Bourgogne, il a joué 85 minutes. Il a purgé sa suspension contre Nancy la mardi dernier et devrait être de nouveau sur le terrain dès vendredi prochain. Cette saison sera probablement décisive, puisqu’il est dans sa dernière année de contrat avec le club breton. Pisté par la Juventus il y a quelques années, Hountondji peut donc complètement relancer sa jeune carrière en cas de très bonne saison.

Babatoundé Bello, 25 ans, prêté par Vysocina (D1 Tchèque) à Frydek-Mistek (D2 Tchèque)

Après six saisons en Slovaquie où il a tout vécu avec Zilina. Le milieu offensif a gagné tous les titres nationaux et en prime un parcours historique en ligue des champions en 2011 dont le point culminant aura été son but à Stamford Bridge contre Chelsea. Ce but qui l’as fait entrer dans l’histoire du football béninois puisqu’il est l’unique international béninois à avoir marqué dans cette compétition.
Depuis les choses ont évolué, à l’été 2014, il a rejoint FC Vysocina en première division Tchèque, six mois après son arrivée, il peinait à avoir du temps de jeu et il sera prêté à Frydek-Mistek en deuxième division, en janvier 2015. En six apparitions il convainc le club de renouveler l’expérience. Il fera l’objet d’un nouveau prêt sur la saison 2015-2016. L’ancien joueur de Soleil s’est installé comme un élément incontournable, cinq titularisations en autant de journées de championnat disputées. Cette aventure Tchèque sonne comme une renaissance pour le joueur désormais régulier avec les Ecureuils.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *