Gala des centres de formations : Abi Sports s’empare du trophée François Mensah, tout ce qu’il fallait savoir sur la compétition.

La première édition du tournoi des centres de formations “François Mensah“ a connu son épilogue ce samedi sur la pelouse du stade de l’amitié de Kouhounou. Autrefois dénommé « Tournoi Académie Séssègnon », ce festival du ballon rond est dédié à la mémoire de François Mensah, illustre journaliste reporter sportif de Canal 3 Bénin, disparu le 1er Octobre dernier.
Le tournoi a réuni huit équipes dont deux étrangères. Au terme de la compétition, Abi Sports s’offre le trophée en venant à bout de Bes Académie (2-0).


La finale action par action

17e : Albert Dossa fauche Romaric Amoussou dans la surface de vérité. Le verdict est sans appel.
18e : Simon Adingla transforme le pénalty et porte son compteur but à trois réalisations. 1-0
39e : Au retour de l’intermède, Romaric Amoussou pénètre les 16m de Bes Académie à toute vitesse avant d’émettre une frappe croisée, repoussé par Richard Hounga mais repris dans la foulée par Manzuru Ogbe. 2-0

Groupe A: Abi Sports, Abi Fc, Word Stars, Bes Académie

Abi Sports – Abi Fc 2-1 ; Word Stars – Bes Académie 1-1; Abi Sports – Word Stars 0-0; Abi Fc – Bes Académie 0-1; Abi Sports – Bes Académie 1-0; Abi Fc – Word Stars 1-1
Groupe B: Onze 11, Académie Séssègnon, Eveil. (Amazing du Nigéria, absent lors de la première journée, n’a pas pu participer).

Demi-finales : Abi Sports – Eveil 2-0

Académie Séssègnon – Bes Académie 0-0 (5-6 tab)
Match 3e place : Académie Séssègnon – Eveil 2-1
Finale : Abi Sports – Bes Académie 2-0

Cette finale du gala des centres de formations a été agrémentée par les présences de la veuve François Mensah et de sa fille Maeva , Franck Houessou (Cousin de François Mensah), puis de quelques mécènes dont Mouftaou Adissa pour la remise des prix.

Le palmarès

Meilleur gardien : Osias Houefonde (Académie Séssègnon)
Meilleur buteur : Dieudonné Noumonvi, 4 réalisations (Académie Séssègnon)

Meilleur joueur/Vice meilleur buteur : Simon Adingla, 3 réalisations
Equipe fair-play : Bes Academie
Lot de participation : 2 ballons et 1 jeu de maillots

Depuis Bj Foot Challenge 1 et Trophée François Mensah, Abi Sports demeure la meilleure équipe des tournois officiels de catégories d’âges.

Quelques réactions

Soulé Djissa (Promoteur de l’Académie Séssègnon/ Initiateur du tournoi):
« Quatre plus tôt, en l’absence du championnat des catégories d’âges, nous avons créé le gala des centres de formations. Lors de la troisième édition, François Mensah nous a accompagné et a confié qu’il avait projet pareil en cours. Deux semaines avant son tragique décès, nous avons tourné le reportage du projet. J’ai voulu lui rendre hommage pour lui dire malgré son départ que ses idées restent. Ma satisfaction est grande. Je remercie sa famille qui nous a assisté ».

Adissa Mouftaou (Mécène) :
« En tant qu’envoyé du général Robert Gbian, il faut soutenir ces genres d’évènements pour réveiller le football béninois actuellement léthargique sachant que le championnat est à l’arrêt. Nous sommes tous jeunes et partageons la passion du football. C’est une réussite et je tire un coup de chapeau au promoteur Soulé Djissa ».

Franck Houessou :

« Je tiens à remercier les initiateurs du tournoi. Juste après les obsèques, notre frère a été oublié. Il a fallu des personnes comme Soulé Djissa pour rehausser l’image de François Mensah ».

Antoine Lohento (Coach Bes Académie):
« Abi Sports a été meilleur que nous. En premier lieu, j’apprécie ceux qui ont pris l’initiative et je respecte François Mensah. Les jeunes manquent cruellement de compétitions, surtout dans les catégories d’âges. A l’avenir, nous souhaitons que ce tournoi se pérennise car les centres de formations en ont besoin ».

Coach Abi Sports :
« Je suis content de la prestation de mes joueurs. Les efforts fournis à l’entrainement ont fini par payer. C’est grâce à l’endurance que nous avons pu gagner ce trophée car les trois jours de compétitions ont été très éprouvants pour tous ».

Simon Adingla :
« C’est Dieu qui nous a accordé cette victoire. Je voulais être le meilleur buteur mais la volonté de Dieu était autre. Je vais y travailler les fois à venir ».

Léandro CODO TOAFODE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *