Arrivée de la mission de la Fifa : le gouvernement devra se montrer convaincant

Le gouvernement béninois pourra enfin discuter avec des représentants de la Fifa pour expliquer sa vision après le retrait d’agrément à la Fbf. La fédération internationale fidèle à elle-même a annoncé une mission pour le 3 ami prochain.

Aubay

3 semaines après le retrait d’agrément à la fédération béninoise de football par le gouvernement, la Fédération internationale (Fifa) a envoyé un 2e courrier. L’instance relève l’interférence directe du gouvernement dans les affaires internes de la Fbf et également la violation des articles 13 et 17 de ses statuts. On est habitués à ce discours de la Fifa.
La grande information est l’arrivée le 3 mai prochain d’une mission chargée de rencontrer les différents acteurs, notamment le ministre des sports. Quand on se souvient des crises de 1999 et de 2010-2011, on sait que les missions de la Fifa ont pour premier objectif de faire respecter les statuts de la Fifa. Ensuite de convaincre les acteurs de s’entendre. Le point angulaire reste le comité exécutif qui a son mandat en cours qui est souvent protégé par la Fifa.
Il faudrait s’attendre donc à un dialogue de sourds entre une Fifa souveraine dans le domaine du foot mondial et un gouvernement béninois libre de prendre ses décisions. La réalité est que le comité de réunification mis en place par le ministère des sports peut être vu d’un bon œil par la Fifa, même si in fine, cette dernière ne s’intéresse qu’aux fédérations et à ses présidents. Le gouvernement tient en tout cas l’occasion de se montrer convaincant et persuasif.
Une fois encore, on part dans une période de procédures, de rencontres, d’encre et de salive pour finalement revenir aux principes sacrosaints de la Fifa : interférences et ingérences zéro ! Le congrès de la Fifa qui se tiendra fin mai sur fond d’élection à la tête de l’instance mondiale du foot se penchera certainement sur le rapport de la mission du 3 mai prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *