Ecureuils U17: Ce qui a coûté cher au Bénin

Quatre joueurs ne remplissant pas les critères d’âge ont été alignés par la sélection nationale du Bénin contre le Mali, lors d’un match des éliminatoires du championnat d’Afrique U17, Niger 2015. Il s’agit de : Ibilola Aron (né le 10.12.1997) ; Ogoubiyi Oluwa (né le 26.10.1997) ; Oreko Evode (né le 24.12.1997) ; Amoussou Tony (né le 19.9.1997). La circulaire de la CAF du 2 septembre 2013 invitant les associations membres à s’engager pour la compétition précisait bien que cette dernière est réservée aux joueurs nés le 1er janvier 1998 et après.

La Commission d’organisation du championnat d’Afrique U17, en application de l’article 33.11 du règlement de cette compétition, a décidé de disqualifier le Bénin au profit du Mali. Par ailleurs, la Commission a reconnu la fédération béninoise coupable d’une erreur administrative en matière d’enregistrement ou d’indication des dates de naissances sans intention délibérée de tromper ou de tricher.

Elle a donc appliqué les dispositions de l’article 37 des règlements, notamment le paragraphe 2 qui stipule que : «Pour toute erreur administrative en matière d’enregistrement ou d’indication des dates de naissance sans intention délibérée, la fédération concernée sera suspendue pour deux ans de toutes les compétitions à catégorie d’âge de la CAF ».

La fédération béninoise ne pourra donc pas pour les deux années à venir aligner des équipes dans les compétitions à catégories d’âge de la CAF que sont les U17, les U20 et les U23.

Le Bénin est la 2e fédération cette année, après la Gambie, à faire les frais de l’application stricte des règlements et la tolérance zéro prescrite par le Comité exécutif de la CAF et son président pour les questions touchant au respect des limites d’âge dans les catégories d’âge

Photo: Bruno Dossou (secrétaire général de la FBF)
Source: Cafonline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *