Bénin – Sao Tomé, Eviter la facilité et finir le boulot !

La victoire 2-0 acquise à l’aller renforce l’idée que la manche retour contre le Sao-Tomé peut passer pour une formalité dimanche prochain au stade Charles de Gaulle de Porto- Novo. Et c’est là que le piège peut se révéler fatale car l’excès de confiance peut tuer dans cette manche retour du 2e tour préliminaire de la Can Maroc 2015

Le public est optimiste, réconforté par le doublé salvateur du capitaine-Sèssegnon au Sao-Tomé il y a quinze jours mais il reste la deuxième partie du boulot à terminer dimanche prochain au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo.
De toute son histoire , le Sao Tomé n’a gagné que deux matches , leur stats n’ont rien d’effrayant mais l’avis des joueurs à l’issue du match aller est tout autre. « Ils ont un jeu fait de petites passes à la brésilienne, on les a bien contenu dans leur temps forts mais ils n’ont rien d’équipe nul ou faible » remarque Jodel Dossou ; Ollé-Nicolle insiste encore plus «  ils sont bien organisés et il viendront jouer ici sans pression ». Et il faut préciser qu’au Sao Tomé , les Ecureuils n’ont trouvé la faille qu’en fin de partie. Il y aura le soutien du public c’est sûre mais pour passer faudra jouer le match avec sérieux et concentration pour le gagner. Même Ollé-Nicolle, le sélectionneur se veut prudent « Il faudra faire très attention »

Le premier qui marque…

Il ne faut pas minimiser l’adversaire, les Ecureuils ont les cartes en main. Le Sao Tomé n’a rien à perdre encore moins après l’échec d’il y a quinze jours. Ce sera le Bénin qui aura la pression devant son public. Et l’ouverture du score sera déterminante. Si les Ecureuils marquent ils seront plus libérés et le Sao Tomé devra marquer au moins trois fois pour passer. Ce ne sera pas si aisé. Par contre si les visiteurs créent la surprise en marquant, la confiance risque de changer rapidement de camp. Il est donc clair que l’ouverture du score sera le tournant du match.
Géraud Viwami

2 pensées sur “Bénin – Sao Tomé, Eviter la facilité et finir le boulot !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *