Uemoa 2e J : Guinée Bissau- Bénin, le match à ne pas perdre !

 

Le Bénin (1 point)  jouera ce mardi à 14h T.U le petit poucet du groupe B, la Guinée – Bissau (0 point). Les Ecureuils n’ont jamais perdu contre les lusophones, dans cette confrontation seule la victoire comptera après un premier match très moyen.

 

Moussa Latoundji le sait, la rencontre de mardi après-midi n’aura de sens que si elle est gagnée. Après la très décevante première période contre le Sénégal, les béninois ont bien retenu la leçon qu’il faudra entrer tôt dans le match face Guinéens pour bâtir un succès.

Latoundji va changer de schéma tactique ainsi que plusieurs éléments dans ses onze types après les choix contestables faits dans le premier match. L’attaquant Affissou Tamou est très attendu tout comme le jeune meneur de jeu Djibril Naim.

L’objectif sera de poursuivre avec l’envie de la seconde période réalisée face aux sénégalais mais avec une meilleure organisation. En 24 heures, le temps est court mais le discours comptera.

La Guinée –Bissau n’a jamais fait peur

La Guinée – Bissau est la seule équipe du tournoi qui n’a jamais gagné un match en six éditions. Ils ont déjà affrontés le Bénin à trois reprises. En 2007 à Ouagadougou score nul (1-1) , en 2009 à Cotonou le Bénin s’était largement imposé 4-1, puis en 2011 les Ecureuils l’ont encore emporté 2-0. L’adversaire n’est pas une foudre de guerre, il n’est pas non plus à sous-estimer. Au risque de tomber dans le piège et se laisser surprendre. Après un premier match peu convaincant, on attend une vraie réaction du Bénin. Allagbé (Photo) et les siens savent ce qu’ils ont à faire.

Tamou enfin ???

Annoncé comme la menace numéro une des Ecureuils dans ce tournoi, Affissou Tamou a assisté impuissant depuis le banc de touche au nul de la première journée. Latoundji va changer ses plans et le meilleur buteur du championnat pourrait enfin faire ses débuts dans ce tournoi. « On n’a été en difficulté en première période ensuite le coach a eu faire des choix. Je ne suis pas entré, c’est déjà bien qu’on ait pris un point. On reste dans la course, j’attends mon tour sur la pelouse pour tirer l’équipe encore plus haut. » analyse Tamou après le match. Son moral n’est pas entamé il reste positif pour la suite du tournoi et notamment le match de mardi après-midi «  Il va faire chaud comme au premier match, on a pris l’habitude, mais on  n’a qu’un seul objectif c’est de gagner et présenter un meilleur visage. On en a les moyens. Et si je joue c’est marquer ou faire marquer » Il attend juste de fouler la pelouse du Stade Robert Champroux pour prouver.

A 16h T.U  le Sénégal (1 point)  jouera contre le Niger (3 points)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *