Ecureuils : Ces locaux qui montent en puissance…

En début de semaine Manuel Amoros a rendu public une présélection de 30 joueurs pour la préparation des rencontres des éliminatoires du Mondial 2014 programmées en Juin prochain contre l’Algérie et le Mali. La moitié des joueurs convoqués évoluent au Bénin. Qui sont-ils ?

 

Jouer en Afrique subsaharienne et figurer dans une présélection de l’équipe nationale A est presque’ un exploit. Manuel Amoros et son adjoint Nicolas Philibert ont parcouru presque tous les travées des stades locaux  pour y dénicher les joueurs locaux les plus performants et réguliers. Pour les rendez-vous décisifs de  juin prochain, l’ancien marseillais a crée la surprise en retenant dans sa présélection 15 joueurs locaux sur 30. A priori les 15 autres joueurs évoluant à l’extérieur sont d’ores déjà sure de figurer dans la liste finale qui ne devrait pas excéder 20 places, cinq places seront donc probablement prises par les joueurs locaux.

Barazé , Salomon , Allagbé , les habitués…

Parmi les quinze locaux deux catégories se dégagent. Il y a les habitués, très régulier en championnat et fréquent dans les petits papiers d’Amoros. En pole position, on citera les défenseur s, Barazé (Mogas) , Salomon (Uss Kraké) , Fanou (Aspac) ; le milieu offensif Dassagaté (Mogas) et le gardien Allagbé (Aspac). Ils étaient d’ailleurs tout de l’expédition algérienne mars derniers.

Badarou , Sossa et les juniors à la mode

Dans la deuxième catégorie on retrouve, ces jeunes joueurs qui sont régulier dans leurs apparitions en première et deuxième division. Certains sont d’ailleurs internationaux juniors. Comme Adjayi (Jap) , Oussou (Asos) , Glodjinon (Uss Kraké ) , Fousséni (Aspac) et Djigla (Onze créateurs). Ils étaient tous à la Can en Algérie en mars dernier et sont en nette progression. Dans leur sillage, on note deux grosses révélations défensives, Badarou (Aspac) , arrière central très puissant et presqu’imprenable et Sossa , l’ancien de l’Us Kraké , qui confirme sa progression sous les couleurs orange et noirs des Dragons. A noter également le retour de Coréa après sa longue blessure.

Le grand retour de Mouri , Poté absent

Dans l’autre moitié de la liste, celle des expatriés rien de surprenant ou presque. Ogounbiyi fera son grand retour sous les couleurs nationales à Cotonou. Capitaine et auteur d’un match exceptionnel à Blida en mars dernier, le milieu offensif nîmois a plus que convaincu Amoros sur son choix. Dans le rang des absences on notera celle de l’attaquant Michael Poté , blessé et du défenseur Khaled Adénon suspendu par la Fifa.

Encadré la liste complète

Gardiens : Farnolle (Clermont/) , Allagbé (Aspac) , Glodjinon (Uss Kraké)  , Bèmenou

Défenseurs : Barazé (Mogas) Sossa (Dragons) ,Badarou, Fanou, Fousséni (Aspac) , Salomon (Uss Kraké) , Menessou (Louvière-centre/Belgique) , Adjamossi (Locminé/France) , Imorou (Clermont/France), Adéoti (Laval/France)

 

Milieux : Adjayi (Jap) Dassagaté (Mogas ) , Tchomogo (Panthères) , Djigla (Onze créateurs) , Coréa (Dragons) Koukou (Niort/France) , Sèssegnon (Sunderland/Angleterre) , Angan (Belouiziad./Algérie) ; Boco (Accrinton/Angleterre) , Ogounbiyi (Nîmes/ France) ; Dossou (Club Africain / Tunisie)

Attaquants : Gestede (Cardiff), Omotoyossi (Syrianska/Suède), Maiga (Saint Malo/France) , Aoudou (Meknès /Maroc) Babatundé (Zilina/ Slovaquie) Oussou (Asoso)

 

 

 

 

 

 

1 réflexion sur « Ecureuils : Ces locaux qui montent en puissance… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *