Can junior 2013 : Algérie – Bénin 0-0 , Un point et c’est tout !

 

En ouverture de la Can junior 2013, les juniors béninois et algériens se sont neutralisés, score final 0-0.  Les Ecureuils entrent dans la compétition avec un petit point.

 

Les temps forts

19e minute : La première grosse occasion de la rencontre sera pour les jeunes fennecs. Sur un centre, d’Abdelaoui venu de la gauche, Ouali devance la sortie d’Allagbé au point de pénalty. Son coup de tête lobé passe juste au-dessus. Première frayeur dans le camp béninois.

27e minute : Le Bénin va réagir sur coup de pied arrêté. Corner bien tiré par Djigla à gauche sur la tête d’Okotou, seul au point de pénalty, il décroise trop sa tête.

43e minute : Le Bénin passe près de l’ouverture du score. Remise d’Adjayi  pour Djigla à l’entrée des seize mètres. L’ailier place un pointu vicieux, le gardien algérien est à la parade mais c’est insuffisant. Le ballon finira sa course sur le poteau. Derrière Adjayi et Lanignan sont l’affut mais manquent de compréhension. L’Algérie s’en sort bien avec un corner finalement.

80e minute : Longue remise en touche d’Antonin Kassa à gauche, Mama tente la reprise acrobatique instantanée, le ballon finit dans le petit filet. Beau geste !

Défense acceptable, attaque à la peine

Les Ecureuils sont progressivement bien rentrés dans le match. Après un début à tâtons, les jaunes béninois ont une fois encore prouvé leur solidité défensive. La paire Koukpéré-Yarou a tenu bon, mais n’a pas été excellent dans ses relances. En première période, Lanignan et Djigla bien enthousiastes ont porté  l’équipe sur des offensives plutôt intéressantes. La seconde période sera moins bonne, les béninois étaient trop bas et ont laissé le ballon aux algériens. Offensivement, l’équipe n’a rien produit. Le nul en ouverture sonnait déjà comme un résultat suffisant. Même si l’adversaire bien que tranchant était prenable.

Le Bénin a conservé sa réputation de bonne défense, face à des algériens qui étaient bien entreprenants. L’équipe a également confirmé sa triste réputation d’équipe impuissante offensivement à l’extérieur. C’est bien de démarrer avec un point au compteur. Le jeu pratiqué ne donne pas envie de croire à un exploit devant l’Egypte et le Ghana. Seul l’état d’esprit pourrait faire la différence.

L’Homme du match : Saturnin Allagbé

Sa première prise de balle dès la 2e minute a d’ores déjà montré qu’il était dans son match. Le gardien de l’Aspac est resté concentré et a réalisé quelques sorties et arrêts décisifs même s’il a semblé paniquer  à un moment donné. A noter sa double sortie décisive à la 82e.

L’équipe béninoise

1-      Allagbé- 6- Yarou, 18- Koukpéré ©, 8- Kassa , 13- Fousséni – 20- Adjayi (19-Bessan), 17- Agossa, 7- Raimi (5- Mama 65e ) , 14- Djigla- 10- Lanignan (Quenum 80e ) , 9- Okotou

 

Les statistiques du Bénin

Tirs cadrés : 07

Tirs non cadrés : 07

Coners : 04

Fautes commises : 18

Fautes subies : 15 

Le flop : Okotou, l’attaquant d’Akanké a été le joueur béninois qui a commis le plus de fautes, six fautes à mettre à son actif. Pour un attaquant ce n’est pas un mérite.

Le top : Lanignan, l’attaquant-meneur de jeu d’Avrakou a été le joueur béninois qui a cadré plus de tirs. 3 sur 6 tentatives.

Résultat

Groupe A

Algérie – Bénin 0-0

Egypte – Ghana 2-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *