Manuel Amoros au sujet des joueurs sélectionnés : « J’ai fait un choix et j’assumerai après les trois matchs »


Face à la presse au siège de la Fédération béninoise de football (Fbf) jeudi dernier à Porto-Novo, le sélectionneur national Manuel Amoros, sans convaincre, a tant bien que mal tenter de justifier le choix porté sur chacun des 20 joueurs sélectionnés. « J’ai fait un choix et j’assumerai après les trois matchs » a-t-il laissé entendre. Lisez ici les réactions de Manuel Amoros.

Quel a été le mode de sélection des joueurs  convoqués?

Manuel Amoros : « Vous avez internet ? Aujourd’hui, il y a des sites internet où on paye pour voir les joueurs. Sur ces sites, on a la possibilité de voir les joueurs joués en temps réel. J’y ai vu Wisdom Aka, Romuald Bocco, Anicet Adjamonsi, Bello Babatundé et autres. Sans oublier que je me suis déplacer pour voir certains d’entre eux donc ne me dites pas que je n’ai pas vu de joueurs. »

Jordan Adéoti et Christopher Glombart : les nouveaux venus

« La sélection de ces deux joueurs est le fruit d’un travail commun entre la Fbf et nous (Nicolas et moi-même). Ce sont des joueurs d’avenir sur lesquels on peut compter et qui peuvent beaucoup apporter à l’équipe nationale. Surtout qu’on manque cruellement d’arrières latéraux. »

Réda, Djidonou, Mouri et Salomon, tous absents. Quels en sont les raisons ?

« Pour Reda Johnson, j’ai senti que la performance du joueur à Addis-Abeba n’a pas été à la hauteur de ce que je recherche. Aussi, je n’ai pas senti en lui une motivation extraordinaire pour quelqu’un qui veut défendre les couleurs d’un pays puisque j’ai discuté avec lui après le match en Ethiopie.  Yoann Djidonou, pour sa part, est venu s’échauffer sans ses gants. Pour sa, j’estime que c’est un comportement anti-professionnel de sa part. Mouri Ogounbiyi a fait une saison pleine avec Nîmes Olympiques donc j’estime donc que le joueur sera moralement et physiquement fatigué. Il ne serait donc pas efficace pour les trois  rencontres à venir. Alors Salomon Junior a été de tout  le temps pris de vitesse. J’ai contacté son entraîneur qui m’a dit qu’il est n’est plus régulier. Voilà pourquoi je ne l’ai pas pris. Voilà ce qui justifie l’absence de chacun de ces joueurs pour le moment. »

Anicet, Abou et Bocco, les grands retours ?

« J’ai appelé Anicet Adjamonsi parce que j’ai trouvé que c’est le seul latéral gauche du moment qui pourrait apporter son expérience à cette défense surtout avec l’absence d’Emmanuel Imorou. Il serait insensé de ma part de le convoquer parce qu’il se marie le 9 juin. Abou Maïga est un très bon joueur qui répond à mon profil. C’est un bon joueur qui marque beaucoup quand bien même les gens estiment qu’ils ne marquent pas en équipe nationale. Je voulais juste lui donner une nouvelle chance. C’est aussi parce qu’il est technique et comme je pense apporter ma touche technique à cette équipe donc il sera là. Pareille pour Romuald Bocco puisque j’ai trouvé que c’est un joueur très technique et polyvalent. Il peut beaucoup apporter en milieu de terrain aux côtés de Koukou Djiman qui a été régulier ces dix dernières journées dans son club. J’ai fait mes choix et j’assumerai après les trois matchs.»

 

1 réflexion sur « Manuel Amoros au sujet des joueurs sélectionnés : « J’ai fait un choix et j’assumerai après les trois matchs » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *