Talent Camp2 : Hounsa et Dossou tentent de se distinguer

Devant un public sélect composé de présidents de clubs comme Djoliba du Mali, ou de dirigeants d’académies de football comme Diambar’s du Sénégal venus avec leurs protégés, la deuxième journée du «Talent Camp 2001» se déroule en deux parties.

Aubay, à Akusé (Est du Ghana)

Pour nos deux béninois, l’aventure se poursuit. Jodel Dossou qui dispute le premier match avec son équipe et Alain Hounsa qui est dans la deuxième vague.

Ce mardi après-midi, les « scouts » de Manchester City restent les seuls présents pour superviser en exclusivité les joueurs de leur choix. Dans un premier match plein d’hésitations, Jodel Dossou va se signaler à la 6e minute sur une frappe osée, mais pas cadrée. Un quart d’heure passe, et le béninois va une fois encore être dangereux. Après une belle accélération, Jodel Dossou glisse le ballon en profondeur pour l’avant-centre qui décale à droite. La frappe passe à côté (21e). Dans ce match spécial qui ne durera que 45 minutes, le béninois va beaucoup bouger et tenter de désaxer son vis-à-vis. Il place une frappe-surprise des 30 mètres, mais le ballon est à ras de terre et sans effet sur le gardien de but adverse.

En face, la réaction va suivre avec ce lob de Ballack, jeune avant-centre libérien qui trompe le gardien de but et ouvre ainsi le score (1-0 ; 35e). La réplique de la bande à Dossou est attendue, mais un penalty va intervenir. Le jeune camerounais Baliang transforme (2-0 ; 37e). Sur son côté gauche, Dossou porte le danger dans le camp adverse. Il est stoppé net par un tacle dans les 25 mètres, mais le béninois va revenir très vite. Un crochet pour éliminer son adversaire immédiat et un centre du gauche au premier poteau qui ne trouvera malheureusement pas de preneur (41e). Dossou ! Dans les 18 mètres, il réussit sa belle feinte, mais la frappe enchaînée n’est pas cadrée. Ce sera la dernière action de cette deuxième journée de détection. Jeudi et vendredi seront d’autres jours décisifs avec de nouveaux « scouts » de clubs européens.

De son côté, Alain Hounsa en cette deuxième journée, va livrer son 2e match en défense sur son flanc gauche. Face à deux adversaires il reste sur ses appuis et se dégage (5e). Dans un match qui ne dure que 30 minutes, les actions se multiplient. Sous la pression, Hounsa parvient à éliminer deux adversaires puis relance et fait souffler son équipe acculée (8e). Hounsa a droit à un côté droit adverse très actif, il parvient à réaliser une louche sur son côté en direction de l’avant-centre. Son équipe sous-pression va encaisser un but sur  une frappe des 25m. Le défenseur béninois tente de rester dans le rythme et réussit une belle feinte suivie d’une relance longue de bonne qualité. Son équipe peut souffler. Les passes longues s’enchaînent, toutes aussi précises les unes que les autres  avec une dernière qui provoque un corner puis un coup franc (28e). La partie en restera là pouyr ce deuxième jour de camp.

 

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *