Doubles inscriptions des clubs aux championnats nationaux : Eternel, Buffles, Soleil et Requins : Qui sont les vrais patrons ?

Qui paye les salaires dans ses clubs ? Qui sont les présidents ? Les 3 questions  méritent une réponse claire pour ne pas avoir à gérer des bagarres sur nos stades.

 

L’histoire est simple, ou presque. La semaine écoulée, la fédération validée par le ministère des sports et présidée par Moucharafou Anjorin a décidé de lancer à nouveau les championnats nationaux de Ligue1 et Ligue2. Bonne nouvelle, les équipes membres du collectif des clubs annoncent leurs intentions de s’inscrire. Seulement voilà, au moment d’aller retirer les fiches d’inscriptions, les présidents de quatre clubs constatent que leurs employés ou des ex-dirigeants sont déjà passés ! Ayant déjà vécu un pareil scénario le 15 avril dernier lors de l’assemblée générale la plus contestée de l’histoire de la fédération, les présidents de clubs décident de ne pas se laisser faire. Ils font le pied de grue et font pression pour recevoir en fin de compte les fiches auprès du Directeur Exécutif Quentin Didavi. Les inscriptions à présent terminées, les doublons sont constatés pour les quatre clubs précités. Que faire ? L’Etat en choisissant de valider une fédération, a promis l’accompagner dans ses actions. Voilà qui est bien beau. Seulement, la paternité des clubs au plan juridique devra être respectée pour éviter de vives tensions en pleine crise.

Aubay

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

1 pensée sur “Doubles inscriptions des clubs aux championnats nationaux : Eternel, Buffles, Soleil et Requins : Qui sont les vrais patrons ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *