Mondial 2014 : Le Bénin avec le Mali et l’Algérie

Le Bénin ses futurs adversaires des éliminatoires devant menés au Brésil en 2014. Il s’agit de l’Algérie, mondialiste en 2010 du Mali et du vainqueur du match Erythrée – Rwanda.

Hormis l’Erythrée, tous ces pays ont déjà affronté le Bénin par le passé. Le Mali (en 2007 et 2009) n’a jamais perdu contre le Bénin ces dernières années. Et le Rwanda (en 2010 et 2011) reste un adversaire plus ou moins facile à jouer. Quant à l’Algérie, outre sa victoire en 2009 face au Bénin en match amical, la dernière confrontation en match officiel remonte à 1997 dans un groupe où le Mali était également présent.

Moucharafou Anjorin : Utiliser la Fifa comme bouclier, une idée qui date de février

 

Une correspondance écrite par la Fifa en réponse à une autre envoyée par Monsieur Moucharafou Anjorin dès février et tendant à convaincre l’instance internationale que la procédure alors à peine enclenchée portait sur les fonds de l’instance internationale alloués à la Fbf. Mais pour qui connaît les termes de la plainte déposée par des membres-même de la fédération, on comprend que le but de la manœuvre était d’utiliser la Fifa comme arme pour obliger la justice à arrêter la procédure. Pour certains observateurs, si la Fifa avait connaissance du contenu exact de la plainte, elle s’abstiendrait d’intervenir dans une affaire purement interne. Surtout que les fonds alloués par un réseau Gsm (Mtn, société de droit béninois) étaient destinés au financement de la sélection nationale béninoise.

 

 

Malversations autour des 300 millions de Mtn

Des amalgames pour faire pression sur la justice

La plainte déposée par Maurice Zanda et consorts porte sur les 300 millions versés à la fédération béninoise de football par le réseau Mtn et destinés à sponsoriser les Ecureuils du Bénin, patrimoine national. Pourquoi aujourd’hui des voix s’élèvent-elles pour évoquer les fonds de la Fifa ?

Aubay

Depuis le début de cette affaire, nous avons suivi pas à pas pour vous les allers et retours des différents protagonistes. Sur les 300 millions versés par Mtn, on retrouve les traces de quelques 34 millions environ dans les états financiers (2009 et 2010). En faisant les calculs avec les 50% (taux usurier relevé par les inspecteurs de la brigade économique) reçus par Ifap Sport en tant qu’intermédiaire, on constate que 116 millions devraient malgré tout être retracés. Mais il n’en est rien. C’est donc ce qui a amené les plaignants à déposer la plainte pour malversation autour des 300 millions de Mtn.

Ces plaignants étant des membres de l’association Fbf, loi 1901, et connaissant bien le fait que les fonds reçus de la Fifa ne se justifie que par rapport à la Fifa (le linge sale se lave en famille !), ils n’ont pas jugé utile de porter une plainte devant la justice béninoise sur ce volet.

 

Si c’était réellement les fonds de la Fifa, que viennent y chercher Dègbo et Marc Montcho ?

L’ex directeur des ressources financières du ministère des sports, Marc Montcho et l’ex-directeur de cabinet Clément Dègbo sont dans les mailles de l’affaire Mtn. Le premier est inculpé, le deuxième est régulièrement écouté. Alors, la question qu’on se pose est e savoir ce qu’ils viendraient chercher dans cette affaire si le dossier concernait les fonds alloués par la Fifa et gérés exclusivement la Fbf, association Loi 1901. L’Etat béninois n’a rien à voir avec les fonds la Fifa. Et si des cadres de l’administration sont aujourd’hui écoutés, c’est parce qu’ils sont au courant du contrat Mtn et ont eu des contacts avec Moucharafou anjorin dans la gestion de ses fonds-là.

 

 

Si c’était réellement les fonds de la Fifa, que viennent y chercher Clément Dègbo et Marc Montcho ?

 

L’ex directeur des ressources financières du ministère des sports, Marc Montcho et l’ex-directeur de cabinet Clément Dègbo sont dans les mailles de l’affaire Mtn. Le premier est inculpé, le deuxième est régulièrement écouté. Alors, la question qu’on se pose est e savoir ce qu’ils viendraient chercher dans cette affaire si le dossier concernait les fonds alloués par la Fifa et gérés exclusivement la Fbf, association Loi 1901. L’Etat béninois n’a rien à voir avec les fonds la Fifa. Et si des cadres de l’administration sont aujourd’hui écoutés, c’est parce qu’ils sont au courant du contrat Mtn et ont eu des contacts avec Moucharafou anjorin dans la gestion de ses fonds-là.

 

Malversations autour des 300 millions de Mtn : Des amalgames pour faire pression sur la justice

 

La plainte déposée par Maurice Zanda et consorts porte sur les 300 millions versés à la fédération béninoise de football par le réseau Mtn et destinés à sponsoriser les Ecureuils du Bénin, patrimoine national. Pourquoi aujourd’hui des voix s’élèvent-elles pour évoquer les fonds de la Fifa ?

Aubay

Depuis le début de cette affaire, nous avons suivi pas à pas pour vous les allers et retours des différents protagonistes. Sur les 300 millions versés par Mtn, on retrouve les traces de quelques 34 millions environ dans les états financiers (2009 et 2010). En faisant les calculs avec les 50% (taux usurier relevé par les inspecteurs de la brigade économique) reçus par Ifap Sport en tant qu’intermédiaire, on constate que 116 millions devraient malgré tout être retracés. Mais il n’en est rien. C’est donc ce qui a amené les plaignants à déposer la plainte pour malversation autour des 300 millions de Mtn.

Ces plaignants étant des membres de l’association Fbf, loi 1901, et connaissant bien le fait que les fonds reçus de la Fifa ne se justifie que par rapport à la Fifa (le linge sale se lave en famille !), ils n’ont pas jugé utile de porter une plainte devant la justice béninoise sur ce volet.

 

 

La Fifa comme bouclier dans une affaire de malversation financière ?

 

 

(Moucharafou Anjorin avait tenté d’utiliser l’arme Fifa dès février)

 

Une correspondance écrite par la Fifa en réponse à une autre envoyée par Monsieur Moucharafou Anjorin dès février et tendant à convaincre l’instance internationale que la procédure alors à peine enclenchée portait sur les fonds de l’instance internationale alloués à la Fbf. Mais pour qui connaît les termes de la plainte déposée par des membres-même de la fédération, on comprend que le but de la manœuvre était d’utiliser la Fifa comme arme pour obliger la justice à arrêter la procédure. Pour certains observateurs, si la Fifa avait connaissance du contenu exact de la plainte, elle s’abstiendrait d’intervenir dans une affaire purement interne. Surtout que les fonds alloués par un réseau Gsm (Mtn, société de droit béninois) étaient destinés au financement de la sélection nationale béninoise.

Omotoyossi quitte le Gais Goteborg pour Syrianska FC (Suède)

Razak Omotoyossi  va poursuivre la saison en Suède. L’attaquant international Béninois quitte le Gais Goteborg où son contrat est arrivé à expiration pour rejoindre Syrianska FC, toujours en ligue 1 Suédoise

Le contrat de quatre mois qu’il avait signé au Gais Goteborg arrive à expiration le 31 juillet prochain. Et Razak Omotoyossi, ne va pas chômer. En effet, il est tombé d’accord avec le Syrianska FC, club fraichement promu, en ligue suédoise pour une durée non connu jusqu’ici. Andreas Temiz, le coach de Syrianska a clairement affirmé que «  Omotoyossi correspond parfaitement au profil de joueur offensif que je recherchais ». L’attaquant Béninois va donc poursuivre sa saison en Allsvenskan.

Pour rappel, Omotoyossi a disputé douze matches pour deux buts avec le Gais Goteborg, actuel 4e du championnat. Matt Peterson, directeur sportif du club a dit ne pas regretter le départ d’Omotoyossi même s’il reconnait qu’il a apporté quand même quelque chose au club. Mais comme il n’était un titulaire indiscutable, il a préférer ne pas le prolonger.   Après Shériff Tiraspol (Moldavie) , Helsinborg (Suède), Al Nasr (Arabie Saoudite) , Metz (France) et Gais Goteborg (suède), Omtoyossi va connaitre son sixième club hors du Bénin.

Syrianska, un club inconnu ?

Syrianska, est un club promu en première  division Suédoise cette saison. Actuellement, ils sont  premier non relégable, soit 14e sur 16  clubs. Le club  a été crée en 1977. De 2009 à 2011, le club a connu deux montées successives qui l’on mené en ligue 1  cette saison. Ils ont été champions de la deuxième division en 2010. Le club évolue avec les couleurs sang et or, comme celle  de Racing club de Lens. Il est basé dans la ville de Södertälje,    non de la capitale Stockholm.

Géraud Viwami

Jonathan Tinhan va enfin signer à Montpellier

Jonathan Tinhan va découvrir la ligue 1



Libre de s’engager où il le veut après la liquidation judiciaire du GF 38, Jonathan Tinhan va officiellement rejoindre Montpellier, rapporte L’Equipe. L’attaquant de 22 ans a enfin reçu la lettre lui signifiant la nouvelle situation de son club formateur, ce qui lui permet de signer désormais sans indemnité de transfert. Le contrat qui l’attend dans l’Hérault porte sur quatre ans.

(source : francefootball)

Affaire Mtn : Le ministère des sports observe, sans plus

 

Des sources au ministère des sports affirment que l’institution « observe la situation, n’étant pas partie dans l’affaire». Ce n’est pas la crise ou encore le gouvernement béninois qui a conduit Moucharafou Anjorin en prison. Ce sont ses pairs de la fédération qui ayant constaté des manquements dans les livres comptables ont décidé de se porter vers la justice. C’est donc une affaire interne à la fédération, une sorte d’implosion. Le ministère des sports pris un peu de court dans cette affaire, depuis Modeste Kérékou, n’est jamais intervenu dans l’affaire. La justice a donc suivi jusque-là son cours normal. Du côté du ministère des sports, on confie également que c’est désormais aux membres de l’association de décider de la conduite à tenir dans cette situation pour assurer la continuité dans ce domaine.

Affaire Mtn : L’imprévisible Juge Opinta prend le monde du foot à contrepied

Dans le milieu judiciaire, on lui donne la réputation d’un juge imprévisible qui frappe souvent à contrepied. 3 mois après avoir inculpé 4 personnes sans mandat de dépôt, Emmanuel Opinta a donc accéléré la cadence à la surprise générale. Les uns disaient que le président de la fédération était protégé par le gouvernement, les autres le disaient en sursis. Lundi dernier après avoir demandé en vain des documents complémentaires à Moucharafou Anjorin, le Juge Opinta a donc décidé de mettre sous mandat de dépôt le président de la fédération béninoise de football.

Affaire Mtn : Avant l’incarcération, une dernière tentative de voir Ajavon

Quand Moucharafou Anjorin dans la journée du lundi a compris que le vent tournait en sa défaveur, il a tenté de rencontré Sébastien Ajavon, confient plusieurs sources. Pour des raisons que nous ignorons encore, cette rencontre n’a pu se tenir. Certaines sources affirment que du côté de Djeffa où est basé l’empire Cajaf Comon, aucun employé n’a voulu prendre le risque de faire entrer le président de la fédération dans les bureaux du Pdg du groupe…

Affaire Mtn : Augustin Ahouanvoébla a rendu visite au prisonnier Anjorin

 

Augustin Ahouanvoébla a rendu visite à Moucharafou Anjorin hier en cours de journée. Le prisonnier de luxe qui n’a pas encore de numéro de matricule attend d’être peut-être rejoint par les autres inculpés dans l’affaire. Cette visite d’Augustin Ahouanvoébla pourrait permettre à Moucharafou Anjorin de disposer de nouvelles pièces justificatives, son premier grand visiteur ayant été trésorier de la fédération entre 2005 et 2009. Il faut aussi reconnaître que le député Ahouanvoébla a toujours été très proche de Moucharafou Anjorin et que cette visite s’inscrit dans le cadre des relations amicales entre les deux hommes.

Affaire Mtn : L’ancien ministre Clément Dègbo également réécouté

 

Dans cette affaire des 300 millions du sponsoring Mtn destiné aux Ecureuils de 2008 à 2010, le directeur de Cabinet du ministère des sports à l’époque, Clément Dègbo sera écouté une nouvelle fois. Dans la première partie de la procédure, l’ancien ministre qui avait été écouté par la Brigade économique et financière, a soutenu ne pas être au courant de la destination finale des fonds. Mais Moucharafou Anjorin a toujours soutenu depuis le début des auditions que le ministère des sports touchait la moitié des fonds après les 50% reversés à la société Ifap Sports. Cette contradiction entre les deux hommes est donc l’une des raisons pour lesquelles Clément Dègbo sera réécouté par le juge Opinta. Les 3 autres personnes inculpées dans l’affaire, à savoir Vizir Touré, représentant d’Ifap Sport à Cotonou, Cécile Houssou, comptable de la fédération et Marc Montcho ancien directeur des ressources financières sont donc sous pression.

Beira Mar : Le numéro 8 pour Djiman Koukou

Djiman Koukou est lié aux jaunes et noirs de Beira Mar pour deux saisons. Pour le compte de sa première saison qui débute , le 14 aout prochain, le milieu de terrain international Béninois portera le dossard numéro 8. L’information a été rendu officiel par le club lors de la présentation des maillots de la nouvelles saisons.

Razak Omotoyossi vers Odense (Danemark)?

Le contrat, de quatre mois, signé en mars dernier par l’attaquant international Béninois, Razak Omotoyossi expire la semaine prochaine. Le club Suédois du Gais Goteborg, pas assez convaincu par les deux buts inscrits en douze matches de l’ancien méssin, ne va pas le prolonger. Omtoyossi se tourne donc vers d’autres pistes. Il a été approché par deux clubs de la division d’élite Suédoise. Mais à en croire l’agent de l’attaquant, ce dernier donnerait priorité à une piste danoise. Rappelons, qu’il y a quelques mois Omotoyossi avait éffectué un essai à Odense au Danemark. A l’époque , le club avait jugé qu’il n’était pas suffisament en forme. Peut-être que cette fois-ci sera la bonne ?  En tout cas , l’ancien jouer de la JS Pobè veut rester en scandinavie.

Géraud Viwami

Résolution de la crise du football béninois : Le Tribunal arbitral du sport confirme l’audience pour le 29 juillet

 

(La Fifa a suggéré le report en août)

De début juillet, la fin de crise se profile pour fin juillet. Pour programmer l’audience qui doit voir la confrontation des deux parties, le tribunal arbitral du sport a proposé deux dates. Le 29 juillet a donc été retenu, même si la Fifa a suggéré un report en août.

Aubay

La procédure enclenchée par le Tribunal arbitral du Sport début mars suite à la plainte contre « l’ingérence de la Fifa dans les affaires de la Fbf » est presque à terme. Ce sera le vendredi 29 juillet prochain que les deux parties seront entendues par l’arbitre principal. La formation arbitrale composée de 3 arbitres se réunira ensuite pour donner sa décision finale, irrévocable.

Toutefois, selon nos dernières informations, la fédération internationale de football (Fifa) a suggéré au Tas de repousser la date de l’audience en août. Les mêmes sources précisent que les dates du 10, 11, 17, 18 ou 19 août ont été soumises au Tas par la Fifa. Le Tribunal a maintenu le 29 juillet.

 

 

Résolution de la crise du football béninois : Le Tribunal arbitral du sport confirme l’audience pour le 29 juillet

 

(La Fifa a suggéré le report en août)

De début juillet, la fin de crise se profile pour fin juillet. Pour programmer l’audience qui doit voir la confrontation des deux parties, le tribunal arbitral du sport a proposé deux dates. Le 29 juillet a donc été retenu, même si la Fifa a suggéré un report en août.

Aubay

La procédure enclenchée par le Tribunal arbitral du Sport début mars suite à la plainte contre « l’ingérence de la Fifa dans les affaires de la Fbf » est presque à terme. Ce sera le vendredi 29 juillet prochain que les deux parties seront entendues par l’arbitre principal. La formation arbitrale composée de 3 arbitres se réunira ensuite pour donner sa décision finale, irrévocable.

Toutefois, selon nos dernières informations, la fédération internationale de football (Fifa) a suggéré au Tas de repousser la date de l’audience en août. Les mêmes sources précisent que les dates du 10, 11, 17, 18 ou 19 août ont été soumises au Tas par la Fifa. Le Tribunal a maintenu le 29 juillet.

 

Affaire des 300 millions du sponsoring du Gsm Mtn : Moucharafou Anjorin en prison

moucharafou anjorin en prison

Depuis février et les premières auditions à la brigade économique et financière, l’affaire Mtn révélée par la presse a fait son chemin. Le juge du deuxième cabinet à qui l’affaire a été confiée a décidé de mettre en prison le président de la fédération béninoise de football lundi dans la journée. Retour sur la première affaire de malversations dans le football qui conduit un président de fédération en exercice en prison.

Aubay

Les autres temps forts

1er février : Anjorin écouté à la brigade financière  pendant  8 heures

8 février : soupçons de malversation

 9 mars : convocation à la brigade financière  

26 avril : Anjorin chez le juge d’instruction

25 juillet : Anjorin en prison

50% pour Ifap Sports : Un taux usurier qui a inquiété

Loin des présomptions de malversations qui pèsent sur Moucharafou Anjorin, c’est le taux usuriers (50%) du contrat qui lie Ifap sports à la FBF et le ministère des sports qui dépasse met la puce à l’oreille des enquêteurs. En outre, Moucharafou Anjorin aurait déclaré que les fonds issus du contrat MTN sont partagés entre le Ministère des ports et la FBF. Or, de sources concordantes, aucun des différents ministres qui se sont succédé à la tête de ce département n’a jamais ordonné le versement au Trésor public d’un montant qui serait issu du contrat MTN. L’audition du ministre Clément Dègbo permettra certainement de vérifier les allégations de Moucharafou Anjorin. Mais ce qui surprend déjà, c’est  la nature du contrat qui lie la FBF et Ifap sport si l’on s’en tient à l’attestation signée par Moucharafou Anjorin et Clément Dègbo, elle ne mentionne aucunement, les engagements de chacune des parties et reste surtout silencieuse quant à la grille des commissions prévues pour récompenser Ifap sport. Si la fameuse attestation est le seul document qui certifie le contrat entre les deux parties, l’audition de Clément Dègbo ne saurait faire avancer les investigations. Par contre, l’actuel ministre des petites et moyennes entreprises et les ministres Galiou Soglo et Etienne Kossi devraient être en mesure de confirmer ou d’infirmer les déclarations de Moucharafou Anjorin relatives aux ponctions qui sont faites par le ministère des sports sur les versements faits par MTN.