Gaspoz invite ses joueurs à montrer un meilleur visage

 

Célébration du titre de champion par joueurs et staff technique de l’Aspac

Le restaurant « Chez Clarisse » à camp Ghézo a abrité mercredi en début d’après-midi un déjeuner initié par Alain Gaspoz en l’honneur des membres du staff technique et des joueurs de l’Aspac. L’occasion était belle pour fêter le titre de champion acquis l’année écoulée et les efforts fournis par les uns et les autres.

Aubay

Ils étaient 29 joueurs, connus, reconnus ou dans l’ombre des autres, à marquer cette pause festive avec le staff. Ceci afin de se remobiliser pour des résultats meilleurs d’une équipe qui a du mal à jouer les premiers rôles pour cette saison en cours. Tel était donc les deux objectifs de ce repas chaleureux au bord de la piscine du restaurant « Chez Clarisse ».

« C’est important de retrouver, se réunir et partager ensemble ce moment pour avoir de bons souvenirs collectifs. Et surtout se préparer pour le dimanche et le match de la reprise du championnat. C’est une détente afin de revenir à de bonnes bases», expose Alain Gaspoz dans un bref speech qui a retenu l’attention de tout le groupe.

A sa suite, Allagbé, Mamam et Fanou diront leur joie de partager de bons moments qui étaient attendus depuis des mois et le sacre historique en championnat.

Précisons que la caisse commune des amendes payées par chaque joueur ainsi que les contributions des membres du staff ont permis d’organiser cette fête intimiste qui n’aura réuni que les acteurs du terrain : joueurs et staff technique.

Déclaration de Gaspoz à l’occasion de la fête

« C’est important de retrouver, se réunir et partager ensemble ce moment pour avoir de bons souvenirs collectifs. Et surtout se préparer pour le dimanche et le match de la reprise du championnat. C’est une détente afin de revenir à de bonnes bases. Sans travail, il n’y a pas de résultats. Donc remettons-nous au travail, revenons à de bonnes bases pour de bons résultats. Je souhaite que la concurrence soit saine et que chacun mérite sa place de titulaire. Ceci afin que semaine après semaine nous ayons toujours un bon groupe pour tenir en échec les adversaires qui ont à cœur de nous battre. On va défendre notre titre jusqu’au bout et on fera les comptes à la fin. Oublions la place que nous occupons actuellement, car elle ne sera pas la même si chacun à son niveau fait ce qu’il faut et qu’au plan collectif nous répondons présents. Je vous remercie de la confiance que vous m’avez témoignée en tant qu’entraîneur et de tout ce que vous avez fait comme sacrifice au niveau de vos familles. Encore une fois bravo à tout le monde pour les efforts fournis et à fournir pour la remontée au classement ».

« C’était nécessaire pour nous de faire cette fête avant le début de la saison en cours. Et marquer un nouveau départ. Pour cette saison en cours, nous avons pas mal de choses à nous faire pardonner. Que ce soit avec moi, Emile (Ndlr : Enassouan, coach adjoint) ou vos futurs entraîneurs, vous êtes venus de loin, assimilant les choses entraînement par entraînement. Malgré les moments difficiles, nous avons fait un bon résultat à la fin du premier championnat professionnel du Bénin en finissant champion. Le mérite vous en revient le premier même si au niveau du staff nous avons beaucoup transpiré pour en arriver là. C’était une récompense juste et honnête.

Ce repas marque un nouveau départ afin de faire mieux que le début de championnat (ndlr : l’Aspac est actuellement 10e au classement). »

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *