Réunion du comité des associations et du comité exécutif : La Fifa va trancher la crise du football béninois les 1er et 3 mars

 

(72% des acteurs nationaux contre Anjorin)

Depuis le 20 décembre, la situation est délicate au sein du football béninois. La Fifa continue de reconnaître Moucharafou Anjorin en délicatesse avec la justice béninoise, pendant qu’un nouveau bureau a été élu par plus de 72% des acteurs nationaux.

Après l’assemblée générale tenue vendredi 4 février par 37 délégués sur 51 de la fédération béninoise de football, la réaction de la Fifa est intervenue le 9 février. Toujours sous pression, l’instance internationale va enfin se pencher à un très haut niveau sur le cas béninois.

« Les délégués de la Fifa et de la Caf qui se sont rendus au Bénin les 27 et 28 janvier 2011 ont remis un rapport qui sera débattu lors du prochain Comité des Associations de la Fifa prévu le 1er mars 2011 et lors de la prochaine session du Comité Exécutif de la Fifa prévu le 3 mars 2011. Nous serons alors en mesure de vous faire part des décisions qui seront prises en vue de surmonter les difficultés actuelles de la Fbf».

C’est l’essentiel du dernier courrier de la Fifa en date du 9 février et signé de Thierry Regenass, « Directeur des associations membres et Développement».

Ce courrier réaffirme tout ce qu’on a pu attendre ces derniers mois au sujet de la crise. Moucharafou Anjorin reste l’interlocuteur, un peu comme en sursis en attenant la décision de la Fifa.

Aubay

Auteur : Rolland

journaliste sportif…

1 réflexion sur « Réunion du comité des associations et du comité exécutif : La Fifa va trancher la crise du football béninois les 1er et 3 mars »

  1. La FIFA joue bien le jeu. Mais pour combien de temps encore?
    Soyez rassurés puisque le moment viendra et elle n’aura plus de cartes à jouer et notre cher Anjorin n’aura que ses yeux pour pleurer. Les jours de Anjorin et de ses colistiers à la tête de la FBF sont comptés.
    Ne nous lassons pas car la victoire est pour nous et elle est dans un avenir très proche.
    Mobilisons-nous davantage,
    Battons-nous sans cesse,
    Implquons-nous résolument,
    Luttons avec acharnement…. pour délivrer le foot béninois de la tanière de ces voraces, de ces apatrides de premières heures.
    Courage et surtout ne réculons pas.

    Papa Yan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *