L’attaquant béninois Sidoine Oussou pour 4 ans au Vålerenga

sidoine oussou à gauche tenant le maillot de sa nouvelle équipe

Sidoine Oussou a été présenté hier dans l’après-midi à la presse norvégienne comme étant l’une des 3 nouvelles recrues du  Vålerenga, un club de 1ère division qui occupe actuellement la 2ème place au classement. Agé de 18 ans, l’ancien joueur de l’Aspac du Bénin  a été détecté lors du tournoi de l’Uémoa que le Bénin a abrité en novembre 2009. L’attaquant béninois n’a disputé que 45 minutes de jeu au cours du match d’ouverture contre le Togo avant de sortir sur une civière, blessé. Mais cette brève apparition a suffi aux recruteurs qui ont fait le déplacement de Cotonou pour faire le tour d’horizon du talent du jeune footballeur béninois. Contacté par un agent ivoirien qui l’a pris sous sa protection, Sidoine Oussou est allé se soigné à Abidjan en Côte d’Ivoire où il a subi plusieurs semaines de rééducation avant de retrouver le chemin des stades. Convoité par l’Asec d’Abidjan et l’Africa sport, il a su résister aux propositions mirobolantes des présidents de ses deux clubs mythiques de la Côte d’Ivoire puisque Cluj, le club Roumain  s’est montré plus convaincant. Mais c’est finalement le président  Norvégien du Vålerenga qui a fait la bonne affaire en enrôlant dans son effectif, Sidoine Oussou. A l’issue de la cérémonie de signature du contrat, Truls Haakonsen, le directeur sportif a déclaré : «C’est un joueur que que nous avons détecté comme un talent majeur. Malgré son jeune âge, il a déjà joué pour la sélection nationale A du Benin et, nous pensons qu’il le  type de joueur que cadre très bien avec Vålerenga. Nous sommes très heureux que Sidoine soit recruté par Vålerenga. Maintenant, Il est clair que le passage à Vålerenga n’est qu’une étape de carrière en ce moment». Torbjornsen qui a été impliqué dans le recrutement du béninois et qui affirme l’avoir découvert en novembre 2007 affirme lui que Sidoine est un attaquant possédant des compétences différentes. Il est très rapide, il a une bonne capacité de sauter. C’est vrai que lorsque vous récupérez des joueurs en provenance d’Afrique, il est toujours question de savoir si le joueur pourra réussir son intégration à la fois sur et hors du terrain. La langue,  l’environnement, le style de jeu, le climat et d’autres facteurs sont à prendre en considération.  Mais Sidoine est un joueur très engagé qui je pense a ce qu’il faut pour réussir dans Vålerenga. C’est un bon coup qui nous permettra d’obtenir de bons résultats et atteindre nos objectifs.»

2 réflexions sur « L’attaquant béninois Sidoine Oussou pour 4 ans au Vålerenga »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *