16 mois après la mise en place de la fédération : Ajavon démissionne de la tête de la Ligue

 

Août 2009, le nouveau bureau de la Fbf a été élu avec l’onction de Sébastien Ajavon qui devient dans la foulée président de la ligue du football professionnel. 16 mois sont passés et le milliardaire est devant un constat d’incompatibilité et même d’échec. Ajavon croyait pouvoir changer les choses, il a déchanté et pis, a jeté l’éponge. Hier après-midi au Novotel de Cotonou, le richissime président de la ligue a lu sa lettre de démission.

En face, Anjorin, accusé de « gestion solitaire » par Ajavon et les 9 démissionnaires n’a pas encore réagit. La fédération béninoise est en crise, c’est officiel. Les deux camps sont dos à dos, en attendant une issue avec déjà le ministère des sports comme arbitre.

Lettre de démission du président Ajavon


« Mesdames, Messieurs,
Amis du cuir rond…
Je vous remercie d’avoir répondu présent à mon invitation de ce jour. Cette disponibilité que vous manifestez ainsi me va droit au cœur.
Je suis intimement convaincu que l’engouement du peuple béninois pour le football et le potentiel qu’offre la jeunesse béninoise constituent un atout considérable pour le développement du football au Bénin.
Cette conviction m’a conduit à m’investir personnellement et à devenir l’un des principaux acteurs de cette construction.
J’y ai, par conséquent, consacré du temps et de l’énergie. J’ai apporté dans la mesure du possible, Les moyens financiers nécessaires au développement espéré.
Mais force est de constater que, certains responsables du football béninois, notamment le  

Président de la Fédération Béninoise de Football, Moucharaf ANJORIN; ne partagent pas la conviction qui est la mienne et ne cessent d’empêcher, par tous les moyens, la mise en application des actions nécessaires à la dynamique devant permettre au football béninois de se développer.
La gestion du Comité Exécutif organe de direction du Football au Bénin est solitaire. Les objectifs de développement du Football, par la mise en œuvre de mesures hardies visant à le redynamiser ne sont pas des ambitions partagées.
Où allons-nous, lorsque certains, visent uniquement leur développement personnel au détriment des intérêts d’une nation, de la jeunesse, et de milliers de passionnés du cuir rond?
J’y ai cru, je m’y suis investi, à présent, j’ai décidé, après mûres réflexions, de démissionner, de la Présidence de la Ligue de Football Professionnel du Bénin et du Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de Football.

Je reste et demeure un partenaire passionné du football.
Ma démission n’entame en rien mon engagement personnel à œuvrer pour l’émergence d’un Football de qualité au Benin. Le championnat national continuera à agrémenter nos fins de semaine et à mettre en jambe nos joueurs nationaux.
Je tiens à rassurer notre sponsor officiel MOOV, de la continuité des activités de la Ligue Professionnelle de Football du Bénin. Je profite de cette occasion pour les remercier de nous avoir accompagnés dans cette nouvelle expérience.
J’ai l’espoir que le football finira par triompher et je souhaite bonne chance à ceux qui poursuivent l’action.
Je vous remercie »

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *