Ligue 1 /6e journée : Requins –Soleil 1-1

Un match nul  logique

Ce dimanche, les Requins de l’Atlantique ont accueilli au stade de l’amitié de Kouhounou, Soleil FC d’Akpakpa. La rencontre  a été assez équilibrée et s’est  soldé par un match nul logique.

G.Viwami

Les temps forts du match

18’, La première occasion du match sera pour les visiteurs. Emmanuel Gabriel, lance Edoh Attiogbé dans le dos de la défense. L’attaquant résiste au retour de Tawali mais croise son tir au dessus.

27’,Les Requins obtiennent un bon coup franc dans les 18 mètres. Shakirou Abikoyè tire juste au dessus.

30’, Bon travail de Gaétan Lamandoussélo sur le coté droit qui se débarrasse de Salanon et dépose un centre sur la tete  plongeante d’Attiogbé au premier poteau. Il trouve le cadre mais Hougbèmè est la parade.

40’,Coner bien tiré par Abikoyè pour les Requins. Quenum coupe la trajectoire au premier poteau Odilo Kenet est battu mais Fataou Yaya Touré est battu.

45 + 1, Dans les arrêts de jeu, Tawali adresse un missile des 25 mètres sur coup franc. Odillo ne prend pas de risque et préfère boxer le cuir.

Enfin les buts !

49’ Ouverture du score pour les Requins !. Belle phase de jeu à droite. Raak Sorafina met Fabrica Mensah sur orbite dans les 25 mètres. L’ancien joueur de Dynamo tente sa chance et trouve le cadre avec l’aide de l’intérieur du poteau. Beau but 1-0, les Requins mènent.

53’, Soleil égalise ! Manzourou Oladipupo centre de la gauche au premier poteau. Jacques Bessan coupe la trajectoire et remet son équipe dans le match. 1-1.

13’, Salanon s’applique à gauche et centren au point de pénalty. Dans sa tentative de dégagement. Yaya Touré a failli marquer contre son camp. Odillo était aux aguets.

61’ Lamadoussélo, déborde à droite et centre, Hougbème dégage aux points mais dans l’axe. Dans la foulée E.Gabriel tente le lobe, Hougbème est battu, M. Aly présent sur la ligne va dégager son camp.

63’ Yéssoufou Sèmiou, part  seul des 25 mètres et se débarrasse de son défenseur. Il pénètre les seize mètres mais son tir décroisé à ras de terre est à rase le poteau gauche d’Odillo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *