Sélections nationales:Glèlè et Latoundji ne seront pas reconduits

Le courrier qu’ils ont reçu est clair. Le contrat arrivé à terme le 31 juillet dernier ne sera pas renouvelé par le ministère des sports. Pour Fortuné Glèlè, nommé sélectionneur national adjoint des Ecureuils seniors, c’est la fin officielle du contrat avec l’Etat. Moussa Latoundji également peut se consacrer entièrement à l’Us Kraké. Il a reçu un courrier similaire. Lui qui aura effectué une compétition avec les moins de 16 ans béninois en France à Montaigu, quitte la barque.

D’Almeida et Codjo maintenus

Eux ne coûtent rien ou presque à l’Etat. Cela cadre bien avec la conception du football au Bénin, dans toute sa splendeur d’amateurisme. Eustache d’Almeida propulsé titulaire après la démission de Gaspoz est un professeur de sport employé par l’Etat. Son poste de sélectionneur est donc un second boulot non salarié. C’est aussi le cas d’Edmé Codjo, sélectionneur des cadets.
La question qu’on peut se poser est de savoir si d’autres techniciens de l’écurie Ajavon ne seront pas nommés dans la foulée, pour les suppléer ou les remplacer. Car la preuve est faite que le président de la Ligue du football professionnel a la charge des sélections de jeunes depuis le conseil fédéral du 15 juillet dernier. La légende suit son cours donc…

Aubay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *