Benin -Burkina Fasa 0-0 : Les juniors calent à domicile


Dans le cadre du premier tour des éliminatoires de la Can juniors Lybie 2011.Le Bénin a accueilli hier au stade René Pleven D’Akpakpa le Burkina Faso. Face à un adversaire, burkinabè très prenable,et sous les yeux du ministre Kérékou, les écureuils juniors ont fait tout leur possible pour un nul vierge.

Géraud Viwami

Les juniors d’Eustache d’Almeida entament bien leur match en se procurant la première occasion du match. La reprise acrobatique de Nestor Ahovey est à coté (5’).Le capitaine Pathmos Aboki aussi prend sa chance des 20 mètres mais sa frappe n’est pas cadrée (16’). Le premier quart d’heure passé, les étalons juniors vont prendre le contrôle du cuir. Sur un contre des Ouédrago Lookman bien lancé va battre Gbodjinou Steeve.Mais l’arbitre refuse le but pour un hors-jeu inexistant. La rencontre va s’équilibrer, les Burkinabès sont présents mais se créent peu d’occasions franches. A cinq minutes du terme Ahovey Nestor va trouver le cadre sur un coup franc des 18 mètres mais Sanou Germain sort la parade qu’il faut. Les écureuils juniors tiennent le coup. A la pause toujours un nul vierge.
Du retour des vestiaires, ce sont une fois encore les jeunes béninois qui se montrent dangereux.Lanignan Gbèga (46’) puis Fadel Suanon (47’) n’arrivent pas trouver le chemin de filets. Les amis de Bandé Fatou quant à eux ont longuement essayé de poser le jeu. La seule occasion des étalons est intervenu à la 75’.La frappe lointaine de Gnimassou Clément est tout de même facile pour Gbodjinou Steeve.Mais à bout de force mais volontiers les juniors béninois auraient réalisé l’exploit si Fadel Suanon seule dans les six mètres n’avait pas trop décroisé sa tête (69’).Au coup de sifflet finale, c’est un nul vierge.
Soulignons que les deux équipes n’ont pas excellé dans la production de jeu. Le match a été d’un niveau en dessous de la moyenne. Du coté des béninois on peut saluer la prestation remarquée des attaquants, Fadel Suanon, Lanignan Gbenga et du milieu de terrain Alcade Kinon.Les burkinabès, minimalistes et satisfaits attendent le retour qui aura dans quinze jours à Ouagadougou.

Composition

Bénin

1-Gbodjinou Steeve,4-Gatin Olympe,15-Sogbossi Carroff,12-Dossa Honoré,8-Kinon Alacade,6-Ahovey Florent,11-Aboky Pathmos ©,10-Ahovey Nestor,13-Gagné Abel (5-Arsène Loko 30’) ,17-Gbenga Lanignan (7-Sévérin Danha 70’)
Non entrés : 9-Kassa Arnaud,2-Kozo Brice,14-Managnikpo Josué

Burkina Faso

22-Germain Sanou,2-Koné Mamadou,3-Nikoma Victor,10-Sido Fadel,7-Thiombano Mamba© ,11-Ouédraogo Lookman(18-Sawadogo Souleymane 80’),6-Zagbé Ismael, 4-Gnimassou Clément,9-Bandé Fatou(5-Bary Ibrahim 69’),12-Cheikh Coulibaly

Non entrés : 16-Kanté Amadou,17-Ouatarra Mohammed,14-Zogo Dalata,18-O.jerome.

Les réactions

Pathmos Aboki capitaine des écureuils

« On est fiers du résultat »

« Le nul c’est important pour nous, je remercier le public qui nous a soutenu, on va corriger nos erreurs pour le match prochain, nous fiers du résultat on peut.bien les battre là-bas .les burkinabès ont fait leur jeu nous aussi on essayé de faire notre jeu »

Koné Coulibaly, défenseur des étalons

« On est content du nul on compte tous faire à Ouagadougou pour pouvoir gagner »

Clément Gnimassou, milieu des étalons

« Ce soir on a fait un nul, on les attend chez nous et puis on va voir ce que Dieu va faire pour nous à domicile. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *