Amical : Requins – Energie 1-1 , As Police – Mambas Noirs 0-0

En pleine préparation en vue de la saison prochaine, Requins a disputé un match amical ce matin face à Energie sur le terrain du campus d’Abomey-Calavi. Score final 1-1 entre les Awissi Wassa et les électriciens.  Dans l’après-midi à René Pleven , As Police et Mambas Noirs ont fait aussi nul 0-0

Géraud Viwami 

Journal des Transferts : Badarou , Suanon , Aoudou , les bonnes affaires béninoises

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des joueurs béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, nous avons consacré un numéro spéciale à trois internationaux béninois en fin de contrat. A l’heure où les clubs reprennent le chemin de l’entraînement , ils pourraient réaliser de bonnes affaires avec ces béninois. 

Nana Badarou (26 ans, défenseur central polyvalent)

28 matches dans le championnat Koweït avec Burgan SC. Si son club a terminé lanterne rouge, l’international béninois a globalement tiré son épingle du jeu. Une saison pleine pour lui avec une reconversion enrichissante. Défenseur central de prédilection, il dépanne avec aisance sur le côté droit mais cette saison il a été replacé avec succès au poste de milieu défensif. En sentinelle, il a rendu des copies très propres en étant décisif avec quatre buts et sept passes décisives. En fin de contrat l’ancien de l’Aso Chlef et du Wydad Casablanca recherche un bon challenge sportif. Selon nos informations un club tunisien et un autre égyptien ont déjà approché le joueur sans succès.

Mohamed Aoudou (27 ans, attaquant)

Il sort d’un exercice plus ou moins compliqué. D’abord en Algérie il a quitté en octobre  le CR Belouizdad en novembre après une tentative d’agression de certains supporters avec huit matches dans les jambes pour un but marqué. Un triste épisode qu’il pensait pourvoir oublié en signant dans la foulée à Free State Stars en Afrique du Sud. Mais au pays de Mandela ça se complique pour lui. Arrivé en novembre il devait attendre janvier afin d’être qualifié mais le coach italien Giovani Solinas qui s’est personnellement impliqué dans sa venue a été débarqué en début d’année. Le nouvel arrivant, Serame Letsoaka lui a clairement confié qu’il n’entre pas dans ses plans. Alors l’attaquant béninois cède aux sirènes d’Al Shorta ((Iraq) en février dernier pour une pige de six mois. Auteur de deux  buts et trois passes décisives en neuf apparition. Il a  été précieux pour son jeu en pivot et conquis les supporters par sa détermination. Il  sera libre fin juillet. A 27 ans cet Écureuil expérimenté,  possède une belle côte dans le Golf notamment et ne devrait pas avoir de mal à rebondir. Auteur de 17 buts en deux saisons pleines en Algérie il connaît le secret des surfaces de réparation.

Abdel Fadel Suanon (attaquant , 22 ans, photo)

Il est à la recherche d’un second souffle , victime d’une rupture des ligaments croisés en octobre alors qu’il avait bien débuté sa saison (3 buts en 6 matches) avec Damac en deuxième division saoudienne, il sera opéré et éloigné des terrains. En pleine rémission après une rééducation assidue, l’ancien attaquant de l’Etoile du Sahel est à la recherche d’un projet de relance puisque son bail d’un an est expiré en cette fin saison. Capable de grosses performances comme en 2015-2016 21 buts toutes compétitions avec Damac où il était en prêt avant d’être racheté par le club, Suanon est un buteur pur sang. Attaquant aussi rapide qu’adroit , il peut jouer comme attaquant intérieur aisément , quelques saoudiens l’ont déjà approché avec des offres fermes mais il tempère. Celui qui vient de fêter ses 22 ans il y  a une semaine environ coûtera zéro franc au club qui osera croire en lui. Un moindre risque pour un gros talent et international.

Géraud Viwami

Amical-Chan : Niger 1 Bénin 0

Les Ecureuils ont perdu cet après-midi la première manche de la double confrontation  amicale face au Niger 1-0. Le Bénin jouera face au même adversaire toujours à Niamey le 02 juillet prochain. Rappelons que les Ecureuils préparent le premier tour des qualifications du Chan 2018 face au Togo.

Amical – Chan : la compo des Ecureuils sans surprise

Le sélectionneur Omar Tchomogo vient de dévoiler le onze qui débutera le match amical face au Niger à 17h au  stade Seyni Kountché de Niamey. Le sélectionneur est resté fidèle à son 4-3-3 dans son organisation. Seule surprise en défense, Ramane Adjanakou , habituellement aligné dans l’axe sera le côté droit. Rodrigue Fassinou est donc poussé sur le banc de touche. Au milieu c’est le même trio , Ogoulola-Houngbédji-Mama. En attaque, un autre choix fort à gauche , Oseni Agnidé préféré à Raimi Kola. Waris Aboky sera à gauche et la pointe de l’attaque sera occupée par Marcellin Koukpo.

Géraud Viwami 

Amical-Chan : Niger –  Bénin, coup d’envoi à 17h

Les Ecureuils locaux joueront cet après-midi leur sixième match de préparation internationale contre le Niger à Niamey à 17h (UTC+1). Le groupe à Omar Tchomogo est arrivé dans la capitale sahélienne depuis deux jours. Pour rappel, le Bénin se déplace au stade Kégué le 16 juillet prochain pour affronter le Togo pour le match aller du premier tour des qualifications du Chan  Kenya 2018.

Géraud Viwami 

Nigéria –J26 : Tchato buteur précieux pour MFM

MFM a signé un précieux succès 2-1 devant Sunshine Stars ce soir dans la course au titre à l’occasion de la 26e journée de première division nigériane.  Les violets de Lagos ont ouvert le score à la 27e minute par Giscard Tchato. Le milieu international qui signait sa 23e apparition de la saison a marqué d’un tir puissant aidé par l’intérieur de la transversale. Son deuxième but de l’exercice. En face Durand Rock Ayité était titulaire dans la défense Sunshine , toujours relégable. MFM est toujours deuxième avec 43 points à cinq unités de Plateau United de Junior Salomon, le leader.

Paterne Counou était aussi titulaire avec Akwa United (3e) qui est allé décroché un nul 2-2 sur le terrain du dernier Remo Stars.

Géraud Viwami

 

Transfert : ça se précise pour Mounié

Après l’annonce d’un accord autour de 13 millions d’euros (plus deux  millions d’euros en bonus) entre Montpellier et Huddersfield , le transfert de Steve Mounié (22 ans) vers l’Angleterre est en bonne voie. Selon plusieurs sources  en Outre Manche , l’attaquant béninois auteur de 14 buts en Ligue 1 la saison dernière devrait passer la visite médicale la semaine prochaine avant de parapher son contrat. Montpellier a repris le chemin de l’entraînement hier sans Mounié. Selon le plan de préparation annoncé par le nouvel entraîneur Michel Der Zakarian, les internationaux dont les deux béninois du club Mounié et Stéphane Sèssegnon sont attendus lundi prochain. L’un d’entre eux pourrait bien manquer à l’appel. Le président délégué Laurent Nicollin a confirmé le départ de Mounié hier en conférence de presse de reprise. La fin est proche.

Géraud Viwami

Amical : Uss Kraké perd contre un club de deuxième division

L’Uss Kraké  poursuit sa préparation en vue de la prochaine saison au Bénin.  Les Krakés Boyz ont perdu en amical dimanche dernier 1-0 contre l’ASVO, club engagé en deuxième division. Les protégés de Bruno Goudjo continuent de répéter leur gamme. Pour rappel Kraké devrait disputer le match d’ouverture officiel de la première journée contre les Requins dans un déplacement au stade Mathieu Kérékou.

 

Amical : Esae et JS Pobè brillent au Togo 

En prélude à la prochaine saison qui sera lancée dans une dizaine de jours. Esae, club de première division et JS Pobè engagé en deuxième division ont effectué un stage de préparation à Lomé ponctué par un tournoi amical sur le terrain d’Agoé la semaine dernière. Esae a fait forte impression avec deux victoires 1-0 contre la JC Agoé lors de la première journée et 4-0 contre Kpétou hier. Face aux mêmes adversaires , la JS Pobè a battu Kpétou 1-0 lors de la première journée et s’est contenté d’un nul vierge face la JC Agoè.

Géraud Viwami

Entretien : Counou « accrocher une place Africaine »

Il totalise 18 apparitions sur 26 journées avec  Akwa United 4e en première division nigériane, le défenseur polyvalent Paterne Counou (21 ans) s’est confié à nous. L’ancien du Cifas nous parle de sa vie au Nigéria, son statut en club, les Ecureuils et son mercato. Entretien

 

 

Il y a quelques semaines vous avez affronté MFM de  Giscard Tchato dans un duel bénino-béninois c’est nouveau pour qui êtes à votre troisième saison  dans ce championnat de jouer des compatriotes?

C’était déjà arrivé avec Junior Salomon et Emmanuel Fabiyi. Ce n’est pas si nouveau que ça. Mais ça rajoute une petite motivation en plus. J’étais quand même fier d’affronter d’autres internationaux. A l’aller on s’était imposé 2-0 chez nous c’était une belle opération et je l’avais chambré. Au retour non a fait 0-0. J’étais remplaçant, lui était titulaire. Je suis entré en fin de match.

Vous étiez frustré d’être sur le banc ?

Personne n’est content d’être sur le banc. Dans la semaine j’ai été touché à l’épaule à l’entrainement, le docteur m’a soigné.  Mais le coach ne voulait pas prendre de risque. J’aurais aimé débuter mais bon.

Après un début de saison compliqué, la remontée de votre club au classement a coïncidé avec votre retour dans l’équipe, comment avez-vous vécu cela ?

Ce n’était pas ordinaire pour moi de voir mes coéquipiers jouer sans moi. Je négociais encore mon renouvellement avec la direction du club et cela pris un peu plus de temps que prévu. La saison a débuté avant que qu’on ne tombe d’accord. Ce qui a fait que j’ai manqué quelques matches en début de saison.

Vous vouliez un gros salaire…

Rires. J’avais un statut, je suis vice capitaine. Vous savez comment se passe les négociations il faut être pointu sur tous les points possibles. Et le club avait sollicité par d’autres clubs du championnat qui me voulait. Akwa voulait me prolonger finalement tout est rentré dans l’ordre.

Sur le terrain vous êtes trimbalé à droite et dans l’axe vous n’avez pas une préférence.

Ma polyvalence est un atout pour moi. Je ne suis pas du genre à me plaindre. Je m’adapte très vite entre les deux postes  j’ai mes repères et  je sais m’y prendre. J’ai une préférence pour le poste axial je suis vraiment dans mon élément à ce poste là.

Akwa United est 4e avec un match en retard vous êtes à un point du deuxième El Kanemi Warriors et mercredi prochain vous allez vous déplacez chez Remo Stars, c’est quoi l’objectif de la fin de saison

Accrocher une place africaine, ça serait un vrai dommage si on n’y arrive pas. Il faut être concentré pour aller au bout.   Chaque match est encore plus difficile.  Par exemple Remo Stars joue sa survie même s’ils sont dernier ce sera un match  compliqué.

Revenons sur votre parcours, le Niger puis le Nigéria depuis quatre ans vous êtes parti à l’étranger vous avez le goût de l’aventure ?

C’était l’une des conditions de ce métier, vous ne pouvez pas prétendre faire une carrière professionnelle en partant du Bénin si vous n’êtes pas prêt à voyager. Face à l’instabilité des compétitions locales j’ai vite eu des sollicitations étrangères. Je ne regrette pas ce choix. J’ai beaucoup appris aussi même si ce n’était pas assez facile.

Parlez-nous de votre adaptation au Nigéria…

Il faut avouer  que c’était compliqué. Quand on arrive au Nigéria on se dit que c’est proche du Bénin mais on oublie que le pays est très vaste. Donc on fait beaucoup de déplacement. La barrière linguistique elle est tombée petit à petit en plus je parle couramment le Yoruba, une langue populaire dans le pays. Je me suis fait à la vie à la nigériane.

Et vous êtes devenu un cadre dans votre club?

C’est une marque de confiance. Je l’ai mérité au fil de mes matches, ici on ne te donne rien surtout quand t’es étranger pour t’imposer tu dois  cravacher. Deux ans après mon arrivée je suis devenu vice-capitaine. Le club compte sur moi. Je fais partie des rares anciens. On a gagné la coupe nationale en 2015 et l’aventure continue.

D’ailleurs récemment vous avez décroché la coupe de votre Etat qui vous permet de prétendre au titre national

Oui c’est un bon pas vers le sacre nationale, le parcours est encore long on le connait. On sait comment ca fonctionne. On a célébré mais on reste concentré pour le prochain tour.

Donc  vous allez jouer toute votre vie à Akwa United.

Rires. Mais non je vais finir par découvrir autre chose. Il ne faut pas partir pour partir. Je suis dois aller vers quelque chose de mieux. Mon agent s’occupe de cet aspect.

Un départ prévu pendant ce mercato ?

Rien n’est à exclure. Le calendrier fait que nous sommes encore en plein championnat, on joue mercredi notre 26e journée on  est dans la dernière ligne droite. C’est difficile pour les clubs de laisser partir des joueurs dans cette période même si le marché est ouvert à l’étranger. Si il y une offre concrète sur la table on avisera.

Vous étiez présent à Bamako en septembre 2016 avec du recul comment analysez-vous cet echec ?

Beaucoup de regrets. J’étais triste, abattu , dégouté. On vit avec et on avance. Déjà c’est quelque chose d’énorme d’être convoqué en sélection nationale à mon âge. Comme je n’aime pas avoir de limites je continue mon parcours en club pour mériter d’être convoqué les prochaines fois. On a raté cette Can, j’espère qu’on accrochera le prochain wagon pour la Can 2019.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

Journal des Transferts : L’Angleterre attend Mounié ,  un attaquant béninois à Witbank Spurs (Afrique du Sud) , Didavi courtisé en Turquie enfin les Buffles veulent un recrutement XXL

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, à l’étranger : Steve Mounié est tout proche de s’engager avec le promu anglais d’Huddersfield. L’attaquant de l’UNB , Ghislain Debouto a  rejoint les sud africains de Witbank Spurs, les turcs de Trabzonspor courtisent Daniel Didavi. Enfin au Bénin, après Marcellin Koukpo , les Buffles veulent ratisser large. 

 

Au Bénin

Buffles : Koukpo , Yarou , Gozo , un recrutement XXL attendu

Les Buffles ne se cachent plus en vue de la prochaine saison au Bénin dont le démarrage est annoncé pour le 8 juillet. Le club septentrional se lance dans une opération de recrutement XXL et brandit un projet ambitieux pour attirer la crème des joueurs locaux.

Avant même l’annonce de la saison à venir les Buffles s’activaient déjà dans les coulisses, le club est passé à la vitesse supérieure depuis quelques semaines et la programmation de la prochaine saison. Le club phare de Parakou porté à bout de bras par le président Laurent Gnonssounou est prêt à investir pour afin de bâtir  une équipe capable de jouer le titre la saison prochaine et les compétitions africaines dans les années à venir.

A l’image des grands clubs européens comme Manchester City ou le PSG au puissant portefeuille le club espère attirer les meilleurs sur l’échiquier national et s’est déjà mis en route.

Koukpo pour commencer, Gozo et Yarou en attente

En décembre dernier, le club signait déjà son premier gros coup l’air de rien.  Ils avaient sorti le chéquier pour attirer Marcellin Koukpo de l’Aspac , qui venait à peine de rejoindre le club portuaire en provenance d’Energie. L’attaquant international qui sortait d’un très bon tournoi de l’Uemoa a été le premier  a cédé aux sirènes  du projet. Champion du Bénin 2010 et 2012,l’Aspac attendu comme un prétendant au titre pourrait perdre deux autres éléments majeures en route pour la cité des Kobourous. Les défenseurs internationaux Brice Gozo et Nabil Yarou, en fin de contrat au Port,  seraient déjà en négociations avancées avec le club. Mayouz Dada, gardien numéro un de l’Aspac depuis trois saisons est aussi attendu pour renforcer l’arrière-garde des Buffles.

Le titre ou rien

Champion du Bénin en 2014, le club s’est cassé les dents en Ligue des Champions l’exercice suivant face aux nigérians d’ Enyimba au premier tour.

En 2016, il a été  2e du groupe A derrière à l’Aspac à un point.

Pour apaiser son appétit, les hommes du coach togolais Idrissou Mountari ont  récemment remporté le tournoi de mise en jambes organisé au Bénin  en attendant le championnat. Un premier signal. La dernière fois que le club avait eu autant d’ambitions c’était quand le mécène Sébastien Ajavon tenait les rênes financières avec le français Xavier Bernain sur le banc en 2009-2010, ils avaient longtemps lutté pour le titre avant de finir 3e derrière l’Uss Kraké et l’Aspac. Cette fois-ci, ils veulent se donner les moyens de régner sans partage.

Géraud Viwami

A l’étranger

 

Afrique du Sud : Débouto arrive à Witbank Spurs

Après Kabirou Koutché, Witbank Spurs , 7e de la deuxième division sud africaine s’est attaché les service d’un second béninois. L’attaquant Ghislain Debouto s’est engagé avec le club jusqu’à la fin de la saison prochaine. Repéré  avec les Ecureuils locaux lors du dernier tournoi de l’Uemoa à Lomé quelques mois plus tard il a réalisé un essai concluant avec les Spurs.  Debouto formé au centre NQSA au Cameroun,  avant de s’envoler pour le pays de Nelson Mandela il était connu sur le plan local pour avoir brillé avec l’UNB en deuxième division.

Montpellier : Mounié va traverser la Manche

Steve Mounié  va quitter  Montpellier et la Ligue 1 dans les jours à venir.  Après une première saison réussie dans l’élite française où il a signé 14 buts, l’attaquant des Ecureuils serait tout proche d’Huddersfield.  Le club promu en Premiere League anglaise est déjà tombé d’accord avec Montpellier sur un transfert aux alentours de 13 millions d’euros comme annoncé cette semaine. De son côté Mounié aussi discute contrat avec le club. L’opération devrait être officialisée dans les jours à venir.

Trabzonspor sur Didavi

Malgré le maintien de Wolfsbourg , Daniel Didavi  serait sur le départ. Après l’intérêt d’Hamburg autre formation de Bundesliga , cette semaine à en croire les médias allemands ,  Trabzonspor , 6e du dernier championnat turc voudrait s’attacher les services du  milieu offensif germano-béninois.

Géraud Viwami

 

Transfert : un départ à 13 millions d’euros vers l’Angleterre pour Mounié.

Steve Mounié (22 ans) serait proche de traverser la Manche selon le quotidien français, L’Equipe. L’attaquant des Ecureuils serait déjà en négociations avancées avec Huddersfield, promu en première division anglaise la saison prochaine . Le club aurait transmis une dernière offre de 13 millions d’euros à Montpellier , loin devant les concurrents allemands. Une somme qui représente une belle affaire pour le club Héraultais. Auteur de 14 buts en Ligue 1 la saison dernière le natif de Parakou pourrait découvrir la Première League la saison prochaine. A suivre.

Géraud Viwami 

Ecureuils-Chan : Les 25 pour préparer la double confrontation face au Niger

Après cinq matches amicaux internationaux les Ecureuils locaux reprendront le chemin de la préparation demain soir. Omar Tchomogo a convoqué 25 joueurs pour la dernière ligne droite de la préparation avant d’affronter le Togo le 16 juillet prochain pour le premier tour des qualifications du Chan Kenya 2018. Le Bénin disputera deux matches amicaux face au Niger à Niamey le 30 juin et le 02 juillet prochain. Le sélectionneur verra son groupe à l’œuvre une dernière fois avant d’entrer en lice dans les qualifications. Il  d’ailleurs garder l’ossature qui a effectué les dernières semaines de préparation sans aucune surprise.

 

Gardiens

Marcel Dandjinou (ESAE), Steve Glodjinon (JA Cotonou ) , Imorou Yessouf (Requins)

Défenseurs

Dine Koukpéré (JA Cotonou) , Nabil Yarou (Aspac) , Rodrigue Fassinou  (Aspac) , Gaston Houngbédji (Aspac) , Ismael Yorou (Aspac) Mama Bah-Yéré (Buffles) Ramane Adjankou (JA Cotonou), Joel Tognon (Espoirs), Djalilou Orou (Aspac)

Milieux

Gérard Adanhoumè (JA Cotonou) , Mama Seibou (Aspac) , Ibrahim Ogoulola (Requins )  , Raimi Kola (Aspac) , Agnidé Osseni ( USS Kraké) , Waris Aboky (JA Cotonou) , Djibril Naim (Dragons) ,  Charles Tiesso (Buffles) , Djibril Naim (Dragons), Abdel Bouraima (Aspac)

Attaquants

Charbel Gomez (ESAE), Sylvain Ahouansè (USS Kraké) , Marcellin Koukpo (Buffles), Jules Elegbede (Energie), Ulrich Dah Achefon (ASVO) , Idriss Saliou (Panthères)

Entretien : Kiki « je veux découvrir la Ligue 1 »

Avant de reprendre le chemin de l’entraînement avec son club Niort, David Kiki (23 ans) nous a accordé un entretien exclusif. L’arrière gauche des Ecureuils revient sur sa saison dernière, son match face à la Gambie et parle de son mercato. Entretien.

 

A quelques jours de la reprise après une saison aussi longue en club et en sélection nationale comment on se remet en route ?

La saison été longue, c’est le haut niveau qui demande ça. De toute façon on joue pour jouer autant de matches. Je suis content de ma saison. Tant que je peux continuer à faire beaucoup de matches comme ça dans une saison  moi ça me va.

En début de saison en club, il y avait un nouveau coach, Denis Renaud et de la concurrence au poste d’arrière gauche avec Jonathan Brison venu de Saint Etienne, comment vous arrivez à surmonter tout cela pour terminer titulaire ?

C’est vrai que  quand on change de coach, ils aiment au départ les joueurs expérimentés. Donc Jonathan est un joueur expérimenté qui a joué à Saint Etienne. Pour moi au début c’était compliqué, le coach avait préféré faire jouer Jonathan parce qu’il avait l’expérience. C’est difficile. Quand t’es tout seul c’est compliqué. J’avais ma copine et mes amis autour. Après on continue de travailler sur le terrain montrer au coach qu’on a des choses à montrer.  On se donne après ça paie. Le coach fait tourner l’équipe. Quand on tourne et tu joues tu te donnes à fond. C’est petit à petit que je me suis imposé, j’ai gagné ma place. Franchement c’est difficile de vivre des situations comme ça surtout psychologiquement. Il faut être prêt quand le coach te fait appel parce que ça peut arriver à tout moment.

Quel a été le match du déclic pour  vous. ?

Je pense que le match au Red Star qu’on m’a titularisé et j’ai fais un bon match. Le coach savait déjà de quoi j’étais capable, ce match a plus confirmé.

Vous étiez en fin de contrat en juin mais vous avez prolongé jusqu’en 2019, est ce parce que vous n’avez pas eu mieux où Niort vous a convaincu ?

Je n’ai pas prolongé  parce que je n’avais pas d’offre ailleurs. Le club m’a convaincu qu’il me faisait confiance. Il fallait que je termine la saison avec eux. Niort c’était le premier club qui m’as donné mon contrat pro donc par respect je suis resté. Mais je n’ai pas prolongé parce que je n’avais pas d’offres. J’avais des offres. J’ai préféré continuer à Niort pour la confiance et à la fin de la saison on verra bien ce qui va se passer je n’ai que 23 ans.

Vous êtes un ancien attaquant replacé arrière gauche au fil du temps, quelle est la spécificité de ton poste actuellement  et vos références           ?

Le poste d’arrière gauche maintenant ce n’est plus comme avant où les gars défendent tout le temps.  Quand t’es arrière gauche maintenant ton premier rôle c’est de défendre après il faut apporter aussi  offensivement. Pour atteindre le haut niveau, il faut que je m’améliore dans tous les domaines. Je suis en Ligue 2, c’est parce que je n’ai pas encore atteint tous les niveaux que je suis encore là. Si j’étais exceptionnel je ne serai pas en Ligue 2, ça veut dire que forcement j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, à progresser dans beaucoup de domaines. A voir mes références en Ligue 1, je suis beaucoup Benjamin Mendy de Monaco, Marcelo (Real Madrid)  et David Alaba (Bayern Munich) je m’inspire un peu de ces joueurs là.  Celui qui m’impressionne le plus c’est Marcelo , je  regarde beaucoup de ces résumés pour essayer de faire un peu comme lui mais en sachant que je suis David Kiki et j’ai aussi ma touche personnelle.

Face à la Gambie, le 11 juin dernier avec les Ecureuils vous avez pris beaucoup d’initiatives mais vous avez manqué quelques centres, en club vous seulement délivré deux passes décisives malgré toute votre qualité technique, il y a des progrès à faire…

Déjà le terrain était compliqué à jouer. Donc pour faire les passes décisives, il te faut des attaquants avec qui tu t’entends bien. De toute façon comme j’ai dis il faut que je travaille beaucoup déjà mes  centres à l’entraînement. Je me suis amélioré et il me reste encore  à faire. Je travaille au quotidien pour améliorer mes passes, mes centres toutes mes qualités c’est petit à petit. Il faut aussi de la réussite pour les attaquants devant les buts pour valider tout ce qu’on fait.

Le Bénin a débuté par une victoire, on pourrait  regretter de n’avoir gagné qu’un but à zéro face à un adversaire à sa portée lors du décompte final ?

La victoire est plus importante, on aurait pu marquer beaucoup de buts. Mais on fera les calculs après. Pour gagner au Bénin c’est compliqué. On a eu des occasions on n’a pas été efficace.  Le plus important c’était de bien commencer, pour le reste on verra comment ca va se passer.

Personnellement quand on enchaine deux bonnes saison en Ligue 2, c’est quoi votre prochain objectif ?

Je veux viser haut. Le mercato est ouvert donc on verra bien ce qui va se passer d’ici à la fin. L’objectif il reste toujours le même c’est de jouer en Ligue 1 ou à l’étranger en Angleterre ou Espagne. Pour l’instant je veux bien découvrir la Ligue 1 d’abord avant d’aller à l’étranger.

En 2015-2017 Niort s’est maintenu difficilement puis la saison dernière vous avez assuré votre survie rapidement, il y a du progrès collectif…

Je  pense que le changement de coach à redistribuer les cartes. Chacun se donnait un peu plus. Le club a été intelligent dans le recrutement. Il  y a eu de bonnes recrues. Le nouveau coach a apporté sa nouvelle philosophie, on a un bon groupe qui vivait bien. C’est grâce à tout ça on a fait une bonne saison.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

Europe – Ligue des Champions : l’Apoel Nicosie de Poté fixé

Champion de Chypre, l’Apoel Nicosie débutera le 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions européenne face à Dudelange, champion de Luxembourg. Le tirage au sort a eu lieu ce jour même. Le club de Michael Poté (32 ans) recevra le match aller le 11-12 juillet puis jouera le retour à l’extérieur une semaine plus tard. Pour accéder à la phase de groupe qui débute en septembre l’Apoel Nicosie devra passer le deuxième puis le troisième  tour préliminaires et  les barrages. Arrivé libre de Turquie cet été, Poté fera ses débuts avec son nouveau club par une compétition prestigieuse.

Géraud Viwami

Amical : Aspac et USS Kraké dos à dos

A trois semaines de la reprise de la Ligue 1 béninoise, l’Uss Kraké a reçu dimanche dernier sur son stade de  Saint Louis, l’Aspac. 0-0 score final entre deux équipes qui sont encore en rodage. L’Uss Kraké devrait ouvrir le bal de la saison avec un déplacement à Mathieu Kérékou face aux Requins.

Géraud Viwami 

Photo : Hountondji et Adilehou s’amusent à Barcelone

 

Copains en sélection nationale, Cédric Hountondji  et Moise Adihelou passent leurs vacances ensemble à Barcelone en Espagne. Le défenseur du Gazélec Ajaccio qui a des affinités espagnoles prend du bon temps en compagnie de celui de  l’AO Kerkyra qui a d’ailleurs changé de coupe de cheveux. A l’image de Steve Mounié , il a désormais une coupe peroxydée.

Géraud Viwami

Transfert: une offre anglaise insuffisante pour Mounié.

Promu en Premiere League anglaise la saison prochaine , Huddersfield s’intéresse à Steve Mounié (22 ans). Une proposition serait arrivé sur la table de Montpellier selon Esprit Pallaide. Mais l’offre transmise est bien loin des 10-12 demandés par Montpellier pour son  meilleur buteur (14 buts) en 2016-2017. Le club pourrait bien renchérir si la concurrence se manifeste à suivre.

Géraud Viwami 

Inter: Claesen « On ne sait jamais qui va gagner la coupe des Confédérations »

Ancien coach des Dragons et des Tonnerres au Bénin , Daniel Claesen , le technicien belge qui possède une grosse expérience sur le continent Africain s’est confié à Aubay Rolland Zohoun dans un entretien exclusif à voir ci-dessous. Passé par le Cameroun , Claesen nous parle des Champions d’Afrique camerounais qui débutent demain en coupe des Confédérations, de l’académie malienne de l’Etoile du Mandé vainqueur du Tic2f en avril dernier qu’il a dirigé pendant quelques mois et du foot béninois.

 

Journal des Transferts : Farnolle en Turquie, Adeoti reste en France, Mambas Noirs tient son coach, un ex-Ecureuil sur le banc d’Avrankou et Fribourg sur Mounié

 

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, à l’étranger  Jordan Adéoti et Fabien Farnolle ont changé de club. Un club allemand aurait transmis une offre pour Steve Mounié. A un mois de la reprise au Bénin, les clubs locaux s’activent la valse des coaches est lancée. A noter trois nominations cette semaine à Mambas Noirs , Avrankou et Dadjè Fc.

A l’étranger 

Farnolle arrive en Turquie

En fin de contrat avec Le Havre en Ligue 2 française, Fabien Farnolle (32 ans, photo) va poursuivre sa carrière en première division turque. Le gardien international béninois s’est engagé avec Yeni Malatyaspor promu cette saison pour deux ans. En Normandie, il a joué 64  matches en deux saisons. Il sort d’une bonne saison où il a été nommé pour les trophées UNFP 2017 et désigné dans l’équipe type de Bein Sports.

Ce sera une troisième expérience en dehors de la France pour le gardien formé à Bordeaux qui était déjà passé par  Victoria Sétubal (Portugal) et Dinamo Bucarest (Roumanie).

Adéoti file à Auxerre

En  fin de contrat avec Caen où il a passé les trois dernières saisons en Ligue 1, Jordan Adéoti (28 ans) revient dans une division où il a brillé  avec Laval (56 matches ,3 buts) en deux saisons. Arrivé à Caen à l’été 2014, Adéoti a réussi à se faire une place dans le groupe de Patrice Garande , en défense centrale ou milieu défensif il activement participé à la survie du club en Ligue 1 en  87 apparitions en championnat. Il aura marqué les esprits des supporters avec son super but du pied gauche en coupe de France contre Dijon en Janvier 2015. Cette réalisation a d’ailleurs été désignée but de l’année lors des Bjfoot Awards la même année. Son unique but sous le maillot caennais.

Fribourg passe à l’action pour Mounié

La liste des prétendants se rallonge pour Steve Mounié (22 ans). L’attaquant de Monptellier auteur de 14 buts cette saison pourrait lever le camp. Selon Midi Libre , Fribourg , 7e du dernier championnat allemand et qualifié pour le tour préliminaire de Ligue Europa aurait offert un chèque entre 7 et 10 millions au club héraultais pour l’attaquant béninois. En quittant Cotonou en début de semaine ,Mounié avait confié à un proche qu’il avait un rendez-vous à Paris. Reste à savoir avec qui ? Puisque Nice , Lyon, Frankfort , West Brom ont déjà manifesté leur intérêt pour le natif de Parakou.

Au Bénin

Mambas Noirs tient Enassouan

Dans l’air depuis plusieurs c’est désormais officiel, Emile Enassouan (Ex-Aspac) sera bel et bien sur le banc des Mambas Noirs (Ligue 1) la saison prochaine. Le technicien est tombé d’accord avec la direction du club. Si aucune précision n’a été donnée sur la nature du contrat, Enassouan a déjà débuté la préparation en début de semaine avec le club avec son fidèle adjoint, Abraham Quenum.

Chitou arrive à Avrankou

Nous l’annoncions il y a quelques jours c’est aussi officiel, Rachad Chitou sera sur le banc d’Avrankou Omnisports (Ligue 1)  la saison prochaine. L’ancien gardien des Ecureuils prend les rênes d’une équipe en reconstruction pour sa première expérience en tant que coach principal.

Dossougbété à la tête de Dadjè Fc

Expédit Dossougbété a été nommé ce jour même  coach de Dadjè Fc en deuxième division béninoise. Ancien formateur au Cifas puis adjoint à Onze Créateurs, il va connaitre sa première expérience comme coach titulaire. L’ancien leader des Requins sera très suivi pour ses débuts.

 

Géraud Viwami