Envoyé Spécial :  Hountondji impérial, Dossou craque, Clermont contrarié.

Jodel DOSSOU of Clermont during the Ligue 2 BKT match between Clermont and Toulouse at Stade Gabriel Montpied on September 19, 2020 in Clermont-Ferrand, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport via Getty Images)

Clermont (9e) a concédé un nul 1-1 aux allures de défaite, ce samedi après-midi à domicile contre Toulouse (17e) pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2 française. Malgré une prestation aboutie de Cédric Hountondji (26 ans), en défense centrale et une entrée convaincante mais brève de l’ailier Jodel Dossou (28 ans), les Auvergnats peuvent avoir des regrets. Récit.

 

Hountondji impérial, Clermont prend l’avantage

Après la minute d’applaudissement en hommage à l’arbitre français Sébastien Desiage, décédé le 10 septembre dernier et les soignants dans la lutte contre la Covid, ce sont les visiteurs qui donnent le coup d’envoi sous la vingtaine de degré qu’affichait la météo. Les toulousains pressent d’entrée et obtiennent le premier corner (1e).

Pendant que les locaux essayent de remettre le pied sur le ballon, Hountondji, titulaire pour la quatrième fois d’affilée cette saison, touche ses deux premiers ballons en relances courtes sur Florient Ogier, son capitaine et compère de l’axe centrale (5e)

La montée en puissance clermontoise est confirmée par une frappe du milieu Jason Berthomier à ras de sol qui ne passe pas loin. Dans la foulée, l’ailier gabonais, Jim Allevinah trouve encore Berthomier dans les six mètres, sa frappe est détournée en corner.  Positionné au premier poteau sans être servi, Hountondji, traverse le terrain pour se replacer. (7e)

L’Écureuil sera sollicité deux fois en passe courtes sur une phase de construction de derrière.  (9e)

Les locaux vont ouvrir le score sur un corner direct tiré fort par Berthomier. En place au premier poteau, Hountondji immobilise son garde du corps et laisse passer le ballon 1-0. Malin. (10e)

Les auvergnats auraient pu faire le break si l’attaquant Bayo lancé face à Dupé n’avait pas perdu son face-à-face. (11e)

La maîtrise du jeu  est clermontoise à l’image de cet échange auquel Hountondji participe avec Ogier et le latéral Zedaka.  (13e)

L’ancien rennais va s’illustrer défensivement après le premier quart d’heure. D’abord sur un tacle propre pour couper une combinaison sur la ligne médiane entre le milieu Manu Koné et l’attaquant Bayo Vakoun. Première intervention tranchante. (16e)

Ensuite, il intercepte parfaitement de l’extérieur du pied droit un centre de Janis Antiste. (17e)

Les visiteurs sont dans un temps fort, Hountondji s’impose avec un nouveau tacle tranchant devant Vakoun. C’est le duel dans le match. (19e)

Long ballon de Branco dans la surface de réparation, le numéro 4 s’élève et gagne son premier duel aérien défensif.  Il prolonge suffisamment de la tête sur Zédaka qui dégage. Vakoun était à l’affut dans son dos. (22e)

Toulouse s’installe dans le camp clermontois, domine sans avoir d’occasions franches sauf sur cette frappe d’Antiste capté par Desmas (25e)

L’ailier David Gomis boitille et se fait soigner aux bords du terrain. Dossou, remplaçant est envoyé à l’échauffement par le coach Pascal Gastien. Mais il ne rentrera pas de sitôt (27e)

A la demi-heure, Clermont remet le pied sur le ballon.

Hountondji demande aux siens de remonter la ligne défensive tel un patron. (30e) Il donne l’exemple en sortant un geste défensif de classe. Sur un centre en cordeau d’Emiel Dejaegere, le défenseur central contrôle de la poitrine puis relance proprement à droite sur Zédaka malgré la pression adverse.

Alors que tout était propre jusqu’ici, il commet sa première faute sur une intervention trop énergique dans le dos de Vakoun au sol, à quarante mètres de ses buts. Sans danger. (34e)

L’attaquant ivoirien, son client de l’après-midi est lancé en profondeur, Hountondji quadrille la course du numéro 15 Violet et remets sur Desmas. (40e)

Le gardien clermontois Arthur Desmas sera expulsé sur une sortie non-maitrisée en dehors de sa surface sur Dejaegere.  Djoco entre dans les buts, Gomis sort. Sacrifié. (42e)

Hountondji , en leader, parle au jeune gardien avant que ce dernier ne s’installe dans les cages. (44e)

Les locaux réduits à dix mènent à la pause.

Cédric Hountondji en interview d’avant-match

Dossou trop chaud, craque … Clermont aussi

Dossou repart à l’échauffement dès la reprise.  En supériorité numérique, Toulouse abandonne sa défense à cinq et passe à deux attaquants. Les visiteurs dominent pendant que Clermont joue bas et compact.

Hountondji se signalera sur corner. Le défenseur se jette au premier poteau et reste au sol suite au duel. Il se fait soigner et revient sous les applaudissements du public. (51e)

La défense clermontoise ne concède rien à l’image de Hountondji qui se jette devant, Vakoun et dégage. (57e)

Clermont se montre dangereux sur les attaques rapides, bien servi en deux passes, Bayo se retrouve dans les six mètres. Il cadre sa frappe mais l’arrêt est facile pour Dupé (60e)

Pendant que Dossou se prépare à fouler la pelouse, Hountondji coupe intelligemment un centre vicieux d’Antiste. L’ailier entre en jeu, en remplacement de Berthomier.  Il échange avec Zedaka et s’installe dans le couloir droit. (68e)

Hountondji signe une nouvelle double intervention avec autorité devant Koulouris puis relance sur Magnin qui perd son ballon mais le défenseur, vigilant rattrape encore le coup grâce à  son bon placement (70e).

Premier ballon pour Dossou qui fixe bien et centre au premier poteau, la reprise de Bayo est détournée par Dupé. Corner. Dossou tire le coup de pied de coin qui lobe Hountondji au premier poteau et trouve encore Bayo au point de pénalty qui smatche son coup de casque au-dessus. (71e)

Dossou est chaud, peut-être un peu trop. Nouvelle percussion dans la surface de réparation, le numéro 24 efface son défenseur d’une feinte de corps génial mais manque le cadre. Sa frappe est trop croisée. Il reste au sol, visiblement touché. Il sort se soigner. Alerte. (72e)

Le match s’anime, Clermont joue les contres à fond, Toulouse met la pression dans les trente mètres.

Dossou tire un nouveau corner Ogier qui termine sur Hountondji. Ce dernier pivote et centre au point de pénalty. (75e).

Enthousiaste, Dossou régale avec son coup de rein, une petite rotation futile, dans les vingt mètres qui oblige Antiste à commettre la faute. (76e)

L’entrée de Dossou a changé le visage offensif des locaux qui sont devenus plus incisifs.

Derrière, Hountondji est toujours aussi vigilant. Il bien suivi le Dejaegere sur un coup franc décomposé aux abords des dix-huit mètres. Le défenseur se couche bien pour empêcher le centre. (78e)

Bayo lance Dossou sur contre mais il ne peut accélérer. Il a craqué. Il est au sol et va sortir sur civière. Ses adducteurs ont lâché. L’international béninois, ovationné est remplacé par Seidu. (82e)  Il devrait être absent minimum dix jours.

La fin de match sera amère pour Clermont qui concédera une égalisation sur un frappe en pivot contrée d’Antiste.1-1 (88e)

Toulouse sera réduit à dix après l’expulsion d’Adli à la 90e.

Clermont , neuvième est contraint au nul à domicile mais reste invaincu après quatre journées.

Au stade Gabriel Montpied de Clermont, Géraud Viwami

Journal des transferts : Adénon revient en National 1, des sud-africains surveillent Akakpo et le Zamalek sur Loko?

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  le défenseur Khaled Adénon est de retour en National 1. Les turcs de Trabzonspor ont ciblé Steve Mounié. Le prometteur défenseur Arnaud Akakpo est suivi en Afrique du Sud. Libre , Jordan Adéoti pourrait rejoindre son club formateur et un géant égyptien sur les traces d’Arsène Loko.

 

Adénon est de retour en National 1

Sans club depuis son départ du club saoudien d’Al Weddah en septembre dernier , Khaled Adénon (34 ans) portera les couleurs d’Avranches pour le compte de la saison prochaine en National 1 (3e division française) . Le défenseur international béninois s’est engagé avec le club 6e de la saison dernière.

Trabzonspor en pince pour Steve Mounié

En quête de renfort pour suppléer le départ son meilleur buteur , Alexander Sorloth , auteur de 21 buts prêté par Crystal Palace qui retournera en Angleterre à la fin de l’exercice en cours, Trabzonspor aurait ciblé , Steve Mounié (25 ans) selon plusieurs médias  turcs. L’attaquant béninois a une belle côte en Super Lig , après l’intérêt de Beskitas l’été dernier , l’Ecureuil se retrouve dans le viseur du club actuel deuxième du championnat  qui devrait disputer la ligue des champions la saison prochaine.  A un an de la fin de son contrat , Trabzonspor devrait pouvoir s’aligner pour transférer l’ancien Montpelliérain.

Un retour d’Adéoti  à Toulouse ?

Sur le marché depuis la fin de son contrat à Auxerre, Jordan Adéoti (31 ans) est à la recherche d’un nouveau prochain. L’ancien capitaine des bourguignons pourrait retourner à la source , à Toulouse, dans son club formateur qu’il a quitté en 2007. Il y retrouverait notamment , Patrice Garande , fraîchement nommé à la tête du club  relégué cette saison et qui a été son entraîneur pendant trois saisons à Caen. Avec 121 matches de Ligue 2 au compteur , le milieu défensif des Ecureuils pourrait apporter son expérience au club de la ville rose , candidat déclaré à une remontée dans l’élite.

Akakpo dans le viseur d’un géant sud – africain

Elu meilleur espoir du foot béninois lors des Bjfoot Awards 2018 , Arnaud Akakpo (20 ans) a une très bonne côte en Afrique du Sud.  Le profil de l’ancien joueur de Semassi du Togo, 1m93 intéresse fortement un géant sud africain qui aurait déjà placé une option sur lui pour la saison 2020-2021 dès l’ouverture du marché. International U20 et U23 avec les Ecureuils , Akakpo est aussi sur les tablettes des ivoiriens du FC San Pédro qui veulent renforcer leur arrière garde en vue de la prochaine ligue des champions.

Après Berkane, au tour du Zamalek de se pencher sur Loko ?

En fin de contrat au DC Motema Pembé , Arsène Loko (24 ans) dispose d’une très belle côte sur le marché africain notamment dans le Nord. Alors qu’on évoquait un intérêt des marocains de la RS Berkane , le mois dernier, ce sont les égyptiens du Zamalek qui se sont aussi mis dans la course pour attirer le milieu international béninoise. A suivre.

Géraud Viwami

 

Transfert: Yannick Aguémon atterit à Vannes

Formé à Toulouse où il n’aura jamais sa chance dans le groupe pro, Yannick Aguémon vient de s’engager pour deux saisons avec Vannes en National. Ce milieu offensif ou attaquant franco-béninois avait signé l’été dernier un contrat professionnel d’un an avec le club de la ville rose. Mais Alain Casanova , le ,coach toulousain n’a jamais cru en lui. Aguémon devra s’aguerrir en National , à 21 ans il a plutôt intérêt pour faire décoller sa jeune carrière.

Bilan des Ecureuils : Khaled Adénon, Le Mans

Commentaires sur sa saison

De retour de prêt en provenance de Bastia. Cette saison Adénon a tout prouvé à la ligue  2 et au Mans. Véritable cadre de l’arrière mancelle, Il n’a jamais été remplaçant cette saison. Son club a manqué la montée pour peu, mais l’ex-mimo attire déjà des sirènes en ligue 1 (Saint Etienne, Nice et Toulouse). Un transfert vers l’élite serait tout à fait logique, car sa saison a vraiment été accomplie.

Matches joués : 30 (0 remplaçant)

Buts : 2

Cartons jaunes: 11

Cartons rouge : 2