Ecureuils : Les notes face à la Sierra Leone

Au  lendemain du succès 1-0 des Ecureuils sur la Sierra Leone , Bjfoot.com vous a noté la prestation des joueurs béninois. 

Fabien Farnolle 5,5

Il a eu un arrêt important à faire en début de seconde période et il l’a fait. Puis un dernier ballon chaud boxé en fin de partie, le portier a sorti une copie très correcte. Dans une rencontre où il n’a pas été fortement sollicité, il a gardé sa concentration sur tout le match. Après-midi, tranquille.

Youssouf Assogba 5

Si défensivement il bien géré toutes les situations offensives adverses initiées dans son couloir sur le plan offensif sa copie est à l’inverse. Le jeune amiénois (18 ans) montre assez de lacunes techniques et son placement dans la moitié adverse. Encore des progrès à faire, amende honorable pour une première en match officiel avec les A.

Emmanuel Imorou 5,5

Titulaire contre toute attente, il a d’abord su résister à la chaleur avant d’enflammer son couloir par ses montées en début de rencontre. Peu en réussite sur ces centres de faible qualité, il a globalement sorti un match dans la moyenne. En seconde période il initie l’action de Sessègnon qui se termine sur la transversale.

Cédric Hountondji 6

Il a déjà des allures de chef, serein et jamais mis en difficulté, il a  passé un match très tranquille. Malin dans son placement, il n’a jamais été pris de court. Seul hic sa communication un peu tendue avec Farnolle en début de match. On aurait aimé le voir plus souvent utiliser son jeu de tête dans la surface adverse.

Olivier Verdon 6

De retour de suspension, il a fait du bien à l’équipe derrière. Sérieux et appliqué, l’ancien sochalien signe une prestation sans fioritures. Au point dans les duels et audacieux sur les relances, il n’a rien laissé passer sur chaque intervention. Son entente avec son  binôme se précise avec des signaux positifs dans les repères.

Jordan Adéoti  6,5

A chaque match, il confirme qu’il est bien l’homme de base du milieu. En sentinelle, il ne s’économise guère dans les efforts pour l’équilibre de l’équipe. A noter, une bonne progression dans les choix de relances avec moins de déchets technique. Il a assuré son rôle sans aucune contestation.

Sessi d’Almeida 5,5

Sa débauche d’énergie a été bien utile, il a beaucoup couru et s’est perdu parfois. Il s’est aussi dépensé à combler les trous laissés par les attaquants dans le replacement défensif. Inexistant sur le plan offensif, il a cédé sa place à un quart de la fin à Jérôme Agossa , crédité d’une nouvelle bonne rentrée.

Stéphane Sessègnon 6

Il aurait pu arranger son crédit s’il avait marqué au lieu de toucher la transversale. Le capitaine a bien porte l’équipe offensivement comme un vrai meneur de jeu souvent à l’origine des initiatives dans  la moitié adverse. On l’a déjà vu dans de meilleures dispositions car emprunté sur le jeu défensif.

Jodel Dossou 8

Le danger ne portait que son nom hier, il faisait chaud mais l’ailier d’Hartberg l’était tout autant. Dans tous les bons coups, il a cadré deux frappes et obtenu tout seul les meilleures occasions des Ecureuils. Son but est une pure merveille qui résume tout son talent. On a envie de le voir comme cela plus souvent. Grosse prestation. Homme du match

Mickael Poté 4

Il a été transparent aussi bien à droite comme à gauche, il n’a pas eu l’activité offensive qu’on lui connaissait. Replacé dans l’axe dans la dernière demi-heure, il n’a pas été mieux.  Il aurait pu sauver son match sur une dernière occasion. Un match à oublier.

Steve Mounié 4,5

L’attaquant a eu peu de ballons tranchants à exploiter dans le camp adverse. Une seule occasion qu’il s’est quasiment crée tout seul en fin de première période. Au point sur les duels aériens, il était au rendez-vous aussi sur le premier pressing. Un match moyen jusqu’à sa sortie.

Amical: Mounié marque encore

Montpellier jouait cet après-midi son deuxième match amical de préparation contre Clermont (Ligue 2). Titulaire , Steve Mounié a encore marqué. Titulaire, l’international béninois a marqué le deuxième but héraultais à la 51e minute d’une puissante frappe sur un service de Morgan Sanson. Mounié s’était même but refusé un but de la tête à la 39e minute pour une faute sur le gardien adverse. Montpellier s’est imposé 2-1. Mounié compte déjà deux buts en deux matches de préparation.
Géraud Viwami