Journal des transferts : Retour au Mans pour Khaled Adénon ?  Rodrigue Fassinou suivi par un cador africain et Adéoti rêve d’un retour en Ligue 1

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  Didier Ollé-Nicolle pourrait rapatrier Khaled Adénon au Mans, Sessi d’Almeida a été prolongé à Valenciennes et Oumar Tchomogo a été nommé à la tête des U17 à Niort.  En fin de contrat à Auxerre , Jordan Adéoti veut revenir en Ligue 1.  Les congolais de Vita Club surveillent l’arrière droit international Rodrigue Fassinou.

 

Khaled Adénon relancé par Ollé-Nicolle au Mans ?

Sans club depuis son départ du club saoudien d’Al Weddah en septembre dernier , Khaled Adénon (34 ans) devrait reprendre du service cet été. Le profil du formé à l’Asec plait beaucoup pour son expérience ,  62 matches de Ligue 1 et 127 de Ligue 2. Le vice-capitaine des Ecureuils pourrait retourner là où tout avait commencé pour lui en Europe à Lemans (2008-2013) , fraîchement relégué en National 1. Le club sarthois qui vient de s’attacher les services de l’ancien sélectionneur des Ecureuils , Didier Ollé-Nicolle qui a de bonnes relations avec l’ancien amiénois. Le technicien français avait relancé , Adénon en juin 2014 en le convoquant en sélection nationale contre le Sao Tomé pour le tour préliminaire des qualifications de la Can 2015 , alors qu’il sortait d’une année de suspension par la Fifa et qu’il était sans club. Ollé-Nicolle s’est même entretenu avec Adénon avant sa prise de fonction  » J’ai reçu pas mal de manifestations me disant que j’avais fait le bon choix, dont celles de Stéphane Sèssegnon et Khaled Adenon que j’avais eu sous ma coupe lorsque je dirigeais l’équipe nationale du Bénin. » a confié l’ancien niçois.  Les retrouvailles seraient parfaits pour le club qui avait soutenu Adénon pendant ses soucis avec la Fifa et lui avait même offert une prolongation à l’époque. L’ancien Mimo connait bien la National 1 où il cumule 57 apparitions entre Amiens et Luçon.

L’As Vita Club (RD Congo) surveille Rodrigue Fassinou

En pleine opération de dégraissage de son effectif où  une quinzaine de joueurs sont libérés , l’As Vita Club envisage un renouvellement massif pour le compte de la saison prochaine afin d’être compétitif dans le championnat congolais et en Ligue des Champions. Le club vice-champion de la RD Congo 2020 , viserait un nouvel arrière droit après le départ de l’ivoirien Zana Coulibaly.  L’international béninois Rodrigue Fassinou (24 ans)  serait parmi les noms sur la shortlist du  club entraîné par Florent Ibengué. Le profil et le vécu international  (12 capes) du capitaine de l’Aspac , quart de finaliste de la dernière Can avec les Ecureuils sont appréciés. A suivre.

Jordan Adéoti  rêve de revenir en Ligue 1

En fin de contrat le 30 juin prochain à Auxerre , Jordan Adéoti (31 ans) va changer de club. Le milieu défensif polyvalent se dit prêt à retrouver un projet dans l’Hexagone. Suivi par plusieurs clubs de Ligue 2 il garde un œil sur la Ligue 1 où il a un objectif précis « j’aimerais pouvoir rejouer dans l’élite et atteindre la barre des 100 matches, ce serait quelque chose de beau » a t-il révélé dans un interview accordé  au Petit Reporter du Foot cette semaine. Il a évolué dans l’élite à Caen de 2014 à 2017 avec 87 apparitions au compteur.

Valenciennes prolonge Sessi d’Almeida de deux ans

Sessi d’Almeida (24 ans) a prolongé son contrat avec Valenciennes, cette semaine ,  jusqu’en juin 2023. Arrivé libre l’été dernier en provenance de Yeovil Town en Angleterre après une Can réussie avec les Ecureuils en Egypte , le milieu défensif est revenu dans l’Hexagone trois années après avoir traversé la Manche. L’ancien parisien était lié au club jusqu’en 2021 avant d’étendre son bail aujourd’hui.

Auteur d’un retour gagnant en France , en Ligue 2 sous les ordres d’Olivier Guégan où il a aligné 24 matches pour un but , le joueur formé à Bordeaux s’est imposé dans le cœur des supporters et dans le onze type nordiste.

Oumar Tchomogo propulsé à la tête des U17 de Niort

Oumar Tchomogo est le nouveau patron des  U17 nationaux de Niort pour le compte de la saison 2020-2021. L’annonce a été fait ce mardi  dernier par le président du club , Karim Fradin lors de la présentation du nouvel entraîneur de l’équipe fanion ,Sebastien Desabre.

Membre du staff des U19 la saison dernière , l’ancien sélectionneur des Ecureuils connaît bien déjà le club. Il dirigera une catégorie désormais essentielle au club après la suppression de l’équipe U19 à partir du prochain exercice. Une belle marque de confiance dans la formation niortaise.

Géraud Viwami

Ecureuils : Michel Dussuyer «  je suis venu au Bénin pour  relever ce genre de challenge »

Le sélectionneur des Ecureuils Michel Dussuyer était en conférence de presse hier, il a évidemment évoqué la rencontre du 24 mars prochain contre le Togo à Cotonou, la liste des 23 joueurs convoqués  et les enjeux de cette dernière journée. Morceaux choisis.

 

 

Chams Deen Chaona et Rodrigue Fassinou

« Je pense que Chams Deen Chaona joue en défense centrale dans son club, j’ai déjà beaucoup de défenseurs centraux. On a essayé de le faire travailler sur le côté droit mais ce n’est pas quelqu’un qui a beaucoup de repères sur ce poste actuellement. L’idée c’est que maintenant que les joueurs locaux ont du temps de jeu, suffisamment de rythme et de compétition, c’était d’appeler Rodrigue Fassinou sur ce poste qui peut apporter un plus dans ce registre »

L’enjeu du match

« Je pense que tous les joueurs sont conscients de l’enjeu, ils sont tous responsables, ils sont tous motivés aussi pour ce billet qualificatif à la Can. Certains d’entre eux sont passés près malheureusement après le match de  Bamako  cela a été une souffrance pour tout le monde. Et puis ceux qui n’y ont pas participé, ils ont envie de découvrir la coupe d’Afrique. Tout le monde est motivé depuis le début de la campagne. Je sais que j’ai des joueurs qui sont prêts, on a cette finale à disputer. L’aspect mental va beaucoup compter et je sais que les joueurs ont faim. »

Son plan de jeu

On a les moyens de contrer cette équipe. On l’a déjà fait à Lomé. Mon plan de bataille il est déjà  dans ma tête.  La clé ça être le mental pour beaucoup. C’est un derby augmenté par une dimension dramatique. Il y a un enjeu de qualification derrière.  Le mental va beaucoup compter.

Attendons de savoir le résultat du match Algérie – Gambie , le vendredi  soir. Au début du match on sera peut être qualifié, il ne faut pas  se tromper. Il ne faut pas être sur le reculoir en se disant qu’il faut serrer les fesses jusqu’à la fin du match. Il faut qu’on ait une équipe qui se libère qui évacue cette pression soit déterminée, de l’agressivité, de la générosité. Tous ces aspects mentaux pour bien faire sentir aux togolais que ce n’est leur jour c’est le nôtre.  Et il y a les détails, chaque match bascule sur les détails, les coups de pieds arrêtés.  Des exploits ou erreurs individuels. Il s’agit d’être efficace et tirer parti de nos temps forts. Etre efficace dans les deux surfaces de réparation sur le plan offensif et défensif »

Steve Mounié

« Notre buteur n’est pas à la hauteur en terme de statistiques mais on sait aussi qu’on compte beaucoup sur lui »

Le public

« C’est un match où il y aura beaucoup de pression à cause de l’enjeu qu’il y a derrière. Nous avons la chance de jouer ce dernier match à la maison et avec notre public. Je pense que tous les gens qui seront au stade comme ils l’ont fait contre l’Algérie. Ils peuvent nous aider à sublimer notre équipe. La difficulté dans ce genre de match c’est d’arriver  à le jouer que les joueurs ne soient pas inhibé par la pression qu’on arrive à s’exprimer pleinement. Si on y arrive on a les moyens de rivaliser avec cette équipe du Togo. L’apport du public est important parce qu’il permet à un moment de se sublimer. Quand vous sentez derrière vous le soutien de tout un stade,  chacun se livre à fond.  On aura besoin de toute cette énergie pour ce match. J’attends du public qu’il nous aide, qu’il ait confiance en son équipe parce qu’on a les moyens de bien faire, de mettre de la joie, de répondre aux attentes de tous les béninois. Il y aura des temps fort et faibles. Dans les temps faibles qu’il soit là pour nous pousser comme il y a eu cette réaction en fin de match quand on était réduit à dix contre l’Algérie et qu’ils ont aussi porté l’équipe ».

Emmanuel Imorou

« Concernant Manu (Imorou) c’est vrai que depuis le mois de janvier il a traversé une période difficile non pas parce qu’il est blessé ou parce qu’il était malade mais parce que il y avait des problèmes de santé dans son entourage très proche. Donc cela a affecté aussi très durement le joueur qui a fait passer pendant quelques temps le football au second plan. Mais depuis il est revenu il a repris du temps de jeu avec la réserve. Il s’entraine régulièrement avec les pros. Il a fait un match amical avec la réserve le week-end. J’ai espoir qu’il va jouer ce week-end  contre Saint Etienne.  Il fait partie intégrante du groupe. Bien sûre que je suis conscient que ce n’est pas les meilleures conditions j’aurai préféré que  tous les joueurs soient à temps plein avec du temps de jeu. Mais ce sont des joueurs d’expérience qui compose le groupe sur lesquelles on se doit de s’appuye r ».

Les nouveaux Soukou et Aguémon

« De toute façon il y a trois absents chez nous , trois suspendus. De fait il y avait trois nouveaux joueurs. Tous n’ont pas fait la campagne. Cèbio Soukou , il était avec nous en Gambie. Ce n’était pas une perte de temps loin de là. Cela lui a permis un peu de mesurer le football africain de prendre beaucoup d’informations. Je pense qu’aujourd’hui il a surement un niveau de préparation et d’informations qui pourrait lui permettre d’être plus performants et de s’exprimer pleinement. Concernant Yannick Aguémon c’est une première pour lui mais c’est un garçon qui est expérimenté. Comme  j’ai dit tout à l’heure ils ont tous envie d’être à la Can. C’est un événement qu’ils tous envie de vivre y compris chez les nouveaux comme chez les anciens, ils sont conscient de l’enjeu. Ils sont conscients que ce sera un match difficile et compliqué, ils sont tous déterminés à vouloir passer cette étape pour aller en Egypte au mois de juin ».

Son état d’esprit

« Je suis serein et déterminé, bien sûr c’est un match couperet j’en ai déjà disputé par le passé. J’ai aussi un capital expérience qui me permet d’appréhender ce type de match. Maintenant comme je l’ai dit. Je suis venu au Bénin pour relever un challenge qui est celui de la qualification. Aujourd’hui on prépare le match avec le plus grand soin. Tout ce qu’on souhaite c’est de faire un grand match »

Le groupe

« Tous les postes sont doublés. Il y a David Kiki aussi qui a récupéré du temps de jeu depuis le mois de janvier vous le savez c’est une bonne nouvelle. On a une semaine pour travailler intégrer les nouveaux, jauger les états de forme et construire la meilleure équipe possible pour ce match. S’ils sont là c’est que je pense qu’ils peuvent nous aider. Ce sont  de jeunes joueurs qui méritent d’être là ».

Rodrigue Kossi

« Il  est en train de faire quelque chose de bien avec  le Club Africain, il est en train de gagner ses galons de titulaires. C’est  le signe d’un garçon qui franchit des paliers qui peut apporter quelque chose à notre équipe. Ils ont encore un match de ligue des champions contre Ismaily , peut-être l’occasion pour lui d’enrichir son capital expérience »

Patrick Sèdjamè

«  C’est un joueur dont j’ai apprécié, les qualités.  J’essaye de mesurer le potentiel, il a des qualités c’est une occasion aussi pour lui. A travers cette semaine de préparation d’emmagasiner encore, de s’enrichir. On verra dans la semaine comment il se comporte »

Stéphane Sèssegnon

« On sait tous depuis des mois qu’il est suspendu, tout le monde sait l’importance qu’il a dans cette équipe. C’est un leader technique et c’est aussi le capitaine de cette équipe. C’est un joueur très important dans la gestion de l’effectif. On n’a pas d’autres joueurs de son niveau donc aujourd’hui  c’est collectivement qu’on doit trouver les réponses, c’est à chacun d’amener un plus dans l’équipe. C’est à chacun d’en faire un peu plus »

Géraud Viwami

Ecureuils : Les 23 pour le Togo avec la première de Yannick Aguémon, Patrice Sèdjamè et Rodrigue Kossi !  

Le sélectionneur des Ecureuils Michel Dussuyer vient de révéler les 23 joueurs convoqués pour affronter le Togo le 24 mars prochain à Cotonou dans le cadre de la dernière journée des qualifications de la Can Egypte 2019. l’attaquant Yannick Aguémon , les milieux Patrick Sèdjamè, Rodrigue Kossi et  le gardien Cherif Dine Kakpo sont convoqués pour la première fois pendant Mama Seibou , Anaane Tidjani et Rodrigue Fassinou font leur retour.

 

Michel Dussuyer vient de trancher pour le groupe qui disputera la dernière journée décisive  du 24 mars face au Togo à Cotonou pour le compte des qualifications de la Can Egypte 2019.

Comma attendu, l’ailier de Louvain en deuxième division  belge, Yannick Aguémon (26 ans , 12 matches , 1 but, photo) est convoqué pour la première fois. Le natif de Cotonou formé à Toulouse était espéré depuis plusieurs mois.  Il avait porté les couleurs de de la France avec la génération de Florian Thauvin en U21 au tournoi de Toulon 2012.

En pleine progression au Club Africain de Tunis , le milieu défensif Rodrigue Kossi ( 18 ans) fera ses débuts dans le groupe des A après avoir connu les U20 il y a quelques mois.

Deux autres novices arrivent des Buffles  ,le gardien Cherik Dine Kakpo (21 ans)  et le milieu Patrick Sèdjamè (20 ans) habituels titulaires chez le  leader de la ligue 1 à l’issue de la phase aller.

Trois revenants

Comme annoncé plusieurs jours, le milieu de Toulon en National 2 française, Mama Seibou (23 ans , 10 matches ) signe son retour tout comme le milieu Anaane Tidjani  de Ben Guerdane en première division tunisienne (21 ans , 4 matches). Les deux éléments n’avaient plus été convoqués depuis le match aller face au Togo en septembre 2018. Le premier revient de blessure car forfait contre l’Algérie et la Gambie pendant que le second avait fait les frais des  choix du sélectionneur.

Autre retour, celui de l’arrière droit et capitaine de l’Aspac Rodrigue Fassinou (22 ans) qui avait été lancé en A  en  2017. Le défenseur aux six  capes en équipe fanion est retenu pour la première fois par le technicien français.

Pour le reste, l’ossature du groupe retenu face à la Gambie en novembre est présente. Rappelons que Stéphane Sèssegnon , Sessi d’Almeida et Michael Poté suspendus pour ce dernier match ne sont pas disponibles.

Enfin, on peut noter l’absence de Marcellin Koukpo , présent lors en sélection depuis un peu plus d’un an , l’attaquant d’Hammam-Lif perd sa place dans le groupe. Le milieu d’Enyimba Jean-Marie Guera aussi sort du groupe après ses présences contre l’Algérie et la Gambie. Il n’y aura pas non plus de retour de Rudy Gestede en attaque.

Le sélectionneur Michel Dussuyer tiendra une conférence de presse jeudi prochain à Cotonou au sujet de la liste et du match face au Togo.

Géraud Viwami

La liste des 23 Ecureuils contre le Togo.

Gardiens (3)

Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/Turquie) , Saturnin Allagbé (Niort/ France), Cherif Dine Kakpo (Buffles)

Défenseurs (8)

Junior Salomon (Plateau United/Nigéria) , Olivier Verdon (Sochaux/France) , Khaled Adénon (Amiens/ France ) Moise Adilehou (Levadiakos/Grèce),  David Kiki (Red Star / France), Emmanuel Imorou (Caen/ France), Rodrigue Fassinou (Aspac) , Seidou Baraze (Yzeure/ France)

Milieux  (6)

Rodrigue Kossi (Club Africain/ Tunisie) Jordan Adéoti (Auxerre/France), Patrick Sèdjamè (Buffles) , Mama Seibou (SC Toulon / France), Anaane Tidjani (Ben Guerdane/ Tunisie),  Cèbio Soukou,(Hansa Rostock/ Allemagne)

Attaquants (6)

Jacques Bessan (MO Bejiai/ Algérie), Steve Mounié (Huddersfield/ Angleterre) , Désiré Sègbè Azankpo (Senica/ Slovaquie), Jodel Dossou (Vaduz/ Suisse) Yannick Aguémon (OH Louvain/ Belgique), David Djigla (Niort/ France)

Coach : Michel Dussuyer

 

Journal des Transferts : le Club Africain observe Koukpo après Fassinou , Udinese convaincu par Gomez , Hountondji résilie au Gaz et Louté a changé de club !

Chaque lundi jusqu’à la fin du mercato hivernal on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : Marcellin Koukpo est à l’essai à en Tunisie, Udinese veut miser sur Gomez , Hountondji est un joueur libre et Isaac Louté a changé de club au Nigéria.

 

 

La mode béninoise au Club Africain

En passe de perdre plusieurs éléments offensifs clés dont l’international tunisien , Saber Khalifa , le Club Africain de Tunis a coché le nom de Marcellin Koukpo (21 ans, photo) comme future recrue. L’attaquant international béninois arrivé à Tunis en fin de semaine dernière s’entraîne déjà sous les ordres de Bertrand Marchand le technicien français des Clubistes. Les rumeurs dans la capitale tunisienne parle d’un bail de trois ans à venir avec instance pour le champion du Bénin 2017. A suivre

Avant lui , le défenseur polyvalent Rodrigue Fassinou (18 ans) a effectué un essai d’une dizaine de jours au Parc A.  l’international béninois de l’Aspac a bouclé son bref passage avant de revenir à Cotonou en fin décembre dernier. Selon les indiscrétions , il serait de nouveau attendu à Tunis , cette fois-ci pour négocier. A Suivre également.

Udinese convaincu par Gomez

Grossé révélation de l’année 2017 avec les Ecureuils  locaux puis propulsé chez les A , Chabel Gomez (16 ans) a effectue le mois dernier un essai à Udinese, en Italie. L’attaquant béninois s’est jaugé notamment avec les équipes de jeunes du club de Serie A. Convaincu par son potentiel , le club a d’ores et déjà ouvert les discussions avec l’agent du joueur d’Esae afin d’entamer les procédures administratives pour un transfert définitif. A Suivre.

Hountondji est libre

Avec seulement deux apparitions sous le  maillot du Gazélec Ajaccio depuis le début de la saison en Ligue 2, Cédric Hountondji (23 ans, 2 matches en L2 française) vient de résilier son contrat avec le club corse. Le défenseur central formé à Rennes en quête de temps de jeu va devoir se trouver rapidement un nouveau point chute durant ce mercato hivernal.

Un résiliation à l’amiable pour le joueur qui était initialement lié au club jusqu’en juin 2018. Bien qu’il disposait d’un bon de sortie , Hountondji a préféré partir définitivement plutôt que d’envisager un prêt.

Il devrait rebondir dans un autre club de Ligue 2.

Louté file à Enugu Rangers

 

Reconverti arrière gauche depuis quatre saisons dans le championnat nigérian , Isaac Louté (25 ans) va changer de club la saison prochaine. L’international béninois quitte Ifeanyi Ubah , 9e du dernier championnat , où il a passé les deux derniers exercices pour rejoindre Enugu Rangers , champion du Nigéria 2016. Nommé parmi les meilleurs joueurs étrangers 2017 par la ligue nigériane, Louté a signé un bail longue durée jusqu’en 2020. Passé par Soleil et l’Uss Kraké au Bénin, Louté évolue depuis 2013 dans son pays d’origine où il  a porté successivement les couleurs de  Sharks , Kano Pillars , Ifeanyi Ubah et bientôt  Enugu Rangers lors la prochaine saison qui démarre le 14 janvier prochain. Il a remporté deux trophées , le championnat en 2014 avec Kano Pillars et la coupe en 2015 avec Ifeanyi Ubah.

Géraud Viwami

Transfert-Exclu : Rodrigue Fassinou mis à l’essai au Club Africain (Tunisie)

Le défenseur polyvalent de l’Aspac Rodrigue Fassinou (18 ans) est mis à l’essai cette semaine par le Club Africain , actuel 5e du championnat tunisien. Capable d’évoluer en position d’arrière latéral et central, il a participé à la récente campagne des Ecureuils A’ pendant les qualifications du Chan 2018 et le tournoi de l’Ufoa au Ghana avant d’être promu en équipe fanion où il a effectué 4 apparitions lors des récentes journées Fifa dans le couloir droit des Ecureuils.
Fassinou sera observé quelques jours, il a d’ailleurs participé cet après-midi en tant que titulaire au match amical disputé par le Club Africain contre Al Alia. A suivre.

Géraud Viwami

sur la photo , au deuxième rang, troisième joueur de la gauche vers la droite (No 5)<;