France : 2020-2021, les béninois à suivre en National 1

Le championnat de  National 1 (D3 française) 2020-2021 sera lancé ce soir. Trois internationaux béninois seront à suivre dans cette compétition. Découverte.

Melvyn Dorémus (Red Star) , en attente de  confirmation

Non , ce ne sera pas sa première saison à ce niveau mais plutôt sa troisième. Il y avait précédemment évolué sous les couleurs de l’Entente Sannois Saint-Gratien de  2017 à 2019.  Deux petites entrées en jeu en 2017-2018 puis une saison complète en 2018-2019, où il a signé 21 apparitions dont 18 titularisations. Redescendu en National 2 , la saison dernière , l’arrière droit de 23 ans s’est révélé avec un exercice abouti  au bout de 20 matches et 1 but sous les couleurs de l’AF Bobigny  qui lui a permis  d’abord de rejoindre l’équipe nationale du Bénin en novembre 2019 , lors des deux premières journées des qualifications de la Can 2022 (ex-2021). Puis cet été , le Red Star, club attendu pour jouer la montée en Ligue 2,  l’enrôle. Belle affaire pour le joueur de 23 ans.

Titulaire comme piston droit  dans une défense à cinq mise en place par le coach Vincent Bordot , pendant les préparations  , Dorémus part comme un prétendant à une place durable dans le Onze.

Djiman Koukou (Red Star) , au nom de l’expérience

Débarqué au club , en septembre 2019 , le milieu défensif n’ a pas mis du temps à s’intégrer dans l’effectif pour s’y faire une place de leader. Le brassard lui sera rapidement confié et ses 13 apparitions ont tôt fait de convaincre de convaincre le club audonien de le conserver pour une saison supplémentaire. Candidat déclaré à la montée en Ligue 2 , le club 4e avant l’arrêt de la saison dernière,  peut compter sur l’expérience de son vice-capitaine qui avant de débarquer dans la capitale comptait 48 matches dans ce championnat lors de ses passages à Créteil (2010-2011, 33 matches) et à Evian (2009-2010, 15 matches). Cette première expérience en Haut-savoyarde s’était terminée par une promotion.  A 29 ans , on souhaite autant de réussite à l’ancien lensois au terme de cette saison qui débute , lundi prochain par la réception de Bastia.

Khaled Adénon (Avranches) , comme un air de déjà-vu

Le scénario ressemble fortement à l’été 2014 quant Frédéric Reculeau avait recueilli  le défenseur à Luçon , dans cette même division alors qu’il sortait d’une année de suspension. Cette fois-ci , l’ancien manceau sort d’un exercice écourtée à Al Weddah en Arabie Saoudite par une blessure au genou. A la recherche visiblement d’un ultime défi à 35 piges , il arrive comme un renfort d’expérience dans un club tout aussi ambitieux pour avoir terminé 6e la saison écoulée. Avec 47 matches au compteur dans cette division où il a connu une promotion sous les couleurs d’Amiens en 2016 , le vice-capitaine des Ecureuils est de retour en terrain connu. Au vu de sa préparation tronquée , il devrait manquer réception de Concarneau ce soir pour la première journée.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Gestede quitte M’Boro , Ollé-Nicolle voulait un Ecureuil et un coach français courtisé au Bénin

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  le milieu défensif Djiman Koukou a prolongé son contrat au Red Star d’une saison supplémentaire. Didier Ollé-Nicolle a essayé d’attirer un international béninois au Mans. Rudy Gestede dit bye à M’Boro , un coach français sur les tablettes des clubs béninois et Yannick Aguémon suivi par en Ligue 2 française.

Angleterre : Rudy Gestede va changer de club

En Angleterre depuis 2011, Rudy Gestede (31 ans) va changer de club cet été. L’attaquant international béninois a quitté Middeslbrough cette semaine à la fin de son contrat. Arrivé au club en janvier 2017 contre un chèque de 7 millions  d’euros en provenance d’Aston Villa , l’ancien messin a passé deux ans et demi au club entre la Premiere League et la Championship. Libre désormais , il devrait rapidement rebondir puisqu’il a une belle côte au Royaume-Uni avec 61 buts marqués , 26 passes décisives  en 261 matches de Cardiff à M’Boro en passant par Aston Villa et Blackburn Rovers ,depuis qu’il a traversé la Manche. Gestede n’a pas souhaité prolongé pour terminer la saison qui se poursuit encore afin de ne pas prendre de risque a avant de s’engager pour son futur club.

Ollé-Nicolle  a tenté le coup Djigla

Arrivé sur le banc du Mans (National 1) cet été , Didier Ollé-Nicolle a essayé d’attirer un international béninois pour renforcer sa ligne offensive. L’ancien sélectionneur des Ecureuils voulait récupérer libre David Djigla (24 ans) mais sa tentative n’a pas abouti puisque l’ailier a prolongé son bail, qui arrivait à expiration ,  à Niort la semaine dernière.

Troyes s’intéresse à Aguémon

Alors qu’on parlait d’un intérêt de Brest le mois dernier , un nouveau prétendant français s’intérresse à Yannick Aguémon (28 ans) , il s’agit de Troyes. 4e de Ligue 2 française, la saison dernière , le club entrainé par l’ancien toulousain, Laurent Batllès apprécie fortement le profil de l’ailier des Ecureuils a qui été formé à Toulouse. Aguémon a repris les entraînements avec  son club belge de Louvain  avec lequel il disputera début aout , la finale retour des barrages d’accession à la Jupiler League avant se pencher sur son avenir. A suivre.

Le coach Bruno Ferry à la côte au Bénin

Après l’annonce de la fin de la saison au Bénin cette semaine , les clubs s’activent d’ores et déjà en vue de la saison prochaine. Comme d’habitude un jeu de chaises musicales va s’ouvrir sur les bancs de touche. Le français Bruno Ferry est très demandé.  Proche de s’engager avec Buffles à la mi-saison , selon  nos sources  le club parakois serait prêt à passer à l’action de nouveau mais doit faire face à la concurrence d’un autre club qui est aussi en pince pour le technicien. C’est une lutte qui concerne aussi les clubs étrangers qui veulent  s’attacher les services de  Ferry reconnu pour expérience en Afrique de l’Ouest pour avoir fait ses preuves au Ghana et au Sénégal est aussi courtisé par Ashanti Gold du Ghana.

Koukou prolonge l’aventure au Red Star

Arrivé au Red Star en septembre 2019 , Djiman Koukou (29 ans) va continuer l’aventure avec le club parisien pour une saison supplémentaire.L’ancien niortais a aligné 15 apparitions en National1 et en coupe de France sous les couleurs du club Audonien.4e avant l’arrêt de la saison écoulée à cause de la crise du coronavirus , Red Star sécurise un joueur expérimenté en tant que candidat déclaré à la montée. Il sera coéquipier avec un autre néo-Ecureuils , Melvyn Dorémus arrivé au club cet été en provenance de Bobigny.

Géraud Viwami

France : Red Star prolonge Djiman Koukou

Arrivé au Red Star en septembre 2019 , Djiman Koukou (29 ans) va continuer l’aventure avec le club parisien pour une saison supplémentaire.

L’ancien niortais a aligné 15 apparitions en National1 et en coupe de France sous les couleurs du club Audonien.

4e avant l’arrêt de la saison écoulée à cause de la crise du coronavirus , Red Star sécurise un joueur expérimenté en tant que candidat déclaré à la montée.

Le club a officialisé, ce jour ,  la prolongation du milieu défensif international béninois. Il sera coéquipier avec un autre néo-Ecureuils , Melvyn Dorémus arrivé au club cet été en provenance de Bobigny.

Géraud Viwami

 

Transfert : Melvyn Dorémus rejoint le Red Star (France) !

On l’annonçait  hier qu’il était suivi en Ligue 2 et National 1 , Melvyn Dorémus portera les couleurs du Red Star en N1 , la saison prochaine. Sa venue a été officialisé ce matin.

L’arrière droit arrive avec de l’ambition chez le club 4e du dernier championnat interrompu et candidat déclaré pour jouer une montée en Ligue 2.

Doremus est ainsi récompensé sa belle saison à Bobigny  en 23 matches joués , deux passes décisives et un but en National 2.

International béninois depuis novembre 2019 , il retrouve une division où il compte déjà 23 capes en deux saisons avec l’Entente SSG entre 2017-2019.

Il sera le cinquième joueur béninois a porté le maillot des Audoniens. Il succède à Djiman Koukou (2019-2020) , David Kiki (2019) , Jonathan Tinhan (2015) et Yohann Djidonou (2006-2009).

Géraud Viwami

France : Jonathan Tinhan va arrêter sa carrière

Longtemps espéré chez les Ecureuils , Jonathan Tinhan ne portera jamais les couleurs du Bénin. Convaincu et convoqué à une reprise par Didier Ollé-Nicolle en novembre 2014 lors du match amical entre le Bénin et le Maroc à Agadir , l’attaquant qui a participé au stage au royaume chérifien a finalement déclaré forfait pour blessure à la veille du match. Une histoire de rendez-vous manqué qui ne dit pas son nom. En 2010, il aurait pu participer à la Can Angola avec Michel Dussuyer , il avait hésité. Après son  retour à la tête des Ecureuils , en juin 2018, le technicien français a tenté une nouvelle approche en vain. Formé au GF38, Tinhan, de retour l’été dernier en Isère mettra un terme à sa carrière à l’issue de la saison. L’annonce a été effectué sur le site officiel de son club qui lui d’ailleurs rédigé un sublime message d’adieu. 

« Membre de la “génération 89” comme les autres grenoblois Hugo Cianci, Brice Maubleu, Yoric Ravet (et Jérémy Pied, parti tôt rejoindre l’OL), Jonathan Tinhan a fait toutes ses classes au GF38, qu’il avait rejoint après ses premiers pas à l’OC Eybens.

Comme ceux qu’il considère toujours comme des amis, Jonathan signait son premier contrat professionnel à Grenoble puis goûtait à la Ligue 1 puis Ligue 2 au Stade des Alpes. Après le dépôt de bilan du club, l’ailier droit s’engageait à Montpellier, en Ligue 1 où il devenait champion de France avec l’autre Grenoblois et champion du monde Olivier Giroud. De quoi découvrir également la Ligue des Champions. Après un prêt à Arles-Avignon (L2), il s’engageait pour une saison à Istres (N), une au Red Star (N) avant d’atterrir à Amiens (N). Au sein du club picard, il était un des grands artisans de la montée en L2 avec 12 buts. La saison suivante était de la même facture (8 buts à la trêve) et l’ESTAC (L2) l’achetait au mercato hivernal. A la fin de saison, les deux clubs montaient en Ligue 1…d’où la double-montée pour celui qui est né à Échirolles. Après une saison en L1 puis une en L2 à Troyes, il faisait le choix, en fin de saison dernière, de revenir à ses premiers amours, le Grenoble Foot 38.

Quoi qu’il advienne de l’issue de la saison, son choix d’arrêter pour exploiter, notamment, ses diplômes de web marketing et de management du web, était déjà arrêté.

Et, en plus d’un palmarès à en faire rougir plus d’un, ses valeurs telles que le respect, l’humilité et le professionnalisme sont toujours restées intactes. »

Bravo et merci pour tout Jonathan Tinhan ! (Source: GF38)

 

Transfert : Red Star (France) annonce Djiman Koukou

Dans les tuyaux depuis quelques jours c’est désormais officiel , Djiman Koukou (28 ans) portera les couleurs du Red Star, en National 1 (3e division française) au moins jusqu’à la fin la saison en cours. La durée du bail signé n’a pas été dévoilée. Après quelques jours d’essai , le milieu défensif n’a pas caché sa satisfaction de rejoindre le club  « Je suis très heureux de venir dans ce club historique, plein de valeurs humaines et content de retrouver certains de mes anciens coéquipiers. Ensemble, nous ferons tout pour aider le Red Star à retrouver la Ligue 2 le plus rapidement possible.«

Ce sera son cinquième club en France après Evian , Créteil , Niort et Lens.

L’international béninois était sans club depuis son départ de l’Astria Giurgui en Roumanie en janvier 2019.

G.V.