UFOA (B) U20 – Bénin 2020 : L’amateurisme n’est jamais fini ?

A partir du 5 décembre prochain , le Bénin sera le théâtre du tournoi de l’Union des Fédérations Ouest Africaines (UFOA) des U20 qualificatif pour la Can Mauritanie 2021 mais tout porte à croire que la compétition n’est pas une priorité à l’échelle locale pour diverses raisons. Interrogations.

Depuis la Can junior 2005, le Bénin n’a plus accueilli de tournoi d’envergure continentale , l’UFOA – B des U20 est une nouvelle fenêtre pour briller. Mais la compétition ne suscite pas plus d’engouement que cela. Si à la base , le Bénin devait abriter le tournoi des U17 , la Caf a finalement inverser les rôles avec le Togo  en conservant les dates de départ. La fédération béninoise de football et le ministère des sports ne semblent se bouger plus que ça pour une compétition qui peut-être un levier pour la jeune génération. Le spot et le logo officiel  de la compétition ne sont apparus qu’il y a quelques jours.  On s’en contentera. Le stade Charles de Porto-Novo qui sera l’antre principal des matches tout comme la capitale ne respirent pas encore comme une ville qui doit vibrer au rythme d’une compétition attendue dans moins de dix jours avec six pays  étrangers comme hôtes.

Le public est aussi impatient car il ne sait pas encore s’il pourra soutenir son équipe qui jouera à domicile. Par exemple , pour le match des A contre le Lesotho le 14 novembre dernier , le Bénin a obtenu l’autorisation d’ouvrir le stade à trois mille personnes à trois heures du coup d’envoi du match. C’est le désert dans l’organisation s’il y en a une.

Déguénon seul au monde

Les reports du tournoi ont finalement permis au sélectionneur Mathias Déguénon d’avoir un délai rallongé pour préparer son équipe. Logés dans le groupe A en compagnie du Togo , Burkina Faso et le Niger, les U20 sont actuellement en regroupement à Porto-Novo , le staff et les joueurs se contentent du minimum pour peaufiner le travail sur le terrain afin d’être prêts. Ils ont multiplié les amicaux en toute discrétion, situation sanitaire oblige. De sources proches , nous avons pris que  le staff  a introduit une requête , qui est restée pour l’instant sans suite , pour rallonger son groupe après l’autorisation de la Caf qui permet de sélectionner trente joueurs au lieu de vingt au départ mais sa demande n’a toujours pas été pris en compte. Nous avons appris hier que deux joueurs de l’effectif de départ se sont envolés pour un essai à l’étranger. Déguénon devrait priver de ce duo qui n’a pas été remplacé par précaution.

Quand on sait que le Mali a été pris au piège, avec une défaite sur tapis vert,  en voyant huit joueurs de sa liste de vingt testés positifs au Covid au tournoi de l’UFOA A où tous les pays ont présentés au minimum une liste de 26 joueurs.

Dans le même temps , le Togo futur adversaire des Ecureuils s’est envolé il y a trois jours pour un stage au Maroc  avec son groupe de 25 joueurs avec trois expatriés dont Thibault Klidjé de Bordeaux.

Pourtant à domicile le Bénin lésine sur les moyens pour avoir un groupe élargi et compétitif.  Le sélectionneur attend une autorisation depuis plus d’une semaine pour boucler son effectif. Triste.

L’implication des  autorités fédérales et ministérielles pour la bonne marche de l’équipe peut-être remise en cause. Autre illustration , selon nos informations deux joueurs expatriés sont attendus depuis le 24 novembre  mais ces derniers n’ont toujours pas rejoint le groupe faute de billets d’avion. La fédération serait en attente du ministère pour émettre les billets. Une situation honteuse quand on sait qu’il y a quelques jours, un avion privé a été affrétée pour les A afin qu’ils puissent rejoindre le Lesotho dans les délais. C’est juste une question de priorité. Rendez-vous , le 5 décembre pour le match inaugural face au Niger pour juger le travail pas que sur le terrain mais aussi en dehors car il faudra situer les responsabilités à tous les niveaux.

Géraud Viwami

UFOA (B) 20 – Bénin 2020 : Mathias Déguénon doit éviter le piège du Mali

La Confédération Africaine de Football a exceptionnellement modifié le règlement du tournoi de l’Union des Fédérations Ouest Africaines, au lieu de 20 joueurs , les équipes sont désormais autorisés à élargir les groupes finaux à 30 joueurs. Une nouvelle règle dont le Bénin devrait profiter pour éviter de tomber dans le piège comme le Mali. 

Le Mali mauvais élève

Après la règle des cinq changements , au lieu de trois , instaurée par la Fifa ou encore les feuilles de matches élargis à vingt joueurs au lieu de dix-huit , le Covid 19 a bouleversé les habitudes de fonctionnement du football international et l’Afrique n’est pas en marge. La caf a donc eu la bonne idée de permettre aux équipes d’enregistrer 30 joueurs pour disputer les tournois sous-régionaux qui servent de qualifications à la Can U20.  Car selon le règlement toutes les nations doivent avoir au moins quinze joueurs  aptes soit onze entrants et quatre remplaçants éligibles après les tests PCR du Covid qui se pratiquent avant le début du tournoi. En élargissant la liste à 30 , cela minimise les risques. Malgré cela le Mali a perdu sur tapis vert son match inaugural contre la Guinée-Bissau il y a deux jours lors du tournoi de l’UFOA A qui se joue actuellement au Sénégal. Les aiglons ont vu quinze membres de leur délégation dont huit joueurs testés positifs au covid à la veille de leur premier match. Dans l’incapacité de présenter l’effectif minimum exigé puisque le sélectionneur Mourlé avait retenu une liste de 20 joueurs seulement, il n’y avait plus que douze joueurs aptes , intransigeante , la Caf a donné un succès blanc 2-0 , à la Guinée Bissau.

Dans le même temps , la Guinée dirigée par l’ancien international Dian Bobo Baldé par exemple n’a pas pris de risque en retenant une liste de 28 joueurs pour le même tournoi.

Une liste logiquement rallongée pour le Bénin ?

Les Ecureuils de Mathias Déguénon qui sont en stage de préparation depuis le mois dernier seront attendus à domicile. Depuis la Can junior 2005 , le Bénin n’a plus accueilli de compétition de cette envergure. Le sélectionneur qui avait presque bouclé dans un premier temps, avant le report du tournoi , son effectif de 20 joueurs devra rallonger au maximum pour être à l’abri de toute mauvaise surprise entre les suspensions , les blessures vu que les matches se joueront chaque quarante huit heures pour faire très bonne impression pour ce tournoi devenu majeur car qualificatif pour la Can Mauritanie 2021. Selon certaines sources quelques expatriés seraient également attendus pour étoffer l’effectif. Le Bénin est prévenu.

Géraud Viwami 

Ufoa U20 – Togo 2020 : Le tournoi (encore) reporté à cause de la Covid

Les Ecureuils U20 de Mathias Déguénon  devront encore attendre pour plancher pour le tournoi de l’Ufoa 2020. Initialement prévue à Lomé au Togo du 18 novembre au 02 décembre, la compétition a été reportée à une date ultérieure selon les autorités locales à cause d’un recrudescence des cas de Covid dans la capitale togolaise. Qualificatif pour la Can Mauritanie 2021 , c’est la troisième fois que le tournoi est reporté cette année.

G.V.

Tournois UFOA 2020 : Les Ecureuils U17 et U20 sont fixés, un tirage jouable

L’union des fédérations ouest africaines (UFOA) a procédé ce jour au tirage au sort des tournois de qualifications de la Zone B.

Le tournoi U17 qui sera accueilli par le Bénin du 5 au 20 décembre prochain, les jeunes Ecureuils sont logés dans le groupe A en compagnie du Togo , Burkina Faso et du Niger. Le groupe B est corsé avec le Ghana , le Nigéria et la Côte d’ivoire. Le coach Urbain Honfo et les siens savent à quoi s’en tenir désormais.

Le tournoi des U20 qui se tiendra à Lomé au Togo  a aussi le même tirage. Groupe A : Togo, Bénin , Niger , Burkina Faso et groupe B : Ghana , Nigéria , Côte d’ivoire.

En raison des matches des qualifications des sélections A , les dates initiales du 14 au 29 novembre ont été modifiées. La compétition se jouera du 18 novembre au 2 décembre pour les hommes du sélectionneur Mathias Déguénon (photo).

Rappelons que les deux finalistes de chaque tournoi seront qualifiés pour les  phases finales de la Can U17 Maroc 2021 et Can U20 Mauritanie 2021

Géraud Viwami. 

Journal des transferts : Aguémon et Farnolle prolongés , Poté change de club en Turquie et Adéoti file en Norvège

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : Les prolongations de l’ailier Yannick Aguémon à Louvain (Belgique) et du gardien Fabien Farnolle à Yeni Malatyaspor (Turquie). L’attaquant Mickael Poté à un nouveau club en Turquie. Le milieu défensif, Jordan Adéoti va jouer en Norvège et le coach Mathias Déguénon quitte Energie FC.

Belgique : Louvain prolonge Aguémon…

Après la promotion de Louvain en première division belge , Yannick Aguémon (27 ans) va poursuivre l’aventure avec le club. L’ailier international béninois a prolongé son contrat de deux années supplémentaires. Arrivé au club depuis juillet 2017, l’ancien toulousain a un nouveau  bail qui s’étend jusqu’en 2022.

… Farnolle aussi fait de même en Turquie

Arrivé dans les cages du Yeni  Malatyaspor  en juillet 2017 , Fabien Farnolle devrait rester au club encore pour une saison au moins. Relégué puis repêché à l’issue de cet exercice , le club a activé la prolongation automatique du gardien des Ecureuils. Une extension d’une année acquise après avoir passé la barre des 25 matches disputés lors de sa deuxième année contrat  , l’ancien havrais a été aligné à 34 reprises en 2019-2020.

Jordan Adéoti débarque en Scandinavie

Jordan Adeoti (31 ans) va connaître sa première expérience à l’étranger après la France. Libre depuis la fin de son contrat à Auxerre , le milieu défensif polyvalent portera les couleurs de Sarpsborg, actuel 11e du championnat norvégien de première division.  Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en décembre 2020. Après Toulouse , Colomiers , Laval , Caen et Auxerre ce sera le sixième club de sa carrière.

Mickael Poté reste en deuxième division turque

Mickael Poté (35 ans) reste en  Turquie mais change de club. Promu en première division avec BB Erzurumspor , qu’il a rejoint l’été dernier seulement, l’attaquant des Ecureuils auteur de 9 buts en 30 apparitions toutes compétitions confondues en 2019-2020 ne poursuivra pas l’aventure avec le club dans l’élite la saison prochaine. Poté s’est engagé avec Bandirmaspor, champion de la troisième division , fraîchement promu en deuxième division turque. La durée du contrat n’a pas encore été révélée. Auteur de 67 buts en 125 apparitions en D2 Turque , le numéro 10 des Ecureuils va découvrir le onzième club de la sa carrière après , Grenoble (2002-2004)  , Cannes (2004-2007) , Clermont (2007-2009) , Nice  (2009-2011) et Lemans (2011) en France , Dynamo Dresden (2011-2014) en Allemagne , l’Omonia Nicosie(2014-2015) et  l’APOEL (2016-2017) à Chypre.

Energie  FC : C’est fini avec le coach Mathias Déguénon

Après la fin de la saison sur le plan local , ça bouge déjà sur les bancs. Mathias Déguénon ne sera plus l’entraîneur d’Energie la saison prochaine après deux années où il a conduit le club à une 13e place en 2019 puis une 9e place en 2020. Nommé récemment à la tête des Ecureuils U20 , il pourrait pleinement se consacrer à son nouveau rôle sur la scène internationale notamment sur les qualifications de la CAN Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

 

Journal des Transferts : Ça coince pour Kiki au Mans , des discussions pour Quenum en Tunisie , Mamelodi Sundowns avance sur Akakpo et Ouorou suivi en Scandinavie

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  l’arrière gauche David Kiki ne signera pas au Mans. Les sud africains de Mamelodi Sundowns avancent sur le défenseur central  Arnaud Akakpo. Le Stade Tunisien discute pour le milieu offensif Ulrich Quenum. L’arrière gauche de la JA Cotonou , Djalilou Ouorou est suivi en Norvège et le coach Mathias Déguénon a quitté Energie FC. 

France : Pas d’accord entre Lemans et Kiki

A la recherche d’un renfort au poste d’arrière gauche après avoir cédé Enzo Ebossé à Angers , Lemans avait coché le nom de David Kiki (26 ans). L’international béninois qui a passé  la semaine dernière au club et a même disputé une mi-temps lors du match amical disputé contre le Paris Fc , le 15 juillet mais il ne portera pas les couleurs club sarthois, relégué en National 1. Selon nos informations , les deux parties ne se sont pas accordés sur l’aspect financier. Il n’y a donc pas eu d’accord , l’ancien brestois est toujours sur le marché.

Tunisie : des discussions entamées autour d’Ulrich Quenum

Après deux exercices complets à Gbohloesu dans le championnat togolais ,Ulrich Quenum (24 ans,photo) auteur 13 passes décisives et 6 buts en 51 apparitions est fortement courtisé. Si deux clubs ivoiriens de haut de tableau dont les noms n’ont pas filtré ont déjà approché avec des propositions fermes , le milieu offensif prend son temps ce dernier pourrait viser plus haut. A la recherche d’un meneur de jeu en vue de la saison prochaine , le  Stade Tunisien , actuel 5e du championnat de Ligue 1 tunisienne  aussi a transmis une offre pour s’attacher les services de l’international béninois. Les discussions sont  ouvertes entre les parties concernées.

Afrique du Sud : direction  Mamelodi Sundowns  pour Arnaud  Akakpo ?

Alors qu’on parlait d’un intérêt de plusieurs clubs sud africains à l’égard du défenseur Arnaud Akakpo (19 ans) il y a quelques semaines, l’international  béninois pourrait bien faire un grand saut. Selon une source locale , le profil du défenseur puissant et athlétique (1m92) a définitivement séduit Mamelodi Sundowns. Le club vainqueur de la ligue des champions 2016 et recordman avec neuf titres de champion d’Afrique du Sud , dirigé par  le légendaire Pisto Mosimane serait bien avancé  dans l’optique  de boucler la venue du joueur formé à Alodo. Les brésiliens ont pris une longueur d’avance sur la concurrence souhaiteraient signer un contrat de longue durée avec un prêt dans la foulée. A suivre.

Djalilou Ouorou (JA Cotonou) suivi en Scandinavie ?

Reconnu parmi les références locales à son poste , Djalilou Ouorou ( 22 ans, 26 matches , 4 passes décisives et 1 but en 2019-2020) a une belle côte sur le marché. L’arrière gauche, en fin de contrat à la JA Cotonou est sur les tablettes d’un club de deuxième division en  Norvège, selon nos informations. Titulaire (6 capes)  avec les A’ pendant les qualifications du Chan 2020 et au tournoi de l’UFOA 2019 au Sénégal où il s’était fait repéré par les recruteurs scandinaves qui l’ont suivi le dernier exercice amputé par l’arrêt des compétitions à cause de la crise sanitaire. Même si l’identité du club n’a pas encore filtré , il ne serait pas le seul intéressé chez les Vikings.

Arrière latéral athlétique et porté vers l’avant, il est présenté comme un grand espoir à son poste.  Particulièrement apprécié par  Michel Dussuyer , qui l’a déjà sélectionné à deux reprises avec les Ecureuils,  le profil du gaucher plait énormément en Scandinavie. A suivre.

Mathias Déguénon : c’est terminé avec  Energie Fc

Après deux saisons à la tête d’Energie en première division béninoise qu’il a mené à 13e place en 2019 et 9e en 2020, Mathias Déguénon ne sera plus sur le banc du club la saison prochaine. Le technicien béninois a quitté son poste d’un commun accord avec ses anciens dirigeants. Nommé à la tête des Ecureuils U20, Déguénon pourra pleinement se consacrer à sa nouvelle mission : conduire la jeune sélection au prochain tournoi de l’Ufoa et viser une qualification pour la Can Mauritanie 2021.

Géraud Viwami

Sélections nationales U17 et U20 : Déguénon maintenu , Honfo nommé

La FBF  a officialisé cette semaine , les nominations à la tête des sélections nationales de jeunes. Urbain Honfo , actuel coach d’Ayéma leader de la Ligue 1 et adjoint dans le staff des A’ est nommé à la tête des U17. Jonas Nouwawon sera son adjoint et l’ancien gardien international Isaie Avanon s’occupera des portiers.

Chez les U20 , Mathias Déguénon (photo) est maintenu à la tête du staff mais il sera secondé par René Mensah  comme son adjoint et l’ancien gardien des Ecureuils , Thomas Djilan sera chargé des gardiens.

Ces deux sélections prépareront les qualifications dans leur catégorie respective dans les mois à venir. Les U17 joueront à domicile puisque le Bénin devrait accueillir  le tournoi de l’UFOA de la Zone B qualificatif , pour la Can Maroc 2021 ,  en juillet prochain. Quant aux U20 , il se déplaceront au Burkina Faso pour le même tournoi de la Zone UFOA. La phase finale de la Can 2021 se tiendra en Mauritanie.

G.V.

Ecureuils U20 : retour de Mathias Déguénon sur le banc

Mathias Déguénon va retrouver le banc de la sélection  nationale juniore. Le technicien béninois a été nommé ce jour pour conduire les U20 béninois lors du prochain tournoi de l’Ufoa U20 de la zone B , prévu à Lomé du 3 au 16 décembre prochain. Déguénon dirigera une sélection dont il connait bien le sillage pour avoir été l’adjoint d’Ulrich Alohoutadé lors des qualifications puis de la Can Algérie 2013. Ensuite il a été nommé numéro un en 2016. Il a aussi conduit les A’ à Lomé lors du tournoi de l’Uemoa 2016.

Son staff est complété par René Mensah comme adjoint et Rachad Chitou comme adjoint.

Géraud Viwami

Ligue 1 : Energie tient son nouveau coach, As Police aussi !

Les clubs s’activent en vue de la saison , deux nouvelles nominations viennent de tomber sur les bancs des clubs de Ligue 1 béninoise.

Energie s’offre Mathias Déguénon

Energie s’est attaché les services de l’un des techniciens les plus côtés de la nouvelle génération Mathias Déguénon. Passé par Ayéma, Asos et l’Uss Kraké dans le championnat local il a aussi connu la scène internationale. Adjoint d’Ulrich Alohoutadé lors de la Can Juniors 2013, il a dirigé les juniors en tant que numéro un en 2016 puis la sélection A’ lors du tournoi de l’Uemoa 2016 à Lomé.  Son recrutement témoigne l’ambition du club vice-champion du Bénin 2017 qui a échoué en mars dernier au deuxième tour de la coupe Caf contre Enyimba.  Déguénon prend le poste laissé vacant par Stanislas Akélé qui s’est engagé avec l’As Tonnerre.  La durée du contrat n’a pas été officialisée.

Emile Enassouan dit oui à l’As Police

L’As Police aussi tient son nouveau, Emile Enassouan a donné son accord pour diriger les policiers cette saison. Après le départ de Urbain Honfo , le club était à la recherche d’un technicien réputé après quelques intérims internes. Enassouan qui compte deux titres de champion du Bénin (2010 et 2012) décrochés à l’Aspac un est un technicien local expérimenté.  Il devrait diriger sa première séance cette semaine.

Géraud Viwami

Chan Kenya  2018 : Le Bénin tombe (encore) sur le Togo !

Les Ecureuils sont désormais fixé pour les qualifications du Chan Kenya 2018, ils affronteront les Eperviers du Togo au premier tour.

Le tirage au sort du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN Kenya 2018) a eu lieu ce jour même à Libreville. Engagé pour la seconde fois dans ces qualifications qui se joue par zone, le Bénin affrontera le Togo au premier en match aller et retour dans la zone Ouest. Le match aller se jouera le week-end du 14 juillet prochain et le retour une semaine plus tard.

Le vainqueur de ce premier tour affrontera le Nigéria au second pour une qualification à la phase finale. Manche aller le week-end du 23 juillet et retour une semaine plus tard.

Pour rappel le Bénin et le Togo sont logés dans le même groupe pour les qualifications de la Can Cameroun 2019. A croire que les deux voisins ne se lâchent plus.

Le Bénin n’a jamais participé ni aux éliminatoires ni à la phase finale. En 2008, le Bénin était engagé dans les qualifications du Chan 2009 et devait affronter le Ghana au premier mais les Ecureuils ont déclaré forfait peu avant le match. Le Bénin avait été suspendu par la  Caf et privé des qualifications suivantes.

Pour rappel, le Chan est réservé exclusivement réservé aux joueurs évoluant dans le championnat local donc au Bénin uniquement. A six mois de l’entrée en lice de l’équipe locale, la FBF devra vite relancer les compétitions locales afin de fournir de la matière au sélectionneur des A’, Mathias Déguénon récemment à la tête des Ecureuils au tournoi de l’Uemoa à Lomé ,  pour avoir une équipe locale compétitive

A Libreville , Géraud Viwami

Ecureuils : les débuts de la préparation pour l’Uemoa.

Les Ecureuils locaux ont entamé ce lundi matin au stade Mathieu Kérékou la première phase de la préparation de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa qui se jouera à Lomé le mois prochain.

Sous la houlette du staff conduit  par le sélectionneur Mathias Déguénon , le groupe des Ecureuils locaux a entamé la phase initiale de son programme de préparation. 28 joueurs évoluant sur les 32 convoqués étaient présents. Les quatre évoluant à l’étranger rejoindront le groupe lors des prochaines phases de la préparation. Cette première phase sera ponctuée par un match amical le 26 octobre prochain contre les Buffles.  Déguénon et son staff réduiront l’effectif avant d’entamer la seconde phase de la préparation. La seconde phase se fera entre le 31 octobre et le 4 novembre et sera conclu par un autre match amical dont l’adversaire reste à déterminer. Enfin la dernière phase se fera à compter du 5 novembre jusqu’au départ pour le tournoi au Togo.

Pour rappel, la liste finale pour le tournoi qui se jouera à Lomé du 26 novembre au 3 décembre prochaine sera constituée de 20 joueurs et la compétition est exclusivement réservée aux joueurs évoluant uniquement dans les huit championnats de l’Uemoa  (Bénin, Burkina Faso, Côte d’ivoire, Guinée Bissau, Mali , Niger, Sénégal et Togo). Lors de la dernière édition à Abidjan en 2013, le Bénin avait échoué en finale aux tirs aux buts contre le Burkina Faso.

Géraud Viwami

Photo : les trois membres du staff de la gauche vers la droite (Marcel Kouton , entraîneur des gardiens, Bruno Goudjo , adjoint  et Mathias Déguénon , sélectionneur)

Liste des 32  retenus

Gardiens.
Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’ivoire), Judicael Agbokou (Energie), Steve Glodjinon (JA Cotonou) , Marcel Dandjinou (Esae)

Défenseurs 
Apollinaire Danvidé (As Douanes/Niger), Nabil Yarou (Aspac), Hervé Quenum (Requins), Eric Tossavi (Énergie) , Antonin Kassa (Aspac) , Rodrigue Gbetokpanou (Énergie) ,Charles Tiesso (Buffles), Dine Koukpere (JA Cotonou) , Ismael Orou (Aspac), Romuald Bantanvi (Hodio)

Milieux 
Arsène Loko (Africa Sports/Côte d’ivoire) , Ferdinand Azinsou, Mama Seibou (Aspac) , Pacifique Gbaguidi (Énergie) , Ireke Agonhossou (JA Cotonou) , Yaossa Fousseni (Uss Krake) , Waris Aboky (JA Cotonou) , Arnaud Kassa (Esae), Agnide Osseni (Uss Krake), Jean-Marie (Énergie) , Rodrigue Kossi (Buffles) , Moise Tegaou (Panthère)
Attaquants 
Marcellin Koukpo (Énergie), Roméo Ahovey (As Police) , Joëyl Sogbo (Gbikinti/Togo) Ghyslain Debouto (Uac), Briciano Kouthon (Aspac)

Coach : Mathias Deguenon

Ecureuils : Déguénon à la tête des A’ pour le tournoi de l’Uemoa

Après avoir annoncée qu’Omar Tchomogo n’allait diriger l’équipe nationale locale pour la 7e édition du tournoi de l’Uemoa, la fédération béninoise a confié la tâche à Mathias Déguénon, récent sélectionneur des juniors. Il sera assisté de Bruno Goudjo comme adjoint. Le tournoi se jouera dans la capitale togolaise du 22 au 29 novembre prochain. Les Ecureuils devraient donc débuter la préparation dans les semaines à venir.
Géraud Viwami