Made In Bénin : Patrick Sèdjamè , le grand huit

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  quatrième numéro  de Made In Bénin est consacré  au milieu international des Buffles Patrick Sèdjamè (2 1 ans).

 

Le successeur

De l’ombre à la lumière , il est passé du statut d’un jeune arrivé pour apprendre dans les rangs des Buffles à joueur phare et international en deux saisons. Il appris et progressé sans faire du bruit avant que les projecteurs ne se  braquent sur lui en 2019. Milieu de terrain  puissant , sa grande taille 1,89m ne laisse pas indifférent , de Bruno Goudjo à Harouna Hamidou sur le banc, la saison dernière , il gagné sa place dans le onze parakois, recruté en provenance de l’As Tonnerres pour palier le  départ de Rodrigue Kossi au Club Africain de Tunis.
Avant l’arrêt de la saison écoulée en 2020 , il alignait quatorze apparitions en toute progression. Auteur de deux buts et une passe décisive , il est devenu indéboulonnable dans l’entre-jeu des verts de la cité des Koburu. Toute passe par lui.Double champion en titre , le club a échoué au premier tour en ligue des champions africaine, où  le numéro 8  a signé deux apparitions contre les togolais de l’ASC Kara. Ses premiers pars sur la scène continentale. En championnat , ils essayaient de rattraper Esae et Ayéma qui occupaient les deux premières places avant la fin prématurée de la saison.

Élégance et puissance.

Son physique est impressionnant , il faut l’avouer et il le mets bien au service de son équipe. Utilisé régulièrement  dans un rôle de milieu défensif ou sentinelle dans un  trio ou en double pivot dans un duo au milieu de terrain , il sait travailler pour équilibre des siens. En milieu défensif pur ou en relayeur , il connait le poste. Il n’a pas peur de répéter les efforts , la générosité et le mental ne le quittent jamais. Une attitude qui fait de lui un leader par les actes de par ses initiatives à la relance. Balle au pied , il dégage aussi de l’assurance et une élégance bien rare pour casser les lignes comme son idole , l’ivoirien Yaya Touré.

Il a des progrès à faire sur les prises de décisions sur les sorties de balles et sur la concentration technique à des moments clés et doit également apprendre à mieux se projeter également sur les phases offensives  pour être plus complet. Avec cinq passes décisives à son actif en 2018-2019 , il sait aussi servir les siens.

Un changement de statut à assumer

Pendant qu’il faisait une première saison la peau d’un titulaire avec le club champion du Bénin , en mars 2019 , il devient une sensation ou une curiosité nationale quant Michel Dussuyer décide de le convoquer parmi les 23 Ecureuils contre le Togo en qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 20019 alors qu’il avait un palmarès international vierge. Sedjamè avait des étoiles dans les yeux « Honnêtement je n’étais pas si pressé de jouer en A. Mais on m’a donné une chance d’y goûter, je dois y aller. J’avais  l’impression de rêver sur le terrain. J’ai senti une énergie et j’étais fier  »  déclarait-il après la publication de la liste. Il vit de l’intérieur , la qualification des Ecureuils pour la Can.

 

Ensuite ,  il sera lancé sur le terrain par Moussa Latoundji avec les A’ lors des qualifications de du Championnat d’Afrique des Nations 2020 contre le Togo en juillet-aout 2019. Sur cette double confrontation avec son numéro 5 dans le dos , il se dessine comme la pointe basse dans le milieu à trois du technicien béninois en s’imposant devant la défense. Il conserve son statut pendant le tournoi de l’Union des Fédération Ouest Africaine à Thiès au Sénégal, quelques semaines plus tard.

Dussuyer  le rappellera une nouvelle fois en match amical contre la Zambie en octobre 2019. Il a désormais un statut d’international assumé même s’il n’a pas encore eu du temps de jeu avec l’équipe fanion.

Plusieurs recruteurs occidentaux qui se renseignent  déjà sur son profil.  A 21 ans , il a bien de quoi rivaliser à l’étranger sans prétention aucune. L’avenir à son poste , c’est peut-être lui à condition qu’il franchisse les paliers.

Géraud Viwami

 

Fiche

Patrick Sèdjamè

Milieu défensif , relayeur , international béninois

1m89 , 21 ans , Buffle Fc

 

 

Journal des transferts : Gestede quitte M’Boro , Ollé-Nicolle voulait un Ecureuil et un coach français courtisé au Bénin

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  le milieu défensif Djiman Koukou a prolongé son contrat au Red Star d’une saison supplémentaire. Didier Ollé-Nicolle a essayé d’attirer un international béninois au Mans. Rudy Gestede dit bye à M’Boro , un coach français sur les tablettes des clubs béninois et Yannick Aguémon suivi par en Ligue 2 française.

Angleterre : Rudy Gestede va changer de club

En Angleterre depuis 2011, Rudy Gestede (31 ans) va changer de club cet été. L’attaquant international béninois a quitté Middeslbrough cette semaine à la fin de son contrat. Arrivé au club en janvier 2017 contre un chèque de 7 millions  d’euros en provenance d’Aston Villa , l’ancien messin a passé deux ans et demi au club entre la Premiere League et la Championship. Libre désormais , il devrait rapidement rebondir puisqu’il a une belle côte au Royaume-Uni avec 61 buts marqués , 26 passes décisives  en 261 matches de Cardiff à M’Boro en passant par Aston Villa et Blackburn Rovers ,depuis qu’il a traversé la Manche. Gestede n’a pas souhaité prolongé pour terminer la saison qui se poursuit encore afin de ne pas prendre de risque a avant de s’engager pour son futur club.

Ollé-Nicolle  a tenté le coup Djigla

Arrivé sur le banc du Mans (National 1) cet été , Didier Ollé-Nicolle a essayé d’attirer un international béninois pour renforcer sa ligne offensive. L’ancien sélectionneur des Ecureuils voulait récupérer libre David Djigla (24 ans) mais sa tentative n’a pas abouti puisque l’ailier a prolongé son bail, qui arrivait à expiration ,  à Niort la semaine dernière.

Troyes s’intéresse à Aguémon

Alors qu’on parlait d’un intérêt de Brest le mois dernier , un nouveau prétendant français s’intérresse à Yannick Aguémon (28 ans) , il s’agit de Troyes. 4e de Ligue 2 française, la saison dernière , le club entrainé par l’ancien toulousain, Laurent Batllès apprécie fortement le profil de l’ailier des Ecureuils a qui été formé à Toulouse. Aguémon a repris les entraînements avec  son club belge de Louvain  avec lequel il disputera début aout , la finale retour des barrages d’accession à la Jupiler League avant se pencher sur son avenir. A suivre.

Le coach Bruno Ferry à la côte au Bénin

Après l’annonce de la fin de la saison au Bénin cette semaine , les clubs s’activent d’ores et déjà en vue de la saison prochaine. Comme d’habitude un jeu de chaises musicales va s’ouvrir sur les bancs de touche. Le français Bruno Ferry est très demandé.  Proche de s’engager avec Buffles à la mi-saison , selon  nos sources  le club parakois serait prêt à passer à l’action de nouveau mais doit faire face à la concurrence d’un autre club qui est aussi en pince pour le technicien. C’est une lutte qui concerne aussi les clubs étrangers qui veulent  s’attacher les services de  Ferry reconnu pour expérience en Afrique de l’Ouest pour avoir fait ses preuves au Ghana et au Sénégal est aussi courtisé par Ashanti Gold du Ghana.

Koukou prolonge l’aventure au Red Star

Arrivé au Red Star en septembre 2019 , Djiman Koukou (29 ans) va continuer l’aventure avec le club parisien pour une saison supplémentaire.L’ancien niortais a aligné 15 apparitions en National1 et en coupe de France sous les couleurs du club Audonien.4e avant l’arrêt de la saison écoulée à cause de la crise du coronavirus , Red Star sécurise un joueur expérimenté en tant que candidat déclaré à la montée. Il sera coéquipier avec un autre néo-Ecureuils , Melvyn Dorémus arrivé au club cet été en provenance de Bobigny.

Géraud Viwami

Transfert : Ifeanyi Ubah (Nigéria) a tenté le coup Yarou

Ifeanyi Ubah, 9e du dernier championnat du Nigéria a tenté le coup Nabil Yarou (24 ans) récemment. Accroché par le profil du défenseur international béninois en septembre auteur de belles prestations pendant le tournoi de l’Ufoa au Ghana, le club n’a pas pu conclure le deal. En effet , selon nos informations les Buffles ne sont tombés d’accord avec Ifeanyi Ubah qui proposait 10 mille dollars (environ 7 millions FCFA) pour un transfert sec. Le club béninois a jugé l’offre insuffisante pour Yarou encore lié au club parakois pour sept mois.

Géraud Viwami

Transfert-Exclu : Des négociations avancées Buffles – FC San Pédro pour Koukpo

Brillant avec la sélection locale pendant les qualifications du Chan 2018 et  lors du dernier tournoi de l’Ufoa Marcellin Koukpo (21 ans) est courtisé par un club ivoirien. L’attaquant des Buffles fait l’objet de convoitises du FC San Pédro 9e du dernier championnat ivoirien et 7e après deux journées sur le nouvel exercice qui vient de débuter. Selon nos informations, les deux clubs sont en négociations avancées sur le cas du joueur.  Ce dernier serait tout d’un accord avec le club du président tunisien Mohamed Ali Hachicha si l’accord de principe est trouvé avec les Buffles dans les jours à venir.

International béninois avec 3 capes chez les A, l’ancien buteur d’Energie pourrait bien connaître sa première expérience hors du Bénin. A suivre.

Géraud Viwami

Buffles: Alohoutadé s’en va !

Ulrich Alohoutadé n’est plus l’entraîneur des Buffles, il a quitté ses fonctions après l’élimination contre Enyimba en ligue des champion. Alors que le club présentait un bilan insuffisant pour champion en titre en championnat (4 nuls en 4 matches). Le technicien aurait été menacé par des supporters survoltés et visiblement très exigeants. Alohoutadé quitte donc le club qu’il avait mené au titre de champion la saison dernière. Son adjoint Adam Tairou assume l’intérim et ironie du sort pour sa première sur le banc le weekend dernier à Parakou , les Buffles ont battu Asos 2-0.
Géraud Viwami

Ligue 1: Coup d’envoi le 16 novembre

Annoncé initialement pour le mois d’octobre , la date officielle du démarrage de la saison 2014-2015 de Ligue 1  est désormais fixé au 16 novembre prochain. Soit dans un mois exactement. Pour rappel les Buffles avaient été champion de la saison 2013-2014 avec 40 points juste devant les Panthères 39 points. Adjobi et JA Plateau ayant déclaré forfait durant toute la phase retour du championnat sont relégués en championnat régional. Béké Fc de Bembèrekè et JS Agonli seront les deux clubs promus.

Géraud Viwami

Bénin / Ligue1 : Requins – Mogas, chaud derby

Les awissi-Wassa visent haut dans la ligue A prendre des points face à des adversaires directs comme le Mogas 90 est une priorité. Les hommes de Michel Sorin sont dans une bonne spirale de trois matchs sans défaite .

Bénin / Ligue A /15e journée 

Requins (4e) – Mogas (9e

Le plus chaud derby de Cotonou

Les awissi-Wassa visent haut dans la ligue A  prendre des points face à des adversaires directs comme le Mogas 90 est une priorité. Les hommes de Michel Sorin sont dans une bonne spirale de trois matchs sans défaite.Pas la peine de rappeler la triste série des pétroliers  en manque cruel de points .Eustache d’Almeida tant à domicile qu’à l’extérieur  n’arrivent plus à trouver les cartes pour  faire la différence. C’est un duel attendu par le public cotonois. Les Requins  ont besoin des trois points pour rêver de la première place pendant qu’une victoire permettrait aux pétroliers de souffler. Le jeu sera-t- il à la hauteur de l’enjeu ? Réponse ce dimanche au stade de l’Amitié de Kouhounou 

Série en cours : Requins : N D V V N / Mogas 90 : N D D N N

Aller : Mogas –Requins  0-1 

Joueurs à suivre : Bézo Y. (att/Requins)  ,Suanon F.(att/Mogas)

Buffles (1er)  –Avrankou (12e)

Le duel des extrêmes 

En pole position avec une longueur d’avance sur leur dauphin. Les Buffles ont la pression s’ils veulent conserver le fauteuil  face à un adversaire moins costaud qui lutte pour le maintien .Avrankou s’est offert un bol d’air en battant les panthères dimanche dernier mais les poulains d’Ousmane Keita vont jouer le nul en territoire septentrionale. La clique à Natabi Traoré est dans l’obligation d’empocher le gain de la partie pour conserver sa position. Soulignons qu’en cas  de mauvais résultats Avrankou pourrait retrouver la zone rouge. Le stade municipal de Parakou  accueillera donc un duel très chaud.

 Série en cours : Buffles : V D D V N/ Avrankou : N V N D  V

Aller : Avrankou-Buffles 1-1 

Joueurs à suivre : Natabi Traoré (att/Buffles), Razack Ishola (mil/Avrankou)

Dynamo Abomey(13e)  –Uss Kraké  (2e

Hold up en vue pour Kraké ?  

Dauphin à un point du leader, l’Uss Kraké  à un coup sérieux à jouer en cas de succès  ce samedi  à Abomey. Les amis de Julius Boyè affronteront une équipe de Dynamo d’Abomey très mal-en-point, actuel avant-dernier malgré quelques signaux positifs dans le jeu la bande à Akoha Aimé manque encore de maturité pour bousculer les grands dans cette ligue A.A deux points du premier non-relégable et à un seul point de la lanterne rouge les poulains de Djamel Kabour n’ont vraiment pas le choix. Kraké est logiquement favori mais rien n’est jouer d’avance. 

Série en cours : Dynamo Abomey : D N N N D/ USS Kraké: N V N D N

Aller : Uss Kraké – Dynamo Ab. 0-0

Joueurs à suivre : J.P Anato (mil/Espoirs), S. Loba (att/Kraké)

Mambas Noirs (5e)  – Panthères  (7e) 

Mambas face au défi Panthères

Après sept rencontres sans défaite, la belle série d’invincibilité  des Panthères de Djougou a pris fin le weekend dernier à Avrankou. Mais la nouvelle étoile montante du septentrion a peut –être pris un coup mais n’a pas perdu son fond de jeu mis en place par Abattan  .Ce samedi en ouverture de la deuxième journée  de la  phase ils se déplacent au  stade de l’Amitié de Kouhounou pour  défier une équipe de  Mambas Noirs bien campé en milieu de tableau. Les jaunes et noirs de Cotonou n’affichent  pas une grand qualité de jeu mais savent prendre des points. C’est l’une des qualités principales des poulains de Yusif Arouna, mais les rouges blancs de Djougou n’ont  perdu aucune rencontre sur le pelouse de Kouhounou cette saison .Les mambas sont prévenus, les coéquipiers de Zacharie Séfoulaye  vont-ils renouer avec le succès ?    

Série en cours : Mambas Noirs : V V V N N /Panthères : N V N N D

Aller : Panthères –Mambas Noirs  0-0

Joueurs à suivre : P. Adah (att /Mambas N.) , M.Ouédénou (att/Panthères)

Dragons (7e)  – Soleil (11e

Une première à domicile pour Fofana ? 

Il a pris les commandes de l’équipe depuis décembre2009, mais Sékou Fofana n’a pas encore  offert une victoire au public du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Les vingt dernières minutes livrées face à l’Aspac dimanche ont une fois encore prouvé que les oranges et noirs ont des capacités mais  parfois du mal à s’exprimer. Quand  à Soleil le temps n’est pas au repos, les protégés de Ganiou Salami ont urgemment besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge. Il pourrait se contenter d’un nul. Mais la qualité de jeu de ces derniers n’est pas  la meilleure, les oranges bénéficiant des retours de Fassassi et Coreia  pourront peut-être rêver d’une première à Porto-Novo  sous l’ère Fofana ?

Série en cours : Dragons : N N V N N/ Soleil: D V D D V

Aller : Soleil-Dragons 0-3 

Joueurs à suivre : Ousmane Makarimi (mil /Dragons), Bessan J.(att/Soleil)

Tonnerres (3e)  –Dynamo Parakou (14e

Et si Dynamo créait la surprise ?

Sur le papier cette rencontre qui aura lieu dimanche prochain au stade Paulin Tomanaga de Bohicon semble déséquilibré. Les verts de Wabi Gomez en panne de succès malgré le retour de Séka, partent logiquement avec la faveur des pronostics mais ne devraient pas vite se rejouir.Car les parakois sortent petit-à petit la tête de l’eau en pointant désormais  à deux points du premier non rélegable.Avec les avancées notées dans le jeu Dynamo peut rêver au moins du nul encore que l’As Tonnerres n’est pas une référence à domicile. Il y peut-être un bon coup à jouer.  

Série en cours : Tonnerres : V D D N N / Dynamo Parakou: D D D V N

Aller : Dynamo Parakou –Tonnerres  0-1

Joueurs à suivre : Kuami Dekpoh  (att/Tonnerres)

Espoirs (8e) –Aspac (6e)  

Le piège savalois 

C’est un match à double en jeu pour les deux équipes. D’abord deux points les  séparent ce qui  veut dire qu’en cas de succès  les savalois pourraient passer devant les amis de Fanou Vincent .Le faux pas est donc interdit pour portuaires qui pourraient tutoyer le trio de tete en cas de succès. Seul bémol l’Aspac  n’engranger que cinq point en sept  déplacements cette saison. Ce voyage s’annonce périlleux car les  verts de Savalou n’ont pas chuté depuis quatre  rencontres. Les protégés de Gaspoz devront faire attention au piège des collines. 

Série en cours : Espoirs : N D V V N / Aspac : N V V D N 

Aller : Aspac-Espoirs 3-0

Joueurs  à suivre : Gbègan Kévin (att/Espoirs) ,Sewanou Yacinthe (att/Aspac)

Aubay et Géraud Viwami (coll.)