France : Mounié marque , Brest se balade

Steve Mounié (26 ans , 9 matches , 3 buts ) a retrouvé le sourire cet après-midi avec Brest (12e) , large vainqueur de Saint- Etienne (15e) 4-1 à l’occasion de la 11e journée de Ligue 1 française. L’attaquant béninois a parfaitement repris de la tête avec l’aide d’un poteau rentrant un centre de Perraud à la 38e pour le dernier but des Pirates. Il n’avait plus marqué en championnat depuis fin septembre. Titulaire après son retour de la sélection béninoise , le numéro 15 a été remplacé à la 80e minute par Charbonnier.

G.V.

Perf’ des béninois : Mounié enchaîne , Poté lance sa saison et Verdon débute

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger sur cette saison 2020-2021. Cette semaine  on retiendra :  Le deuxième de Steve Mounié , le premier de Mickael Poté. Les débuts d’Olivier Verdon et Moise Adilehou.

Mounié continue sur sa lancée

En France , en Ligue 1 , Steve Mounié  (25 ans) continue sur sa lancée avec Brest , l’attaquant a ouvert le score sur pénalty contre Angers lors de la défaite des bretons. Avec deux buts en trois matches , il soigne ces chiffres d’entrée.

En Turquie , Mickael Poté (35 ans) a débloqué son compteur sous les couleurs de Bandirmaspor. Lui aussi a ouvert le score en dribblant le gardien advserse. Son club se contentera d’un nul en fin de match.

En Allemagne , en Bundesliga , Daniel Didavi (30 ans) et Stuttgart ont signé un hold up avec la manière sur la pelouse en s’imposant 1-4. Le milieu offensif germano-béninois a brillé en inscrivant son premier but de la saison après l’heure de jeu.

En Bulgarie , le défenseur , Olivier Verdon (24 ans) a effectué ses débuts en championnat avec Ludogorets , il a disputé l’intégralité de la rencontre. En Hollande , Moise Adilehou (24 ans) aussi a connu ses premières minutes en deuxième division. Le défenseur des Ecureuils a foulé la pelouse en fin de match.

Mattéo Ahlinvi (Nîmes) , Colin Dagba (PSG) et Jules Koundé (Séville) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2020-2021

Allemagne

D1-J2

Arminia Bielefeld – Cologne 1-0

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif –90 minutes (Arminia Bielefeld)

Stat : 2 matches, 1 but

Classement : 6e/18 : Arminia Bielefeld 4 points

 

Mayence – Stuttgart 1-4

Titulaire : Daniel Didavi – milieu offensif – 82 minutes (Stuttgart)

But : Didavi 61e

Stat  : 2 matches, 1 but

Classement : 8e/18 : Stuttgart 3 points

 

Bulgarie

D1-J7

Ludogorets – Beroe 2-0

Titulaire : Olivier Verdon– défenseur central –90 minutes (Ludogorets)

Stat : 1 match

Classement : 1er/12 : Ludogorets 16 points

Estonie

D1-J22

Tulevik – Kuressaare 1-1

Entré en jeu : Jonas Tossou – milieu offensif –54e minute (Tulevik)

Stat : 16 matches, 1 but

Classement : 5e/10 : Tulevik 15 points

 

France

Ligue 1 – J5

Angers–Brest 3-2

Titulaire : Steve Mounié – attaquant – 90 minutes (Brest)

But : Mounié 3e (sp)

Stat : 3 matches, 2 buts

Classement : Brest 13e/20 : 6 points

Ligue 2 – J5

Niort – Paris Fc  1-0

Titulaire : Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Entré en jeu : David Djigla – ailier –  89e minute (Niort)

Stat: . Allagbé 5 matches, 3 clean sheet – Djigla 3 matches

Classement : 1er /20 : Niort 11 points

 

Troyes – Clermont  1-0

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Stat  : Hountondji 5 matches.

Classement : 12e /20 : Clermont 6 points

 

Valenciennes – Caen  1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Entrée en jeu : Zeidane Inoussa – milieu offensif – 76e   minute (Caen)

Stat : d’Almeida  5 matches – Inoussa 3 matches

Classement :5e /20 : Valenciennes 9 points –  7e/20 : Caen 8 points

 

National 1 – J6

SC Lyon – Avranches 0-0

Titulaire : Khaled Adénon –défenseur central– 90 minutes (Avranches)

Stat  : 3 matches

Classement : 7e/18 : Avranches 10 points

 

Red Star – Concarneau 2-0

Titulaire : Djiman Koukou–milieu défensif– 90 minutes (Red Star )

Stat  : 4 matches

Classement : 13e/18 : Red Star 5 points

 

Hollande

D2-J4

NAC Breda – PSV II 2-1

Entré en jeu  : Moise Adilehou–défense central– 90e  minute (NAC Breda)

Stat  : 1 match

Classement : 1er /18 : NAC Breda 13 points

 

Norvège 

D1-J19

Stromsgodset – Sarpsborg 0-0

Entré en jeu  : Jordan Adéoti – milieu – 71e minute (Sarspborg)

Stat  : 6 matches

Classement : 8e /16 : Sarpsborg 24 points.

 

Turquie

D1-J3

Kayserispor – BB Erzurumspor 1-3

Titulaire : Fabien Farnolle – Gardien – 90 minutes (Erzurumspor)

Stat  : 3 matches

Classement : 5e/21 : BB Erzurumspor 6 points

 

D2 – J3

Menemenspor – Tuzalspor  2-5

Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif – 62 minutes (Menemenspor )

Stat  : 3 matches

Classement : 17e/18 : Menemenspor 1 point

 

Bandirmaspor – Samsunspor 2-2

Titulaire : Mickael Poté – attaquant – 90 minutes (Bandirmaspor )

But : Poté 33e

Stat : 3 matches , 1 but

classement : 7e/18: Bandirmaspor 6 points

 Réalisé par Géraud Viwami

 

Étranger : Poté ouvre son compteur , Mounié enchaîne

En Turquie , il aura fallu trois matches à Mickael Poté (35 ans) pour ouvrir son compteur avec Bandirmaspor (8e)  en deuxième division. Le club a concédé un nul 2-2 , ce midi contre Samsunspor (4e) à l’occasion de la troisième journée . L’attaquant des Ecureuils a ouvert le score pour les siens à la 33e minute sur un joli enchaînement après avoir éliminé le gardien adverse.

En Ligue 1 française, c’était la cinquième journée , Steve Mounié (25 ans) enchaîne avec Brest (12e), après avoir brillé dans le derby de la Bretagne la semaine dernière,  une troisième titularisation cet après-midi à Angers (7e). Le numéro 15 a ouvert le score assez tôt pour les bretons dès la troisième minute sur pénalty en prenant le gardien Bernadoni à contre pied. Son deuxième but de la saison. Malheureusement  son club va s’incliner 3-2 en fin de match.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Mounié décolle , Soukou buteur et  Allagbé infranchissable

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger sur cette saison 2020-2021. Cette semaine  on retiendra :  la master classe de Steve Mounié dans le derby breton , le premier but en Bundesliga de Cèbio Soukou , le troisième clean sheet de Saturnin Allagbé et la blessure de Jodel Dossou.

Mounié fait fort dans le derby , Soukou entre dans l’histoire

En France , en Ligue 1 , il n’aura fallu que deux apparitions à Steve Mounié  (25 ans) pour débloquer son compteur avec Brest. L’attaquant a brillé dans le derby de la Bretagne contre Lorient en étant buteur de la tête, évidemment. Son premier but de la saison. L’international béninois était également à l’origine des deux autres buts du succès, 3-2. Air Mounié a bel et bien décollé.

En Ligue 2, Jodel Dossou (28 ans)  s’est fait peur avec Clermont , l’ailier entré en jeu contre Toulouse n’aura tenu qu’une dizaine de minutes sur le terrain. Alors qu’il dynamitait l’attaque des rouges et bleus, le « TGV » a dû céder sa place suite à une alerte aux adducteurs. Il devrait être indisponible une dizaine jours minimum.

Quant à Saturnin Allagbé (26 ans), il continue sa lancée dans les cages de Niort qui s’est offert un deuxième succès 0-1 à l’extérieur contre Le Havre et s’empare du fauteuil de leader après 4 journées. Le gardien – capitaine des chamois a bien dégouté les attaquants normands en multipliant les arrêts décisifs pour un troisième clean sheet en quatre journées. Touché à la cuisse David Djigla est indisponible depuis deux matches.

En Allemagne, Cèbio Soukou (27 ans) a déjà pris gout à la Bundesliga , le milieu offensif béninois buteur dès la première journée a permis à l’Arminia Bielefeld d’obtenir un point sur le terrain de Frankfort.  Soukou a régalé avec un joli ballon piqué, pas mal.  Daniel Didavi (30 ans) a été moins verni pour son retour dans l’élite avec Stuttgart, malgré la défaite à domicile des siens il a été quand même passeur décisif pour Kalajddzic  71e minute. Première offrande de la saison.

Les  défenseurs centraux  Olivier Verdon (24 ans) de Ludogorets en Bulgarie et Moise Adilehou (24 ans) du NAC Breda en Hollande  sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2020-2021

Allemagne

D1-J1

Franckfort – Arminia Bielefeld 1-1

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 73 minutes (Arminia Bielefeld)

But : Soukou 51e

Stat saison: 1 match, 1 but

Classement : 8e/18 : Arminia Bielefeld 1 point

 

Stuttgart – Fribourg 2-3

Titulaire : Daniel Didavi – milieu offensif – 90 minutes (Stuttgart)

Stat saison : 1 match

Classement : 13e/18 : Stuttgart 0 point

 

France

Ligue 1 – J4

Nice – Paris SG 0-3

Entré en jeu : Colin Dagba – arrière droit – 83e minute (PSG)

Stat saison: 4 matches

Classement : Paris 8e/20 : 3 points

 

Ligue 2 – J4

Le Havre – Niort  1-0

Titulaire : Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Stat saison : . Allagbé 4 matches, 3 clean sheet

Classement : 1er /20 : Niort 10 points

 

Clermont – Toulouse 1-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier – 72e minute (Clermont)

Stat saison : Hountondji 4 matches. Dossou 4 matches

Classement : 9e /20 : Clermont 6 points

 

Dunkerque – Valenciennes 1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 4 matches

Classement : 8e /20 : Valenciennes 6 points

 

Caen – Chambly 0-0

Entrée en jeu : Zeidane Inoussa – milieu offensif – 92e  minute (Caen)

Stat saison : 2 matches

Classement : 4e /20 : Caen  8 points

 

 

National 1 – J6

Avranches – Stade Briochin 2-1

Titulaire : Khaled Adénon –défenseur central– 90 minutes (Avranches)

Stat saison : 2 matches

Classement : 7e/18 : Avranches 9 points

 

 Malte

D1-J1

FC Mosta – Gudja United 2-2

Titulaire : Fabrice Hounkpè –milieu gauche– 54 minutes (Mosta)

Stat saison : 1 match

Classement : 6e/16 : FC Mosta 1 point

 

Norvège 

D1-J17

Sarpsborg – Mjondalen  2-0

Entré en jeu  : Jordan Adéoti – milieu – 68e minute (Sarspborg)

Stat saison : 5 matches

Classement : 8e /16 : Sarpsborg 23 points.

 

Turquie

D1-J2

BB Erzurumspor 1-2 Sivasspor

Titulaire : Fabien Farnolle – Gardien – 90 minutes (Erzurumspor)

Stat saison : 2 matches

Classement : 10e/21 : BB Erzurumspor 3 points

 

D2 – J1

Giresunspor – Menemenspor 1-1

Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif – 81 minutes (Menemenspor )

Stat saison : 2 matches

Classement : 16e/18 : Menemenspor 1 point

 

Bandirmaspor – Akhisarspor 1-0

Titulaire : Mickael Poté – attaquant – 90 minutes (Bandirmaspor )

Stat saison : 1 match

classement : 9e/18: Bandirmaspor 3 points

 Réalisé par Géraud Viwami

 

Envoyé spécial : Air Mounié plane sur le derby breton

 

 

Buteur puis impliqué sur deux autres buts lors du succès, 3-2 de Brest au stade Francis le Blé contre Lorient à l’occasion de la 4e journée de Ligue 1 française, Steve Mounié (25 ans) a brillé dans le derby de la Bretagne ce dimanche après-midi. L’attaquant international béninois monte en puissance dans une équipe des pirates qui a maîtrisé son sujet merlu.

Air Mounié décolle

Mounié, titulaire pour sa première apparition à Francis le Blé est sollicité dès l’entame, Il touche ses deux premiers ballons de la tête en pivot (3e et 5e minutes). Il sera au départ de la première action chaude du match. L’attaquant béninois s’excentre à droite pour gagner un duel sur une longue touche de son latéral droit, Julien Faussurier puis remise sur ce dernier qui centre dans la surface. La suite de l’action amène une situation litigieuse sur Romain Perraud qui oblige l’arbitre, Mr Abed a appelé la VAR. Pas de pénalty. (6e)

Lorient souffre d’entrée. Brest a la possession du ballon, Mounié va régaler d’un joli enchaînement :  contrôle en extension et petit pont sur Vincent Le Goff battu , c’est Thomas Fontaine qui arrive à la rescousse et dégage en corner. Le danger était là (7e)

En pivot, Mounié sert de relais sur une passe appuyée au sol de Herrelle sur quarante mètres. Romain Faivre s’engouffre dans la surface de réparation mais ne cadre pas sa frappe enroulée. (12e)

Après le premier quart d’heure, son appétit va s’affirmer dans la surface de réparation.

Le Douaron adresse un bon centre au point de pénalty, Mounié est devancé par un tacle de Jeremy Morel. In extrémis (20e). Dans une équipe brestoise joueuse, il participe au jeu en gagnant de la tête en pivot qui fluidifie le jeu pour Charbonnier qui combine avec Le Douaron (26e).

Acculé, Lorient va se créer une bonne occasion en attaque rapide. Yoann Wissa passe près d’ouvrir le score pour les visiteurs, son tir est au-dessus (27e)

Mounié répond dans la foulée. Il place une première tête en remise suite à un corner, récupéré facilement par le gardien, Paul Nardi. (27e)

La domination des Pirates sera récompensée, Mounié sera doublement décisif.

L’arrière gauche, Romain Perraud ouvre le score. Mounié est à l’origine comme avant dernier passeur. Il sert de relais à l’entrée de la surface, il contrôle son ballon et décale parfaitement Julien Faussurier à droite qui centre pour la reprise de volée victorieuse du buteur 1-0. (30e)

Ensuite sur un ballon qui semblait presque perdu, Perraud s’arrache puis parvient à centrer du gauche, Mounié décolle et place une tête précise qui laisse le gardien Paul Nardi pantois. Magnifique. 2-0. Premier but de la saison pour sa première à domicile, le stade explose. Il n’aura fallu deux apparitions au numéro 15 pour débloquer son compteur sous le maillot brestois. Adaptation express.

Les brestois se relâchent un peu dans le jeu, le défenseur central Christophe Herrelle va marquer contre son camp suite à un coup franc de Le Fée (34e). 2-1. Puis Grcbic touche le poteau deux minutes plus tard, l’égalisation n’était pas loin. Ouf

Mounié gagnera deux derniers duels avant la pause et un centre vicieux dévié en corner (41e). Les locaux tiennent le bon bout dans leur derby

Toujours dans les bons coups  

La connexion Mounié – Charbonnier se dessine au fil du match, le duo multiplie les échanges sur le front de l’attaque. Mounié s’appuie encore sur son numéro 10 après une remise en touche de Perraud (46e)

En confiance, il mettra sa stature et son jeu tête au service du collectif en dégageant de la tête au premier poteau sur corner (54e)

Brest recule, Lorient va mieux dans ce second acte, Julien Fontaine oblige Gauthier Larsonneur à sortir une parade (55e)

Les locaux répondent sur une nouvelle action où Mounié sert d’appui pour Faivre qui file au but mais manque le cadre (56e) La prochaine situation sera la bonne.

Les rôles sont inversés. Mounié prend la profondeur dans le dos de Charbonnier qui dévie de la tête. Le natif de Parakou presse Fontaine et gagne son ballon puis sert sur Irwin Cardonna qui file dans la surface.  Les lorientais peinent à se dégager le cuir revient sur Franck Honorat à droite qui fait mouche d’une frappe puissante 3-1.

Après ce but du break, les locaux reprennent le dessus dans la tête et le jeu.

Les vingt dernières minutes seront dures physiquement pour l’attaquant formé à Montpellier, bousculé dans la surface de réparation sur un centre de Cardona sans obtenir le pénalty. (70e)

Il s’invite à nouveau dans une combinaison à trois avec Cardona et Chabornnier mais sa remise sur ce dernier est interceptée par Morel. (75e).

Brest gère son avantage au marquoir, Mounié, son énergie. Il cadrera une dernière frappe à l’entrée des dix-huit mètre du gauche. (90e)

Les locaux se feront peur suite à la réduction du score de Monconduit qui profite d’une mauvaise relance de Larsonneur. 3-2 (92e) Et ce sera le score final.

Deuxième succès d’affilée pour le club breton, neuvième,  invaincu depuis l’arrivée de Mounié qui donne une dernière interview-télé au bord du terrain  avant de rejoindre le vestiaire après ce succès de prestige acquis dans le derby de la Bretagne devant 4553 supporters.

Au stade Francis Le Blé , Géraud Viwami

France – Ligue 1 – J4

Brest – Lorient 3-2

 

Buts : Perraud 30e, Mounié 32e , Honorat 62e / Herrelle (csc) 34e , Monconduit 93e

XI Brest : Larsonneur – Perraud , Faussurier , Duverne © , Herrelle – I. Diallo , Belkebla (Mbock 46e) – Faivre (Cardona 58e), Le Douaron (Honorat 58e) , Charbonier (Battochio 76e) – Mounié

Coach : O. Dall’Oglio

XI Lorient : Nardi – Le Goff, Mendes, Fontaine, Morel- Abergel, Lemoine (Monconduit 67e) – Boisgard (Hamel 16e), Wissa, Le Fée (Diarra 68e) – Grbic (Bozok 82e)

Coach : C. Pelissier

 

Perf’ des béninois : Dossou porte Clermont , Allagbé brille et les débuts de Mounié

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra :  Le but précieux de Jodel Dossou à Clermont, les parades décisives de Saturnin Allagbé  et les débuts de  Steve Mounié à Brest .

 

En France , Jodel Dossou (28 ans) a donné la victoire à Clermont à l’extérieur contre Auxerre en inscrivant l’unique but du match à cinq minutes du terme. Son premier but en Ligue 2 française est déjà précieux.

https://twitter.com/dossoujodel/status/1304884936906805248?s=20

Saturnin Allagbé (26 ans) aussi a été décisif en signant son deuxième clean sheet de la saison en trois matches. Le gardien a sorti deux parades clés lors du succès un but à zéro de  Niort face à Nancy.

En Ligue 1 , Steve Mounié  (25 ans) a été titulaire d’entrée avec Nîmes qui a signé son premier succès de la saison sur la pelouse de Dijon , deux buts à zéro. L’attaquant international béninois a disputé l’intégralité de la rencontre. Auteur d’une première plutôt satisfaisante à la pointe de l’attaque bretonne , il a été à l’origine de l’action qui amène l’ouverture du score de Romain Perraud.

En France , le milieu défensif  Djiman Koukou (29 ans) du Red Star et les défenseurs centraux  Olivier Verdon (24 ans) de Ludogorets en Bulgarie et Moise Adilehou (24 ans) du NAC Breda en Hollande  sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS

 

Allemagne

32e de finale – Coupe

RW Essen – Arminia Bielefeld 1-0

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 90 minutes (Arminia Bielefeld)

Stat saison : 1 match

 

Hansa Rostock – Stuttgart 0-1

Titulaire :Daniel Didavi – milieu offensif – 74 minutes (Stuttgart)

Stat saison : 1 match

France

Ligue 1 – J3

Paris SG – Marseille 0-1

Entré en jeu : Colin Dagba – arrière droit – 84e minute (PSG)

stat saison: 1 match

Classement : Paris 8e/20 : 0 point

 

Ligue 2 – J3

Niort-Nancy 1-0

Titulaire :Saturnin Allagbé  – gardien  –  90 minutes (Niort)

Stat saison : . Allagbé 3 matches, 1 clean sheet

Classement : 3e/20 : Niort 7 points

 

Auxerre – Clermont 0-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur central – 90 minutes (Clermont)

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier – 69e minute (Clermont)

But : Dossou 84e

Stat saison : Hountondji 3 matches. Dossou 3 matches

Classement : 9e /20 : Clermont 5 points

 

Valenciennes – Châteauroux 1-0

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 68 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 3 matches

Classement : 5e /20 : Valenciennes  6 points

 

National 1  – J5

Avranches – Bastia- Borgo 0-2

Titulaire : Khaled Adénon –défenseur central– 90 minutes (Avranches)

Stat saison : 1 match

Classement : 7e/18 : Avranches 6 points

 

Norvège 

D1-J17

Aelesund – Sarpsborg 0-1

Titulaire  : Jordan Adéoti – milieu – 71 minutes (Sarspborg)

Stat saison : 4 matches

Classement : 11e /16 : Sarpsborg 20 points.

 

Tunisie

D1-J26

Hammam-Lif  – Stade Tunisien 0-2

Titulaire : Marcellin Koukpo – attaquant – 70 minutes (Hammam-Lif)

Stat saison:  23 matches,  4  buts , 2 passes décisives

Classement : 13e /14 : Hammam-Lif 22 points.

 

Club Africain – Etoile du Sahel  2-3

Entré en jeu : Rodrigue Kossi – milieu défensif –  45e  minute (Club Africain)

Stat saison : 5 matches

Classement : 5e/14 : Club Africain  50 points.

Turquie

D1-J1

Ankaragurcu – BB Erzurumspor 1-2

Titulaire : Fabien Farnolle – Gardien – 90 minutes (Erzurumspor)

Stat saison : 1 match

classement : 9e/21 : BB Erzurumspor 3 points

D2 – J1

Menemenspor – Altinordu 0-2

Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif – 90 minutes (Menemenspor )

Stat saison : 1 match

classement : 18e/18: Menemenspor 0 point

 

Umrayenispor – Bandirmaspor 2-1

Titulaire : Mickael Poté – attaquant  – 90 minutes (Bandirmaspor )

Stat saison : 1 match

classement : 14e/18: Bandirmaspor 0 point

 Réalisé par Géraud Viwami

 

France : Mounié « Je n’ai pas d’inquiétude pour la suite »

Arrivé au club cette semaine , Steve  Mounié  (25 ans) a été lancé dans le bain cet après-midi contre Dijon à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1 française. Titulaire à la pointe de l’attaque brestoise , l’attaquant des Ecureuils a disputé l’intégralité de la rencontre remportée deux buts à zéro par les siens sur des réalisations de Perraud et Cardona. Le numéro 15 de Brest était également présent en conférence de presse d’après-match et n’a pas caché sa satisfaction « Je suis ravi de mon premier match, de faire partie d’une équipe joueuse. Je sais qu’avec des passeurs comme Charbonnier ou nos latéraux  je n’ai pas d’inquiétude pour la suite. On repars déjà avec les trois points »

G.V.

Journal des transferts : Mounié est brestois , Sèssegnon discute avec Ankaragurcu et Birmingham vise Gestede

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra :Le retour de l’attaquant  Steve Mounié en Ligue 1 française à Brest. En Turquie ,  le milieu offensif Stéphane Sèssegnon discute avec Ankaragurcu. En Angleterre , Birmingham s’interresse à l’attaquant  Rudy Gestede. Le défenseur Olivier Verdon a été présenté à Ludogorets en Bulgarie.

 

Mounié est de retour  en Ligue 1 française

L’attaquant Steve Mounié (25 ans) signe son retour en Ligue 1 française , trois ans après son départ de Montpellier pour Huddersfield en Angleterre. Auteur de 19 buts en 95 matches de l’autre côté de la Manche , l’international béninois a été recruté par Brest  pour un transfert avoisinant les 5 millions d’euros. Le natif de Parakou portera le numéro 15 et s’est engagé pour quatre ans en Bretagne.

Turquie : Sèssegnon discute avec Ankaragurcu

Le capitaine de Ecureuils , Stéphane Sèssegnon (36 ans) libre depuis son départ de Genclerbirligi le mois dernier devrait rebondir en Turquie. Selon plusieurs médias locaux , l’ancien parisien serait en discussions avancées avec Ankaragurcu , pensionnaire de première division turque. A suivre

Angleterre : Birmingham est sur Gestede

Libre depuis la fin de son contrat à Middlesbrough , Rudy Gestede (32 ans) pourrait rester en Championship, deuxième division anglaise. Il serait sur les tablettes de Birmingham. A la recherche d’un attaquant , le club désormais coaché par l’espagnol Aitor Karanka qui était à l’origine sa signature à M’Boro en janvier 2017 serait en pince pour  retrouver l’international béninois.

Bulgarie : Ludogorets présente Verdon

Après la finalisation de son prêt en fin de semaine en provenance d’Alavès, le défenseur béninois Olivier Verdon (24 ans) a été officiellement présenté sous ses nouvelles couleurs du club bulgare de Ludogrets hier. Il portera le numéro 24 et n’a pas caché ses ambitions  » C’est la meilleure équipe de Bulgarie, elle joue en Ligue des Champions et Europa League , chaque année. Je connais d’autres joueurs qui sont venus ici. Mon objectif est d’évoluer individuellement et d’aider l’équipe aussi. »

France : Metz a tenté Dossou

Arrivé à Clermont pour trois ans en provenance d’Hartberg en Autriche , Jodel Dossou (28 ans) aurait pu atterrir ailleurs qu’en Ligue 2. Selon nos informations , Metz a tenté une approche pour chiper l’ailier international béninois mais ce dernier avait déjà ficelé sa venue en Auvergne. Les Grenats n’ont pas pu renverser la tendance.

Géraud Viwami

 

 

Transfert : Brest officialise l’arrivée de Steve Mounié !

Dans les tuyaux depuis quelques jours , c’est désormais officiel , le club de Ligue 1 française Brest a annoncé ce matin le recrutement de l’attaquant des Ecureuils  Steve Mounié (25 ans) qui s’est engagé pour quatre ans en provenance d’Huddersfield en Angleterre.

 

Trois ans après avoir brillé avec Montpellier pour sa saison unique à 14 buts en 2016-2017, Mounié est de retour en Ligue 1 française. Il portera à nouveau le  numéro 15 mais sous les couleurs de Brest ,  14e du championnat la saison dernière.

En quête de renfort offensif- deux buts marqués en deux journées – après avoir été devancé par Lorient sur le dossier Adrian Grbic, le club breton a racheté la dernière année de contrat du natif de Parakou avec les Terriers. Un transfert bouclé autour de 5 millions d’euros

Mounié est entré dans l’histoire en devant le joueur béninois le plus cher avec son transfert à 13 millions d’euros à l’été 2017. En Angleterre , il a passé deux saisons en Premier League , 59 apparitions pour 9 buts et 5 passes décisives. Puis la dernière en Championship en signant 8 buts et 2 passes décisives en 30 matches.

Avant de traverser la Manche en 2017, il avait brillé d’abord en Ligue 2  en prêt à Nîmes avec 11 buts en 2015-2016 avant d’exploser dans son club formateur en Hérault la saison suivante.

Attaquant pivot reconnue comme finisseur dans la surface , il sera le deuxième international béninois à porté les couleurs du club après l’arrière gauche David Kiki , qui a quitté le club cet été à l’expiration de son contrat après trois saisons.

Géraud Viwami

Transfert : Steve Mounié vers un un retour en Ligue 1 française ?

Steve Mounié (24 ans )  pourrait bien revenir en Ligue 1 la saison prochaine, trois ans après son départ , selon plusieurs médias Hexagonale , l’attaquant des Ecureuils serait proche de  s’engager avec Brest. Huddersfield a accordé un bon de sortie au joueur qui devrait partir pour un chèque avoisinant les  cinq millions d’euros. Saint-Etienne aussi serait intéressé pour s’attacher les services de l’ancien Montpelliérain après avoir bouclé le départ de l’attaquant Lois Diony qui va rejoindre Angers sous peu. Une finale entres les Verts et les Pirates pour attirer l’international béninois?

Géraud Viwami

Entretien : David Kiki  » J’ai déjà eu des contacts et on est en pleins pourparlers »

Après la fin de son aventure avec le Stade Brestois, David Kiki est désormais libre de tout engagement. Le latéral gauche international béninois, âgé de 26 ans, pense déjà à sa prochaine destination. Pour Football365 Afrique, l’ancien des Chamois Niortais se plonge dans son passé avec le Stade Brestois et scrute l’avenir. Entretien.

David Kiki, votre aventure avec le Stade Brestois s’est achevée. Qu’en retenir ?

Ce que je retiens, c’est que j’ai beaucoup appris sur ma personne. J’ai appris aussi sur la vie d’un groupe et j’ai fait de belles rencontres là-bas. Néanmoins, j’ai vécu beaucoup de moments compliqués, mais ça fait partie de la vie d’un footballeur. Toutes ces expériences vont me servir pour la suite de ma carrière même si on ne m’y a pas vraiment donné ma chance.

Avez-vous des regrets par rapport à la saison dernière ?

Bien sûr que j’ai eu des regrets. J’aurais aimé avoir une chance pour faire mes preuves mais je n’ai pas eu cette possibilité. J’avoue que je regrette un peu quand même cela.

Vous êtes désormais libre comme l’air. Quelle sera votre prochaine destination ?

Ma prochaine destination, je ne la connais pas encore. Le mercato vient d’être ouvert et ensemble avec mon agent, nous sommes en train d’étudier des pistes pour bien analyser ce qui sera bien pour moi afin que je puisse jouer et montrer à nouveau ce dont je suis capable. Je suis plus qu’impatient d’exprimer à nouveau mon vrai talent.

Avez-vous déjà eu des contacts en vue de la saison prochaine ?

Oui, oui, j’ai déjà eu des contacts et on est en pleins pourparlers pour opérer un meilleur choix.

Qu’est ce qu’on peut retenir de votre parcours jusqu’à présent ?

De mon parcours, je peux dire que j’ai gravi des échelons, que j’ai beaucoup progressé. Je suis arrivé en France à Belfort. De CFA en National, je suis allé en Ligue 2, aux Chamois Niortais, puis dans l’élite après. J’en déduis que j’ai eu à progresser et que j’ai beaucoup appris aussi. C’est sûr que dans la vie d’un footballeur, il y a des moments difficiles mais ces moments permettent de mieux rebondir et de bien faire son métier. Je n’ai que 26 ans et j’ai donc encore beaucoup d’années devant moi pour apprendre. Tout ce qui m’arrive, je le prends positivement car je sais que ça va me servir pour la suite.

Quels regards portez-vous sur la crise sanitaire qui a chamboulé tous les calendriers liés au football ?

J’avoue que la crise sanitaire de la maladie à coronavirus a bouleversé tous les calendriers dans le monde entier. C’est vrai qu’on ne s’y attendait pas, mais c’est un virus qu’il faut vraiment prendre au sérieux en respectant les gestes barrières. La santé est plus importante que tout, c’est une année particulière.

Où en êtes-vous avec les Écureuils du Bénin ?

On avait un regroupement en mars dernier mais cela n’a pu être effectif et pour cause, le virus était déjà bien présent et dictait sa loi. Là aussi, tout est à l’arrêt et nous n’avons pour l’instant pas idée de quand nous pourrons poursuivre les éliminatoires de la CAN 2021 et débuter celles de la Coupe du monde.

Source : Football365

Transfert: David Kiki va quitter Brest !

Trois saisons après son arrivée , David Kiki (26 ans) va quitter  Brest cette saison où il ne sera pas conservé à la fin de son contrat. L’international béninois devrait rebondir rapidement. 

Après l’annonce de la fin anticipée de la Ligue 1 française , les clubs se sont aussitôt plongés dans le mercato. Brest promu dans l’élite y restera en la faveur de sa 14e place à l’issue de la 28e journée mais va se séparer de David Kiki qui arrive en fin de contrat, le 30 juin prochain. Dans un entretien accordé à nos confrères de FranceFootball la semaine dernière , le directeur sportif du club brestois , Gregory Lorenzi a confirmé que l’arrière gauche ne serait pas conservé « David Kiki ne sera  pas prolongé. On l’avait évoqué en début de la saison ».

Recruté par Brest à l’été 2018 en Ligue 2 en provenance de Niort , l’international béninois a disputé 11 matches en deux saisons sous les ordres de Jean-Marc Furlan. Peu utilisé, il a été prêté six mois au Red Star en janvier 2019 où il fera 7 apparitions.

Promu en Ligue 1 cette saison ,  la situation de l’ancien chamois ne s’est pas améliorée avec l’arrivée d’Olivier Dall’Oglio sur le banc. Le gaucher n’a jamais été convoqué pour disputer la moindre minute dans l’élite , barré par Romain Perraud et Ludovi Baal. Il s’est contenté d’une seule apparition dans le groupe professionnel, sur le banc , contre Metz en coupe de la Ligue en octobre. Le natif Vakaon  a aligné quand même 5 matches/2 buts avec la réserve en National 3.

L’ancien de Belfort , devrait rebondir rapidement dans un club hexagonal où il jouit d’une belle côte en Ligue notamment.

Géraud Viwami. 

Ecureuils : Imorou et Kiki en difficulté, le coté gauche en péril ?

Restés à quai à la fin du mercato hivernal et  à un mois de la prochaine trêve internationale où le Bénin jouera le Lesotho en double confrontation pour la 3e et 4e journée des qualifications de la Can Cameroun 2021, Michel Dussuyer peut-il réellement compter sur David Kiki et Emmanuel Imorou dont les situations en club ne sont pas les meilleures.

 

Kiki, abonné absent.

Barré par la concurrence et pas dans les choix du coach de Brest Olivier Dall’Oglio , Davidi Kiki (26 ans) ne compte qu’une seule apparition sur le banc en coupe de la ligue avec le groupe professionnel du club breton en octobre dernier contre Metz. Romain Perraud (22 ans, 17 matches en L1) et Ludovic Baal (33 ans , 11 matches en L1) sont les préposés au poste d’arrière gauche. L’international béninois s’entraîne normalement avec l’équipe fanion sans disputer la moindre minute. L’ancien niortais a  aligné 4 matches et 2 buts avec la réserve en Nationale 3 (cinquième division). Sa dernière apparition date de novembre 2019. Insuffisant pour un international de son calibre. Alors qu’on attendait à ce qu’il aille chercher du temps ailleurs sur  le dernier mercato hivernal comme c’était le cas la saison dernière où il a avait été prêté au Red Star en Ligue 2 sur la seconde partie de saison, cette fois-ci il n’a pas bougé du club auquel il est encore lié jusqu’en juin 2021. Sauf improbable retournement de situation ou blessure, sa situation pourrait ne pas bouger sur la seconde partie de saison, son avenir en sélection nationale serait  vraiment menacé dans un futur proche.

Imorou, un peu trop bas ?   

Et si on devrait se faire à l’idée qu’on ne reverrait pas à nouveau Emmanuel Imorou de sitôt au  niveau professionnel. L’arrière gauche de 31 ans a contre toute attente décidé de rejoindre Evian en Régional 1 (6e division) , en septembre dernier , afin de partir sur un projet qui lui plaisait après avoir refusé des offres dans le Golf, de Lemans en Ligue 2 et Atromitos en D1 grecque. L’ancien clermontois va donc terminer la saison dans son club actuel puisqu’il n’a pas été transféré cet hiver. S’il a été écarté du groupe des Ecureuils en septembre et octobre, Manu a disputé les deux premières journées des qualifications de la Can 2021 face au Nigéria et la Sierra Leone en novembre 2019 mais la différence physique de niveau s’est vite remarquée notamment au match aller à Uyo. David Kiki l’a d’ailleurs supplée en cours de match. Pour le trentenaire, continuer à évoluer à ce niveau amateur sur la durée ne fait pas de lui un candidat crédible sportivement pour le niveau international  malgré son expérience.

Le sélectionneur devra faire face à véritable casse-tête en mars prochain entre s’accrocher aux deux latéraux gauche qui étaient à la dernière Can mais qui sont en situation difficile ou lancer d’autres jeunes de la scène locale notamment. Le côté gauche de la défense béninoise est en bien péril.

Géraud Viwami

 

Ecureuils : Les 23 à la loupe , le chouchou 

Jusqu’à l’entrée en lice du Bénin le 25 juin prochain contre le Ghana à Ismaila pour le compte de la première journée de la Can Egypte 2019, Bjfoot.com vous propose de découvrir les 23 joueurs retenus par Michel Dussuyer. Portrait du jour consacré à David Kiki. Episode 5.

 

Quatre années après ses débuts en équipe nationale , il va découvrir la coupe d’Afrique des Nations à 25 ans. L’arrière gauche qui n’a pas connu les sélections de jeunes a débarqué avec un parcours inhabituel.

Rapidement installé comme titulaire sur le côté gauche de la défense béninoise , il disputé quatre matches sur six pendant les qualifications de la Can 2019. A la clé , on retiendra sa passe clé sur le but de la victoire inscrit face au Togo en mars 2019. Le brestois doit faire face à une forte concurrence avec Emmanuel Imorou qui l’avait relégué sur le banc en octobre 2018 sur la double confrontation face à  l’Algérie. Latéral offensif mais aussi solide sur ses appuis défensifs , l’ancien chamois a régulièrement justifié ses titularisations. Juste techniquement , il est aussi puissant que appliqué. Dans un rôle d’arrière gauche classique ou piston dans un milieu à cinq , il connaît le poste.  Garçon discret , il est devenu l’un des chouchous du public.

Sa carrière débute à Missrété dans le Sud-Est du Bénin , repéré et formé par l’Académie France Bénin Football de Jules Sourou Kodjo. Il arrive en France grâce à un partenariat de ses formateurs et l’ASM Belfort. Arrivé dans l’Hexagone comme un attaquant , c’est en jouant plus bas sur le terrain qu’il va percer sur le tard. Après trois saisons en championnat de France amateur , le club est promu en National en 2015 mais va perdre un joueur-clé. Cet été-là , il devient international béninois et signe son premier contrat professionnel avec Niort en Ligue 2 française à 22 ans. Il va s’y imposer comme premier choix à son poste. A l’été 2017 , Brest candidat à la montée le recrute. Cette saison , en Bretagne il joue peu , deux matches sur la première partie. Pas dans les plans de Jean-Marc Furlan et en quête de temps de jeu , il est prêté en janvier au Red Star pour six mois. Aligné à sept reprises il ne peut empêcher la relégation des franciliens.

A la reprise , encore lié aux bretons pour deux ans il va retrouver son club promu en Ligue 1 la saison prochaine.

Evalué à 700 mille euros sur Transfermarkt , l’Ecureuils compte sur la Can pour marquer les esprits et revenir plus fort dans l’élite et séduire son nouvel entraîneur Olivier Dall’Oglio qui a succédé à Jean-Marc Furlan sur le banc de Brest.

Géraud Viwami.

Fiche de joueur
David Enagnon Kiki, arrière gauche, 1m80, 25 ans
Club actuel : Red Star (France) preté par Brest (France)
international depuis : Juin 2015
nombres de capes : 17
surnom : le président (en référence à son style toujours posé balle au pied)

Entretien : David Kiki « je suis là pour bosser et changer tout ça »

De retour d’une blessure à la cheville avec Brest, David Kiki (24 ans)  nous accordé un entretien exclusif sans langue de bois. L’arrière gauche international béninois parle sa situation en club, du  nouveau sélectionneur des Ecureuils, des ambitions du groupe, le match contre l’Algérie et de ses références à son poste. Entretien.

La saison dernière vous avez joué 9 matches seulement soit 810 minutes, après votre arrivée en fin de mercato à Brest et cette saison après  8 journées vous attendez toujours votre première apparition en Ligue 2, est-ce une adaptation trop compliqué pour vous ?

C’est vrai que l’année dernière je n’ai pas joué beaucoup de matches et celle-ci aussi j’attends ma première titularisation en championnat. Dans le football il faut être patient je le suis. Je bosse à l’entraînement. Je bosse dur pour pouvoir changer tout ça et la saison est encore longue donc on verra bien.

La marche entre Niort et Brest semble trop haute pour vous….

C’est vrai qu’à Niort j’étais titulaire indiscutable (Ndlr : 59 matches en 2 saisons en Ligue 2) mais j’avais besoin d’un nouveau challenge pour avancer par rapport à mes objectifs. Les conditions dans lesquelles je suis venu à Brest sont un peu différentes. Il y avait déjà un titulaire au poste avant que je n’arrive, qui travaillait déjà avec le coach, qui connaissait son système. Donc je suis là pour bosser et essayer de changer tout ça.

Ce changement prend visiblement du temps, c’est votre quatrième saison en professionnel et si on fait un bilan à mi-parcours…

Dans une carrière il y a des hauts et des bas dans chaque expérience j’en tire le meilleur pour m’enrichir et avancer. Par rapport à mon parcours si je dois le refaire, je n’ai rien à changer si je dois le refaire je referai la même chose. Je ne regrette rien du tout dans mes choix.

La saison écoulée Brest a lutté jusqu’aux barrages pour la montée en Ligue 1, cet échec a-t-il traumatisé le groupe ?

On était si près du but, c’est vrai qu’on a échoué au pied du podium. Cela prouve qu’on avait la capacité d’atteindre notre objectif donc cette année, le groupe est encore plus remotivé pour faire mieux.  Le groupe est bien.  L’objectif reste le même : faire plus que l’année dernière, accrocher les trois premières places ou même finir devant s’il faut.

«  Ma cheville va bien »

Actuellement vous êtes diminué par une blessure à la cheville, vous avez déjà récupéré ?

J’ai fait l’IRM et on a vu que rien n’avait été touché. Donc il y avait juste de l’eau donc les médecins du club m’ont fait une infiltration pour sécher l’eau. Cela a été fait donc j’ai repris les entraînements et tout va bien.

Vous avez fait votre retour avec les Ecureuils contre le Togo à Lomé en début de mois, c’était un derby difficile pour vous ?

C’était un derby donc on s’attendait à un match compliqué avec beaucoup de duels. En plus c’était sur un synthétique donc ce n’était pas  évident. L’objectif c’était de faire un résultat. On fait ce qu’on était venu chercher. Personnellement c’est vrai que le synthétique ne m’a pas facilité la tâche par rapport à ma cheville qui était un peu souffrante. Mais c’est vrai que cela m’as un peu empêché de faire mon football. Mais j’ai joué, j’ai bien défendu offensivement je n’ai pas beaucoup attaqué. L’objectif est atteint. Pour l’instant on va se préparer pour le prochain match contre l’Algérie.

Justement en sélection vous avez un nouveau sélectionneur, Michel Dussuyer qui vous a confié un nouveau rôle de piston gauche, vous voyez déjà la patte du technicien ?

Ça s’est très bien passé, le nouveau coach est venu avec un nouveau système, son staff et ses principes. Ils ont mis les choses au clair dès le début donc chacun sait quel rôle il doit jouer. Tout est carré. Pour l’instant tout va bien. Je pense que ça va nous apporter certaines choses qui vont nous permettre d’avancer.

Vous découvrez un nouveau poste sur le terrain qui vous convient ?

C’est vrai qu’on vient de jouer un match seulement dans ce dispositif. Je ne sais pas si le prochain le match coach va remettre le même système. En ce qui me concerne, je suis arrière gauche avant tout.  Mon rôle c’est de défendre et attaquer. Qu’on joue à une défense à  quatre ou à trois comme récemment, je ferai toujours mon job. Maintenant c’est sure qu’en 3-4-3, j’ai plus de liberté offensivement après le rôle numéro un c’est de bien défendre et bien occuper le couloir.

« On a tiré des leçons de l’échec de  la Can 2017 »

Vous étiez en France cet été pendant le sacre de la France en coupe du Monde comment avez-vous vécu de l’intérieur de l’Hexagone cet événement ?

Le titre de champion du monde de l’équipe de France, c’est des moments qui ne se produisent pas tout le temps donc c’est inouï. Franchement c’était le feu, ça pétait partout. C’est historique, il y avait vraiment de l’ambiance, j’étais content pour eux, ce qu’ils ont fait.

Avec le Bénin vous avez manqué de près la qualification pour la Can 2017 désormais le groupe est toujours aussi motivé qu’il y a quelques années ?

Le match au Mali est passé, cette Can est passée. Heureusement que nous sommes passés à autre chose.  Cette défaite nous a fait mal mais… On a déjà commencé de nouvelles qualifications pour la Can 2019. On a tiré des leçons de cet échec pour mieux  se préparer. C’est pour ça déjà le match contre le Togo on l’a entamé d’une autre manière que d’habitude. On l’a bien préparé, on était bien en place. On sait pourquoi on est là. L’objectif reste le même c’est pour la qualification pour Cameroun 2019. Je pense que tout le groupe même s’il y a des nouveaux ou des anciens qui reviennent, l’objectif reste le même pour toute l’équipe. On est motivé, prêts à l’aller au combat quoiqu’il arrive. Titulaire, sur le banc ou en tribunes, tout le monde a le même objectif. On est fixé là-dessus. Tout le monde se donne à fond, il y a plusieurs matches, on se donne à fond pour chaque et à la fin on fera le point.

Vous aviez été formé attaquant et au fil du temps en passant par Belfort vous êtes devenu arrière gauche ?

Au centre de formation France Benin Football au Bénin, je jouais milieu offensif gauche. Quand je suis arrivé en France j’ai toujours joué à ce poste en jeune, des fois milieu droit. C’est quand je suis monté en équipe première à Belfort en CFA (Ndlr : Championnat de France Amateurs, désormais appelé National 2) que j’ai dépanné une fois parce que l’arrière gauche était blessé et comme j’étais gaucher, le coach m’as fait jouer à ce poste. Il avait trouvé que j’étais mieux là, comme je partais de loin avec ma puissance j’apportais beaucoup. Du coup il m’a maintenu à ce poste quelques matches, c’est de là que tout est parti. Maintenant je préfère jouer arrière gauche, j’aime bien avoir de l’espace devant moi je suis attiré par but aussi. Je me sens plus à l’aise. Défensivement, j’aime bien les duels, défendre on a peu ça dans le sang en Afrique. Cela ne m’a posé aucun problème pour jouer à ce poste. Maintenant je me régale, je me sens à l’aise, je prends du plaisir à défendre et attaquer.

Vos références à ce poste …

Ça n’a pas changé (rires) Marcelo, Alaba , et Mendy aussi , c’est des joueurs que je suis régulièrement, ce sont mes références.

Pour finir… 

si j’ai un truc à dire c’est de remercier ceux qui me suivent sur ma page Facebook , Instagram et Twitter ,je reçois pleins de  messages d’encouragements et tout. Qu’ils continuent à me donner de la force. ça fait toujours plaisir pour te dire des choses qui te font du bien. Merci aux supporters béninois qui font le déplacement à chaque match comme à Lomé dernièrement.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Transfert : Brest officialise l’arrivée de Kiki !

Comme nous l’annoncions il y a une heure , David Kiki  (23 ans) s’est engagé pour trois saisons avec Brest en provenance de Niort cet après-midi. Son arrivée a été officialisé par son nouvelle via ce tweet. L’international béninois quitte Niort qui l’a lancé en professionnel en Ligue 2 française après deux bons exercices.

Transfert : Kiki va quitter Niort !

L’arrière gauche de Niort David Kiki (23 ans) devrait quitter le club dans les jours à venir. L’international béninois serait tout proche de s’engager avec Brest , un autre club de Ligue 2 française. Brest avait manqué les barrages pour la montée pour un point , 4e au pied du podium la saison dernière ,le club dirigé par Jean-Marc Furlan est actuellement 11e après 4 journées en ce début de saison. Titularisé  à trois reprises en championnat avec Niort, l’ancien de Belfort devrait rejoindre un candidat déclaré dans la course à la promotion en Ligue 1 en fin de saison. En reconstruction, Sochaux (Ligue 2)  aussi s’est aligné sur le profil du gaucher béninois qui aurait préféré Brest.

Arrivé à Niort à l’été 2015, l’ancien pensionnaire de France-Bénin-Football est apparu à 54 reprises pour 3 buts en championnat avec les Chamois.

Géraud Viwami