Envoyé Spécial : Adénon en patron , Avranches cale

`

Avranches (4e) était en déplacement ce vendredi soir sur la pelouse du Sporting Club de Lyon (16e) , au stade Balmont pour le compte de la 7e journée de National 1 (D3 française), Khaled Adénon et les avranchinais n’ont pas fait mieux qu’un nul vierge contre des locaux réduits à dix. Le vice-capitaine des Ecureuils a sorti un match exemplaire sous nos yeux.

Sérénité et tour de contrôle

Numéro 3 dans le dos , bandage à la main gauche , classique , Adénon tient sa place en défense centrale pour sa troisième apparition de la saison d’affilée. Associé à Voyer , il s’installe à droite dans l’axe . Les visiteurs posent rapidement le pied sur le ballon en repartant de derrière , Adénon touche ses premiers ballons (5e). Il participe beaucoup à la construction du jeu au sol avec une relation privilégiée en direction de Boateng , le capitaine et Baptiste, ces milieux défensifs. Il fait apprécier sa sérénité et sa qualité technique en faisant double échange avec Boateng avant de trouver Zemzemi sur une passe appuyée à ras de sol sur trente mètres. (9e)

Il va s’illustrer sur le plan défensif après le premier quart d’heure. D’abord en maîtrisant la course  en profondeur , de Rivas l’attaquant qu’il contre en touche (16e). Il récidive sur une action similaire puis obtient une sortie de but (20e). Ensuite, il sera encore prompt devant le numéro 11 lyonnais sur un centre au sol. (19e) Le maréchal  débute bien  son match.

Le SC Lyon plus tranchant se crée la première  grosse occasion du match sur une frappe de Toukounra déviée en corner.(17e)

Le match va s’emballer après l’expulsion direct de Fadhloun sur un tacle dangereux. Le SC Lyon va perdre aussi son entraîneur Manu Da Costa , exclu pour contestation. (23e)

En supériorité numérique , Avranches se porte plus à l’attaque.

Dans son duel avec Rivas , il signe une intervention énergique mais régulière sur l’attaquant avant de commettre sa première faute du match sur Araujo (29e)

Avranches joue plus haut et s’expose à des contres rapides comme sur cette action où la déviation de Rivas prend le Voyer en défaut mais Adénon , bien placé haut , couvre parfaitement au niveau du rond central. (36e). Efficace.

Zemzemi passe près d’ouvrir le score pour les visiteurs sur une frappe enroulée. Le décalage a été fait au départ de l’action  par un long ballon d’Adénon sur Anziani à droite. (37e)

Pour terminer ce premier acte  avec autorité, Adénon tacle debout avec puissance Araujo qui se retrouve au sol. Fair play , il donne la main pour relever le lyonnais.

Le déluge  et la maîtrise

Le second acte démarre avec une forte pluie sous les dix degrés qu’affichait la météo , Adénon est le dernier joueur à sortir du vestiaire. Il entre sur le terrain in extremis avant le coup d’envoi. L’ancien mimo est sollicité d’entrée pour relancer court (47e). Il va bien lire le jeu sur un long ballon le dos de la  défense pour laisser passer exprès le ballon vers son gardien Cognard.

Avranches se montre dangereux sur une nouvelle frappe de Zemzemi , Kacou sort la parade. (50e)

A dix , les locaux vont retrouver le rythme après l’heure de jeu et jouent mieux. Adénon est obligé de dégager un ballon chaud  devant Rivas à hauteur de la ligne médiane (62e)

Les bleus vont respirer , Adénon touche à nouveau des ballons en phase de possession comme cette relance verticale qui casse deux lignes en direction de Séance. (65e)

Les lyonnais continue de pousser. Adénon sera au cœur de deux situations chaudes. Sur la première , il ferme la porte à Rivas qui tente un dribble intérieur à l’intérieur de la surface. C’était limite mais pas de pénalty (68e). On prend les mêmes et on recommence. Sur un long dégagement du gardien Kacou, le défenseur empêche intelligemment l’attaquant de prendre la profondeur et obtient même une faute (69e)

Rivas réclame à nouveau un pénalty suite à un choc dans la surface après un centre venu de la droite. M. Legat ne bronche pas et s’entretient avec Adénon. L’attaquant , frustré est averti pour simulation.

La fin de match est animé mais aucune des deux équipes n’arrivent à faire le geste juste dans les derniers mètres. Adénon va sauver les siens sur deux actions clés. Double intervention en coupant la trajectoire d’un centre d’Ezikian de la tête puis récidive sur une nouvelle tentative de Botella. (87e)

Enfin, pour clôturer sa prestation sa bavure , il fait parler sa lecture de jeu pour intercepter un dernier ballon aérien de la  tête (89e)

Avranches concède un  nul vierge à l’extérieur avec quelques regrets mais reste en haut de tableau.

Au stade Balmont – La Duchère (Lyon), Géraud Viwami

 

France : 2020-2021, les béninois à suivre en National 1

Le championnat de  National 1 (D3 française) 2020-2021 sera lancé ce soir. Trois internationaux béninois seront à suivre dans cette compétition. Découverte.

Melvyn Dorémus (Red Star) , en attente de  confirmation

Non , ce ne sera pas sa première saison à ce niveau mais plutôt sa troisième. Il y avait précédemment évolué sous les couleurs de l’Entente Sannois Saint-Gratien de  2017 à 2019.  Deux petites entrées en jeu en 2017-2018 puis une saison complète en 2018-2019, où il a signé 21 apparitions dont 18 titularisations. Redescendu en National 2 , la saison dernière , l’arrière droit de 23 ans s’est révélé avec un exercice abouti  au bout de 20 matches et 1 but sous les couleurs de l’AF Bobigny  qui lui a permis  d’abord de rejoindre l’équipe nationale du Bénin en novembre 2019 , lors des deux premières journées des qualifications de la Can 2022 (ex-2021). Puis cet été , le Red Star, club attendu pour jouer la montée en Ligue 2,  l’enrôle. Belle affaire pour le joueur de 23 ans.

Titulaire comme piston droit  dans une défense à cinq mise en place par le coach Vincent Bordot , pendant les préparations  , Dorémus part comme un prétendant à une place durable dans le Onze.

Djiman Koukou (Red Star) , au nom de l’expérience

Débarqué au club , en septembre 2019 , le milieu défensif n’ a pas mis du temps à s’intégrer dans l’effectif pour s’y faire une place de leader. Le brassard lui sera rapidement confié et ses 13 apparitions ont tôt fait de convaincre de convaincre le club audonien de le conserver pour une saison supplémentaire. Candidat déclaré à la montée en Ligue 2 , le club 4e avant l’arrêt de la saison dernière,  peut compter sur l’expérience de son vice-capitaine qui avant de débarquer dans la capitale comptait 48 matches dans ce championnat lors de ses passages à Créteil (2010-2011, 33 matches) et à Evian (2009-2010, 15 matches). Cette première expérience en Haut-savoyarde s’était terminée par une promotion.  A 29 ans , on souhaite autant de réussite à l’ancien lensois au terme de cette saison qui débute , lundi prochain par la réception de Bastia.

Khaled Adénon (Avranches) , comme un air de déjà-vu

Le scénario ressemble fortement à l’été 2014 quant Frédéric Reculeau avait recueilli  le défenseur à Luçon , dans cette même division alors qu’il sortait d’une année de suspension. Cette fois-ci , l’ancien manceau sort d’un exercice écourtée à Al Weddah en Arabie Saoudite par une blessure au genou. A la recherche visiblement d’un ultime défi à 35 piges , il arrive comme un renfort d’expérience dans un club tout aussi ambitieux pour avoir terminé 6e la saison écoulée. Avec 47 matches au compteur dans cette division où il a connu une promotion sous les couleurs d’Amiens en 2016 , le vice-capitaine des Ecureuils est de retour en terrain connu. Au vu de sa préparation tronquée , il devrait manquer réception de Concarneau ce soir pour la première journée.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Adénon revient en National 1, des sud-africains surveillent Akakpo et le Zamalek sur Loko?

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato  on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on retiendra : En France ,  le défenseur Khaled Adénon est de retour en National 1. Les turcs de Trabzonspor ont ciblé Steve Mounié. Le prometteur défenseur Arnaud Akakpo est suivi en Afrique du Sud. Libre , Jordan Adéoti pourrait rejoindre son club formateur et un géant égyptien sur les traces d’Arsène Loko.

 

Adénon est de retour en National 1

Sans club depuis son départ du club saoudien d’Al Weddah en septembre dernier , Khaled Adénon (34 ans) portera les couleurs d’Avranches pour le compte de la saison prochaine en National 1 (3e division française) . Le défenseur international béninois s’est engagé avec le club 6e de la saison dernière.

Trabzonspor en pince pour Steve Mounié

En quête de renfort pour suppléer le départ son meilleur buteur , Alexander Sorloth , auteur de 21 buts prêté par Crystal Palace qui retournera en Angleterre à la fin de l’exercice en cours, Trabzonspor aurait ciblé , Steve Mounié (25 ans) selon plusieurs médias  turcs. L’attaquant béninois a une belle côte en Super Lig , après l’intérêt de Beskitas l’été dernier , l’Ecureuil se retrouve dans le viseur du club actuel deuxième du championnat  qui devrait disputer la ligue des champions la saison prochaine.  A un an de la fin de son contrat , Trabzonspor devrait pouvoir s’aligner pour transférer l’ancien Montpelliérain.

Un retour d’Adéoti  à Toulouse ?

Sur le marché depuis la fin de son contrat à Auxerre, Jordan Adéoti (31 ans) est à la recherche d’un nouveau prochain. L’ancien capitaine des bourguignons pourrait retourner à la source , à Toulouse, dans son club formateur qu’il a quitté en 2007. Il y retrouverait notamment , Patrice Garande , fraîchement nommé à la tête du club  relégué cette saison et qui a été son entraîneur pendant trois saisons à Caen. Avec 121 matches de Ligue 2 au compteur , le milieu défensif des Ecureuils pourrait apporter son expérience au club de la ville rose , candidat déclaré à une remontée dans l’élite.

Akakpo dans le viseur d’un géant sud – africain

Elu meilleur espoir du foot béninois lors des Bjfoot Awards 2018 , Arnaud Akakpo (20 ans) a une très bonne côte en Afrique du Sud.  Le profil de l’ancien joueur de Semassi du Togo, 1m93 intéresse fortement un géant sud africain qui aurait déjà placé une option sur lui pour la saison 2020-2021 dès l’ouverture du marché. International U20 et U23 avec les Ecureuils , Akakpo est aussi sur les tablettes des ivoiriens du FC San Pédro qui veulent renforcer leur arrière garde en vue de la prochaine ligue des champions.

Après Berkane, au tour du Zamalek de se pencher sur Loko ?

En fin de contrat au DC Motema Pembé , Arsène Loko (24 ans) dispose d’une très belle côte sur le marché africain notamment dans le Nord. Alors qu’on évoquait un intérêt des marocains de la RS Berkane , le mois dernier, ce sont les égyptiens du Zamalek qui se sont aussi mis dans la course pour attirer le milieu international béninoise. A suivre.

Géraud Viwami

 

Transfert : Avranches annonce l’arrivée de Khaled Adénon !

 

Sans club depuis son départ du club saoudien d’Al Weddah en septembre dernier , Khaled Adénon (34 ans) portera les couleurs d’Avranches pour le compte de la saison prochaine en National 1 (3e division française) . Le défenseur international béninois s’est engagé avec le club 6e de la saison dernière , hier.

Il revient dans un championnat qu’il connait bien. Entre Amiens et Luçon , le vice-capitaine des Ecureuils cumulent deja 57 capes en National 1 et une promotion avec le club picard.

Il rejoint , Frédéric Reculeau ,  l’entraîneur qui l’avait déjà relancé à Luçon , dans ce même championnat en 2014-2015 après sa suspension par la Fifa. Après Lemans , Luçon et Amiens , ce sera le quatrième club de l’ancien Mimo en France.

Alors qu’on évoquait un intérêt du Mans il y a quelques jours , Avranches s’offre un renfort d’expérience avec 62 matches de Ligue 1  et 127 de Ligue au compteur.

Géraud Viwami

 

 

.