UFOA U20 – Niger 2022 : Le sacrifice se précise pour les jeunes béninois

A désormais un mois du tournoi de l’UFOA – B prévu au Niger du 7 au 21 mai prochain, les Ecureuils U20 sont en l’air alors qu’ils devraient prendre part à cette messe sous-régionale qui sert de qualifications à la Can Algérie 2023. Sauf que les Ecureuils U20 n’ont ni un sélectionneur officiel, ni un plan de préparation pour cette future échéance, une nouvelle génération en passe d’être sacrifiée? 

 

Alors que tous les regards sont braqués sur l’équipe fanion qui sort d’une trêve internationale remplie, les Ecureuils U20 sont tristement oubliés. Or les jeunes également doivent plancher en mai prochain pour le tournoi de l’UFOA – B. Pour rappel, cette compétition sert désormais de qualifications pour la phase finale de la  Can Maroc 2023. Le Bénin a d’ailleurs abrité la dernière édition en décembre 2020 à Porto-Novo sans réussir  à accrocher un ticket pour la Coupe d’Afrique. Après cet échec, l’équipe est tombée dans l’oubli. Classique. Aucun stage depuis plus d’un an, le sélectionneur Mathias Déguénon et son staff sont dans le flou, les U20 n’ont pas de plan de préparation, ni chronogramme jusqu’ici. Pourtant, l’UFOA-B a annoncé depuis plusieurs semaines la tenue de la prochaine édition du 7 au 21 mai à Niamey au Niger. L’indifférence des autorités béninoises est inquiétante alors que les futurs adversaires sont déjà au travail dans la sous-région.

L’UFOA -B banalisé par les autorités

Sans véritable politique de développement du football chez les jeunes, le Bénin est habitué à une improvisation dans les catégories d’âge. Sélectionneur sans ressources , équipe sans stage, des regroupements tardifs, les joueurs expatriés convoqués à leurs propres frais de déplacement, le tableau est souvent chaotique. Si de toute son histoire le Bénin n’a participé qu’à deux Can U20 en  2005 à domicile et en Algérie 2013, il y a bien une raison. Le manque de feuille de route est crucial. Le tournoi de l’UFOA B avait déjà été snobé en 2018 au Togo, alors que l’équipe conduite par Mathias Déguénon avait entamé sa préparation, la participation du Bénin a été annulée à la veille du départ pour la capitale togolaise. A cinq semaines de la prochaine édition chez le voisin nigérien, rien n’est encore entrepris dans les rangs des béninois. Aussi bien à la fédération béninoise de football qu’au ministère des sports, personne ne se soucie du sort des U20. Tout porte à croire que le Bénin n’accorde pas plus d’importance que cela à la compétition. Ou peut-être que les Ecureuils U20 doivent faire une croix sur la compétition?

La « génération 2003 » en grand danger

La vague de recruteurs présents à Porto-Novo en décembre 2020 a confirmé une nouvelle fois que ce tournoi était devenu une mini Can avec une visibilité crédible pour les talents. Pour preuve, l’attaquant burkinabé Jean Botué a été déniché par les français d’Ajaccio après avoir été meilleur buteur et meilleur joueur de la compétition abritée par le Bénin. Parmi nos Ecureuils, Junior Olaitan, brillant, le futur niortais avait commencé par attirer de grosses convoitises après ses prestations abouties dans la capitale. Le ghanéen Percious Boah (Espérance de Tunis/Tunise) et l’ivoirien Fofana Datro (Molde/Norvège) et le togolais Karim Dermane (PSV Eindhoven/ Hollande) ont aussi été piochés à la même occasion. En 2018, le défenseur sénégalais, Moussa Ndiaye désormais sociétaire du  Fc Barcelone avait commencé son ascension  continentale  comme un  grand talent mondial à son poste lors du tournoi snobé par les béninois à Lomé. Une bonne génération avait été privée d’une occasion d’exposer aux yeux du monde entier. Le même sort guette la génération « 2003 » qui présente l’un des meilleures crues jamais connu par le Bénin dans cette catégorie depuis plusieurs années. Seront-ils sacrifiés? .

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.