Can Cameroun 2021 : Le debrief du premier tour

Après la fin du premier tour de la Can 2021 qui se dispute actuellement au Cameroun. Nous avons suivi la compétition depuis l’entame et on vous présente un debrief complet de ce qui vous avez peut-être manqué. Un débrief  croustillant. 

 

Le place du Bénin

Elle était à la maison mais le  nom du Bénin est revenu à plusieurs reprises après la victoire de la Guinée équatoriale sur l’Algérie lors de la deuxième journée dans le groupe E. Le Nzalang National grâce à but d’Obiang a mis fin à une série incroyable de 35 matches sans défaite des Fennecs. Un record entamé après une dernière défaite en date contre les Ecureuils en octobre 2018 à Cotonou à l’occasion de la quatrième journée des qualifications de la Can Égypte 2019 , 1-0 sur une réalisation signée Sessi d’Almeida. 

Qualifiée au détriment des Ecureuils dans leur groupe des éliminatoires au bout d’une dernière journée à rebondissements, la Sierra Leone n’a pas su bonifier ses deux nuls initiaux contre les algériens et les ivoiriens. Une dernière défaite contre La Guinée Équatoriale avec un penalty manqué de Kei Kamara , bourreau du Bénin a scellé le sort du pays qui signait son retour sur la scène continentale depuis 1996.

Leader du groupe de qualifications, malgré le départ de Gernot Rhor, juste avant le tournoi , le Nigeria n’a pas fait de cadeau dans son groupe avec un carton plein et six buts marqués pour filer en huitièmes en ayant fait forte impression dans le jeu.

La Can des gardiens

C’est la Can des derniers remparts. Mohamed Kamara (Sierra Leone) a bien écœuré les algériens et les ivoiriens en stoppant même un penalty de Franck Kessie. C’était la première grosse sensation du début de tournoi.

Ibrahim Mounkoro (Mali) Abou Eshrein (Soudan), ont aussi stoppé des pénalties sur ce premier tour.  On peut aussi citer les parades spectaculaires d’Andre Onana (Cameroun) , Hervé Koffi (Burkina Faso) ou encore le match monstrueux de Salim Ben Boina (Comores) face au Maroc.

Remplaçant au pied levé comme numéro un, Sylvain Gbohouo suspendu pour dopage par la FIFA , Badra Ali Sangaré a connu l’enfer et le paradis dans les buts Éléphants. Convaincant d’entrée , il se troue face la Sierra Leone et coûte deux points sans conséquence au pays de Drogba avant de revenir dans de bonnes grâces face à l’Algérie.

16 sélectionneurs locaux  sur 24

C’est un record absolu sur cette édition avec  16 sélectionneurs sur les 24 présents qui sont des techniciens nationaux. Une première en Afrique qui rend bien hommage aux compétences locales. Dix seront présents parmi les seize qualifiés au second tour. Pas mal. Une pièce sur le futur vainqueur ? 

Les couacs

La Covid aussi brille sur cette Can avec des cas de défections répétées au sein de plus effectifs souvent à la veille des matches. On peut aussi citer le départ houleux de Mario Lemina et Pierre-Emerick Aubameyang de la sélection gabonaise. De la fin de match anticipée sifflée par Janny Sikazwé. On peut parler des éliminations du Ghana et de l’Algérie championne en titre. Les Fennecs quittent tristement la compétition avec un petit but seulement au compteur. On a aussi un pincement au cœur suite l’état des pelouses mais passons tant que le ballon roule.

Les Coups de cœur

Avant même l’entame des matches , la cérémonie d’ouverture était déjà d’un niveau incroyable. Un magnifique spectacle d’entrée qui présageait d’une bonne suite où on ne s’est pas ennuyé.

Les Comores qualifiés pour les huitièmes pour une première participation avec un succès de prestige face au Ghana. Idem pour la Gambie qui passe aussi en huitièmes tout comme le Malawi. Ils seront les troubles-fête  à surveiller.

On peut aussi citer la prime de l’audace et de la volonté de tenir tête aux grosses nations par le jeu prônée par l’Ethiopie. Aucune nation n’a garé le bus. On s’est régalé avec 68 buts marqués sur ce premier tour même si tout n’était pas parfait. Vivement le second tour.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.