Qatar 2022 : Quitte ou double pour les Ecureuils contre la Tanzanie

Invaincus après les deux premières journées des qualifications du Mondial Qatar 2022, disputées, le mois dernier, les Ecureuils seront face à la Tanzanie pour la troisième et la quatrième journée. Une double confrontation qui s’avère déjà décisive pour la suite de la compétition. Explications.

Choc des leaders

Dans ce groupe J où la RD Congo était la tête de poule ce sont les outsiders qui mènent les débats contre toute attente. En  effet, le Bénin et la Tanzanie ont réussi leur entame avec quatre points glanés en deux journées. Ce sont les Taifas Stars qui sont en tête devant les Ecureuils avec une meilleure différence de buts. En trois jours, les deux nations s’affronteront deux fois. Un double duel avec de gros enjeux où celui fera la meilleure opération comptable gardera la main. L’objectif, pour le Bénin ou la Tanzanie est de ne pas laisser la RD Congo et le Madagascar revenir dans la course ensuite distancer son adversaire direct sur les deux matches à venir.Pas si simple.

Car, après cette trêve il ne restera que deux rencontres pour espérer accéder aux barrages du troisième tour pour se rapprocher davantage d’un rêve de Mondial. C’est bien le choc des leaders à quitte ou double.

Les Ecureuils voyagent bien mais…

Les Ecureuils ont crée une belle surprise en allant s’imposer (0-1) à Antananarivo lors de la première journée face aux Baréas, sur une tête de Steve Mounié, le groupe voyage déjà bien dans cette campagne. La dernière victoire du Bénin à l’extérieur en qualifications remontait à mars 2016 au Sud Soudan (1-2), le renouveau est-il en marche après la désillusion de Conakry ? Les Taifas Stars ne sont simples à jouer à domicile. Les malgaches battus 3-2, le mois dernier peuvent en témoigner mais pas que. Bien qu’éliminée pour la prochaine Can  2022, la bande à Ally Samatta est restée invaincu à domicile pendant les qualifications avec deux victoires contre la Libye (1-0) et la Guinée Equatoriale  (2-1) et tenu tête à la Tunisie (1-1). Le stade Benjamin Mkapa n’est  pas un temple de tourisme, la ferveur du public local habitué au. matches à guichet fermé en atteste. D’ailleurs la dernière fois que les Ecureuils y étaient en octobre 2015 en amical sous Didier Ollé-Nicolle, ils ont été laminés 4-1. Abdel Fadel Suanon avait inscrit l’unique but béninois du match. A bon entendeur…

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.