Super Ligue : L’équipe type de la saison

Quelques jours après la fin de la saison en Super Ligue, Bjfoot.com vous présente l’équipe type de la saison 2021. Quatre éléments d’Ayéma ; trois d’Esae, un des Dragons, As Cotonou, Béké et Buffles

Gardien 

Sheyi Damilola.  (Ayéma)

La meilleure  défense s’appuie forcément sur un dernier rempart de grande qualité et c’était son cas. Il a écœuré tous les attaquants sans état d’âme. C’était sans doute la saison de la maturité pour le numéro un  des Ecureuils A’. Avec ces 8 clean sheet  en 16 matches, il a été énorme. Infranchissable.

 

Défenseurs

Abdel Bouraima  (Ayéma)

Sur la lancée de sa première phase, il a toujours été aussi performant son couloir droit avec 4 passes décisives au compteur. Latéral offensif, il a apporté de la vie et une répétition de courses sur un flanc. Il s’est montré décisif et difficile à contenir sur ses montées. Il termine meilleur passeur du 4e du de la Super Ligue, il a même dépanné quelques fois plus haut. Mobylette.

Djalilou Ouorou  (Dragons)

La remontée des Dragons notamment en seconde partie de saison est la preuve qu’il est aussi monté en régime au poste d’arrière gauche. Sobre défensivement et généreux offensivement, il a sorti des copies de qualité. Titulaire indiscutable (13 matches/ 1 buts/ 3 passes décisives), l’international béninois s’est vu récompenser de sa bonne forme par une première cape chez les Ecureuils. Changement de dimension.

Moustapha Adéoumi  (Ayéma)

Tel un monument au sein de la défense avec son mètre 95, il s’est montré intraitable dans les airs. Il fait partie des joueurs qui gagne le plus de duels aériens en Super Ligue. Sa solidité se confirme également dans les combats au sol. Il a régné comme un vrai patron au sein de la meilleure arrière-garde du pays. Tour de contrôle.

Ibrahim Imourane  (Esae)

C’est une belle révélation de la saison, inconnu du grand public, il a fait son trou au sein de la défense de l’équipe championne dans son style rare. Défenseur moderne, adepte de l’anticipation et des relances soignées. Dans une équipe joueuse, il s’est révélé comme un premier relanceur de qualité en maintenant son niveau de performance sur tout l’exercice. Il a frappé fort. Promesse.

 

Milieux

Jospin Botchi (As Cotonou)

Dans un club qui a terminé en milieu de tableau, il  a enchaîné des performances qui ne sont pas passées inaperçues tout comme ces cinq passes décisives. Milieu complet, il sait multiplier les courses, jouer entre les lignes, avoir de la justesse et se projeter dans la moitié adverse. Intelligent et technique dans le jeu, c’est une grosse révélation. Une palette complète pour ce relayeur de 20 ans qui a séduit en disputant les 18 matches de la Super Ligue dont 16 comme titulaire. Régista.

Patrick Sèdjamè    (Esae)

Attendu comme un leader, le capitaine a répondu aux attentes sur la durée. Pointe basse dans le  trio du milieu, il a progressé dans son rôle de sentinelle. Garant de l’équilibre défensif de l’entre jeu et fer de lance de la construction, l’international béninois n’a pas failli à son rôle. Généreux, il s’est mis au service du collectif en faisant le travail d’ombre. Couteau suisse.

Junior Olaitan (Ayéma)

Auteur de quatre buts et trois passes décisives, il a d’abord soigné ses chiffres mais pas que. Le gamin de 19 ans a porté offensivement son équipe presque tout seul. Au-delà de sa science du dribble et ses coups de reins qui ont donné le tournis à toute la Super Ligue, il a endossé un rôle de leader technique sans trembler. Convoqué chez les Ecureuils après avoir brillé avec les U20, il connaît une belle ascension. Maestro.

Attaquants

Malick Tongui (Béke Fc)

C’était un exercice de rêve pour le gamin de 17 ans qui s’est installé comme l’homme fort de son club. Auteur de 9 buts et 4  passes décisives, quand il brillait son club était leader. Joueur offensif polyvalent, c’est un créateur constant de danger son rôle d’attaquant intérieur à gauche. Il a aussi fait apprécier son coup pied avec quatre coups francs directs transformés. Record de la saison. Pépite.

Roland Béakou (Buffles)

Quand il était en feu, les verts de Parakou étaient leaders incontestés mais en terminant  vice-champion, le club a profité de ses 9 réalisations. Le gaucher n’a pas eu peur d’assumer un poste axial avec efficacité. Bon finisseur, à 20 ans, il a réalisé la meilleure saison de sa carrière en faisant apprécier sa hargne et progression face au but. Redoutable.

Faisal Bashir  (Esae)

Transfuge d’Asos avant la Super Ligue, il a fait mieux que répondre aux attentes du club. Il a terminé meilleur buteur avec 11 buts sur les 34 marqués par le champion. Finisseur de qualité dans la surface, il tient sa force de sa capacité à jouer simple et faire les bons choix dans les derniers mètres. Altruiste, il cumule aussi six passes décisives. Clinique.

Géraud Viwami

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

2 réflexions sur “Super Ligue : L’équipe type de la saison

  • 6 juillet 2021 à 13 h 12 min
    Permalien

    Le championnat a vraiment été une révélation de plusieurs joueurs talentueux et surtout le joueur du couloir gauche de béké bon joueur et courage a lui

    Répondre
  • 6 juillet 2021 à 14 h 19 min
    Permalien

    Merci pour l’effort fourni. Vous méritez pour cela notre encouragement. Mes pour une équipe type de la Saison il y à quatre joueurs d’une équipe qui occupe la quatrième place. Il se pose un problème. C’est une simple opinion. Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.