Tunisie : L’éclosion silencieuse de Rodrigue Kossi

En stage avec les Ecureuils actuellement, Rodrigue Kossi (21 ans) sort d’un exercice accompli où il s’est imposé au Club Africain sans grand bruit dans le championnat tunisien. Le milieu défensif polyvalent est clairement monté en puissance dans un nouveau rôle.

 

Une nouvelle vie en défense centrale

Sa troisième saison au Parc A aura été celle de l’éclosion pour Kossi. Il cumule 21 apparitions en championnat dont 19 en tant que titulaire au Club Africain de Tunis. L’ancien joueur des Buffles a plus joué sur cette saison que les deux premières réunies (14 matches). Un changement de statut qui a été favorisé par une reconversion inattendue en défense centrale. Il a disputé cinquante pour cent de ses matches dans cette position en alternance avec son poste de milieu défensif. Connu comme un joueur généreux et sobre, il a été replacé en défense centrale avec succès. Le numéro 34 y prend goût et ne sort du plus du onze type.

Il sort des prestations convaincantes dans ce nouveau rôle au point d’être nommé dans l’équipe type des étrangers sur la saison sur le media tunisien Takouira.

A 21 ans malgré son mètre 80, il s’est révélé dur à passer au combat, dévoué au service du collectif et aussi juste dans ses relances.

Malgré la saison moyenne du Club Africain qui a terminé 8e mais qualifié pour les quarts de finale de la coupe de Tunisie actuellement, Kossi est l’une des grosses satisfactions de la saison. Il a quasiment doublé son temps de jeu passé de 970 minutes (sur les deux premières saisons)  à 1735 uniquement cette saison.

Après avoir disputé la Ligue des Champions en 2019 (2 apparitions), sans faire de vague il a progressé en franchissant un nouveau palier pour sa troisième en professionnel.

Suivi en Europe

Milieu défensif de prédilection formé à l’As Réal de Parakou, il a rajouté une nouvelle palette avec sa polyvalence prouvée. Arrivée en Tunisie en 2018, il s’est désormais fait un nom dans l’un des clubs les plus réputés du pays. A un an de la fin de son bail, il a une valeur marchande 200 mille euros selon réputé site allemand, Transfermarkt. Sa côte est montée. Le Club Africain pourrait céder aux sirènes étrangères en cas de bonne offre au risque de le voir lever le camp l’année prochaine librement. Selon nos informations, l’ancien des Buffles est suivi en Suisse et également en Ligue 2 française. Il pourrait être l’une des attractions de ce mercato.

Avoir enfin sa chance chez les Ecureuils? 

Après avoir brillé avec les U20, il est apparu chez les A en mars 2019 avant d’être sélectionné pour la Can Egypte 2019. Mais le numéro 22 n’a pas perdu du temps pour ouvrir son compteur en étant buteur contre la Côte d’ivoire à Caen en septembre de la même année. Une dizaine de minutes seulement disputée. Depuis, il n’a plus eu de temps de jeu car il a passé ses cinq dernières convocations en équipe nationale sur le banc. En mars dernier, il a été privé du match contre le Nigéria car il a été testé positif au Covid avant de débuter le stage à Cotonou. Pas verni.

Cité parmi les plus belles promesses du foot béninois à son poste, il pourrait enfin avoir sa chance sur le terrain chez les Ecureuils. Michel Dussuyer devrait lui donner du temps de jeu contre la Zambie en amical le 8 juin prochain avant qu’il ne prétende à l’aligner contre la Sierra Leone en qualifications une semaine après. Sa polyvalence peut lui ouvrir une autre porte car il peut aussi dépanner dans le couloir droit qui n’est pas le secteur le plus fourni chez les Ecureuils.

Géraud Viwami

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.