Ecureuils : Les notes face au Nigéria

Après la défaite face au Nigéria hier , nous avons noté les prestations des Ecureuils sur 10. On a sorti le bic rouge. 

 

Saturnin Allagbé  6 

Dans le naufrage collectif , il a sorti une copie plus que correcte.  En première période il sort une parade d’entrée sur une frappe d’Ihenacho puis  un second réflexe sur une tête à bout portant d’Osimhen en fin de première partie. Après un début de match compliqué il s’est bien repris avec une horizontale sur coup franc en seconde période et un dernier arrêt réflexe qui ne servira à rien sur le but encaissé. Cruel.

Khaled Adénon  5 

Il s’est battu sur tous les ballons, le capitaine n’a rien lâché au coeur de la défense centrale à trois. Avec des clients comme Osimhen et Iheancho , il  n’a jamais été dépasse. Il a même réussi quelques interceptions cruciales notamment en seconde période. Acculé, il va concéder le corner fatale en fin de partie. Mal récompensé.

Cédric Hountondji  4,5 

Aligné à gauche de l’axe centrale , il a apporté une grosse sécurité sur les ballons aériens. Plus en difficulté sur les duels et les couvertures. Il a été parfois battu comme sur la frappe d’Osimhen en seconde période. Poussé à bout il n’a pas livré son meilleur match chez les Ecureuils.

Yohan Roche 4

Sa copie était pourtant acceptable mais il n’a pas pu tenir plus d’une mi-temps. En manque de temps de jeu en club , le défenseur de Rodez a craqué physiquement. Sinon il a bien aidé son latéral à droite sur les couvertures. Il était aussi l’unique des trois centraux qui osait avancer balle au pied et cassait des lignes par ses passes. Insuffisant tout de même.

Moise Adilehou 4 

Entré à la place de Roche à la pause , il a tenu son rôle sans faire plus. Dans son style sobre , il s’est appliqué sur les relances et a même tenté de percuter une fois à droite pour créer le surnombre. Sinon une prestation discrète sans vraiment briller.

David Kiki 4 

C’est par son côté que le corner qui coûte cher arrive. Pas dangereux dans le jeu offensif où il n’a délivré aucun centre tranchant, le gaucher a été tout aussi discret sur le plan défensif. La faiblesse de sa prestation a été aussi illustré par quelques ballons faciles perdus sur les relances. Moyen.

Youssouf Assogba 4,5 

Mis a contribution dans son couloir par Onyékuru puis Sanusi , il n’a pas eu de repos les offensives  répétées subies. Quand il n’est  pas dépassé en vitesse , il a su montrer du caractère et de la réaction par sa puissance athlétique. Il a quand même réussi à trouver les ressources pour déposer un bon centre sur Mounié en seconde période. Un match  courageux.

Sessi d’Almeida 3 

On connait sa hargne défensive mais il a été baladé hier par l’aise technique et le volume de jeu supérieur des nigérians. Il a gagné quelques duels mais la pauvreté technique dans l’utilisation du ballon a quasiment annihilé ses efforts défensifs. Un match en dessous de tout. Sa combativité n’a pas suffi , il a été bien dépassé.

Jordan Adéoti 3 

A l’image de  son compère au milieu , il a souffert pendant tout le match. Généreux dans les efforts , il a parcouru des kilomètres pour l’équilibre de l’équipe en proposant des solutions verticales. Mais il a aussi manqué de lucidité dans les choix de relances et de sorties de balles régulièrement. Les déchets techniques ont terni son match.

Cebio Soukou 3 

Son match a été totalement transparent. Il s’est contenté de jouer simple sans rien créer offensivement. Trop timide , cela s’est senti qu’il revenait de blessure car il a clairement manqué de rythme pour porter l’équipe comme un leader technique. Il n’a pas été aussi en réussite non plus sur les phases arrêtées. Remplacé par Poté qui n’a pas fait mieux dans le dernier quart d’heure.

Jodel Dossou 3

Attendu comme un détonateur , il n’a jamais mis le pied sur l’accélérateur pendant le match. L’ailier a été épuisé par un replacement défensif très exigeant où il a investit toute son énergie. On l’a rarement vu faire un match aussi insignifiant sans aucune folie ni accélération tranchante. Remplacé par Koupko dans les dix dernières minutes.

Steve Mounié 4 

Même s’il n’a pas marqué , il s’est crée les meilleures situations des Ecureuils. Sur une tête et un pressing presque payant en seconde période. Sinon il a passé le reste du match à se replacer dans sa moitié de terrain et s’user comme premier rideau défensif. Un match de sacrifié.

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.