Ecureuils : Les clubs français s’opposent officiellement à libérer les joueurs !

Le clubs français montent au créneau pour affirmer officiellement leur volonté de retenir les internationaux béninois.En plus de Brest qui s’est exprimé par la voix de son directeur sportif , Gregory Lorenzy, hier qui a dévoilé que son club n’allait pas laisser Steve Mounié rejoindre les Ecureuils sur la prochaine trêve internationale en s’appuyant sur la nouvelle circulaire de la Fifa. Dijon, Clermont et Niort ont fait pareil aujourd’hui. Les clubs ont pondu des communiqués expliquant chacun les motifs sportifs et sanitaires pour retenir respectivement : Saturnin Allagbé , Jodel Dossou , Cédric Hountondji et David Djigla.

A moins d’un miracle diplomatique qui va exempter ses derniers de la mise en isolement de sept jours prévus par la France à leur retour de la sélection nationale, ils ne seront pas présents contre le Nigéria le 27 mars et la Sierre Leone le 30 mars pour les deux dernières journées des qualifications de la Can Cameroun 2022.  Le casse-tête du sélectionneur Michel Dussuyer, qui doit dévoiler sa liste demain après-midi est loin d’être fini.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.