Transfert : Stéphane Sèssegnon en est où ?

Sans club depuis son départ de Genclerbirligi en Turquie en août 2020, Stéphane Sèssegnon (36 ans) n’est toujours pas recasé. Si  le capitaine des Ecureuils affiche la volonté de poursuivre sa carrière , les portes de relance ne sont pas légion. Bjfoot vous dévoile toutes les dernières infos. 

 

La situation actuelle

Professionnel depuis 2004 , c’est la première fois de sa carrière que Sèssegnon se retrouve aussi longtemps sans club. Sept mois sans service. Exilé en Turquie depuis janvier 2018 , il a connu une aventure rythmée par une descente en deuxième division et une remontée en première division à Genclerbiligi. Le milieu offensif s’est même vu confié le brassard de capitaine sur le dernier exercice. Sauf qu’à terme , il ne prolongera pas son bail après deux ans et demi de collaboration. Il pensait  rebondir incessamment mais ce sera le  début d’une longue attente.

 

Un retour en Afrique dans les tuyaux 

Libéré en aout 2020 , l’ancien parisien a eu des touches avancées en Turquie dans la foulée. Akanragurcu et Hatyaspor, pensionnaires de l’élite turque s’étaient manifestés mais le deal ne va pas se faire. Selon nos informations Bandirmaspor (D2 turque), club où séjourne un autre international  béninois n’aurait pas eu , à son tour , les arguments financiers nécessaire pour convaincre Sèssegnon de rejoindre son coéquipier.  Le joueur patiente jusqu’à janvier dernier. Sur le mercato hivernal il était encore question d’un retour en Turquie. Le joueur était à Istanbul jusqu’aux  dernières heures de la fermeture du marché fin janvier mais rien ne sera signé.

En tant que joueur libre, Diégo Pourri peut s’engager à tout moment dans plusieurs pays mais  la crise financière liée au coronavirus au sein des clubs et le fait qu’il bouclera les 37 printemps en juin compliquent  son  recrutement à divers niveaux. Passé par Créteil, Lemans , le PSG et Montpellier en France. Puis Sunderland et West Brom en Angleterre avant une dernière pige en Turquie , Sessègnon a un CV bien crédible pour rebondir sous d’autres cieux.

Selon nos dernières informations , à l’heure où nous bouclons ces lignes , le joueur est favorable à un retour en Afrique, quinze ans après son départ des Requins au Bénin. Les deux clubs soudanais d’Al Hilal et Al Merreikh engagés en groupe de la Ligue des champions et de la Coupe de la Caf s’intéressent au profil du recordman de buts chez les Ecureuils. On parle également d’un intérêt prononcé d’un club en  Egypte. D’autres pistes sont évoquées mais à prendre avec des pincettes.  L’ancien manceau serait prêt à revoir ses prétentions salariales à la baisse afin de retrouver la compétition.  Est-ce que ce sera suffisant?

Les Ecureuils en ligne de mire 

Absent en sélection nationale depuis novembre 2019  et la victoire à domicile contre la Sierra Leone à l’occasion de la deuxième journée des qualifications de la Can Cameroun 2022, Sèssegnon n’a plus joué avec les Ecureuils. En club, son dernier match date de juillet 2020. Il n’a pas été convoqué contre le Gabon , en amical en octobre 2020 puis lors deux journées de qualifications disputées en novembre 2020. Son absence est justifiée  par son chômage technique en club, un choix fort du sélectionneur Michel Dussuyer. Le technicien français pourrait encore se passer de son numéro 17 en mars prochain sur les deux prochaines journées contre le Nigéria et la Sierre Leone tant que sa situation ne s’arrangera pas. Un dernier objectif qui motive Sèssegnon à se recaser.

Géraud Viwami 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.