France – Ligue 1 : Convaincant contre Lyon , Mounié s’éclate

En ouverture de la 26e journée de Ligue 1 , française , Brest  (12e) s’est incliné 2-3 à domicile contre Lyon (2e) ce vendredi soir  mais la prestation de Steve Mounié (26 ans)  n’est pas inaperçue. L’attaquant international béninois a bien tenu la dragée haute à la défense Rhodanienne avec un match abouti. 

 

 

Sans avoir marqué , Mounié a sorti un match de qualité pour sa 21e titularisation en Ligue 1 ce vendredi soir contre Lyon. Associé à Irwin Cardona en attaque le numéro 15 n’a pas eu froid aux yeux devant les internationaux ivoirien et belge , Sinaly Diomandé – Jason Denayer , la paire d’axe en face. Il s’est montré intraitable dans les duels dès les premiers contacts. Il se crée une première occasion matinale mais il voit sa tête repoussée par une bonne parade d’Anthony Lopes (3e).  Concentrée, il place une nouveau coup de casque lobé sur un centre de  Romain  Perraud qui passe à côté (14e). Il trouvera le cadre en dominant Denayer dans les airs mais sa tentative échoue dans les bras du gardien lyonnais (24e). Les Brestois, qui étaient mieux dans le jeu, souffrent après les deux buts lyonnais de Paquéta (9e) Houssem Aouar (18e). Dans l’apathie collective , Mounié s’use dans le replacement et le pressing. Il se crée une dernière occasion sur un contre mené seul le natif de Parakou place une frappe cadrée à ras de terre des vingt-cinq mètres (42e). Brest concède un troisième but sur pénalty de Depay avant la pause. Le score 0-3 contraste avec la bonne copie rendue par le neuf béninois.

A la reprise, les Brestois se mettent à pousser pendant que Mounié se montre toujours aussi juste dans ces choix. Chardonnet réduit le score de la tête (50e) 1-3. L’ancien Héraultais signe un enchaînement contrôle – poitrine puis reprise de volée qui termine sur le petit filet extérieur. Dommage (68e).  Mais c’était beau.  Cardona réduit à son tour l’écart (74e) 2-3. A dix minutes du terme, Mounié n’était pas loin d’égaliser suite un à coup franc freiné par le mur adverse mais Depay s’interpose.

Brest s’incline in extrémis mais la prestation de l’Ecureuil a été convaincant dans le jeu. En témoigne ces chiffres : 39 ballons touchés, 9 dans la surface, 7 tirs dont 3 cadrés. Décisif en obtenant un pénalty à l’aller  en décembre dernier, Mounié a encore marqué les esprits ce soir dans un match référence contre l’actuel leader du championnat. Il ne manquait plus qu’une réalisation pour valider sans doute l’un des matches les plus aboutis de sa carrière en Ligue 1.

Nos confrères de Maxifoot.fr n’ont pas hésité à lui décerner un 7/10 doublé d’un commentaire bien élogieux et mérité “ l’attaquant béninois a été plutôt pas mal en première période avec des remises intéressantes et deux belles occasions repoussées par Lopes. Après la pause, il a énormément usé Denayer et Diomandé en gagnant quasiment tous ses duels aériens. Il n’a finalement manqué qu’un petit but pour récompenser sa belle prestation

Meilleur buteur béninois en Ligue 1

Revenu en France , l’été dernier après trois saisons à Huddersfield, Mounié est entrain de réussir son pari dans l’Hexagone après avoir brillé à Montpellier. Auteur de sept buts et quatre passes décisives toutes compétitions confondues. On peut y rajouter le penalty obtenu face à Lyon au match aller et les deux poteaux touchés contre Rennes (20e journée). Il  fait partie des joueurs les plus décisifs de son équipe en compagnie de Cardona et Honorat.

Il s’est imposé aisément dans le Onze d’Olivier Dall’Oglio avec 21 titularisations en 24 apparitions. Quasi indiscutable. Dans une bonne spirale depuis la reprise,  il compte deux buts sur les quatre dernières rencontres disputées dont un  magnifique retourné contre Rodez en coupe de France.

Mounié depuis son retour en France s’est aussi offert un record personnel. Il est devenu le meilleur buteur béninois de l’histoire en Ligue 1 avec 20 buts marqués depuis le début de sa carrière devant Stéphane Sèssegnon (18 buts). Le Parakois s’éclate en Ligue 1 .

Géraud Viwami 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.