Made In Bénin : Patrick Sèdjamè , le grand huit

Publié le: 20/08/2020 8:03:06 GMT+0100

A l’heure où tous les marchés sont entrain d’ouvrir leurs portes, Bjfoot  présente une série exclusive consacrée à dix  jeunes béninois  de moins de 23 ans évoluant dans les championnats locaux qui peuvent être de bonnes pioches pour l’étranger. Notre  quatrième numéro  de Made In Bénin est consacré  au milieu international des Buffles Patrick Sèdjamè (2 1 ans).

 

Le successeur

De l’ombre à la lumière , il est passé du statut d’un jeune arrivé pour apprendre dans les rangs des Buffles à joueur phare et international en deux saisons. Il appris et progressé sans faire du bruit avant que les projecteurs ne se  braquent sur lui en 2019. Milieu de terrain  puissant , sa grande taille 1,89m ne laisse pas indifférent , de Bruno Goudjo à Harouna Hamidou sur le banc, la saison dernière , il gagné sa place dans le onze parakois, recruté en provenance de l’As Tonnerres pour palier le  départ de Rodrigue Kossi au Club Africain de Tunis.
Avant l’arrêt de la saison écoulée en 2020 , il alignait quatorze apparitions en toute progression. Auteur de deux buts et une passe décisive , il est devenu indéboulonnable dans l’entre-jeu des verts de la cité des Koburu. Toute passe par lui.Double champion en titre , le club a échoué au premier tour en ligue des champions africaine, où  le numéro 8  a signé deux apparitions contre les togolais de l’ASC Kara. Ses premiers pars sur la scène continentale. En championnat , ils essayaient de rattraper Esae et Ayéma qui occupaient les deux premières places avant la fin prématurée de la saison.

Élégance et puissance.

Son physique est impressionnant , il faut l’avouer et il le mets bien au service de son équipe. Utilisé régulièrement  dans un rôle de milieu défensif ou sentinelle dans un  trio ou en double pivot dans un duo au milieu de terrain , il sait travailler pour équilibre des siens. En milieu défensif pur ou en relayeur , il connait le poste. Il n’a pas peur de répéter les efforts , la générosité et le mental ne le quittent jamais. Une attitude qui fait de lui un leader par les actes de par ses initiatives à la relance. Balle au pied , il dégage aussi de l’assurance et une élégance bien rare pour casser les lignes comme son idole , l’ivoirien Yaya Touré.

Il a des progrès à faire sur les prises de décisions sur les sorties de balles et sur la concentration technique à des moments clés et doit également apprendre à mieux se projeter également sur les phases offensives  pour être plus complet. Avec cinq passes décisives à son actif en 2018-2019 , il sait aussi servir les siens.

Un changement de statut à assumer

Pendant qu’il faisait une première saison la peau d’un titulaire avec le club champion du Bénin , en mars 2019 , il devient une sensation ou une curiosité nationale quant Michel Dussuyer décide de le convoquer parmi les 23 Ecureuils contre le Togo en qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 20019 alors qu’il avait un palmarès international vierge. Sedjamè avait des étoiles dans les yeux « Honnêtement je n’étais pas si pressé de jouer en A. Mais on m’a donné une chance d’y goûter, je dois y aller. J’avais  l’impression de rêver sur le terrain. J’ai senti une énergie et j’étais fier  »  déclarait-il après la publication de la liste. Il vit de l’intérieur , la qualification des Ecureuils pour la Can.

 

Ensuite ,  il sera lancé sur le terrain par Moussa Latoundji avec les A’ lors des qualifications de du Championnat d’Afrique des Nations 2020 contre le Togo en juillet-aout 2019. Sur cette double confrontation avec son numéro 5 dans le dos , il se dessine comme la pointe basse dans le milieu à trois du technicien béninois en s’imposant devant la défense. Il conserve son statut pendant le tournoi de l’Union des Fédération Ouest Africaine à Thiès au Sénégal, quelques semaines plus tard.

Dussuyer  le rappellera une nouvelle fois en match amical contre la Zambie en octobre 2019. Il a désormais un statut d’international assumé même s’il n’a pas encore eu du temps de jeu avec l’équipe fanion.

Plusieurs recruteurs occidentaux qui se renseignent  déjà sur son profil.  A 21 ans , il a bien de quoi rivaliser à l’étranger sans prétention aucune. L’avenir à son poste , c’est peut-être lui à condition qu’il franchisse les paliers.

Géraud Viwami

 

Fiche

Patrick Sèdjamè

Milieu défensif , relayeur , international béninois

1m89 , 21 ans , Buffle Fc

 

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.