Ecureuils : Le jour où Saturnin est devenu Allagbé !

Publié le: 5/07/2020 16:13:41 GMT+0100

Il y un an  jour pour jour , le Bénin son premier huitième de finale contre le Maroc  à la Can Egypte 2019. Les Ecureuils ont décroché une qualification historique pour les quarts de finale en éliminant les Lions de l’Atlas. On sait que vous avez tous un beau souvenir ce soir-là mais Bjfoot.com vous révèle aujourd’hui cinq choses que vous ignoriez ou pas  sur ce match.

Moise Adilehou, le retour béni

Sorti du onze depuis le match d’ouverture contre le Ghana où il a été remplacé en seconde période, Moise Adilehou a fait son retour dans le onze à l’occasion de huitième de finale. Michel Dussuyer a recomposé sa défense centrale à trois dans son 3-4-3 , système qu’il n’avait plus utilisé depuis le match inaugural contre le Ghana. Il ne savait pas que le défenseur allait marquer  et permettre au Bénin de tenir tête au Maroc. Belle histoire.

Autre surprise dans le XI du jour , privé de Barazé blessé à la cheville , c’est Seibou Mama qui avait joué les trois premiers matches au milieu qui a été replacé piston droit avec succès. En attaque , Steve Mounié était suspendu ,c’est Michael Poté qui a été aligné en pointe.

XI Bénin : Allagbé – Adilehou , Adénon , Verdon – Mama , Imorou – Adéoti, Sessègnon – Soukou (Djigla 69e) , Dossou (Tidjani 87e) , Poté (d’Almeida 108e).
Coach : Michel Dussuyer

Master Class d’Allagbé

Avant de stopper le tir au but  d’En Nesry pendant la séance , Saturnin Allagbé, le gardien qui jouait son deuxième du tournoi ,  avait déjà été énorme pendant le temps règlementaire et les prolongation en sortant des arrêts décisifs. Une copie de calibre international qui  sera plébiscitée sur tout le continent et bien au-delà. Nos confrères français de France Football lui avait attribué une note de 8/10 avec le titre d’Homme du match. Il est devenu un héros et le nouveau chouchou du public béninois. Son nom est entré dans l’histoire.

Soukou ,Dr Assist

Passeur décisif sur le corner qui amène le but d’Adilehou, Cèbio Soukou a signé une sacrée performance pour sa première coupe d’Afrique. Le milieu offensif est devenu avec deux passes décisives est  le meilleur passeur de l’histoire des Ecureuils sur une phase finale. Il a été impliqué dans les trois buts du Bénin pendant le tournoi. Passeur décisif sur le but matinal de Poté contre le Ghana et à l’avant dernière passe sur le but du doublé.

Adénon , le plus capé

Ne cherchez plus le loin , en disputant le huitième de finale face au Maroc , Khaled Adénon est devenu le joueur béninois qui compte le plus de matches joués en phase finale de Can. Dix apparitions et autant de titularisations pour le défenseur en trois Can 2008 , 2010 et 2019. Expulsé , à la 96e minute , c’était tristement le premier carton rouge écopé par un béninois à la Can.

Bonus, si vous n’avez pas vu le match

(On avoue qu’on a fait exprès de le remettre. On sait que tout le monde a vu le match)

Géraud Viwami

A Lire aussi : https://bjfoot.com/2019/07/05/can-egypte-2019-maroc-benin-heroiques-les-ecureuils-filent-en-quarts-au-bout-du-suspens/

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.