Ecureuils U17 : Quel serait le sélectionneur idéal sur le banc ?

En juillet prochain, le Bénin jouera à domicile la deuxième édition du tournoi de l’UFOA B U17 qualificatif pour la Can Maroc 2021. Après avoir été disqualifié lors de la première édition au Niger en 2018, le Bénin tentera de décrocher une première qualification dans cette catégorie mais avec quel technicien sur le banc.

 

Pas un entraîneur de club en compétition locale.

Les autorités locales prennent souvent dans la précipitation la décision de confier les rênes de cette sélection à des entraîneurs déjà en poste en club. Sauf que ce dernier et son staff disposent de peu temps pour superviser les matches de jeunes et faire une sélection convenable. Il est donc plus logique de nommer un technicien qui sera concentré à plein temps sur ses fonctions. Actuellement, en pleine saison , nommer un coach déjà sur un banc en club ne facilitera pas l’équation à cinq mois du tournoi.

Edmé Codjo , l’ancien

Il a déjà dirigé la catégorie en 2010 et 2016 récemment. Diplômé de haute facture, il a aussi officié à la tête des Ecureuils.  Il demeure l’un des formateurs les plus huppés  du pays, son expertise est au service de l’Académie de l’Uss Kraké depuis plusieurs mois. Sa compétence est reconnue,  tout comme sa  rigueur et son œil de technicien sont des facteurs qui font de lui le candidat idéal. Même s’il n’a pas réussi à qualifier le Bénin pour une phase finale, il a sorti des talents. Mama Seibou , Arsène Loko , Ulrich Quenum ont été révélés dans la première génération qu’il a dirigé en 2010. Ensuite en 2016, il a ramené aux yeux du grand public, des garçons comme Chabel Gomez  et Youssouf Assogba, qui sont actuellement stagiaires professionnels à Amiens.

Enguérand Edjekpan, un regard neuf

Exilé très tôt en Europe, il a été à l’école à l’italienne où il a passé tous ces diplômes UEFA. Il met ces compétences aux services du centre de formation, Fortitudo Grottalie au pays de Francesco Totti, qu’il dirige. Il collabore également avec des écuries assez réputées sur le territoire transalpin. Très attaché à son pays , il y séjourne régulièrement chaque année à la faveur de séries de stages à l’endroit des entraîneurs locaux. Il pourrait apportait un regard nouveau et construire le socle d’une sélection U17 capable de réussir là où sa propre génération a échoué en 1997.

Géraud Viwami.

Transfert : Dieu-Donné Dandjinou (ASVO) file au Cercle Mbéri Sportif (Gabon)

Le milieu offensif béninois Dieu-Donné Dandjinou (22 ans) porte désormais les couleurs du club gabonais de l’AO Cercle Mbéri Sportif. Il s’est engagé pour 6 mois et a effectué ses débuts lors de la deuxième journée de championnat contre Bouenguidi, le 5 février dernier. Il rejoint le champion du Gabon 2019 avec beaucoup d’ambitions.

Dandjinou avait débuté sa carrière au Bénin où il est passé par Dragons ,  Aspac , Esae et Asvo. Ce dernier club dont il portait les couleurs avant de filer au pays d’Aubameyang pour une deuxième expérience à l’étranger après l’AS Sonidep au Niger en 2017-2018.

Il a remporté la coupe du Bénin 2019 avec Esae.

Il est le quatrième joueur béninois a porté les couleurs du club après Djamal Fassassi , Jean Ogouchi et Joel Sogbo.

G.V.

Tournoi de qualification UFOA – B, Bénin 2020 : Les trois défis à relever à domicile

Le Bénin va accueillir du 15 au 26 juillet , le tournoi qualificatif de la zone Ufoa B pour la Can U17, Maroc 2021. Quels sont les trois défis impératifs à relever par le pays de Patrice Talon.

 

Soigner l’organisation

Bien organiser la compétition : c’est le premier défi à relever . Depuis la Can U20 2005, le Bénin n’a plus accueilli de tournoi de cette envergure chez les jeunes. Les autorités devront donc mettre en place la logistique nécessaire  pour une organisation parfaite. On pense tout de suite aux stades qui pourraient être utilisés. Le Général Mathieu Kérékou sera toujours en travaux et hors service. Charles de Gaulle de Porto-Novo sera sans doute l’enceinte principale même si la  pelouse est loin d’être idéale. A cinq mois du tournoi on peut toujours y remédier tout comme les problèmes d’éclairages qui  ne favorisent pas la tenue des matches en soirée.

Laver l’affront

Personne n’a oublié, l’humiliation subie par le Bénin en 2018 lors du premier tournoi de qualification U17 de l’UFOA B qui s’est déroulé au Niger. Une dizaine de joueurs U17 béninois ont honteusement été recalés lors des tests IRM de la Caf à la veille du tournoi, entraînant la disqualification des Ecureuils. La situation va s’embraser avec les sanctions de la Caf et les poursuites judiciaires sur le plan local. En accueillant ce tournoi , le Bénin tient une bonne occasion d’effacer les traces de ce triste épisode aux yeux de l’Afrique et du monde en se montrant irréprochable sur tous les plans.

Se qualifier pour la phase finale

A cinq mois du tournoi , on peut enfin se pencher sur le volet sportif. Depuis l’échec de la bande à Lafiou Yessouffou , dernier sélectionneur U17 en date , le poste est resté vacant depuis septembre 2018. Comme d’habitude , le staff sera nommé comme des « mercenaires » à quelques semaines du tournoi sans véritable plan de préparation et objectif. Les bureaux exécutifs se succèdent à la tête de fédération béninoise de footaball mais les catégories de jeunes sont traitées toujours à la « dernière minute » sauf si un exploit sportif est proche. Rappelons que seuls les deux finalistes du tournoi de qualification pourront valider leurs places pour la phase finale comme représentants de la zone avec des clients comme le Ghana, le Nigéria , la Côte d’ivoire en lice. A l’heure où nous écrivons ces lignes , le Bénin n’a toujours officiellement pas encore de sélectionneur U17.

Géraud Viwami

Transfert : Paterne Counou reste dans le Golf !

Après un exercice à Al Jabalain en Arabie Saoudite , Paterne Counou (23 ans) va poursuivre sa carrière dans le golf. Il vient de s’engager jusqu’à la fin de la saison avec le club de jordanien de première division Al Hussein.

Le défenseur international béninois apparu en 36 reprises la saison dernière pour un  but marqué va relever un nouveau défi.

L’ancien capitaine d’Akwa United arrive comme une recrue de choix pour le dernier neuvième du championnat de Jordanie. International béninois depuis 2016 , Counou peut évoluer comme défenseur central ou arrière droit.

G.V. 

Envoyé spécial : On a passé une journée avec Assogba et Gomez

Internationaux béninois, ils sont encore apprentis professionnels en Picardie, sous les couleurs du Sporting Club d’Amiens, Youssouf Assogba (18 ans) et Chabel Gomez (19 ans) nous ont ouvert les portes de leur quotidien, ce mercredi à Amiens. Nous avons passé une journée dans leurs pas.

Debout une heure avant la séance, exit les trottinettes électroniques, les deux copains qui partagent le même appartement rejoignent le centre de formation à la marche. En plein hiver, avec une température avoisinant les quatre degrés Gomez craint le ciel couvert, puis rechigne « il pleut tout le temps ici » Assogba prie « tout ce que je ne veux pas aujourd’hui, c’est la pluie ». Après un quart d’heure, il pénètre dans l’enceinte du complexe Emile Guégan, en travaux à l’entrée,  qui arbitre le centre de formation en même temps que les premières gouttes tombent.

Les jeunes pouces traversent  les couloirs du centre, où leurs photos sont collées au mur au titre de pensionnaires  et filent aux vestiaires se préparer pour la première séance du jour avec la réserve professionnelle.

Après la traditionnelle séance vidéo et le pré échauffement en salle, le groupe  pénètre sur la pelouse du centre inauguré le 15 mai 2009 pour une séance d’un peu plus d’heure et demie. A la faveur du turn over des encadreurs initié par le centre, la séance du jour est dirigée par Julien Iesch , ancien milieu du club et habituel entraîneur des U17.

Assogba éternel insatisfait 

Après l’échauffement et une vingtaine de minutes de jeu dirigé sur une moitié de terrain. Le staff met en place une opposition. Le temps ne s’améliore guère, la pluie continue.  Gomez est aligné comme ailier gauche chez les rouges pendant qu’Assogba sera son client au poste d’arrière droit dans l’autre camp. Ce dernier délivrera un centre qui aurait pu être décisif si le but n’avait pas été refusé. Les rouges vont s’imposer 4-0 au bout de l’heure de jeu, divisée en deux parties de trente minutes. Gomez, bien actif, cédera sa place en fin de partie.  Il est midi. Eternel insatisfait Assogba s’autocritique « D’habitude je fais mieux que cela, aujourd’hui c’était un peu dur avec le temps »

Gomez,  l’ambianceur

12h 30 minutes, Assogba réapparaît dans les couloirs et fait la moue à cause de la défaite concédée en opposition et se diriger vers le restaurant du centre pour le déjeuner. Son compatriote,  arrive à sa suite. A l’entrée on remarque aisément les portraits géants de l’international français de Tottenham Tanguy Ndombélé passé au club et le champion du monde français Steve Nzonzi qui y a été formé. Ils sont considérés comme des modèles ici.

Avant la séance de musculation, où, les deux internationaux sont programmés dans le deuxième groupe qui entrera en lice à 14 heures 30 minutes. En attendant ,  ils entrent en salle de détente. Assogba, se concentre sur sa partie de Baby Foot pendant que Gomez se fait chambrer par ses amis dont l’inséparable Ibrahim Keita.

En salle de musculation, le téléphone d’Assogba sera connecté aux enceintes, la playlist passe de Burna Boy à 4Keus. Le groupe de sept sous les ordres du préparateur athlétique Jérémie Lafolie va multiplier les exercices de force, hypertrophie et de vitesse. Les béninois se fondent dans la masse et font les séries programmées sur le tableau au fond de la salle. Selon Keita  très taquin, nous fait une confidence sur  Assogba qu’ils appellent « La vie facile inh » :  «  il soulève tout ici, il ne laisse rien »  Gomez se permet même de faire quelques pas de danses entre les pauses dans la bonne humeur.

La journée se termine avec un bon sourire des deux copains inséparables qui reprennent la marche pour rentrer dans leur habitat, accompagnés de Keita, qui habite dans leur sillage. Demain, ils seront séparés par la programmation car Gomez reste s’entraîner dans la matinée avec le groupe de la réserve professionnelle et Assogba avec les U19 en après-midi. En attendant la soirée sera faite de cuisine et Netflix.

A Amiens , Géraud Viwami

 

 

 

Angleterre : A force de caractère, Steve Mounié (re) décolle !

Auteur de six buts sur les neuf derniers matches, élu joueur du mois de janvier, Steve Mounié (25 ans) retrouve la lumière avec Huddersfield en deuxième division anglaise après un début de saison  compliqué. L’attaquant international béninois revient de loin.

Il a fait le plein de confiance ces dernières semaines au point de prendre la responsabilité de tirer et transformer un pénalty samedi dernier contre Queen Park Rangers, lors de la 31e journée de championnat, Mounié a totalement renversé la  tendance au sein de son club. Il vient d’enchaîner six buts  sur ses neufs dernières apparitions dont la moitié ont fait gagner des points aux Terriers.

Il en a planté trois de la tête, évidemment. Et l’autre moitié du pied droit dont son bijou contre Blackburn Rovers le 29 décembre dernier.

Au cœur d’une saison , 2019-2020 , compliquée, où Huddersfield relégué de la Premiere League doit encore lutter en Championship pour éviter une deuxième descente d’affilée, l’attaquant béninois redevient le maillon fort de la ligne d’attaque par son utilité dans le jeu et ses chiffres.

Air Mounié décolle 

De retour de la Can 2019, sans but, l’ancien héraultais annoncé sur le départ reste à quai et devra lutter pour revenir dans le onze. La présence de Jan Siewert qui ne l’avait vraiment pas dans ses plans depuis son arrivée en janvier 2019 sur le banc du club n’arrange pas vraiment les choses.  Mais le club change de coach en septembre dernier. Dany Cowley débarque. Tout  ne bascule pour autant tout de suite. La preuve, il a débuté 18 matches sur le banc. Mounié revient progressivement dans l’équipe, pas toujours sur le terrain. Avant de marquer son premier but en championnat  le 21 décembre 2019 contre Nottingham Forest, il se ressource d’abord avec les Ecureuils où il débloque son compteur cette saison contre la Zambie en amical à Cotonou en novembre 2019, en match amical. La machine est ainsi lancée.

Actuel deuxième meilleur buteur du club, il n’a pas perdu sa  concentration  et faire preuve d’un force mentale pour revenir à son meilleur niveau.  Il  signera un mois de janvier de  bonne facture avec deux buts inscrit et se voit désigner joueur du mois au sein du club. Belle récompense.

Recruté pour 14 millions d’euros, à l’été 2017  en provenance de Montpellier, surnommé Air Mounié en référence à son jeu de tête,  est encore lié au club anglais jusqu’en juin 2021, il retrouve une pente ascendante qui pourrait faire les affaires de tout le monde l’été prochain. Mais avant il sera encore attendu dès demain soir pour le match de la 32e journée contre Cardiff.

Géraud Viwami

 

Turquie : Michael Poté fait gagner BB Erzurumspor

BB Erzurumspor maintient le rythme et s’accroche à la deuxième place du championnat turc de deuxième division, après 21 journées,  grâce à sa onzième victoire de la saison acquise ce midi devant Keciorongucu (6e) un but à zéro. L’unique réalisation du match est signée Michael Poté (35 ans,  17  matches , 5 buts) à la 67e minute avant de céder sa place à un quart d’heure de la fin.  L’ancien niçois, meilleur artificier de son club ,  n’avait plus marqué depuis fin décembre.

G.V. 

Côte d’ivoire : Kabirou Koutché claque un triplé express !

Pour son deuxième match seulement avec l’AFAD Djékanou , Kabirou Koutché (26 ans, 14 matches , 4 buts) a signé  le premier triplé de sa carrière  en quinze minute à l’étranger lors du large succès 6-1  sur Issia Wazi ce dimanche soir. L’ailier international  a d’abord pris la défense de vitesse pour son premier but (32e) , puis profité d’un mauvais renvoi pour battre le gardien adverse (45e)  avant de conclure par une frappe enroulée sur son dernier but ( 46e).  L’ancien du Wac porte son compteur-but à 4 buts.

Ce carton permet à l’AFAD de reprendre la deuxième place du championnat après 16 journées à trois points seulement du leader , le RC Abidjan.

G.V. 

Mali : Jerôme Agossa débloque son compteur , Djoliba déroule

Jerôme Agossa (25 ans) a ouvert son compteur sous les couleurs de l’AC Djoliba à l’occasion de la 18e journée de championnat malien  contre Sonni. Le milieu international béninois a ouvert le score d’une reprise du gauche en pleine surface de réparation à la 8e minute. Les rouges vont finalement s’imposer 3-0 et conserver la tête du groupe A avec 42 unités au compteur et neuf d’avance sur le LC Bamako.

G.V. 

Allemagne : Soukou retrouve le sourire , Didavi s’offre un doublé

Leader de la deuxième division allemande , l’Arminia Bielefeld (1er) a cartonné ce dimanche midi contre Jahn Regensburg (7e)  6-0. Cèbio Soukou (27 ans, 18 matches, 2 buts , 3 passe décisives) a montré la voie du succès en ouvrant le score à la 15e minute. Son deuxième but de la saison pour sa septième titularisation. L’ailier international béninois n’avait plus marqué en club depuis octobre 2019.  Bielefeld garde son fauteuil de leader et se rapproche davantage d’une promotion en Bundesliga après 21 journées de championnat.

Troisième à trois du leader, Stuttgart s’en est  remis à Daniel Didavi (29 ans , 13 matches , 5 buts, 3 passes décisives) pour venir à bout d’Erzegebirge (6e) 3-0, hier samedi. Le gaucher germano-béninois a signé un doublé , 34e et 42e. Il n’avait plus marqué en club depuis septembre 2019.

G.V. 

Envoyé Spécial : Hountondji accueille d’Almeida,  le film du match

Comme de vieux camarades, de longues minutes après le coup de sifflet final, hier soir , ils sont restés au milieu du terrain pour une dernière causerie, épilogue d’une soirée à quatre buts , où les deux numéros 4 du soir étaient internationaux béninois. Le défenseur  clermontois Cédric Hountondji avait le sourire dans le froid d’Auvergne pendant que le milieu valenciennois Sessi d’Almeida était cuit. Récit d’un duel bénino-béninois au stade Gabriel Montpied à l’occasion de la 24e journée de Ligue 2 française.

 

Clermont domine, Hountondji concentré

A domicile, Clermont pose rapidement le pied sur le ballon, aligné à droite de la défense central avec Florient Ogier , Cédric Hountondji , est à la relance dès l’entame avec trois ballons touchés en moins de trois minutes de jeu. Mais les locaux vont se faire surprendre. Brassier centre fort au cœur de la surface de la surface, le défenseur béninois est court, Teddy Chevalier jaillit et  fait mouche 1-0. Clermont est cueilli à froid. Au loin, Sessi d’Almeida sprinte pour célébrer avec le buteur (4e)

Hountondji commet une grosse faute maladroite sur Benjamin Moukandjo et fait sermonner par l’arbitre (11e)

D’almeida, positionné en milieu défensif ,  va  toucher ses premiers ballons avec deux interceptions à droite puis à gauche (13e) Son match est enfin lancé. Il va même gagner un duel aérien suite à corner dans la surface devant Hountondji (18e). Ce dernier va s’illustrer en dégageant son camp sur centre à ras de terre, sur une action initiée par une orientation de jeu d’Almeida (20e) en face. Belle intervention.

Clermont pousse et finira par égaliser sur un centre aussi. Jimmy  Allevinah sert  le latéral droit Akim  Zédaka qui égalise d’une reprise au cœur de la surface. Positionné au second poteau sur le corner décomposé, Hountondji court féliciter le passeur (31e).1-1. Logique.

Dans la foulée les locaux font le break , sous pression ,Cuffaut marque contre son camp sur un centre de Vital N’simba. Hountondji était au départ de l’action sur une relance courte (33e). Mérité.

Malgré l’avance des siens, l’ancien rennais reste concentré et maîtrise parfaitement Chevalier sur un ballon en profondeur vicieux (36e).

Disparu sous la domination locale, d’Almeida ratisse superbement deux ballons avec un tacle glissé (37e) Il reste tout aussi vigilant en couverture sur corner, il coupe intelligemment le contre entamé par Allevinah. (38e).

Toujours concentré, Hountondji coupe une nouvelle fois une trajectoire de ballon dangereux dans la course du buteur valenciennois. (41e)

Après avoir beaucoup couru pour le collectif, timide offensivement, d’Almeida tarde à prendre sa chance sur un décalage à vingt mètres des buts, sa tentative sera contrée.

Dominateur , Clermont mène logiquement à la pause.

Le festival d’Almeida, Valenciennes craque

A la reprise,  Hountondji est toujours aussi propre sur ses deux premières interventions de la tête (47e) et (54e)

En face,  Valenciennes change d’organisation, Moukandjo descend aux côtés de d’Almeida au milieu. L’ancien parisien récupère et oriente le jeu sur une longue passe, en face Hountondji gagne à nouveau son duel (55e)

L’homme aux drealocks va même s’offrir une action de classe en s’extirpant au milieu de deux adversaires puis oriente sur Moukandjo (56e). Impeccable.

D’Almeida touche plus de ballons sur ce second acte, il en perd un qu’Allevinah n’était pas loin de transformer en but (64e). Premier avertissement.

Valenciennes fera le break avec un troisième but, sur l’action d’Almeida est devancé par le buteur Kocik bien servi en profondeur par Adrian Grbic. 3-1. Le match est plié.

Peu sollicité en seconde période, Hountondji est touché à la tête, il sort se soigner puis revient. (72e).  Il sera bien utile sur la fin. Le défenseur va dégager correctement deux ballons chauds sur centre coup sur coup (79e) et (80e).

Il va remettre ça encore avec deux dégagements précieux de la tête (88e) et (90e).

3-1, score final. Clermont, qui aligne un record d’invincibilité de onze matches sans défaites, conserve sa quatrième place après 24 journées avec 41 points et reste au contact pour la montée en Ligue 1 pendant qu’en face les barrages s’éloignent pour Valenciennes 8e avec 35 unités.

Les bonnes stats

Alignés sur l’intégralité du match, les deux internationaux ont sorti des copies plutôt correctes. A la récupération, d’Almeida a disputé et gagné quatorze ballons et affiche de réels progrès dans l’utilisation du ballon. En face, serein Hountondji a gagné neuf duels, sans trembler avec une vingtaine de passes réussies à la relance. »On a su bien réagir. On est invaincu depuis longtemps. On continue sur notre lancée » a conclu Hountondji au micro de nos confrères de Bein Sport.

 

Deux  selfies pour la route

Au stade Gabriel Montpied de Clermont , Géraud Viwami

Angleterre : Steve Mounié ne s’arrête plus

Steve Mounié (24 ans , 17 matches , 6 buts) poursuit sa belle série du moment en Championship (D2 anglaise) avec Huddersfield (19e) , l’attaquant des Terriers a remis ça cet après-midi contre Queen Park Rangers (17e)  pour la 31e journée. Il a confirmé la victoire des siens 2-0 en inscrivant le second but sur pénalty à  l’heure de jeu.  Sixième réalisation de la saison  et troisième but consécutif sur les trois dernières journées.

G.V. 

Tunisie : Buteur , Marcellin Koukpo montre la voie du succès à Hammam-Lif

Pour la reprise de la ligue 1 tunisienne , Marcellin Koukpo (23 ans, 13 matches , 4 buts) a montré la voie du succès à Hammam-Lif (12e) contre Bizerte (10e) pour le compte de la  14e journée. L’attaquant international béninois a ouvert la marque à la 14e minute. Il a victorieusement repris de la tête un coup franc dans la surface. Son quatrième but de la saison , il bat d’ailleurs son record de la saison écoulée. Hammam-Lif s’impose finalement 2-1 et remonte au classement. Koukpo reste meilleur buteur des verts et blancs.

G.V.

France : Adéoti passeur décisif , Auxrerre signe un hold up

Titulaire pour la troisième fois seulement de la saison , Jordan Adéoti (30 ans , 4 matches ,  1 passe décisive) s’est bien illustré hier lors du hold up d’Auxerre (12e) sur la pelouse d’Ajaccio (3e) pour le compte de la 24e journée. Le milieu défensif international béninois, auteur d’un bon match a été passeur décisif pour Sakhi sur le but de la victoire 2-3 à la 34e minute.

G.V

 

Afrique : Monstrueux contre le DC Motema Pembé , Marcel Dandjinou entre dans une nouvelle dimension

 

Auteur d’un match de très haut niveau face aux congolais du DC Motema Pembé à Kinshasa le dimanche dernier, Marcel Dandjinou a crevé l’écran. Le gardien international béninois attise de plus en plus les regards.

 

Equipe type de la 6e journée avec 9/10 

Malgré la courte défaite des siens 1-0 face  aux Doras, dimanche dernier, Marcel Dandjinou a brillé  lors de la sixième journée de  la phase de groupe de la coupe de la Caf. L’international béninois, capitaine d’Esae a fait mieux que tirer son épingle du jeu. Crédité d’une note de neuf sur dix ,  il figure dans l’équipe type de la journée. Le portier en a été pour beaucoup si les universitaires n’ont pas pris l’eau dans la capitale congolaise. C’est la faute à ses cinq arrêts décisifs. Aussi spectaculaire que nécessaire, il a sorti une copie digne des grands. Il s’est d’ailleurs attiré des commentaires positifs sur les chaînes internationales. Le début de l’éclosion.

 

 

 

 

 

50% de Clean Sheet

Même si pour une première en phase de groupe, Esae a connu un tournoi difficile , Dandjinou a signé des matches sérieux dans ses perches. Le gardien  qui a été un élément-clé de la qualification  avec en prime deux tirs aux buts stoppés face aux sénégalais de Génération Foot lors du dernier tour avant les groupes, a surnagé dans le naufrage des bleus. Sur l’ensemble de la campagne des tours préliminaires jusqu’en groupe , il a cumulé six matches sans encaisser sur douze disputés. Il présente donc un ratio de  50% de matches en gardant ses buts inviolés pour des débuts sur la scène continentale , il a été plutôt convaincant.

Désormais international dans le groupe de Michel Dussuyer, il a bien marqué des points sur cette campagne africaine. Propulsé comme  numéro deux,  derrière Fabien Farnolle , face au Nigéria et la Sierra Leone lors deux premières journées des qualifications de la Can 2021, l’ancien joueur d’UNB assume pleinement son nouveau statut.

En championnat, il cumule déjà quatre clean sheet en neuf apparitions, Esae qui est troisième avec trois matches en retard à sept unités du leader Ayéma , peut compter sur son dernier rempart pour faire la différence.

Sur les tablettes

A 21 ans seulement, le gardien pourrait lever le camp rapidement, au-delà de ses arrêts réflexes et sa prise de balle impeccable, le portier entre bien dans la lignée des gardiens modernes. Il séduit encore plus avec sa vision de jeu et son jeu au pied. Ces relances sont propres et justes. Une addition de qualités qui attise les convoitises, l’international béninois a tapé dans l’œil de plusieurs ogres du continent qui se renseignent sur le joueur en fin de contrat à l’issue de cet exercice. Selon nos informations, deux émissaires de clubs Hexagonaux ont aussi cochés son nom suite à sa dernière prestation. Et si Dandjinou était entré dans une nouvelle dimension.

Géraud Viwami

 

Transfert : sans club , Khaled Adénon est toujours en attente.

Sans club depuis son départ d’Al Weddha en Arabie Saoudite en septembre  dernier , le vice-capitaine des Ecureuils , Khaled est Adénon (34 ans) est toujours libre  malgré la fermeture du marché  hivernal le 31 janvier dernier.

Après une Can de haut de niveau, le défenseur central des Ecureuils s’était engagé avec Al Weddha en Arabie Saoudite après avoir négocié une sortie à l’amiable  avec Amiens où il avait encore une année de contrat. Mais, l’aventure saoudienne  tourne court suite à une blessure au genou en septembre au bout d’un seule apparition dans le club de la ville sainte . L’ancien manceau qui a déjà récupéré ses moyens physiques est à la recherche d’un nouvel employeur. Si des rumeurs ont parlé d’un retour en Haute Savoie à Lemans ou encore d’un intérêt des égyptiens de Zamalek, le vice-capitaine des Ecureuils n’a rien paraphé jusqu’au 31 janvier dernier. Homme de base de la défense de Michel Dussuyer malgré ses 34 piges il n’a plus porté le maillot de la sélection nationale depuis le huitième de finale de la Can 2019 face au Maroc. Le retour du maréchal avec les jaunes est espéré en mars prochain mais avant il devrait retrouver la compétition au quotidien. En tant que joueur libre, il peut s’engager à n’importe quel moment s’il y a intérêt d’un  club.L’homme au 120 matches avec Amiens sur les quatre dernières saisons de National en Ligue 1 est toujours dans l’ attente.

Géraud Viwami

Can U17 et U20 : Le Bénin acceuille le tournoi de qualification des cadets , tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau format

La Caf a annoncé le changement des formats de qualifications des Can U20 Mauritanie 2021 et Can U17 Maroc 2021. Les phases finales se joueront désormais avec 12 nations au lieu de 8 précédemment. Le format des éliminatoires change et passe en zone. Divisée en six zones chaque zone fournira deux qualifiés.

Le Bénin accueillera ainsi le tournoi de qualification des U17 de la zone UFOA B en juin prochain pendant que le tournoi de qualifications des U20 aura lieu en novembre ou octobre prochain dans un pays pas encore défini.

G.V.

Perf’ des béninois : La semaine parfaite de Mounié , Quenum brille , Djigla décisif et Guéra qualifié

Votre rubrique vous dresse un bilan express des  performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra : neuvième épisode de la saison 2019-2020.

 

Mounié à l’honneur , Quenum fait fort

HUDDERSFIELD, ENGLAND – NOVEMBER 10: Steve Mounie of Huddersfield Town during the Premier League match between Huddersfield Town and West Ham United at John Smith’s Stadium on November 10, 2018 in Huddersfield, United Kingdom. (Photo by Marc Atkins/Getty Images)

Steve Mounié (24 ans) a vécu une belle semaine avec deux buts marqués. Un premier de la tête contre Hull City le mardi et le second  en renard de surface face à  Fulham samedi dernier. L’attaquant d’Huddersfield qui fêtait sa cinquantième titularisation avec les Terriers a été désigné joueur du mois de Janvier au club. Avec désormais cinq buts marqués, l’international béninois prend son envol en championship.

Entré en jeu, David Djigla (24 ans) aurait pu être le héros de Niort après avoir servi Sans sur coup franc pour le quatrième but des Chamois à quelques minutes de la fin mais ils se feront rattrapés au bout du temps additionnel. Un match fou qui se termine sur un score de 4-4. Deuxième passe décisive de la saison pour l’international béninois.

Pour la reprise de la première division togolaise Ulrich Quenum (23 ans)  n’a pas perdu du temps pour s’illustrer. Un but à la conclusion dans la surface de réparation en première période et une déviation subtile pour une passe décisive en seconde. Le meneur de jeu de Gbohloesu a plié l’affaire tout seul face à Maranatha hier. Homme du match.

En coupe de la Caf, le tableau est assez noir pour les internationaux béninois. D’abord Isaac Louté (28 ans)  a brillé avec Enugu Rangers en étant passeur décisif sur l’égalisation de George à la 20e minute  après l’ouverture du score des égyptiens plutôt mais son club est éliminé tout comme le Djoliba de Jérôme Bonou (25 ans) malgré un succès 0-2 sur le terrain des sud africains de Bidvest Wits. Le milieu béninois a disputé les vingt dernières minutes.

A Kinshasa, Arsène Loko (24 ans) a assisté du banc à la victoire insuffisante du DC Motema Pembé 1-0  contre Esae , le représentant béninois. Les Doras sont éliminés avec 10 points car battu à la différence de buts particulières par les zambiens de Zanaco qui filent en quarts. En face , mention spéciale au gardien internationale béninois Marcel Dandjinou (21 ans) auteur d’un prestation de haut qui a permis aux universitaires de limiter les dégâts en sortant pas moins de trois arrêts décisifs.

Absent du groupe qui est allé s’imposer 2-5 à l’extérieur face au FC San Pédro, Jean-Guéra peut s’estimer heureux de continuer l’aventure car Enyimba a validé son ticket pour les quarts de finale. Le milieu béninois a disputé deux matches sur la phase de groupe contre les algériens de Paradou.

Michael Poté (BB Erzurumspor/Turquie) Jordan Adéoti (Auxerre), Apollinaire Danvidé (Heartland/Nigéria) sont restés au banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2019-2020

Coupe de la Caf – 6e journée

Bidvest Wits  – AC Djoliba 0-2

Entré en jeu : Jérôme Agossa – 76e minute (Djoliba)

Stat : 4 matches joués, 1 passe décisive

Bidvest Wits  – AC Djoliba 0-2

Entré en jeu : Jérôme Agossa – milieu- 76e minute (Djoliba)

Stat : 4 matches joués, 1 passe décisive

Classement : 3e/4 : Djoliba 8 points.

 

Enugu Rangers – Al Masry 1-1

Titulaire : Isaac Louté – arrière gauche – 90 minutes

Stat : 3 matches joués

Classement : 3e/4 : Enugu Rangers 6 points

 

 

Allemagne

D2 – J20

Erzegebirge  – Arminia Bielefeld 0-0

Entré en jeu : Cèbio Soukou – milieu offensif – 62e  minute (Bielefeld)

Stat saison : 17 matches, 1 but, 3 passes décisives

Classement : 1er/ 18 : Bielefeld  38 points.

 

Angleterre

D2 – J36

Fulham – Huddersfield 3-2

Titulaire : Steve Mounié– attaquant – 79  minutes (Huddersfield)

But : Mounié 39e

Stat saison : 16 matches, 5 buts

Classement : 20e/24 : Huddersfield 32

 

M’Boro – Blackburn Rovers 1-1

Entré en jeu : Rudy Gestede – attaquant – 84e  minute (M’Boro)

Stat saison : 13 matches  , 1 but

Classement : 18e/24 : M’Boro 36

 

 

Belgique

D1-J24

Eupen – Cercle Bruges 1-0

Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central- 90  minutes (Eupen)

Stat saison : 17 matches , 1 passe décisive

Classement : 13e/16 : Eupen 26 points.

 

D2 – 2e tranche – J10

OH Louvain – Roeselare 2-1

Titulaire : Yannick Aguémon – ailier – 90  minutes (Louvain)

Stat saison : 20 matches, 1 but , 4 passes décisives

Classement 5e /8 : Louvain 14 points.

 

Côte d’ivoire

D1 – J14

Asec – Afad Djékanou 2-1

Titulaire : Kabirou Koutché – ailier – 90 minutes (Afad Djékanou)

Stat saison : 13 matches, 1 but

Classement : 4e/14 : Afad Djékanou 24 points

 

Espagne

D1-J22

FC Seville – Alaves 1-1

Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Séville)

Stat saison : 16 matches

Classement : 4/20 : Seville 39 points

 

France

Ligue 2 – J22

Troyes – Grenoble 2-1

Titulaire : Jonathan Tinhan – attaquant –  90 minutes (Grenoble)

Stat saison : 17 matches, 1 but

Classement : 10e/20 : Grenoble 31 points

 

Niort – Paris Fc 4-4

Entré en jeu : David Djigla – ailier – 81e minute (Niort)

Stat saison :  Djigla 6 matches , 2  passes décisives

Classement : 18e/20 : Niort 19 points

 

Clermont – Orléans  3-1

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur centrale – 90 minutes (Clermont)

Stat saison : Hountondji 13 matches, 1 passe décisive

Classement : 5e /20 : Clermont 37 points

 

Rodez – Valenciennes 1-1

Titulaire : Sessi d’Almeida  – milieu défensif – 90 minutes (Valenciennes)

Stat saison : 19 matches

Classement : 7e /20 : Valenciennes  34 points

 

National 1

J20

Dunkerque – Red Star  1-1

Titulaire : Djiman Koukou – milieu défensif – 90 minutes (Red Star)

Stat saison : 6 matches

Classement : 4e/18 : Red Star 37 points

 

Togo

D1- J14

Maranatha – Gbohloesu 0-2

Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif- 90 minutes (Gbohloesu)

Stat saison: 11 matches, 1 but, 2 passes décisives

Classement : 4e /14 : Gbohloesu 20 points

 

Turquie

D1 – J20

Alanyaspor – Yeni Malatyspor 1-1

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90  minutes (Yeni Malatyaspor)

Stat saison: Farnolle 19 matches, 6 clean sheet

Classement : 10e/18 : Yeni Malatyaspor 24 points

 

D2-J20

Boluspor –  BB Erzurumspor

Titulaire : Moise Adilehou – défenseur central – 90 minutes

Stat saison : 3 matches

Classement : 2e /18 : Boluspor  15 points

 

 

Réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecureuils : tombées dans l’oubli, les primes de qualification à la Can 2019 impayées agacent

Près d’un an après la qualification des Ecureuils à la Can Egypte 2019, une affaire de primes impayées remonte à la surface et ne plait pas à tout le monde.

 

Le payement des primes de qualification des Ecureuils après l’obtention du sésame pour la Can Egypte 2019 n’a  pas été effectif à tous les niveaux. En effet, les joueurs qui ont pris part aux qualifications mais qui n’ont pas été retenus  dans la liste des 23 pour  la phase finale ainsi que les membres du premier staff d’Omar Tchomogo n’ont pas touché jusqu’ici les primes de qualifications pour la Can après plusieurs mois d’attente. Étonnant.

Selon le principe convenu, tous les joueurs dont les noms ont été couchés sur une feuille de match pendant les qualifications devraient toucher un montant par apparition. Les  internationaux qui ont été dans le groupe pour la Can ont perçu le montant redevable à chacun mais les absents n’ont pas été satisfaits. Malgré plusieurs rappels auprès des autorités fédérales et ministérielles, le son de cloche des concernés et des capitaines des Ecureuils est tombé dans le vide.

Une situation qui irrite profondément plusieurs cadres du groupe qui ne sont pas insensibles à cette « injustice ». Car même ceux qui ont été à la Can ont attendu plus de trois mois après le tournoi  avant de toucher leurs différentes primes.  Une lenteur administrative qui ne s’explique. Mais le cas des absents est totalement tombé dans l’oubli alors que les Ecureuils viennent d’entamer de nouvelles qualifications pour la Can 2021 et que tout le monde devrait être concerné car certains ont été rappelés par Michel Dussuyer. Près d’un an après la qualification pour la Can 2019, ces derniers sont restés impayés et oubliés carrément. Dommage.

G.V.

Coupe de la Caf : Esae tombe encore face au DC Motema Pembé

Esae a terminé la phase de groupe de la coupe de la Caf 2019-2020 par une cinquième défaite en six matches. Les hommes de Richard Bio ont été battus hier soir à Kinshasa par le DC Motema Pembé d’Arsène Loko , qui était remplaçant 1-0 sur un but de l’inévitable Vinny Bongonga. Les kinois qui sont d’ailleurs éliminés malgré leur succès et l’égalité de points (10) car ils sont devancés par les zambiens de Zanaco à la différence de buts particulière. RS Berkane est qualifié comme premier du groupe pour les quarts de finale.

Le représentant béninois termine dernier du groupe avec un point , un but marqué et quatorze encaissés. Un bien triste apprentissage.

G.V.