Tunisie : buteur , Marcellin Koukpo sauve un point pour Hammam-Lif !

En bonne forme en cette fin saison , Marcellin Koukpo (23 ans , 12 matches , 1 but)  a permis à Hammam-Lif (12ème) d’arracher un point précieux dans la lutte pour le maintien contre le Stade Gabesien(13e) L’attaquant international béninois a remis les pendules à l’heure en égalisant d’un tir des  vingt mètres (80e). 

Ce point permet à Hammam-Lif de sortir de la zone de relégation  d’avoir son destin en main avant l’ultime journée.  Une victoire suffira pour se maintenir. 

Géraud Viwami 

UFOA 2019 : Les Ecureuils face à la Guinée au premier tour

Le tirage au sort du premier tour du tournoi de l’Union des Fédérations Ouest Africaines (UFOA) a eu lieu à Dakar qui sera hôte de la compétition du 28 septembre au 15 octobre prochain. Le Bénin affrontera la Guinée au premier tour et devra gagner ce match pour entrer en groupe.
En 2017 à Cape Coast au Ghana , le Bénin avait sorti le Cap Vert au premier tour avant d’échouer en demie-finale contre le Nigéria et finir quatrième du tournoi.
G.V.

Ecureuils : ce qu’il faut retenir de la conf’ de Dussuyer

Après la diffusion de la liste des 23 Ecureuils retenus pour la Can Egypte 2019, Michel Dussuyer s’est présenté face aux médias hier à Cotonou. Le français de 60 ans a expliqué ses choix entre autre. Morceaux choisis.

Sur les choix
« Sur la liste ce sont des joueurs sur lesquels on peut compter, c’est des joueurs de qualités. C’est un secteur de jeu concurrentiel , il faut comparer ce qui est comparable. Si un joueur doit venir dans le groupe il doit être au dessus de ce que nous avons. On parle de niveau de jeu et d’expérience. C’est déjà difficile d’écarter des gens. Les joueurs que j’ai appelé sont les meilleurs du moment, j’ai confiance en l’état d’esprit. Il ne s’agit pas de se prendre pour les meilleurs. En gardant notre état d’esprit en étant conscient de nos forces et faiblesses  »

Le troisième gardien
« Nous avons chance d’avoir deux bons gardiens. Concernant le troisième gardien , j’ai la tête à l’avenir de prendre un jeune, pour lui ouvrir les yeux sur le haut niveau »

L’absence de Yannick Aguemon
« J’ai surtout écarté les attaquants , il joue à poste à concurrence nous avons beaucoup de possibilités sur ce poste. Il a fini son championnat et parti en vacances depuis le 26 avril , ça se joue à pas grande chose et troisième aspect il est venu récemment »

Junior Salomon
« C’est un peu la même logique , je le connais bien , c’est un joueur d’expérience , il joue dans son club, il répond toujours présent , il a ses défauts et ses qualités »

Projet de jeu
« L’objectif présenter un beau visage pour rivaliser avec les meilleures équipes du continent , Il faut être performant dans tous les domaines. On a essayé de s’asseoir sur une base défensive. On a un peu plus de temps pour travailler. Pour devenir un équipe qui peut créer du danger »

Affaire Bidé
« Une situation délicate , j’ai lu des articles dans la presse , Il y avait matière à prendre en considération cette affaire. Il s’est passé quelque chose avec un coach de ligue 1. Il revient à la Ligue et la FBF de prendre des sanctions définitives si on considère qu’il a une mauvaise conduite , on attend. Il y a pas les mêmes versions. Mais je n’étais pas là et je m’en remets à la fédération pour faire la vérité, je n’ai pas voulu préjuger. J’ai écouté Jonas. C’est un garçon que je connais depuis longtemps qui a toujours montré une bonne attitude sur le banc de touche. Cela m’as surpris. Ce n’est pas un récidiviste. En attendant, je lui ai demandé de prendre du recul avec la sélection en attendant les clarifications. »

Sur les adversaires
 » Il y a deux équipes que je connais très bien , Ghana et Cameroun , la Guinée Bissau a des certitudes et l’analyse vidéo a confirmé mes impressions. Le Ghana est toujours présente en Can. J’ai du respect pour cette équipe. Le Cameroun champion d’Afrique avec des joueurs qui évoluent au plus niveau. On est capable de rivaliser. On part dans l’optique de refaire les mêmes choses »

Les objectifs
« Pour moi le premier objectif c’est de gagner un match et on se rapproche du second et qui est les huitièmes. Mon objectif c’est de rentrer le plus tard possible »

Par Géraud Viwami

Ecureuils : les gagnants de la liste des 23

Michel Dussuyer a dévoilé ce jour, la liste des 23 Ecureuils retenus pour disputer la Can Egypte 2019. Une annonce qui a fait des heureux. Voici les gagnants de la liste.

Les « Rodrigue »
Le premier est un arrière droit , Fassinou (23 ans) cumule déjà 3 capes sous le précédent sélectionneur avec les A. Convoqué pour la première fois en mars dernier. Confiance , lui a été maintenue alors que le technicien était en quête d’une solution durable au poste.
Le second est un milieu défensif qui monte en puissance , Kossi (18 ans) arrivé au Club Africain en janvier a pris une autre dimension. Révélé avec les U20 quelques mois plutôt , il a percé au Parc A avec des prestations de haut vol en ligue des champions et un galon de titulaire acquis en toute discrétion dans le onze des clubistes. Convoqué pour la première fois en mars dernier. Comme à son image , il a pris sa place en silence.

Anane Tidjani (22 ans)
Convoqué en septembre 2018 et laissé en tribunes contre le Togo , il n’est réapparu dans le groupe qu’en mars 2019. Le milieu passé par Alodo Sports a marqué des points pendant ce stage au point d’obtenir une première cape face aux Eperviers. Il doit aussi sa  présence aussi à polyvalence , capable d’évoluer à tous les postes du milieu terrain dans l’axe comme sur un flanc.

Desiré Azankpo Sègbè (26 ans)
N’ayant grappillé que quatre bout de matches , l’attaquant régulièrement convoqué depuis septembre 2018 a vu la hiérarchie en attaque bousculée en mars avec l’arrivée de Cèbio Soukou. Resté sur le banc , l’attaquant de Senica doit surement sa présence à polyvalence car s’il joue sur le flanc avec les Ecureuils en club , il officie dans l’axe une double option qui a plaidé en sa faveur.

Cèbio Soukou (26 ans)
Convoqué pour la première fois en novembre 2018 , c’est en mars qu’il fera ses débuts sous le maillot jaune avec beaucoup de réussite. D’abord lancé dans le grand bain et préféré à Jodel Dossou contre le Togo en mars , l’attaquant d’Hansa Rostock a marqué des points cruciaux en étant décisif. Il va découvrir la Can , trois mois après sa première cape. Belle histoire pour le germano-béninois.

Géraud Viwami 

Ecureuils : les perdants de la liste des 23

Michel Dussuyer a dévoilé ce jour, la liste des 23 Ecureuils retenus pour disputer la Can Egypte 2019. Une annonce qui a fait des malheureux.Certains se retrouvent sur la liste des réservistes d’autres pas.

Jacques Bessan (25 ans) 
Il n’aura disputé que cinq minutes lors de la première journée des qualifications contre la Gambie en juin 2017 , mais il fait partie des rares à avoir été convoqué sur les six journées des qualifications. Mais le buteur du MO Beijaia sort du groupe au moment crucial. Même s’il est réserviste , grosse déception tout de même pour l’ancien du Club Africain de Tunis.

Marcellin Koukpo (23 ans)
Lui aussi a eu droit à un bout de match lors de la première journée des qualifications , régulier dans le groupe sur les cinq premières journées il a été déjà écarté contre le Togo en mars. L’attaquant paie sans doute une saison compliquée en club à Hammam-Lif même si personnellement il est dans une meilleure forme depuis plusieurs semaines. Un peu tard ? Il se retrouve dans le lot des réservistes aussi.

Chams-Deen Chaona (22 ans)
Sorti du groupe en mars , il ne reviendra pas pour la Can. Le défenseur polyvalent présent dans le groupe quatre fois  sur les cinq matches dirigés par le sélectionneur et titulaire contre le Togo en septembre 2018 paie une seconde partie de saison exotique. Ayant quitté le Stade Gabésien et la Ligue 1 tunisienne pour Al Nejmeh au Liban à la mi-saison en janvier. Un choix de carrière qui à sans doute pesé lourd.

Rudy Gestede (30 ans)
Sélectionnable à nouveau , l’attaquant pouvait être espéré pour un ultime retour mais il n’en rien. Il paie aussi probablement son faible temps de jeu en club à M’Boro. L’ancien messin n’est même pas réserviste. Jamais convoqué par Dussuyer, il n’ira pas à la Can.

Géraud Viwami

Ecureuils : les sept réservistes avec Hountondji

Michel Dussuyer a aussi établi une liste de sept réservistes qui suivront un programme spécial et disponible pour suppléer en cas de défection avant la confirmation de la liste officielle à la Caf le 11 juin.

Les réservistes 

Gardien

Abiola Katchon (Soleil)

Défenseurs 

Cédric Hountondji (Levski Sofia), Chams-Deen Chaona (Al Nejmeh/Liban)

Milieu 

Jean-Marie Guera (Enyimba/Nigéria)

Attaquants 

Yannick Aguémon (OH Louvain/ Belgique) Jacques Bessan (MO Beijaia/Algérie) , Marcellin Koukpo (Hammam-Lif/Tunisie)

Ecureuils : Les 23 retenus pour la Can 2019 , Avec Kossi et Tidjani (Officiel)

Le sélectionneur des Ecureuils vient de dévoiler la liste des 23 joueurs qui disputeront la CAN Egypte 2019. Michel Dussuyer a convoqué 21 joueurs expatriés et 2 locaux. Les milieux Rodrigue Kossi et Anaane Tidjani conservent leur place dans l’effectif. Le groupe débute la préparation le 3 juin à Ifrane au Maroc et disputera son premier match contre le Ghana le 25 juin.

Liste des 23  Ecureuils 

Gardiens (3) 
Saturnin Allagbé (Niort/France) , Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/Turquie) , Cherif Dine Kakpo (Buffles)

Défenseurs (8)
Olivier Verdon (Sochaux/ France) , Khaled Adénon (Amiens/France) , Moise Adilehou (Levadiakos/Grèce) , Junior Salomon (Plateau United/Nigéria) Seidou Barazé (Moulins Yzeure/France) , Rodrigue Fassinou (Aspac) , David Kiki (Red Star/France) , Emmanuel Imorou (Caen/France)

Milieux (6) 
Sessi d’Almeida (Yeovil Town/Angleterre) , Jordan Adéoti (Auxerre/France) , Mama Seibou (SC Toulon /France) , Stéphane Sèssegnon (Genclerbirligi/Turquie), Tidjani Anaane (Ben Guerdane/Tunisie) , Rodrigue Kossi (Club Africain / Tunisie)

Attaquants (6)
Steve Mounié (Huddersfield/Angleterre) , Michael Poté (Adana Demirspor/Turquie) , Jodel Dossou (Vaduz/Suisse) , David Djigla (Niort/France) ,Désiré Sègbè Azankpo (FK Senica/Slovaquie) , Cèbio Soukou (Hansa Rostock/Allemagne)

Coach : Michel Dussuyer

Etranger : Jodel Dossou buteur , Michael Poté éliminé

En Suisse , Jodel Dossou (27 ans, 34 matches , 9 buts) continue de soigner ses statistiques malgré la lourde défaite 6-2 de Vaduz (6e) contre Lausanne (1e) pour le compte de la 36e et dernière journée de la deuxième division. L’ailier béninois avait permis aux siens de réduire le score à 2-1 en marquant à la 14e minute avant l’effondrement. Avec 9 réalisations en championnat, Dossou bat son record de buts sur une saison professionnelle qui était à sept galettes. Il termine fort l’exercice avec quatre buts marqués sur les sept derniers matches.

En Turquie , l’Adana Demirspor de Michael Poté (34 ans , 36 matches , 16 buts) a échoué en demie-finale des barrages cet après-midi contre Hatyaspor. Après le nul vierge concédé à domicile  en match aller,mercredi dernier , l’Adana Demirspor s’est incliné pour le match retour 3-2. Une défaite synonyme d’élimination pour la bande à Poté entré en jeu à la mi-temps. Il se consolera avec son titre de deuxième meilleur buteur du championnat grâce à ses réalisations. Après l’échec de 2016 en finale des barrages, le club échoue à nouveau aux portes de la montée.

Géraud Viwami

Billet : Jonas Bidé ou la lâcheté

En marge de la défaite 1-2 , de Soleil Fc face à Béké ce samedi après-midi , le public du stade René Pleven de Cotonou a été témoin d’une scène de violence intolérable. Jonas Bidé , entraîneur de Soleil F.c a agressé physiquement son propre joueur.

 

L’événement de ce samedi à Cotonou aurait pu être la relégation de Soleil Fc en deuxième division avant l’épilogue de la saison mais, le fait marquant était ailleurs et bien plus triste.

Par respect pour la carrière du joueur nous allons taire son nom.Coupable d’une faute dans la surface de réparation, le malheureux a ainsi occasionné un penalty qui aura été transformé par Mohammed Sacca qui a donné une victoire sur le fil, 1-2 à Béké. Après l’épisode du terrain, le défenseur a subi une humiliation rare. Il sera tout simplement maltraité par son entraîneur à sa sortie.

En effet , Jonas Bidé a volontairement porté des coups assimilés à des gifles à son joueur après lui avoir asséné publiquement des invectives. En feu , le technicien si on peut continuer à l’appeler ainsi a rendu une pâle copie de son image.

Dans le football circus , nous sommes tous au courant des secrets de vestiaires mais là c’était un dérapage publique. Incroyable.

Imaginez , Thomas Tuchel porté un coup à Thilo Kherer sur le bord du terrain à sa sortie suite à son erreur face à Manchester United en février dernier en Ligue des champions…

Il ne faut pas attendre une surmédiatisation d’un joueur pour relever la gravité des fait et s’insurger contre. Porter la main publiquement sur un joueur est acte répréhensible par les lois du jeu. Nous attendons les réactions des commissions de disciplines de la Fédération Béninoise de Football face à cet acte indigne et déshonorant. Des sanctions pour « laver  » l’honneur du joueur mais aussi pour rappeler à ceux qui l’oublient qu’au delà de l’enjeu la Fifa prône d’abord le Fair Play, c’est le minimum syndical.

Mais cela ne devrait peut-être par s’arrêter là parce que <l’esclavagiste> porte encore le fanion de la Sélection nationale. Il est l’entraîneur des gardiens de but dans le staff  des Ecureuils de Michel Dussuyer qui s’apprête  à entrer en stage pour préparer la Can Egypte 2019.

Le fanion national nous impose un devoir d’exemplarité  dans nos actes publiques encore plus s’ils sont liés à notre fonction. La question est toute simple , ce monsieur mérite t-il encore de côtoyer nos internationaux qui sont missionnés pour défendre nos couleurs ?

On a déjà vu des responsables déposer des tabliers pour moins que ça. Sinon la lâcheté deviendrait un bien commun tristement. Donnons l’exemple.

Géraud Viwami

Gabon : invincible, l’AO CMS de Djamal Fassassi remporte le championnat

Après son titre de vice-champion en 2018 , l’AO CMS de Djamal Fassassi (30 ans , 16 matches)  a dominé le champion nationale de première division gabonaise en finissant  champion 2019 cet après-midi après sa victoire 1-0 sur Akanda .  Les Mbéristes terminent leader des play Off avec 13 points en 5 journées en restant invaincus et sans encaisser le moindre but après avoir survolé leur groupe lors de la première phase de la saison. L’arrière droit international béninois titulaire indiscutable et les siens disputeront la prochaine ligue des champions.

Le club a échoué cette saison au second tour de la Coupe Caf contre le Raja Casablanca.

Géraud Viwami

Congo : Appolinaire Danvidé sacré champion

A une journée de la fin de la saison l’As Otoho et son défenseur Apollinaire Danvidé (24 ans) sont sacrés champion du Congo.  Leader avec 65 unités et sept points d’avance sur son dauphin, Etoile du Congo, ils dominent la ligue. Arrivé cette saison en provenance du TP Mazembé , l’international béninois fête son premier titre  avec son nouveau club au bout d’une  belle saison avec un bon parcours en campagne africaine. Reversé en coupe Caf , le club s’est hissé jusqu’en phase de groupe de la compétition.

Les jaunes et bleus conservent leur titre et disputeront encore la ligue des champions la saison prochaine.

Géraud Viwami 

France : Mama Seibou et le SC Toulon, promus en National 1!

Le SC Toulon a validé sa montée en National 1 (3e division française) cet après-midi grâce à sa victoire 3-0 face au MD Chasselay à l’occasion  de l’ultime journée avec Mama Seibou (23 ans, 20 matches ) aligné comme titulaire pour la vingtième fois de la saison. Pour son premier exercice hexagonale , le milieu international  béninois termine champion du groupe A de la National 2. Toulon a dominé son groupe avec 59 points en 30  journées en restant une série incroyable d’invincibilité en 2019. Seibou devient le second international béninois à connaître une telle promotion après David Kiki à Belfort à en 2015.

Géraud Viwami

Ecureuils : La liste des 23 de Bjfoot pour la Can 2019

A trois jours de l’annonce officielle de la liste des 23 Ecureuils retenus pour la Can Egypte 2019, Bjfoot a joué le rôle du sélectionneur , Michel Dussuyer  et vous propose ses choix. Présentation.

 

Gardiens
Saturnin Allagbé (Niort/France) , Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/Turquie) , Nourou-dine Gakou Soulemane (Panthères)

Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle ont déjà verrouillé les deux premières places et la dernière était promise à un portier local. Nous avons sélectionné l’une des belles surprises de cette saison , Nourou Dine Gakou , le gardien vice-capitaine des Panthères qui en plus d’être un dernier rempart de qualité ,le gaucher brille par sa patte technique , il a marqué 4 fois et délivré cinq passes décisives. Une bonne curiosité à exporter.

Autres candidats : Cherif Dine Kakpo (Buffles) , Abiola Katchon (Soleil)

Défenseurs axiaux
Olivier Verdon (Sochaux/ France) , Khaled Adénon (Amiens/France) , Moise Adilehou (Levadiakos/Grèce) , Junior Salomon (Plateau United/Nigéria)

Le quatuor convoqué sur toutes les qualification sera encore au rendez-vous. Les trois premiers cités régulièrement aligné ont notamment déjà des repères collectifs. Même s’il a perdu sa place de titulaire , Junior Salomon tient son rôle dans le groupe sans faire de vagues.

Autres candidats : Paterne Counou (Al Jabalain ) , Cédric Hountondji (Levski Sofia), Chams-Deen Chaona (Al Nejmeh/Liban)

Arrières droits
Seidou Barazé (Moulins Yzeure/France) , Abdel Bouraima (Energie)

Le premier fait partie déjà des cadres du groupe. Le second est l’autre belle surprise de la saison , élu meilleur joueur de la précédente saison , il confirme encore sur cet exercice dans une position d’arrière droit tout en restant décisif.

Autres candidats : Samuel Sanoussi (Lemans/France) , Rodrigue Fassinou (Aspac) , Djamal Fassassi (AO CMS)

Arrières gauches
David Kiki (Red Star/France) , Emmanuel Imorou (Caen/France)

Le duo n’a quasiment pas de concurrents et s’impose tout naturellement.

Autres candidats : Isaac Louté (Enugu Rangers/Nigéria) , Kabirou Koutché (WAC / Côte d’ivoire)

Milieux
Sessi d’Almeida (Yeovil Town/Angleterre) , Jordan Adéoti (Auxerre/France) , Mama Seibou (SC Toulon /France) , Stéphane Sèssegnon (Genclerbirligi/Turquie), Cèbio Soukou (Hansa Rostock/Allemagne) , Tidjani Anaane (Ben Guerdane/Tunisie)

Les quatre premiers cités sont presque intouchables. Cèbio Soukou a pris du galon après le rassemblement de mars et justifie sa place. Idem , Anaane Tidjani qui doit sa présence aussi à sa polyvalence.

Autres candidats : Jean-Marie Guera (Enyimba/Nigéria) , Rodrigue Kossi (Club Africain / Tunisie) , Arsène Loko (DC Motema Pembe/RD Congo) , Ulrich Quenum (Gbohloesu/Togo)

Attaquants
Steve Mounié (Huddersfield/Angleterre) , Michael Poté (Adana Demirspor/Turquie) , Jodel Dossou (Vaduz/Suisse) , David Djigla (Niort/France) , Jacques Bessan (MO Beijaia/Algérie) , Marcellin Koukpo (Hammam-Lif/Tunisie).

En considérant la polyvalence Michael Poté qui peut évoluer dans l’axe comme sur un côté nous avons pris le pari Marcellin Koukpo pour compléter le groupe. L’attaquant d’Hammam-Lif peut faire valoir sa capacité à tenir à tous les postes de l’attaque mais aussi son profil de joueur créatif capable de faire la différence sera un plus.

Autres candidats : Désiré Sègbè Azankpo (FK Senica/Slovaquie) , Yannick Aguémon (OH Louvain/ Belgique) , Rudy Gestede (M’boro/Angleterre) , Affissou Tamou (As Douanes/ Niger)

La Rédaction.

Transfert : Châteauroux s’intéresse à Djiman Koukou

Sans club depuis son départ de l’Astria Giurgi en Roumanie en janvier dernier où il n’a joué que quatre matches en trois mois  , Djiman Koukou (28 ans) pourrait revenir en Ligue 2 française. Nos confrères de LaNouvelleRépublique.fr ont révélé cette semaine que Châteauroux , récent 11e de Ligue 2 s’intéresse au profil de l’ancien de Niort et Lens. Ayant connu la Ligue 2 entre janvier 2013 et juin 2018 , le milieu défensif connait bien l’antichambre de l’élite française.

G.V. 

Angleterre : Sèssi d’Almeida va quitter Yeovil Town

Auteur d’une bonne saison Sessi d’Almeida (23 ans , 33 matches , 1 but en D4 anglaise) va quitter Yeovil Town relégué en division inférieure. Le milieu défensif international béninois arrive en fin de contrat le mois prochain. Son club a d’ailleurs annoncé son départ cette semaine. Libre de s’engager avec le club de son choix , l’ancien joueur du Paris Saint Germain devrait rester en Angleterre. Il pourrait être fixé sur son avenir avant de disputer la Can avec les Ecureuils en Egypte.

Géraud Viwami

Ecureuils : Les derniers chantiers avant la liste des 23

Dans cinq jours Michel Dussuyer dévoilera sa liste des 23 Ecureuils retenus pour la phase finale de la Can Egypte 2019 ainsi que sept réservistes comme l’autorise le règlement de la Caf avant d’entamer la préparation à partir du 3 juin. Bjfoot.com est revenu sur les choix qui pourraient donner des maux de têtes de dernières minutes au technicien français.

quid du 3e gardien.

Si la présence de Saturnin Allagbé (Niort) et Fabien Farnolle (Yeni Malayaspor) ne souffre d’aucune contestation , le choix du troisième gardien est une énigme. Préposé au poste , Christophe Aifimi est indisponible. Chérif Dine Kakpo des Buffles avait été appelé en mars puis Abiola Katchon de Soleil a supplée mais les performances individuelles en club ne sont pas au dessus du lot local. Par contre , Gakou Nourou-Dine Soulemane des Panthères, auteur d’une bonne saison pourrait être la surprise avec son coup de pied comme bonus. Sauf grosse surprise ce poste devrait revenir à un portier du championnat béninois.

léger doute à droite et dans l’axe

En défense centrale , Moise Adilehou (Levadiakos), Khaled Adénon (Amiens) et Olivier Verdon (Sochaux) tiendront leur place. Un léger doute subsiste sur le choix du quatrième défenseur central. Junior Salomon qui a perdu sa place de titulaire en octobre en Algérie reste dans un ballottage favorable. Chams-Deen Chaona (Al Nejmeh), Cédric Hountondji (Leski Sofia) voire Paterne Counou (Al Jabalain) sont aussi cités.
A gauche , la concurrence est toujours ouverte entre David Kiki (Red Star) et Emmanuel Imorou (Caen) .
A droite , replacé avec succès , Seidou Barazé (Moulins Yzeure) devrait être secondé par une doublure mais par qui ? Samuel Sanoussi (Lemans) , Djamal Fassassi (AO CMS) , Rodrigue Fassinou (Aspac) ou encore Abdel Bouraima (Energie) restent en option.

dernières places à prendre  au milieu…

Sessi d’Almeida (Yeovil Town) , Jordan Adéoti (Auxerre) , Mama Seibou (SC Toulon) et Stéphane Sèssegnon (Genclerbirligi) y seront. Derrière ça se bouscule pour les deux dernières places car il devrait avoir six milieux sur la liste. D’abord un profil défensif / relayeur , il y a débat entre Jean-Marie Guéra (Enyimba) et Rodrigue Kossi (Club Africain). Et un dernier profil purement offensif , ce dernier choix ne sera pas anodin car le Bénin sera privé de son capitaine qui occupe ce rôle pour son entrée en matière. Anaane Tidjani (Ben Guerdane) a bien marqué des points face au Togo dans ce registre. Dans une moindre mesure , on peut penser au créatif Ulrich Quenum (Gbohloesu) brillant et décisif ces six derniers mois en club. Jamais convoqué par Michel Dussuyer , Arsène Loko (DC Motema Pembé) reste sélectionnable aussi.

… et en attaque

Dans l’axe Steve Mounié (Huddersfield) est le premier choix , Michael Poté devrait devenir son nouveau concurrent dans l’axe car sur les flancs il y a de la matière désormais avec David Djigla (Niort), Jodel Dossou (Vaduz) et Cèbio Soukou (Hansa Rostock) qui a marqué des points contre le Togo en étant décisif. Il reste donc deux places maximum à prendre entre Jacques Bessan (MO Beijaia  , Désiré Sègbè Azankpo  (FK Senica), et Marcellin Koukpo (Hammam-Lif). Les deux derniers cités présentent l’avantage de pouvoir s’excentrer également sur un flanc au besoin. Le dernier larron peut aussi être Koukpo , brillant hier en championnat avec Hammam-Lif, sans doute le plus polyvalent des joueurs offensifs peut aussi faire valoir sa palette technique aussi dans une position de numéro dix qu’il a déjà occupé avec succès avec les A’. Il peut évoluer à tous les postes offensifs et ça peut donner des idées.
Convoqué pour la première fois en mars dernier , Yannick Aguémon pourrait subir la concurrence. On pourrait également mettre une pièce sur un retour de Rudy Gestede pour étoffer l’attaque.

Verdict le du 28 mai pour connaître les choix du coach.

Géraud Viwami.

Ghana : Après intervention du président de la république, Gyan Asamoah fait volt-face

Après avoir annoncé sa retraite internationale à cause de la perte du bras il y a deux jours , Gyan Asamoah va revenir sur sa décision. L’attaquant a été convaincu par un coup de fil du président de la république ghanéenne Nana Akufo Ado.

L’ancien rennais  a publié dans la foulée un communiqué signifiant sa disponibilité à nouveau au sélectionneur Kwesi Appiah et qu’il ne pouvait rejeter  le vœu du président. « Une demande présidentielle n’est pas à ignorer » a t-il déclaré. Un vrai revirement de situation.  

Pour rappel , le Ghana sera le premier adversaire des Ecureuils le 25 juin à la Can Égypte 2019.

G.V.

PSG : Colin Dagba retenu dans la liste de l’Equipe de France Espoirs pour l’Euro

Jamais sélectionné en équipe de France espoirs , Colin Dagba (20 ans) est sélectionné pour la première fois par Sylvain Ripoll pour disputer l’Euro prévue en Italie à partir du 18 juin.

La France jouera dans le groupe de l’Angleterre , la Croatie et la Roumanie 

L’arrière droit franco-béninois est récompensé pour sa montée en puissance au PSG. 

Une présence en équipe de France qui réduit les possibilités de le voir avec les Ecureuils dans un futur proche. 

Géraud Viwami 

 

Entretien : Désiré Sègbè Azankpo  » Sadio Mané est plus qu’un ami « 

Buteur et passeur décisif la semaine dernière , Désiré Sègbè Azankpo (26 ans) a mené le FK Senica vers une victoire 3-1 qui valide son maintien  première division  slovaque. L’attaquant international béninois auteur de quatre buts cette saison nous a accordé un entretien exclusif où il nous parle de sa vie en club , des Ecureuils , de la Can 2019 et de son amitié avec le sénégalais Sadio Mané. 


A une journée de la fin de la saison vous avez validé votre maintien en première division slovaque, c’est une saison compliquée?

Oui on a officiellement validé le maintien à deux journées de la fin. C’était une saison très compliquée car nouveau projet, nouveaux joueurs, pas d’effectif, nouveau coach etc… c’était très compliqué en première  partie de saison mais en deuxième partie de saison le club a su remédier à ça et nous avons enchaîné des victoires.
Comment appréciez-vous le championnat slovaque et la vie dans votre ville ?

Le championnat présente un bon niveau de compétition. J’ai joué contre des clubs qui jouent régulièrement la ligue des champions et l’Europa ligue. C’est des bons matchs à jouer pour gagner de l’expérience en plus. La ville est petite et calme. Il n’y a rien à faire ici mais cela me convient pour me concentrer sur mon Football. 

Vous êtes probablement le seul international béninois qui joue avec un futur adversaire en club avec le bissau-guinéen Zezinho, vous avez parlé du tirage de la Can ?

Je joue en club avec le Zézinho le capitaine de la Guinée-Bissau. C’est aussi mon pote donc forcément on parle beaucoup de la CAN car ils seront nos adversaires en Égypte. On se taquine beaucoup par rapport à ça. Il est persuadé qu’ils vont nous battre et moi je pense le contraire. C’est excitant et nous avons hâte d’y être.

Il y a aussi le Ghana et le champion en titre Camerounais de gros morceaux ?

Bien sûr c’est deux  grosses nations de football mais dans un match tout est possible. On a ce qu’il faut pour leur poser des problèmes et nous allons jouer notre chance à fond. C’est excitant de jouer ce genre de matchs.
En septembre 2018 , vous êtes revenu en sélection avec le retour de Michel
Dussuyer avec quatre entrées en jeu en cinq sélection vous êtes restés sur votre faim quand même ?
Quand on est compétiteur on a toujours envie de jouer, d’aider les copains mais quand je suis en équipe nationale j’ai un tout autre état d’esprit. Je suis là comme les 22 autres joueurs, prêt à défendre le maillot national et peu importe que je joue ou pas l’essentiel c’est que mon pays gagne. A partir de là je ne me pose pas trop de questions sur mon temps de jeu. Je travaille dur et je me tiens prêt à tout moment que le sélectionneur aura besoin de moi et il le sait que je jouerai de la même façon, avec la même envie, qu’il me fasse commencer le match ou qu’il me fasse jouer une  minute. Il s’agit de l’honneur d’un pays alors l’ego personnels n’a pas sa place.

« La liste des 23 est la chose à laquelle je pense le plus en ce moment « 


Votre utilisation fait débat car en club vous êtes plus utilisé dans un rôle axial mais décalé sur un flanc systématiquement chez les Ecureuils…

Oui c’est sûr que j’ai plus de faciliter à jouer dans l’axe mais j’ai évolué sur le côté par le passé. Et en club on joue avec deux attaquants donc je m’excentre beaucoup quand c’est trop compact dans l’axe. Et de toutes façons quand je joue sur le côté je fais beaucoup d’appels dans l’axe car je suis porté par le but. Le coach sait tout cela et c’est aussi un choix tactique quand il me fait jouer sur le côté avec une pointe comme Steeve capable d’aspirer la défense.
La liste des 23 vous y pensez  parce qu’une première Can ça fait rêver ?

Je serai malhonnête de vous dire que je n’y pense pas. C’est certainement la chose à laquelle je pense le plus en ce moment. Nous avons travaillé dur pour en être là, nous avons fait d’énormes sacrifices pour en être là. C’est la chance d’une vie d’aller à la CAN donc forcément tout le monde a envie d’y aller. Mes parents seraient fiers et vous savez l’amour que j’ai pour le maillot national. Mais quoiqu’il arrive je serai fier de voir mon pays faire un beau parcours en Égypte. 

Vous êtes proche de Sadio Mané que vous avez côtoyé à Génération Foot à Dakar , co-meilleur buteur de la PL et qualifié  pour la finale de la ligue des champions cette saison avec Liverpool, vous le voyiez aller aussi loin ?

Sadio c’est plus qu’un ami, c’est un frère. J’ai toujours parlé en bien de ce mec sous-coté à mon goût. Mais les gens m’ont souvent dit « arrête c’est parce que c’est ton meilleur ami » Aujourd’hui tout le monde s’en rend compte et il le mérite. Je savais qu’il avait des qualités et qu’il pouvait aller très loin, je lui ai souvent dit d’ailleurs. Mais je ne savais pas jusqu’où il pouvait aller. Je ne le sais toujours pas. Je pense qu’il peut faire encore mieux que ce qu’il a fait cette saison. Je lui avais pronostiqué 19 buts cette saison, il en a mis 22. C’est un gaïndé (lion)

A 26 ans , vous êtes en fin de contrat et on parle d’un départ de Senica, c’est quoi votre trajectoire maintenant et vos objectifs ?

Oui je n’ai pas prolongé mon aventure avec le Fk Senica. Je serai libre en Juin et j’ai déjà quelques propositions mais j’ai encore un match à jouer avant la fin de la saison. Chaque chose en son temps.

Entretien réalisé par Géraud Viwami 

Can Egypte : Les 23 de la Mauritanie

La Mauritanie disputera sa première Can  le mois prochain , le sélectionneur français des Mourabitounes Corentin Martins a dévoilé la liste des 23 hier.  Il a aussi retenu sept réservistes. La Mauritanie est logé dans le groupe E en compagnie du Mali , l’Angola et la Tunisie. Mais avant les verts disputeront un match amical de préparation contre les Ecureuils du Bénin le 18 juin au Maroc.

Les 23 Mourabitounes :

Gardiens de but : Souleimane Brahim (FC Nouadhibou), Namori Diaw (ASC Kédia), Babacar Diop (AS Police).

Défenseurs : Abdoul Ba (Auxerre, France), Bakary Ndiaye (Difaâ Hassani El Jadida, Maroc), Sally Sarr (Servette, Suisse), Diadié Diarra (Sedan, France), Harouna Sy (Grenoble, France), El Mostapha Diaw (Nouakchott King’s), Aly Abeid (Alcorcon, Espagne), Abdoul Kader Thiam (Orléans, France).

Milieux de terrain : Mohamed Dellah Yaly (DRB Tadjenanet, Algérie), Ibréhima Coulibaly (Grenoble, France), Dialo Guidileye (Elazigspor, Turquie), Khassa Camara (Xanthi FC, Grèce), Alassane Diop (Hajer FC, Arabie Saoudite), Abdoulaye Gaye (FC Nouadhibou), El Hacen El Id (Real Valladolid, Espagne).

Attaquants : Adama Ba (Giresunspor, Turquie), Ismail Diakhité (US Tataouine, Tunisie), Moulaye Ahmed Khalil « Bessam » (AS Gabès, Tunisie), Souleymane Anne (FC Aurillac Arpajon CA, France), Hemeya Tanjy (FC Nouadhibou).

Les 7 réservistes :
Gardien de but : Assane Aly (Red Star, France)
Défenseurs : Hamza Jawar (USON Mondeville, France), Ousmane Samba (JA Drancy, France).
Milieux de terrain : Abdallahi Mahmoud (Alaves, Espagne), Idrissa Thiam (ASAC Concorde).
Attaquants : Amadou Niass (Salam Zgharta, Liban), Mohamed Abdallahi Soudani (DRB Tadjenanet, Algérie).