Ecureuils de France/ L1 et L2 : Fortunes diverses

 

France/ Ligue1

Nice domine le Psg 1-0

(Poté sur le banc, Sessègnon sur le terrain)

 Le Psg pensait tenir  au moins le point du nul, mais les niçois mal en points ont inscrit par l’inévitable Rémy le seul but du match.

Côté béninois, Si Sessègnon a disputé toutes les 90 minutes du match, Mickaël Poté quant à lui, est resté au repos sur le banc.

Le Psg est désormais 12e et Nice 16e.

Encadré

Buteurs

79 ‘  REMY 

Avertissements

Nice

62 ‘   COULIBALY

70 ‘   APAM

Psg

 18 ‘  TRAORE

Sessègnon : Ce n’est pas évident de jouer dans un stade vide

Sur le site officiel du club de la capitale, Stéphane Sessegnon avoue avoir eu du mal à évoluer dans une enceinte vide : « Ce n’est pas évident de jouer dans un stade vide car nous avons l’habitude de jouer devant un public nombreux. Mais cela ne doit pas être une excuse. On a eu des opportunités qu’on n’a pas su saisir. Il nous reste deux matches à huis clos. Celui-là doit nous servir de leçon.»

(Footmercato)

Ligue2 – Guingamp stoppe Metz 2-1

Ogunbiyi et Omotoyossi entrent après l’heure de jeu

Vendredi dernier, les deux Ecureuils élus « homme du match » lors de la dernière coupe des nations avaient rendez-vous. Chacun sous ses couleurs, Ogunbiyi et Omotoyossi avaient débuté le match sur le banc. A la pause, les deux équipes étaient à 1-1. Sans faire exprès, les deux coaches ont décidé de lancer leurs deux béninois presque au même moment. Ogunbiyi entre à la 65e, Omotoyossi à la 67e.  Ce sont les locaux guingampais qui vont le plus bénéficier du remplacement opéré dans leur rang avec le but de Gilmar dans le dernier quart d’heure. 2-1. Le score en restera là. Metz reste 3e avec 46 pts et Guingamp désormais 17avec 31 pts a sorti la tête de la zone rouge.

STADE MUNICIPAL DE ROUDOUROU

9965 spectateurs / 12,0°

Buteurs

19 ‘  SCARPELLI 

77 ‘  GILMAR 

Metz

 25 ‘  HAMROUN ( csc ) 

Avertissements

35 ‘   KONE

Metz

 58 ‘  FALLOU

Adénon sur le terrain, Bastia pas toujours au point

Battus 1-3 au Havre, Khaled Adénon et les bastiais restent dans une spirale négative qui les emmènent vers l’étage inférieur.

 

STADE MUNICIPAL JULES DESCHASEAUX

7863 spectateurs / 10,0°

Buteurs

13 ‘  DIALLO 

15 ‘  JOVIAL 

89 ‘  DIALLO 

Bastia

 73 ‘  ROBAIL

                             Réalisé par Aubay

Author: Aubay

Consultant

Aubay

Consultant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.