Journal des transferts : Hull et West Brom sur Gestede, Tinhan sur le départ, Suanon prêté à la Js Kairouanaise, Dossou-Gbété proche de l’Aspac et Energie récupèrent trois anciens portuaires.

Journal des transferts : Hull City et West Brom sur Gestede, Tinhan sur le départ, Suanon prêté à la Js Kairouanaise, Dossou-Gbété proche de l’Aspac et Energie récupères trois anciens portuaires.

Le mercato de mi- saison a ouvert ses portes à l’international depuis le 01 janvier et au Bénin également les clubs peaufinent leur recrutement pour cette saison. Bjfoot vous résume en exclusivité l’essentiel de l’actualité des footballeurs béninois sur le plan local et à l’étranger. En Angleterre, Hull City et West Brom sont sur Gestede, en France Jonathan Tinhan pourrait quitter Istres, en Tunisie l’Etoile du Sahel  a prêté Abdel Fadel Suanon à la Js Kairouanaise. Enfin au Bénin, le défenseur Lunel Dossou-Gbété va rejoindre l’Aspac pendant qu’Energie a récupéré trois ex-portuaires.

 

A l’étranger

Gestede intéresse Hull City et West Brom

Ses 12 buts en Championship (D2 anglaise) ne sont pas passés inaperçus, Rudy Gestede (26 ans) intéresse deux clubs de Premiere League. L’attaquant de Blackburn est dans le viseur de Hull City , Steve Bruce le manager des Tigers a coché le nom de l’international béninois comme alternative au cas où Jermaine Defoe ne rejoindrait pas le club. Ce dernier semble plus proche de Sunderland aux dernières nouvelles, ce qui favorise la piste menant à Gestede.

Hull aura de la concurrence sur le dossier puisque West Brom aussi est sur le coup. Tony Pulis , le nouveau manager des Baggies dispose d’une enveloppe de 38 millions d’euros pour recruter et il compte bien les dépenser. Pas convaincu pas le grec Giorgios Samaras et l’attaquant nigérian Brown Ideye , Pulis apprécie particulièrement le profil de Gestede.

Une peu plus d’un an après son départ de Cardiff,  Gestede peut bien retrouver la Premiere League

L’intérêt de ses deux clubs est connu reste à savoir qui passera à l’action pour enrôler l’ancien messin sous contrat jusqu’en 2017 avec les Rovers.

Istres : Tinhan un petit tour puis s’en va ?

Jonathan Tinhan (25 ans) pourrait quitter Istres (National) avant la fin de la saison. Le milieu offensif , auteur de trois buts en 16 matches de Championnat, est suivi par Châteauroux (L2) et trois autres de National : le Paris FC, Boulogne-sur-Mer et le Red Star. Il aurait également un contact avec le Litex Lovetch (Bulgarie).

Le contrat de l’ancien  joueur  Montpellier prend fin en juin prochain mais le club ne pourra pas le retenir en cas d’offre cet hiver.

La 17e place actuelle du club en National ne serait pas étranger à ce départ, relégué de Ligue 2, le club poursuit une descente en enfer qui pourrait mener en CFA à l’issue de cette saison.

Etoile du Sahel prête Suanon à la Js Kairouanaise

Pas utilisé par Faouzi Benzarti en équipe première de l’Etoile du Sahel, 2e du championnat à l’issue de phase aller à un point du leader Club Africain , Abdel Fadel Suanon était cantonné en réserve où il joué 4 matches et marqué 3 fois déjà cette saison. En quête de temps de jeu , l’international béninois a été prêté pour les six prochains mois à la JS Kairouanaise, actuel 11e du championnat avec 18 points. La JSK était à la recherche d’un buteur durant ce mercato. Le qui n’a marqué que 13 buts en 15 matches et ses deux attaquants habituels, l’ivoirien Keita et le malien Sylla n’ont pas marqué le moindre but en 11 et 13 apparitions respectives.

L’ancien joueur du Mogas est donc annoncé comme un renfort chez les verts pour aider à assurer le maintien, Suanon devra également marquer des points aux yeux du club de  Sousse auquel il est lié jusqu’en 2018 et qui le suivra de très près.
Pour rappel la saison dernière, Suanon avait disputé 7 matches de championnat avec l’Etoile du Sahel pour deux buts avant de se blesser à la cuisse en février 2014.

Suanon devrait faire ses débuts avec la JS Kairouanaise le dimanche 25 janvier prochain à la reprise du championnat, les verts accueilleront Gabès.

Au  Bénin

Dossougbété proche de l’Aspac

Après trois saisons en Thailande , le défenseur ,Lunel Dossou-Gbété (22 ans) serait tout proche de s’engager avec l’Aspac. L’international béninois est en négociation  avancée avec les dirigeants portuaires et aurait déjà donné son accord. L’ancien capitaine du Mogas est donc attendu comme un renfort de taille dans la ligne défensive portuaire.

Energie : Trois ex-joueurs de l’Aspac débarquent !

Energie a fait son marché dans l’effectif de l’Aspac, le club entrainé par Vizir Touré récupère trois joueurs internationaux non-retenus par le club portuaire. Le défenseur Brice Gozo (21 ans) , le milieu offensif gauche ou centre , Anoumou Agbossou (22 ans) et l’attaquant Ezekiel Okotou (20 ans). Ils ne faisaient plus partie des plans d’Edmé Codjo. Une bonne nouvelle pour les électriciens !

Géraud Viwami

Ecureuils : quatre raisons de jouer en Tanzanie.

 

La raclée encaissée, hier à Dar Es Salam en match amical laisse un arrière-goût amer à l’enthousiasme suscité par l’annonce de ce premier rendez-vous du genre de l’ère Ollé-Nicolle. Au-delà du résultat tout de même décevant, nous exposons quatre raisons pour lesquelles le Bénin devait jouer ce match. Analyse.

1– Ne pas perdre la dynamique

Avant le match contre le match contre le Malawi en aout dernier, Didier Ollé-Nicolle avait  demandé à jouer un match amical sans succès. La suite vous la connaissez.  Il faut corriger les mauvaises habitudes.

Il était important pour le groupe de se retrouver après les derniers regroupements ayant précédé les matches contre le Sao –Tomé et le Malawi. Le technicien français essaie de mettre en place une philosophie de jeu et il est nécessaire de répéter les gammes avant les prochaines échéances décisives et créer une harmonie dans son effectif.

2- Donner la chance aux jeunes

Comme face au Malawi, les Ecureuils ont dû faire sans une grande partie de  l’effectif habituel hier, notamment  ces cadres (Adénon, Johnson, Imorou, Gestede, Koukou et Gounongbé). Ce match a été l’occasion de poursuivre la mise en évidence des jeunes joueurs intégrés récemment à la sélection. Par exemple, Eric Tossavi (22 ans), le défenseur-capitaine d’Avrankou vient d’enchaîner son deuxième match de rang chez les A et Fadel Suanon (19 ans) a inscrit son premier chez les A pour sa troisième apparition seulement. D’autres comme Sessi d’Almeida (19 ans) ou Didier Sossa (21 ans) ont également eu la chance  de débuter à ce niveau. Ça leur fait déjà une expérience et c’est positif.

3- 2017, c’est maintenant !

Le Bénin a rarement eu le flair de préparer ses équipes nationales dans la durée, l’échéance de 2017 reste un défi à révéler. Même si le contrat du sélectionneur s’expire en 2016, ce dernier n’est pas inquiet dans son travail et garde un regard de visionnaire. Encourageant. La sélection A c’est tout ce qui reste d’ailleurs au football béninois à l’international, les cadets et les juniors étant suspendus pour les prochaines années, les A seront plus que jamais mis en vitrine et suivis. Le moment de présenter un visage sans doute meilleur, mobilisateur et fondateur d’espoir.  Et l’équipe ne se bâtira qu’à travers les enseignements tirés des rencontres comme celle d’hier.

4 – La patience du public, fin des générations spontanées

Au Bénin, nous avons été habitué aux générations spontanées,  des joueurs propulsés de nulle part en sélection A notamment. La prochaine  grande compétition à disputer c’est la Can 2017 et ses éliminatoires débuteront dans quelques mois. Si on a déploré au Malawi, l’inexpérience d’une grande partie du groupe pour un match aussi important, il ne faut pas oublier que cela se prépare. Ollé-Nicolle a intégré beaucoup de jeunes joueurs et fait des choix importants pour l’avenir. Le résultat d’hier ne doit pas refroidir même s’il est frustrant pour les passionnés. Le public doit apprendre à avoir la patience de voir son équipe grandir. Oui ! Ce n’est pas du gaspillage mais de l’apprentissage. Le Bénin a fait sa première Can il y a dix ans et son dernier match amical respectable remonte à cinq ans. Donc patience !

Géraud Viwami

Tanzanie – Bénin 4-1, les Ecureuils coulent , Suanon buteur

Les Ecureuils se sont lourdement inclinés, 4 buts à 1 cet après-midi au stade Benjamin Mkapa Stadium de Dar Es Salam face à la Tanzanie en match amical.Mené 2-0 à la pause grâce à des réalisations de Canavaro (17e) et Kiemba (40e). A la reprise les locaux prennent le large , Ulimwengu (49e) et Luzio (71e) marquent. Le Bénin réduira l’écart dans les arrêts de jeu, grâce à Fadel Suanon. Son premier but chez les A pour sa troisième apparition d’affilée. Cette lourde défaite est la deuxième consécutive sous l’ère Ollé-Nicolle.

Les Taifas Stars tiennent leur revanche face aux Ecureuils une dizaine d’année après la gifle de Cotonou. En septembre 2002, lors des éliminatoires de la Can 2004, les Tanzaniens avaient été laminé par le Bénin au stade René Pleven 4-0 grâce Adjamossi (9e et 98e) ; Tchomogo sur pénalty (75e) et Latoundji (85e).
Plus de détails à venir
Géraud Viwami

Ecureuils: Tossavi , Djigla et Farnolle titulaires, D’Almeida et Mounié sur le banc

Comme nous l’annoncions , hier , Didier Ollé-Nicolle a été fidèle à l’équipe testée  lors de la dernière séance d’entraînement. La compo officielle qui débutera face à la Tanzanie à 14h de Cotonou est exactement celle que nous vous proposions, hier dans notre compo probable. Le système est le même 4-3-3. Comme choix marquant , le retour de Fabien  Farnolle dans les buts , Saturnin Allagbé sera remplaçant au coup d’envoi.En défense, Nana Badarou débutera dans l’axe  pendant qu’Eric Tossavi , le défenseur d’Avrankou Omnisport évoluera sur le flanc droit. Un poste qu’il  a déjà occupé à Blantyre contre le Malawi . En attaque le jeune David Djigla (photo) aura droit à sa première titularisation chez les A. Pour le reste c’est du classique avec Michael Poté en pointe. Les néo-internationaux , Sessi D’Almeida et Steve Mounié débuteront sur le banc.

Géraud Viwami

Onze entrants: Farnolle – Tossavi, Ogouchi, Badarou, Oré- Adeoti,Mama, Sèssegnon- Dossou, Djigla, Poté.

Sur le banc on aura: Allagbé- Sossa, Baraze, D’Almeida, Suanon , Aoudou, Mounié

 

Ecureuils: Dossou sera bien là, Koukou blessé, le groupe final pour la Tanzanie


Le dimanche 12 octobre prochain , les Ecureuils affronteront la Tanzanie à Dar Es Salam en match amical à l’occasion de la journéeFifa. Hors course pour les éliminatoires de la Can 2015, le Bénin va répéter ses gammes. Le sélectionneur, Didier Ollé-Nicolle a été obligé de modifier à plusieurs reprises son groupe initialement convoqué.

Jodel Dossou (photo) annoncé forfait dans un premier temps, il n’en est rien puisque l’ailier des Redbull de Salzbourg sera bien présent à Dar Es Salam. En manque de temps de jeu en club, l’ancien buteur des Mambas va retrouver du plaisir en sélection. Par contre, le milieu défensif de Niort Djiman Koukou blessé à la cheville ne sera pas présent.
Du coup, Le défenseur Didier Sossa , le milieu Sessi d’Almeida ainsi que les attaquants Steve Mounié , Fadel Suanon et Mohammed Aoudou ont été appelé pour pallier aux forfaits confirmés de Khaled Adénon , Réda Johnson , Djiman Koukou ,Frédéric Gounongbé et Rudy Gestede. Didier Ollé-Nicolle aura comme annoncé un groupe réduit de 18 joueurs.

Géraud Viwami

Le groupe final

Gardiens: S. Allagbé (Niort/France), F. Farnolle

Défenseurs: E. Tossavi (Avrankou) , F. Oré (Uss Kraké), D. Sossa (Uss Kraké), J. Ogounchi (CMS/Gabon) N. Badarou (Aso Chlef/Algérie)

Milieux: S. Barazé (KAC Marrakech/Maroc), S. D’Almeida (Bordeaux/France), J. Adeoti (Caen/France), S. Sessegnon (West Brom/Angleterre) Mama Seibou (Aspac), J. Dossou (R.Salzbourg/Autriche), David Djigla (Bordeaux/France)

Attaquants: M. Aoudou (JS Saoura/Algérie), M. Poté (Omonia Nicosie/Chypre) S. Mounié (Montepellier/France), F. Suanon (Etoile du Sahel/Tunisie)

Malawi – Bénin, le onze probable, Suanon titularisé ?

Privés d’une grande partie de son effectif habituel, Didier Ollé-Nicolle alignera pour sa quatrième sortie à la tête des Ecureuils une quatrième équipe type.

Dans les buts, Saturnin Allagbé devrait conserver sa place. En défense une seule nouvelle entrée sur le flanc droit, Nana Badarou suspendu, Didier Sossa, le défenseur de l’Uss Kraké, devrait débuter. Même s’il est habitué à jouer dans l’axe en club. Le duo central sera composé de Khaled Adénon et Jean Ogounchi , les deux avaient déjà été associés contre le Sao Tomé en aller-retour. A gauche, Fortuné Oré va conserver son poste.

Au milieu, il y aura peu de surprises. Seidou Barazé jouera devant la défense et plus haut Mama Seibou et Stéphane Sèssegnon seront chargés d’animer le jeu. Ce trio avait déjà été aligné en aligne lors de la double confrontation contre le Sao –Tomé et en seconde mi-temps contre le Malawi il y deux semaines.

En attaque il y aura beaucoup de changements avec un trio expérimental. Mohammed Aoudou sera fixé à la pointe de l’attaque. A droite Désiré Azankpo , sera probablement titularisé. A gauche Suanon , devrait débuter. Il sera la grosse attraction offensive de ce match. Un petit avantage tout de même, Aoudou et Suanon se connaissent bien pour avoir été associé en espoir en 2011.

Pour rappel, Adéoti , Koukou , Imorou, Johnson, Dossou , Gounongbé, Poté, Ogounbiyi et Gestede sont absents , retenus par leur club respectif parce que le match bien que qualificatif pour la coupe d’Afrique n’est pas programmé sur une date Fifa.

Onze probable contre le Malawi: Allagbé- Sossa, Ogounchi, Adénon, Oré- Barazé, Mama, Sèssegnon- Azankpo , Aoudou, Suanon.
Géraud Viwami

Ecureuils: Gestede , Ogounbiyi, Johnson et Dossou absents , le groupe présent au Malawi

Didier Ollé-Nicolle n’aura pas la tâche si facile pour composer de son équipe demain. Déjà privé, de Frédéric Gounongbé , Michael Poté , Jordan Adéoti, Djiman Koukou et Emmanuel Imorou retenus par leur club respectif à l’aller, il devra faire sans Jodel Dossou , Rudy Gestede, Réda Johnson et Mouri Ogounbiy qui était pourtant présent contre le Malawi à Cotonou. Aucune raisons officielles n’a été avancées pour expliquer ses multiples forfaits. Il devra également compenser la suspension de Nana Badarou exclu. Hors mis ces absents tout le reste du groupe est présent.
18 Ecureuils sont actuellement Blantyre , dont sept joueurs locaux.

Gardiens: Emmanuel Fabiyi (Sunshine Stars/Nigéria) , Steeve Glodjinon (Energie) , Saturnin Allagbé (Niort/France)

Défenseurs: Didier Sossa (Uss Kraké) ,Eric Tossavi (Avrankou ), Fortuné Oré (Asos) , Apollinaire Danvidé (As Douanes/Niger), Khaled Adénon (Luçon/France), Jean Ogounchi (CMS/Gabon) ,

Milieux: Seidou Barazé (HUS Agadir/Maroc) , Mama Seibou (Aspac) , Giscard Tchato (As Police) Chamsdine (Dragons) Pascal Angan (CR Belouiziad/Algérie) , Stéphane Sèssegnon (West Brom/Angleterre)

Attaquants: Fadel Suanon (Etoile du Sahel/Tunisie), Mohamed Aoudou (JS Saoura/Algérie) ; Désiré Azankpo (Jeunesse d’Esch/Luxembourg) , Nicolas Dognon (As Douane/Niger)

Géraud Viwami

Bénin – Malawi : Les notes des Ecureuils

Troisième apparition des Ecureuils sous l’ère Ollé-Nicolle et troisième victoire d’affilée. Face au Malawi, hier, bjfoot vous présente les notes des joueurs. Seuls les joueurs ayant disputé au moins une demi-heure sont notés sur 10.

Allagbé , 5 : quelques arrêts tranquille, il n’a presque rien eu à faire. Seul bémol, trop approximatifs sur certaines relances au pied.

Badarou, 4: Solide comme d’habitude il a su fermer son couloir. Offensivement il était plus volontaire et actif. Son match sera gâché par cette expulsion inutile pour antijeu en fin de match.

Adénon, 7 : après deux matches tranquilles contre le Sao Tomé, il a été impeccable hier. Serein dans toutes ses interventions, il a défendu proprement sur chaque action. Il s’est aussi montré très impliqué par ses relances verticales. Gros match.

Johnson, 6.5 : Il a fait un bon match dans son style, avec de la puissance et de la fougue , il n’a rien laissé passer. On a eu un peur pour lui suite à son choc tête contre tête. Gros match aussi avec une complémentarité affichée avec Adénon.

Oré, 5 : pour sa troisième cap d’affilée, il a bien tenu son flanc défensivement, souvent peu inquiété. Mais il a été à la peine offensivement, une seule montée dangereuse en 90 minutes.

Ogounchi 4.5 : s’il a été bon sur ses deux premières apparitions en défense centrale contre le Sao Tomé, aligné en milieu défensif hier il n’était pas du tout à son aise. S’il a gagné quelques duels, il l’avait l’air absent et emprunté dans ses relances et son placement. Un flop total. Logiquement remplacé par Barazé à la 51e minute

Barazé, 6 : Il a fait une très bonne rentrée en milieu de terrain en stabilisant le jeu avec plus de fluidité vers l’avant et des duels importants gagnés en milieu de terrain.

Mama, 5.5 : actif comme souvent, il a parcouru beaucoup de kilomètres dans le replacement, compensant le manque d’effort d’Ogoubiyi et Sèssegnon. Son apport offensif n’a pas été terrible mais utile il aurait pu être plus réaliste sur sa grosse occasion obtenue en seconde période.

Sèssegnon, 5.5 : il a été décisif en marquant tôt. Derrière il a fait un match sans pression et n’a pas été si remuant que ça et peu impliqué dans le replacement défensif. Lui aussi a manqué une grosse occasion en seconde mi-temps.

Ogounbiyi 5.5 : A l’ origine de l’ouverture du score, il a encore fait apprécier sa qualité de passeur. Il a longtemps essayé de prendre le jeu à son compte. Pas au top physiquement mais enthousiaste. Dépité par sortie à un quart d’heure de la fin par Abdel Fadel Suanon (non noté) dont c’était la première cape.

Dossou, 6.5 : sans aucun doute l’un des meilleurs béninois hier, super actif sur son coté, à gauche comme à droite il a toujours apporté le danger. D’ailleurs l’ouverture du score est parti d’une ses nombreuses accélération. Son péché, ses deux grosses occasions manquées en seconde période, notamment son plat du pied sur la transversale et son manque de vista sur certaines actions. Sinon sa copie est propre.

Gestede, 5 : Il touche la transversale sur l’action qui amène le but et offre un caviar à Dossou en seconde période. A part ça plus rien, il s’est beaucoup usé dans le pressing et le replacement et manquait de cohésion avec ses milieux. Remplacé par Aoudou (non noté) à un quart d’heure de la fin.

Géraud Viwami

Ecureuils: Gounongbe forfait , Suanon en renfort, Allagbé incertain

Frédéric Gounongbe sera finalement absent pour la réception du Malawi dimanche prochain, Didier Ollé-Nicolle a choisi de rappeller Abdel Fadel Suanon (sur la photo , crampons jaune en arrière plan)en renfort. Le gardien niortais, Saturnin Allagbé serait probablement forfait aussi.

Didier Olle-Nicolle va devoir se passer de Frédéric Gounongbé contre le Malawi dimanche prochain. L’attaquant buteur , contre le Sao Tomé à Porto-Novo est finalement retenu par club , Westerlo. Alors que le joueur lui-même espérais encore un arrangement entre Ollé-Nicolle et son entraîneur D. Wijk pour être libérer aujourd’hui. La requête n’a pas eu gain de cause. Westerlo ne juge pas obligatoire de libérer son buteur puisque ce n’est pas une journée Fifa. Gounongbé la mort dans l’âme a confirmé son forfait « c’est forcément une mauvaise nouvelle. Au départ Westerlo ne savait pas que ce n’etait pas une journée Fifa , ils ont su au dernier moment, c’est pour cela qu’ils me retiennent , je voulais jouer ce match,je sais qu’il est important je respecte la décision du club. C’est définitivement mort je ne serai pas là mais j’espère que ca va bien se passer pour nous » a t-il conclu.

Suanon en renfort

Le technicien français pour pallier cette absence inattendue, a convoqué Abdel Fadel Suanon . Actuellement en préparation en Espagne avec le Recreativo Huelva en Espagne, l’attaquant va rejoindre la sélection demain. Une récompense pour Suanon qui a tant prouvé chez les juniors et les A’. Espérons qu’Ollé-Nicolle lui donnera sa chance dimanche prochain. « Je suis surpris, honnetement je ne m’y attendais , je prends ça avec plaisir je savoure » nous a t-il déclaré. Pour rappel ce sera une grande première pour Suanon avec le groupe des A. Dejà privé de Poté , Ollé-Nicolle s’offre un renfort de choix, puisque Suanon peut jouer en pointe comme sur le flanc.

Allagbé incertain

Il pourrait être absent aussi, actuellement en stage de préparation avec son nouveau club , Niort en France, Saturnin Allagbé est très incertain aussi. Retenu dans l’hexagone par les dernières formalités administratives liées à son récent transfert, l’ancien gardien de l’Aspac pourrait manquer le match. Toujours en France, à l’heure actuelle, il serait annoncé pour rejoindre le groupe à la veille du match mais rien n’est sûre. Son forfait semble inéluctable.
Géraud Viwami

Tunisie: l’Etoile du Sahel en finale, Suanon en rêve deja !

L’Etoile du Sahel s’est qualifié pour la finale de la Coupe de Tunisie au bout du suspense. Opposé à au Stade Tunisien le samedi , les étoilés ont attendu la séance des tirs aux buts pour s’imposer 5-4 après le nul vierge concédé à l’issue du temps réglementaires et des prolongations. L’attaquant international béninois, a été dispensé du match par précaution à cause d’une douleur à la cuisse.
En finale l’Etoile du Sahel affrontera le CS Sfaxien , vainqueur de la JS Kairounaise 2-0.
Suanon jouera pour son premier titre en dehors du Bénin et il en rêve déjà « Ce sera incroyable si on la remportait , jouer une finale pour ma première saison surtout la gagner. ça m’aidera à mieux digérer les petites blessures qui m’ont dérangées toute l’année » nous a t-il confié.
Rappelons, pour son palmarès, qu’il avait déjà gagné la coupe du Bénin avec le Mogas en 2012, il avait inscrit un doublé en finale face aux Dragons (3-0).
Géraud Viwami