Entretien : Glodjinon « prendre le maximum de points »

Auteur d’une prestation très convaincante face au Cap Vert mardi dernier pour le premier tour éliminatoire du tournoi de l’Ufoa, le gardien des Ecureuils Steve Glodjinon (23 ans)   nous accordé un entretien intéressant. Le portier de la JA Cotonou nous parle sa première sortie réussie, de l’équipe béninoise et ses ambitions pour la suite la compétition et du duel de demain soir face aux ivoiriens.   

 

Après une première période totalement manquée face au Cap Vert, on a vu une équipe béninoise d’un autre niveau seconde période, il s’est passé quoi à la pause ?

L’entame de match a été un peu difficile. Nous même on s’attendait à avoir un match difficile vu la qualité l’adversaire. Ils nous ont pressés haut ce qui nous a empêchés de développer notre jeu en début de match. Donc c’est ce qui nous a gênés. A  la mi-temps, le coach a redonné les consignes on s’est réorganisé, ce qui a fait que la seconde mi-temps on a mieux joué.

Vous avez réalisé des arrêts décisifs dans ce match, vous êtes en pleine confiance, comment analysez-vous votre performance ?

Ce n’est pas facile de faire des arrêts décisifs en cours de match il faut être vraiment concentré.  C’est super d’en faire. Je suis fière de cela. Cela me donne de la confiance pour la suite de la compétition pour que les prochaines rencontres je puisse être encore plus décisif. On venu pour gagner, les arrêts c’est le fruit du travail. La confiance ça vient match après match. J’ai joué pas de mal de matches au niveau international ce qui fait que j’ai mûri un peu plus. Je continue de travailler pour pourvoir apprendre. Quand je suis en sélection A avec Fabien (Farnolle) et Saturnin (Allagbé), je suis concentré pour apprendre d’eux également.

Vous avez joué avec une nouvelle défense centrale pendant ce match, c’était un peu compliqué..

J’ai déjà eu la chance de m’entraîner plusieurs fois avec Junior Salomon et Paterne Counou chez les A. Je les connaissais un peu plus. Je compte beaucoup sur eux pour apporter un plus à la charnière centrale.

Le Bénin a passé un premier tour décisif, vous allez débuter la phase de groupe demain, qu’est ce qui est le plus important à ce niveau de la compétition ?

L’objectif c’est d’atteindre la finale. Faire tout ce qui est possible pour passer la phase de groupe et atteindre les demies. Nous sommes assez conscients.  On fera tout pour ramener une médaille. Maintenant on a gagné un premier important mais ça rentre déjà dans le passé, on va se concentrer pour la suite. On a une chance de passer les groupes,  essayé de prendre le maximum de points que nous pouvons.

Vous faites partie des joueurs les plus expérimentés de l’effectif, comment ressentez-vous la vie du groupe vous qui travaille ensemble depuis mars dernier…

Je pense que durant toute la préparation qu’on aura faite pour le Chan il y a une très bonne ambiance. Beaucoup de joies, beaucoup de plaisir. On prend du plaisir à jouer. On se concerte. C’est un groupe formidable. On travaille en harmonie, en sincérité. A  ce tournoi de l’Ufoa on a toujours un bon groupe, on essaye de communiquer pour faire avancer l’équipe.

Dans le groupe B, le Bénin va affronter des adversaires que vous avez croisé récemment en amical ou au tournoi de l’Ufoa, comment entrevoyez-vous ce premier duel de demain soir face à la Côte d’ivoire que vous avez déjà vu jouer contre le Togo ?

C’est un groupe assez relevé. Il y a de très bonnes équipes. Ils sont tous en jambe. On les a joués en match de préparation. On les connait. On a une chance d’aller au second tour à nous de la saisir. De tout mettre de notre côté pour gagner contre le Côte d’ivoire. C’est ce qui nous permettra de prendre une sérieuse option. On a vu l’équipe jouer on est assez conscient de ce qui va se passer demain. D’entrée de jeu on va essayer de les prendre en haut pour faire la différence.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Qualif’ Chan Kenya 2018 : au bout du suspens Glodjinon envoie le Bénin au second tour

Le Bénin a sorti cet après-midi, au stade Mathieu Kérékou de Cotonou, le Togo au premier tour des qualifications du championnat d’Afrique des Nations Kenya 2018 au bout du suspens aux tirs aux buts après un score identique qu’à l’aller (1-1). Elie Sewonou  a répondu à l’ouverture du score de Waris Aboky (1-1). Le gardien béninois Steve Glodjinon sera le héros d’une séance où tous les  vingt-deux joueurs ont exercés avec deux tirs décisifs stoppés.  Le Bénin passe avec huit tirs réussis contre sept pour le Togo.  

Homme du match : Steve Glodjinon, gardien béninois

Après une première période plutôt tranquille. Il sera doublement décisif à l’heure de jeu face aux attaquants togolais avant son heure de gloire. En plus de transformer son tir au but avec un peu de réussite quand même. Le gardien de la JA Cotonou a sorti deux tentatives togolaises pendant la séance  pour ouvrir la voie du second tour aux Ecureuils. Héros.

 

Glodjinon dit non !

Ce duel de voisin entre le Togo et le Bénin s’est décanté aux tirs aux buts au bout d’un scénario invraisemblable. Quand Abdel Bouraima envoyait le quatrième béninois dans le ciel de Cotonou, les espoirs béninois s’amenuisaient. Le Togo réussissait un sans-faute avec les trois premiers tirs transformés jusque-là.  Derrière Glodjinon va sortir la parade qu’il fallait devant Efoe Novon le quatrième tireur des Eperviers.  Hakim Ouro-Sama le cinquième tireur voit son tir rebondit sous la transversale et devant la ligne de but. Bien avant, Marcellin Koukpo va ramener le Bénin dans la course en marquant son tir au but. 3-3 après la première série de cinq. Ouf.

Après avoir transformé son propre tir, le gardien héros Glodjinon  va récidiver et faire parler sa manchette devant le huitième tireur togolais Issoufou Bourahana après l’échec d’Ibrahim Ogoulola. Le gardien de la JA Cotonou maintien le Bénin en vie.

Et la libération arrivera avec le tir manqué par le gardien togolais Sabirou Bassa-Djéri qui voit son tir au but ricocher sur la transversale et filer hors du cadre. Plutôt, Ramane Adjanakou ne savait pas encore qu’il venait d’inscrire le tir qui a ouvert la voie du second tour aux Ecureuils. Quel suspens.

Débuts canons !

Comme à l’aller il y une semaine, les Ecureuils réussissent leur entame avec un meilleur visage. Bousculés physiquement, les togolais sont également copieusement dominés dans le jeu.  Mais ce sont les visiteurs qui vont signer la première frappe cadrée par Semiou Tchatakora. (21 e) La plus grosse occasion béninoise de ce premier acte est signé Marcellin Koukpo. Seul au point de pénalty à la retombée d’un coner de Mama Seibou , l’attaquant manque le cadre. Incroyable (28e) . Les Ecureuils ne concrétisent pas leur domination face à un adversaire qui n’a pas existé pendant le premier acte.

Sewonou répond à Aboky

Dès la reprise, Ogoulola lance Chabel Gomez dans son couloir gauche,  Aboky n’était pas loin de reprendre le centre à ras de terre.  L’ailier de la JA Cotonou finira par trouver la faille de la tête  au point de penalty sur un coup franc excentré bien tiré Seibou 1-0.  Le Bénin garde son emprise sur le jeu mais le Togo va mieux en seconde période et va se réveiller à l’heure de jeu. Glodjinon sort une double parade à bout portant devant Guillaume Yenoussi et Sewonou. Déjà buteur à l’aller, l’attaquant de l’As Togo va égaliser un exploit personnel dans la surface sur un tir puissance en angle fermée. 1-1. Comme à Lomé, le match s’achèvera sur le même score. Malgré la bonne copie des béninois face à des togolais plutôt moyens. Le sort du match se décide aux tirs et vous connaissez déjà l’histoire. Le Bénin jouera le Nigéria pour le second tour dans un mois  pour espérer décrocher son  premier ticket pour le Chan Kenya 2018.

Géraud Viwami

XI Togo : Bassa-Djéri – Adégnon , Ouro-Sama, Bourahana , Kouloun- Efoe , Gazozo , Yenoussi ,Degli (Bilali 56e)- Sewonou , Tchatakora

Coach :                Jean Paul Abalo 

XI Bénin : Glodjinon –, Yarou , Adjanakou , Bah Yéré, Houngbédji- Seibou ,Ogoulola – Aboky (Bouraima 76e) , Gomez – Koukpo, Elegbèdè (Saliou 70e  )

Coach : Omar Tchomogo

Ecureuils-Chan – Amical: Ghana – Bénin 1-1

En déplacement à Accra dans le cadre des préparatifs du premier tour des qualifications du Championnat d’Afrique des Nations Kenya 2018, Les Ecureuils ont concédé un nul 1-1 face au Ghana cet après-midi. Ibrahim Ogoulola a ouvert le score pour le Bénin à la 20e minute. Buteur le dimanche dernier face au Burkina Faso , le milieu des Requins marquait ainsi son deuxième but international. Le Ghana égalisera à la 44e minute sur pénalty par Lawal. A noter qu’en seconde période , l’ailier de l’Aspac Kola Raimi a été expulsé et que Steve Glodjinon a stoppé un deuxième pénalty concédé. Les Ecureuils mettront le cap sur Abidjan où ils joueront le 31 mai prochain contre les Eléphants locaux.

 

Amical- Chan :  Egypte – Bénin 2-0 , les Ecureuils trébuchent au Caire

Les Ecureuils locaux se sont inclinés 2-0 ce soir au Caire  face à l’Egypte en match amical de préparation du Chan dans un match globalement maîtrisé par les locaux. 

Les égyptiens ont rapidement pris les devants avec la  maîtrise du ballon, les Ecureuils jouent dans un bloc assez et bas et procèdent par contre attaque. L’Egypte a eu les meilleures occasions à l’image de cette frappe détournée par Glodjinon à la 15e minute.

L’Egypte finira par ouvrir le score à la 36e minute par Marai Ambre.

Offensivement, le Bénin a failli ouvrir le score à la 9e minute. Abdel Bouraima déboule sur son coté droit et signe un grand pont, pénètre dans la surface puis centre au premier poteau pour Sylvain Ahouansè dont la reprise chute sur le poteau.  Ahouansè va  manquer une nouvelle grosse occasion  peu après le quart d’heure de jeu,  l’attaquant de l’Uss Kraké a dévié alors qu’il était seul dans la surface. En fin de partie, Bouraima a déposé un coup franc vicieux dans la surface dégagé du poing par le gardien égyptien.

En seconde période, les Ecureuils vont encaisser un  deuxième but dès la 55e minute marqué par Mohammed.

Derrière Glodjinon va arrêter un pénalty concédé par  Mama Bah-Yéré qui avait manié le ballon.

Les Ecureuils vont réagir en fin de match avec deux grosses occasions. D’abord Mama Seibou sur un coup franc des vingt mètres, le missile du milieu de l’Aspac a été  détourné en coner (87e) . Puis dans les arrêts de jeu , Waris Aboky aussi a vu sa tête détournée aussi en coner.

Le Bénin s’est incliné dans un match où il a eu du mal à faire le jeu et s’est contenté de quelques incursions. Triste bilan pour Oumar Tchomogo qui perd son second match amical après celui de la sélection A à Nouakchott vendredi dernier. Pour rappel la sélection locale affronte le Togo en juillet pour le premier tour des qualifications du Chan Kenya 2018.

Géraud Viwami

Bénin

Glodjinon – Fassinon , Adjanakou, Koukpéré, Bah-Yéré-  Cakpo , Ogoulola ( Houngbédji 66e), Seibou- Kola (Agnidé 53e), Bouraima (Aboky 53e) , Ahouansè (Koukpo 53e)